En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Smart water : un marché mondial estimé à 16,3 milliards de dollars d'ici 2020

Smart grid : l'intelligence du local au global Actu-Environnement.com - Publié le 12/03/2012
Smart grid : l'intelligence du local au...  |    |  Chapitre 9 / 9
Environnement & Technique N°313 Ce dossier a été publié dans la revue Environnement & Technique n°313
[ Acheter le numéro | S’abonner ]
Les professionnels de la distribution et du traitement des eaux se positionnent aussi sur le marché de ces nouvelles technologies pour la maîtrise de la ressource et la gestion des réseaux.

© john lee


Le marché mondial des solutions pour améliorer la gestion de l’eau est estimé à 16,3 milliards de dollars en 2020, selon le cabinet américain Lux Research. Le géant américain IBM - à la pointe dans ce secteur et plus optimiste - table lui sur 20 milliards de dollars d’ici à 5 ans.
Comme pour l'électricité, les compteurs intelligents se généralisent doucement en France. Equipementiers, intégrateurs, opérateurs télécoms avec les collectivités développent les smart water, ces systèmes de télé-relève radio pour suivre et contrôler en temps réel les réseaux d'eau potable ou d'assainissement. Des solutions de communication radio sont alors utilisées par les opérateurs permettant d'optimiser la batterie qu'il faut mettre dans le compteur.

Suez,Veolia et Saur sur le marché français

''La télé-relève à distance s'appuie sur des transmetteurs radio installés sur les compteurs, pendant 15 ans avec leur propre batterie, qui vont transmettre les informations de comptage vers des récepteurs disséminés en ville. Ceux-ci sont utilisés pour récupérer les données en provenance de chacun des émetteurs'', explique Pierre Sacareau, responsable innovations chez Ondeo Systems, filiale de Lyonnaise des eaux (Suez), qui depuis 2009 développe ces compteurs communicants notamment à Paris. L'opérateur met à disposition un service d'alertes en cas de surconsommations ou de fuites.
''Près de 700.000 points de comptage intelligents sont déployés'' par le groupe dont plus de la moitié en France, avait précisé en mai 2011 le directeur d'Ondeo Systems Farrokh Fotoohi, à l'occasion du congrès SG Paris 2011 dédié aux smart grids. La filiale de Suez a également été retenue en mai 2010 par IBM pour mettre en place 250.000 compteurs d'eau intelligents sur l'île de Malte d'ici à 2013. ''Le groupe a atteint un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros en 2010 pour cette activité et son objectif est de le multiplier par 4 d'ici 2016'', a souligné M. Fotoohi, et ce en installant 3 millions de compteurs intelligents en 2015. Outre sa filiale, Suez Environnement a également signé en mai 2011un accord avec General Electric (GE Energy, Power et Water) pour accélérer la R&D dans la gestion intelligente de l'eau.

L'autre opérateur français historique Veolia Eau généralise aussi les compteurs intelligents : plus de 200.000 ont été installés par le groupe en France comme à Metz (57). En mars 2011, Veolia a voulu se renforcer sur le marché et a créé avec l'opérateur de télécoms Orange la joint-venture baptisée m2o city, spécialisée dans les services de télé-relevé à destinations des collectivités. M2o city a notamment été retenue par le Sedif pour installer dans la région Ile-de-France 550.000 compteurs communicants. La nouvelle entreprise vise un objectif de près de 5 millions de compteurs d'ici à 10 ans.

De son côté, Saur développe actuellement un service de télérelève, appliqué à 20.000 clients. Le smart water prend également de l'ampleur autour de consortiums internationaux. Schneider Electric ainsi qu'une quinzaine d'autres entreprises (Derceto, i2O Water, TaKaDu et Telven, Itron…) ont lancé mi-mai 2011 une alliance mondiale pour le développement de réseaux d'eau intelligents, le Swan (Smart Water Networks) qu'il s'agisse de la distribution d'eau potable ou du traitement des eaux usées.

Rachida Boughriet

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…

Environnement et technique

Dossier Smart Grids

Retrouvez le dossier "Smart Grids"
à la une du n° 313
Acheter ce numéro S'abonner