En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dictionnaire environnement Retour

Définition
G

G8

Proposé par la France en 1975, le G8 est un groupe informel de discussion entre les chefs d'Etat et de gouvernement des pays les plus industrialisés. Le G8 a pour objectif d'identifier les mesures à prendre sur les grandes questions touchant à la mondialisation et de favoriser leur mise en œuvre dans les organisations internationales compétentes. Le G8 n'est fondé sur aucun texte, ne dispose d'aucun secrétariat ni de budget propre. Sans personnalité juridique, le G8 ne prend pas de mesures de caractère obligatoire. Il exerce un rôle d'impulsion et d'orientation politique.

Les membres du G8 représentent ensemble environ 15% de la population mondiale, 65% du PNB, 40% des droits de vote à la Banque mondiale. Composé de cinq membres à sa création en 1975, le groupe est maintenant identifié comme G8 du fait de l'inclusion de la Russie. Les ministres des Finances continuent à tenir quelques réunions en format G7. L'information des pays européens non membres du G8 est assurée par la présidence de l'Union européenne.

La France a toujours insisté sur l'ouverture nécessaire du G8 aux pays émergents et aux pays en développement, notamment africains. C'est notamment la raison pour laquelle a été introduit à Evian, en 2003, un Dialogue élargi des membres du G8 avec des dirigeants représentatifs de l'ensemble du monde. Cette initiative se pérennise selon les modalités fixées par la présidence. Ainsi, ont été notamment invités à Gleneagles (2005), Saint-Pétersbourg (2006) et Heiligendamm (2007) cinq pays émergents : Chine, Inde, Afrique du Sud, Mexique, Brésil.

Le G8 est présidé à tour de rôle par chacun de ses membres, sur une année civile. Le Sommet est préparé par les représentants personnels des chefs d'Etat, les sherpas (M. Jean-David LEVITTE pour la France). Les sherpas se réunissent à plusieurs reprises avant le Sommet, traitent des questions intéressant les dirigeants et préparent les textes du Sommet. Les réunions des sous sherpas Affaires étrangères et Finances préparent le travail des sherpas.

Deux séries de réunions ministérielles permettent d'approfondir des questions qui sont évoquées au Sommet :

* les réunions des Ministres des Affaires étrangères : l'une avant le Sommet -cette année le 30 mai-, l'autre en septembre en marge de l'Assemblée générale des Nations unies ;
* les réunions des Ministres des Finances qui se tiennent en général quatre fois par an : en février, en marge des réunions FMI-Banque Mondiale en avril, avant le Sommet -cette année les 18-19 mai- et fin septembre ; d'autres réunions ministérielles peuvent également être organisées. Sous Présidence allemande, des réunions des Ministres de l'environnement (15-17 mars), de la coopération et du développement (26-27 mars), du travail et des affaires sociales (6-8 mai), se notamment tenues.

La tradition du G8 est de conserver une structure légère et informelle. Néanmoins, deux thèmes font désormais l'objet de consultations suivies entre experts :

* la lutte contre le terrorisme et le crime organisé dans le cadre du Groupe de Lyon/Rome, du nom des deux Sommets qui ont présidé à leurs créations respectives : le groupe de Lyon en 1996 pour la lutte contre le crime organisé, le Groupe de Rome en 1982 pour les réunions d'experts Terrorisme,
* le partenariat mondial pour l'élimination des armes de destruction massive, mis en place en 2002 et suivi par différents groupes d'experts spécialisés.

En 2008, la Présidence du G8 sera assurée par le Japon. Puis la Présidence reviendra à l'Italie (2009), au Canada (2010) et à la France (2011).

Proposer une correction

Derniers articles d'actualité traitant de " G8 "

Rechercher dans le dictionnaire
Rechercher :

Partager