En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dictionnaire environnement Retour

Définition
F

Fonds Multilatéral du Protocole de Montréal (FMPM)

Le Fonds multilatéral provisoire est devenu opérationnel en janvier 1991 pour devenir un mécanisme permanent du Protocole de Montréal en janvier 1993. Il a pour vocation d'apporter une coopération financière et technique et un transfert technologique sous forme de dons ou de financement à des conditions avantageuses aux parties désignées afin que celles-ci puissent réaliser leurs engagements.
Depuis quinze ans, le fonds a appuyé la réalisation, dans 139 pays en développement, de projets et d’activités dont la valeur excède 1,8 milliard de dollars. Cette assistance a permis d’éliminer plus de 200 000 tonnes de substances qui appauvrissent la couche d’ozone. La prochaine reconstitution aidera les pays en développement à poursuivre les efforts qu’ils accomplissent pour cesser d’utiliser ces substances et atteindre l’objectif fixé à 2010 pour les CFC, les halons et d’autres substances hautement destructrices.
Le FMPM installé au Canada est régi par un comité exécutif composé de 14 représentants des parties participantes, soit sept des pays bénéficiaires et sept des pays donateurs, avec l’assistance du secrétariat du Fonds. Il existe une rotation annuelle au comité exécutif de même qu’au poste de président, qui est choisi parmi les membres du comité exécutif.

Définitions connexes

Proposer une correction
Rechercher dans le dictionnaire
Rechercher :

Partager