En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le WWF publie deux rapports à l'occasion du G8 auquel la Chine et l'inde étaient invitées

Deux rapports ont été publiés par le WWF à l'occasion du G8 alertant respectivement sur les risques liés à la fonte des glaciers himalayens et à la surexploitation forestière engendrée par la très forte demande chinoise de papier.

Biodiversité  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Deux rapports ont été publiés par le WWF (World Wide Fund for Nature) à l'occasion de deux réunions ministérielles, centrées sur la lutte contre le changement climatique et le développement, organisées par la Grande-Bretagne dans le cadre de sa présidence du Groupe des huit principales puissances (G8) ou la Chine et l'Inde, au 2ème et 6ème rang mondial respectivement pour les émissions de CO2, faisaient partie des pays émergents invités.

Dans le rapport publié le 14 mars dernier, le WWF estime que les glaciers himalayens sont victimes du réchauffement climatique et perdent entre 10 et 15 mètres par an.
Les glaciers himalayens se déversent dans sept des plus grandes fleuves d'Asie (le Gange, l'Indus, le Brahmapoutre, le Mékong, la Thanlwin, le Yangtsé et le Fleuve Jaune), assurant ainsi l'approvisionnement en eau de centaines de millions de personnes.
Selon ce rapport, la fonte des glaciers risque de perturber le débit des fleuves créant aussi bien des inondations que des pénuries affectant les cultures et remettant en cause l'alimentation des centrales hydrauliques, entraînant un risque de pénurie d'électricité néfaste pour la production industrielle. Le niveau de certains fleuves ou lacs alimentés par les glaciers a déjà baissé en Chine et au Népal, selon l'organisation écologiste internationale.

Le second rapport intitulé ''le marché du bois en Chine, commerce et environnement'', montre que les principaux pays qui exportent du bois vers la Chine sont tous confrontés à des problèmes de surexploitation forestière, de transformation de leurs forêts naturelles et d'abattage illégal.
Cette problématique qui accompagne le développement économique de la Chine constitue une menace pour les forêts à travers le monde.
La Chine est devenue l'un des principaux clients de pays comme la Russie, la Malaisie ou l'Indonésie pour le bois et la pâte à papier. Elle est aussi l'une des principales destinations de bois abattu et vendu illégalement
, selon les experts du WWF. Les auteurs du rapport rappellent que la consommation des Chinois reste encore faible, mais qu'elle augmente rapidement.
Alors que les Chinois utilisent en moyenne 17 fois moins de bois que les Américains, les importations chinoises de bois ont connu une augmentation spectaculaire au cours des dix dernières années et vont continuer à croître pour répondre aux besoins de l'énorme population et d'une croissance économique rapide.
La hausse des importations est aussi le résultat des mesures prises pour limiter la déforestation en Chine, selon le rapport qui prédit qu'en 2010, les forêts et plantations du pays fourniront moins de la moitié de la demande industrielle de bois chinoise.
Des interdictions d'abattre en Chine ne doivent pas conduire à des déforestations ailleurs dans le monde, conclu le directeur général de WWF International.

Réactions2 réactions à cet article

 
liens pour accéder aux rapports sités ???

serait-il possible que vous puissiez nous glisser le lien qui donne accès aux deux rapports du WWF, s'ils sont en ligne of course?

l'empêcheur de tourner en rond | 24 mars 2005 à 22h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
bravo

cela n'a rien a voir avec le sujet, mais je reponds à cette personne, qui se permet de demandé le lien sur les deux rapports cité. quel assisté! il suffit pourtant d'allé directement soit sur le site wwf soit sur le site de greenpace, par exemple, alors bon clic et bonne prise en main.

buzion | 25 mars 2005 à 11h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager