En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Marie-George Buffet

Elections présidentielles : détails des propositions des candidats Actu-Environnement.com - Publié le 21/03/2007
Elections présidentielles : détails des...  |    |  Chapitre 6 / 15
   
Marie-George Buffet
   
Selon les 16 engagements de Marie-George Buffet, l’écologie figure au cœur du développement. La désertification, le recul de la biodiversité, l’épuisement et le pillage des ressources, le réchauffement climatique, la pollution de l’air, de l’eau et des sols sont des questions vitales .

- Vision durable et solidaire du développement : il faut agir pour une redéfinition des modes de production, de consommation et d’échanges, rompant avec les règles du capitalisme mondialisé. Cet engagement doit se poursuivre en direction de la communauté internationale pour la mise en oeuvre du protocole de Kyoto .

- Recherche et Education : la France doit agir pour coordonner les recherches scientifiques sur l’environnement à l’échelle internationale. Une large place doit être accordée à la culture scientifique et technique et aux enjeux du devenir de la planète à l’école .

- Soumettre à un grand débat national et citoyen une loi de programmation contre le réchauffement climatique , avec pour objectif de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

- Programme d’économie et d’efficacité énergétique, notamment dans les transports et l’habitat qui favoriserait les transports collectifs, le train, le ferroutage, le transport fluvial et le cabotage maritime. Pour le logement elle s’engage à promouvoir un programme de rénovation thermique du parc de logements existant public et privé, à revoir les normes HQE afin de les rendre plus efficientes dans les nouveaux programmes de logements indispensables pour faire face à la crise actuelle.

- Mesures pour encourager les voitures propres , avec par exemple des taxes pour les véhicules les plus producteurs de gaz à effet de serre. Les biocarburants doivent être davantage utilisés . Intensifier les recherches concernant d’autres types de véhicule, hydrogène, voiture hybride (carburant/électricité) figure aussi parmi les propositions…

- Le débat sur le nucléaire et la politique énergétique doit être mené de manière transparente et soumis à référendum .

- Engager un grand effort de recherche en direction de toutes les énergies renouvelables pour que d’ici 2020, elles représentent 20 % de notre production énergétique et pour un nucléaire sécurisé et durable . Selon elle, l’EPR et les générateurs de la quatrième génération ainsi que ITER pour la fusion devront contribuer à cet effort de recherche. Il faut et à la fois faire des efforts pour limiter au maximum les émissions de GES mais également dégager beaucoup plus de moyens afin d’avancer dans les techniques de captage et de séquestration du CO2, de l’essor de la pile à combustible, des ENR, du nucléaire de quatrième génération et d’ITER , indique-t-elle sur son site Internet.

- Constituer un pôle public autour d’EDF et GDF unifiés et renationalisés travaillant sous le contrôle d’une Haute Autorité pluraliste et citoyenne.

- Création d’une agence européenne de l’énergie .

- Doter la France d’un service public de l’eau pour sortir de la logique de marchandisation et travailler, à l’échelle de la planète, à de nouvelles coopérations .

- Supprimer l’utilisation des pesticides et des fongicides et interdire la culture des OGM en plein champ tout en poursuivant la recherche en milieu confiné. La protection de la ressource halieutique doit se faire avec toutes les parties concernées, scientifiques et pêcheurs notamment . Figure également une refonte de la PAC et la sortie de l’agriculture des compétences de l’OMC.

- Concernant les déchets, la candidate propose une loi-cadre qui devrait se baser sur les principes du développement durable avec une priorité à la réduction de la masse des déchets, une réduction des emballages et sur-emballages, la priorité au tri/recyclage, le retraitement et la valorisation avec des installations de tri, de traitement, de compostage et de stockage des déchets devront réparties de façon équilibrée sur tout le territoire.

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager