En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Olivier Besancenot

Elections présidentielles : détails des propositions des candidats Actu-Environnement.com - Publié le 21/03/2007
Elections présidentielles : détails des...  |    |  Chapitre 4 / 15
   
Olivier Besancenot
   
- Agriculture : Interdiction des OGM, politique publique visant au développement et non à la réduction de l’emploi agricole, au soutien à la petite paysannerie, normes drastiques en terme d’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques, de consommation d’eau et de diversification des productions et suppression des subventions à l’exportation figure au programme du candidat. Il faut en finir avec le pouvoir de l’agrobusiness source de pollutions, d’érosions, de destruction de petites exploitations, de gaspillage d’eau, de catastrophes sanitaires, et générant des produits peu diversifiés et potentiellement dangereux , indique le candidat de la Ligue Communiste Révolutionnaire.

- Transports : Développement du transport de marchandises par chemin de fer, voie d’eau ou mer, interdiction du transport routier de marchandises longue distance et développement et gratuité des transports en commun, en priorité les moins polluants, permettant une réduction importante du recours à l’automobile, et réorganisation urbaine en conséquence. Le fonctionnement du capitalisme tend à accroître démesurément l’usage des transports de marchandises et à privilégier les modes les moins coûteux mais aussi les plus polluants. Le transport routier avec son bas prix du carburant et ses conditions sociales calamiteuses favorise le développement de la sous-traitance, la politique de stock zéro et de flux tendu .

- Energie : Arrêt du nucléaire le plus rapidement possible. M. Besancenot, s’est d’ailleurs exprimé sur son opposition à l’EPR. Il souhaite de ce fait mettre en place un plan de réorganisation de la production énergétique qui place en son cœur les énergies renouvelables de manière à sortir progressivement du pétrole et à ne pas retomber dans le charbon, et un plan d’économies d’énergie de grande ampleur et un plan d’équipement massif en éolien, solaire, et hydrolien. Il veut en outre donner la priorité à la recherche dans ces secteurs. La dilapidation de ressources fossiles ou minières (à consommation actuelle, quelques décennies pour l’uranium, le pétrole ou le gaz, deux siècles pour le charbon) privera les générations futures de ces ressources non renouvelables. On pollue à grande échelle, on accumule des déchets nucléaires hautement dangereux que l’on ne sait pas traiter , souligne Olivier Besancenot.

- Climat & Politique internationale : Il faut d’urgence diminuer les émissions de GES, les diviser par 4 en 2050. La responsabilité en incombe avant tout aux pays industrialisés ; 85 % du CO2 a été émis par eux. Ils doivent réparer en transférant gratuitement toutes les technologiques propres qui permettront aux pays pauvres de se développer sans détruire leur environnement .

- Bâtiment et sobriété énergétique : Les bâtiments anciens doivent, selon le candidat, être rénovés pour répondre à une norme thermique, au même titre que les bâtiments neufs et développer les énergies renouvelables : systématisation de nouveaux modes de production de chauffage et d’électricité, notamment par l’installation de panneaux solaires sur les bâtiments neufs. La création d’un service public du logement et la construction de milliers de logements sociaux doivent intégrer ces objectifs.
Pour les industries, des normes contraignantes doivent permettre d’améliorer la sobriété et l’efficacité énergétique dans ce domaine avec l’interdiction de dépasser certains taux de consommation d’énergie fossile, sous peine de fortes taxes, une hausse des tarifs de l’énergie pour les industriels et une aide pour qu’ils produisent eux-mêmes leur électricité par système de cogénération. Ajoutons l’interdiction de mise sur le marché de véhicules émettant plus de 120 g de CO2 par km ainsi qu’un seuil minimal d’efficacité énergétique obligatoire pour les appareils ménagers.

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager