En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Solaire thermique en collectivité

L'énergie solaire, source d’énergie renouvelable inépuisable Actu-Environnement.com - Publié le 11/06/2008
L'énergie solaire, source d’énergie...  |    |  Chapitre 4 / 10
   
Le Solaire thermique en collectivité
   
À l'instar des particuliers qui font installer dans leur maison un chauffe-eau solaire, de nombreux maîtres d'ouvrages collectifs choisissent désormais l'énergie solaire pour produire l'eau chaude sanitaire dans des immeubles. Pour que l'installation soit efficace et rentable, il est nécessaire que les besoins en eau chaude soient réguliers et répartis sur toute l'année y compris pendant l'été, saison où le système est le plus productif. Certains secteurs se prêtent donc particulièrement bien au choix de l'énergie solaire pour la production d'eau chaude sanitaire comme les hôtels, les hôpitaux ou les maisons de retraite.

L’installation solaire de production d'eau chaude sanitaire collective repose sur le même principe que celui utilisé par une installation domestique : captage, transfert, stockage, appoint et distribution. Cependant, les types de capteurs peuvent être différents et les capteurs à tubes sous vide sont parfois préférés aux capteurs plans car ils permettent d’obtenir des températures plus élevées. Pour une installation collective, la surface de capteurs nécessaire peut atteindre plusieurs centaines de mètres carrés mais dans tous les cas un appoint reste nécessaire.
Le dimensionnement de l’installation est d’ailleurs un point essentiel du projet et doit guider le maître d’ouvrage dans ses choix. En effet, l’objectif est de produire un maximum d'énergie d'origine solaire pour un coût compétitif. Un surdimensionnement entraîne une augmentation de la production solaire, mais également une augmentation du coût du kWh produit et parfois une baisse de la productivité de l'installation.
SUPÉLEC et CEGOS professionnalisent une activité d'avenir : Energy Manager

Avec un nouveau Mastère Spécialisé, SUPÉLEC et le Groupe CEGOS se sont associés pour répondre à l'émergence d'un nouveau métier : Energy Manager. Attendu par les professionnels, ce Mastère Spécialisé ''Ingénieur d’Affaires pour les Nouveaux Marchés de l’Énergie'' est accrédité par la Conférence des Grandes Écoles et compatible avec une activité professionnelle. Faisons le point sur cette opportunité professionnelle à saisir... Prochaine session le 15 septembre 2008.


En règle générale, les installations sont souvent dimensionnées pour assurer des taux de couverture solaire compris entre 40 et 60 % mais il est fortement recommandé de réaliser au préalable un diagnostic du bâtiment afin d’éviter d'intégrer un système performant à des installations en mauvais état, ce qui aurait pour conséquence de nuire au fonctionnement du système. Travailler en amont sur la réduction des besoins (équilibrage du réseau, calorifugeage, bouclage, etc.) ne peut qu’améliorer au final la rentabilité et l’efficacité de l’installation solaire.

Pour en savoir plus

Télécharger les guides l’ADEME

Trouver des équipements

© Tous droits réservés Actu-Environnement
Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Retour au sommaire

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez à cet article ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager