En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les métiers et l’emploi dans l’éolien

L'énergie éolienne Actu-Environnement.com - Publié le 26/01/2009
L'énergie éolienne  |    |  Chapitre 5 / 10
Plusieurs types d’acteurs caractérisent le secteur de l’éolien. Les maîtres d’ouvrage d’une part sont les propriétaires du parc et en assurent le financement. Pour concevoir leur parc en amont, ils peuvent faire appel à des développeurs. Ces derniers sont chargés de trouver les sites, de monter les dossiers et d’obtenir toutes les autorisations administratives. Pour cela, ils peuvent se tourner vers des bureaux d’études afin de compiler les données environnementales et réaliser les études d’impacts. Ils contactent également les fabricants d’aérogénérateurs et les fournisseurs de composants et/ou de services (connectique, fondations, joints…).

Une fois le projet bouclé, la construction du parc peut débuter. Elle sera coordonnée par un maître d’œuvre qui à l’issue pourra se voir confier la maintenance du parc. Mais le maître d’ouvrage pourra si le souhaite confier son parc à un autre exploitant.

En France, près de 200 entreprises se positionnent dans le domaine de l’éolien. Ces sociétés sont de taille variée allant de la très petite entreprise (moins de 10 salariés) aux groupes internationaux. Certaines proposent plusieurs types de services et ont plusieurs casquettes : développeurs et à la fois bureau d’études et maître d’ouvrage par exemple. D’autres au contraire sont spécialisés dans la réalisation d’études d’impact environnementales.
Notons que la tendance est à la concentration du secteur.

Selon l’étude « Wind at Work – énergie éolienne et création d’emplois en Europe » publiée par l’Association Européenne de l’Energie Eolienne (EWEA) le 20 janvier dernier, les emplois liés à l’énergie éolienne feront plus que doubler d’ici 2020, passant de 154.000 aujourd’hui à 325.000. Le secteur de l’énergie éolienne a créé 33 nouveaux emplois par jour en Europe depuis les cinq dernières années, précise le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

Selon l’étude, le secteur employait 154.000 personnes en 2007, dont 108.600 emplois directs. Les fabricants d’éoliennes représentent 37% des emplois directs du secteur, suivis des fabricants de composants (22%), des développeurs de projets (16%) et des opérations d’installation et de maintenance (11%). 75% de ces emplois se situent dans les trois pays « pionniers » (Danemark, Allemagne et Espagne).

En France, selon l’ADEME, le nombre d’emplois devrait doubler d’ici 2012 en passant de 7.000 aujourd’hui à 16.000. En 2020, avec un parc éolien installé de 25.000 MW, conformément aux objectifs du Grenelle de l’Environnement, 60.000 personnes travailleront dans ce secteur en France, note le SER.

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager