Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Dictionnaire environnement

Définition

A

Acide acétique

Définition de l’acide acétique

L’acide acétique, également connu sous le nom d’acide éthanoïque, est un acide organique de la famille des acides carboxyliques. Ces derniers contiennent un ou plusieurs groupe carboxyles de formule R–COOH.

L’acide acétique porte la formule CH3COOH.

L’acide acétique pur, sans eau, se présente sous forme de cristaux de glace.


Histoire de l’acide acétique

Acetum signifie vinaigre en latin, et pour cause puisque l’acide acétique est le principal composant du vinaigre après l’eau. C’est l’acide acétique qui confère l’acidité du vinaigre et son odeur piquante.

L’utilisation d’acide acétique ne date pas d’hier. Dès la période médiévale, les Européens découvrent que la distillation du vinaigre permet de produire de l’acide acétique pure, incolore et inflammable. Le premier acide industriel est créé et il traversera les époques avec succès. La vinification et le brassage de la bière nécessiteront cet acide pendant des siècles.


Présence de CH3COOH à l’état naturel

On le retrouve à l’état naturel dans le corps humain, dans la sueur et le sang. Il est principalement produit après la consommation d’alcool.

Chez les plantes, l’acide acétique est une auxine produite par des bactéries au niveau des racines. C’est une sorte d’hormone végétale de croissance. Il est présent dans la sève et le bois.


Usages de l’acide acétique

6,5 millions de tonnes d’acide acétique sont produites chaque année dans le monde. Il est fabriqué de façon synthétique ou biologique par fermentation bactérienne. Cette seconde méthode ne concerne que 10 % de la production et notamment la fabrication de vinaigre alimentaire à partir d’acide acétique.

Outre sa place en tant que vinaigre dans la plupart des foyers, l’acide acétique est plébiscité comme réactif dans l’industrie et les laboratoires. Il est souvent utilisé en tant que solvant miscible dans l’eau et pour la production d’acétates.

Le grand public le retrouve dans :

  • certains médicaments, notamment ORL et digestifs (régule l’acidité de l’estomac) ;
  • les pesticides, herbicides et fongicides;
  • les antibactériens et les désinfectants ;
  • les coagulants ;
  • les colorants ;
  • la fabrication de produits photographiques ;
  • certains plastiques comme le polyéthylène téréphtalate (PET) ou l’acétate de cellulose ;
  • les peintures et les adhésifs (acétate de vinyle) ;
  • les solvants organiques ;
  • les additifs alimentaires et les conservateurs pour augmenter la qualité et la sécurité des produits ;
  • les textiles pour la peinture et l’impression ;
  • les produits de nettoyage ;
  • les parfums pour une base d’odeur piquante ;

Acide acétique danger ? Bien que l’acide acétique soit présent à l’état naturel et dans l’alimentation, les pesticides, herbicides et fongicides en contenant doivent être manipulés avec des équipements de protection. Son pouvoir irritant et corrosif peut entraîner une irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires.

Dernière mise à jour : 10/07/2022

Définitions connexes

→ Derniers articles d'actualité traitant de " Acide acétique "

Rechercher dans le dictionnaire

Partager