En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le label 'Clé Verte' de gestion environnementale pour l'hébergement touristique, s'étend aux hôtels

Fort de la réussite observée dans le secteur de l'hôtellerie de plein air, l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe étend le label Clé Verte à tous les hébergements touristiques, et particulièrement aux hôtels.

Bâtiment  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Initiée en 1994 au Danemark pour les hôtels, La Clef Verte, label de gestion environnementale des hébergements touristiques, a été adaptée en France en 1998 pour les campings par l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe (of-FEEE).

Ce label encourage les gérants à adopter de bonnes pratiques environnementales, et garantie aux visiteurs un lieu de vacances où l'environnement est pris en compte dans la gestion au quotidien.

Forts de la réussite observée dans le secteur de l'hôtellerie de plein air - en 6 ans plus de 400 campings ont été sensibilisés au programme, et en 2004, 100 ont obtenu le label - l'UMIH (Union de l'industrie des Métiers de l'Hôtellerie) et la FEE (Fondation pour l'Education à l'Environnement) ont décidé d'étendre aujourd'hui cette campagne à tous les hébergements touristiques et particulièrement aux hôtels.

Cette extension va permettre aux établissements hôteliers d'être en phase avec les nouvelles exigences touristiques. Les critères d'obtention du label ont été élaborés en concertation, au niveau international, avec la Fédération hôtelière danoise (HORESTA), au niveau national avec l'UMIH et des hôteliers dans différentes régions françaises. Les premiers établissements labellisés sont attendus pour le début de l'été 2005.

La candidature Clef Verte résulte d'une démarche volontaire. Chaque candidat doit répondre favorablement à un nombre de critères précis liés à la qualité de vie sur le site, à des pratiques de gestion générale respectueuses de l'environnement, à l'information et la sensibilisation du public et du personnel, à la gestion des déchets, de l'eau et de l'énergie. Pour obtenir cette labellisation, les professionnels doivent suivre 3 étapes : démarche volontaire, évaluation, mise en pratique d'une méthodologie.

Chaque année, un jury examinera les demandes de labellisation et sélectionnera les meilleures. Un contrôle aura lieu durant la saison touristique afin de vérifier la mise en pratique de la méthodologie.

La France reçoit chaque année la visite de plus de 70 millions de touristes pour son histoire, ses paysages ou sa culture. Le paramètre environnemental n'a pas été suffisamment exploité en France, et il faut bien reconnaître que nos voisins européens ont pris en matière de gestion écologique un peu d'avance, indique l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe.

Concrètement pour un visiteur, la Clef Verte devrait être la garantie d'un environnement respecté sur son lieu de vacances et une incitation à changer de comportement par un rappel de gestes simples qui préservent les ressources naturelles.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager