En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dictionnaire environnement Retour

Définition
B

Boue

Résidus obtenus après traitement d'effluents.
Les caractéristiques des boues sont extrêmement variables d'une source à l’autre.
Elles dépendent de la nature des effluents et du type de traitement appliqué.
La caractérisation des boues passe par la détermination des paramètres suivants : pH, siccité, pourcentage de matière organique, PCI, composition en NTK, NH4+, P2O5, K2O, CaO, MgO.
Les trois facteurs importants à retenir en matière de traitement sont :
- Siccité : la boue est constituée d'eau et de matières sèches (MS). Le pourcentage d'eau représente l'humidité alors que le pourcentage de matières sèches représente la siccité : une boue ayant 10% de siccité a un taux d’humidité de 90%.
- Taux de Matières Volatiles Sèches : les matières sèches (MS) sont composées de matières minérales (MM) et de matières organiques (matières volatiles sèches ou MVS). La concentration des MVS est généralement exprimée en pourcentage par rapport aux MS (taux de MVS qui permet de suivre la stabilité de la boue).
- Consistance de la boue : la consistance est un facteur à identifier pour le stockage, l'homogénéisation, la manutention, l'enfouissement, etc. Elle est liée à son état physique fonction de la siccité (boue liquide -siccité de 0 à 10%, boue pâteuse - siccité de 12 à 25%, boue solide - siccité supérieure à 25%, boue sèche - siccité supérieure à 85%).

Proposer une correction
Rechercher dans le dictionnaire
Rechercher :

Partagez sur…