En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Marché actuel du solaire

L'énergie solaire, source d’énergie renouvelable inépuisable Actu-Environnement.com - Publié le 11/06/2008
L'énergie solaire, source d’énergie...  |    |  Chapitre 10 / 10
Marché du solaire thermique

L'association française des professionnels de l'énergie solaire, Enerplan, a effectué en février dernier une évaluation du marché français des énergies solaires thermiques pour l'année dernière. En 2007, ce marché a été une nouvelle fois en croissance : un peu moins de 37.000 CESI ont ainsi été installés contre 35.000 éléments en 2006. Les installations d’eau chaude solaire collective sont en forte hausse avec 18.000 m2 de plus qu'en 2006 pour atteindre un total de 40.000 m2 en 2007. En revanche du côté des SSC, l'Association dénombre 400 unités de moins que l’année passée, soit une diminution de 8 % (4.600 SSC vendus contre 5.000 pièces en 2006).
Au total, le marché 2007 du solaire thermique en France, métropole et Dom Tom a représenté 323.000 m2 de capteurs installés soit l’équivalent de 226 MW thermiques mis en service sur l’année. Rappelons que les objectifs de la loi POPE prévoient l’installation de 200.000 chauffe eau solaire par an à l’horizon 2010 équivalent selon Enerplan à 1 million de m2 de capteurs. Selon l’association, cet objectif sera atteint avec un ou deux ans de retard.

Même si la France est l’un des marchés les plus vigoureux d’Europe, le pays est encore bien loin derrière ses voisins européens que sont l’Allemagne, la Grèce et l’Autriche. L’Allemagne est restée en 2006 le plus grand marché européen du solaire thermique avec plus d’1,5 million de m2 installés, soit près de la moitié du marché de l’Union européenne. Le pays comptait fin 2006, plus de 8,5 millions de m2 en service devant la Grèce (3,2 millions) et l’Autriche (2,8 millions).
Au total, en 2006, le marché européen du solaire thermique a dépassé la barre des 3 millions de m2 de capteurs, équivalant à une puissance supplémentaire de 2.159,7 MWth. Le parc de l’Union européenne dépasse ainsi les 20 millions de m2 soit plus de 14 GWth.
Estimant que la situation est actuellement très favorable à la poursuite d’une croissance rapide du marché européen, l’observatoire des énergies renouvelables Observ’Er prévoit qu’en 2010 plus de 41 millions de m2 seront en service en Europe. Mais l’observatoire rappelle que cette estimation représente toujours moins de la moitié de l’objectif initial du Livre blanc sur l’énergie de la Commission européenne qui est de 100 millions de m2.

Les capteurs vitrés représentent l’essentiel du marché solaire thermique européen. Ils comprennent à la fois les capteurs plans vitrés dans lesquels les absorbeurs sont encastrés dans un coffrage fermé par une vitre (88,5 % de part de marché) et la technologie des tubes sous vide (8,3 %) où l’absorbeur est placé à travers une succession de tubes de verre. Dans les pays du sud de l’Europe, le ballon d’eau chaude peut être placé directement sur le toit au-dessus des capteurs, on parle alors de système thermosiphon. Les capteurs non vitrés (3,2 % de part de marché) sont quant à eux essentiellement utilisés pour le chauffage des piscines.

Marché du PV
SUPÉLEC et CEGOS professionnalisent une activité d'avenir : Energy Manager

Avec un nouveau Mastère Spécialisé, SUPÉLEC et le Groupe CEGOS se sont associés pour répondre à l'émergence d'un nouveau métier : Energy Manager. Attendu par les professionnels, ce Mastère Spécialisé ''Ingénieur d’Affaires pour les Nouveaux Marchés de l’Énergie'' est accrédité par la Conférence des Grandes Écoles et compatible avec une activité professionnelle. Faisons le point sur cette opportunité professionnelle à saisir... Prochaine session le 15 septembre 2008.


Du côté du photovoltaïque, l'activité est encore plus dynamique puisque d’après Enerplan, le marché PV français a atteint 45 MW en 2007. La France possède donc désormais un parc photovoltaïque de 75 MW et rejoint les pays actifs dans ce secteur à l’image de l’Allemagne ou de l’Espagne même si elle reste encore loin derrière.
Cette tendance à la hausse du marché français du solaire photovoltaïque n’est pas isolée puisqu’à l'échelle européenne, l'édition 2007 du baromètre Eurobserv'ER réalisé par Observ'Er, fait état d’une progression importante de la puissance photovoltaïque raccordée. Un marché allemand au zénith, associé à la montée en puissance des marchés espagnols et italiens, a permis à l’Union européenne d’établir un nouveau record du nombre d’installations photovoltaïques. Selon les premières estimations, 1.541 MWc ont été installés en 2007 (+ 57 % par rapport à 2006), ce qui porte la puissance totale du parc de l’Union européenne à 4.690 MWc. Le ratio de la puissance photovoltaïque par habitant de l’Union européenne s’établit désormais à 8,5 Wc par habitant

Le Livre Blanc de l'Union européenne a recommandé d'atteindre 500.000 toits solaires en Europe en 2010, un volume d'activité qui représenterait près de 60.000 emplois. La filière photovoltaïque représente aujourd'hui en Europe près de 15.000 emplois et un chiffre d'affaires de l'ordre du milliard d'euros. l'objectif du Livre blanc qui s'élève à 3.000 MW en 2010 restera difficile à atteindre face aux 572 MW installés aujourd'hui. Un objectif très réaliste de 2000 MW en 2010 représenterait déjà de l'ordre de 50000 emplois en Europe à cet horizon.

Au niveau mondial, la production d’électricité solaire n’est pas encore significative. Selon le neuvième inventaire réalisé par Observ’ER, elle ne représentait en 2006 que 0,2% de la production d’électricité renouvelable totale (5,9 TWh). L’Europe de l’ouest représente 40,1% de cette production devant l’Asie de l’Est et du Sud-Est (34,6%) et l’Amérique du Nord (19,6%). L’Allemagne (2.000 GWh), le Japon (1.886 GWh) et les Etats-Unis (1.066 GWh) représentent à eux trois 83,8% de la production d’électricité solaire mondiale mais l’Inde, la chine et le Mexique développent beaucoup leur production.

La fabrication de cellules se situe dans les mêmes zones géographiques à savoir le Japon, l’Europe, la Chine et les États-Unis. Le Japon, qui a soutenu très fortement cette industrie, est aujourd’hui premier producteur de photovoltaïque. Derrière lui, arrive l’Europe, principalement tirée par l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Espagne.

Pour en savoir plus

Consulter les statistiques du MEEDDAT

ENERPLAN dresse un bilan 2007 très positif du marché français du solaire

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager