En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne a demandé des comptes à La France concernant la décharge d'Entressen

La Commission européenne a demandé des comptes à La France concernant la décharge à ciel ouvert d'Entressen dans les Bouches-du-Rhône, à 70 km au nord-ouest de Marseille. Elle devra fournir des explications avant le 11 mai prochain.

Déchets  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne a demandé des comptes à La France concernant la décharge à ciel ouvert d'Entressen dans les Bouches-du-Rhône, à 70 km au nord-ouest de Marseille. Elle devra fournir des explications avant le 11 mai prochain.

Depuis 1912, cette décharge située sur une nappe phréatique et très exposée aux vents, s'étend sur 80 hectares dans la plaine de la Crau et reçoit quelque 460.000 tonnes d'ordures chaque année provenant essentiellement de Marseille et des communes environnantes. Elle est la plus grande décharge à ciel ouvert d'Europe. Elle n'a jamais respecté aucune norme ni aucune contrainte administrative, ni la date de fermeture (juillet 2002) de toutes les décharges de France prévue par la loi Royal de juillet 92.

La communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM), qui exploite le site est accusée régulièrement par les communes riveraines de la décharge de ne pas nettoyer correctement les abords et de polluer les champs et les canaux alentour sur plusieurs centaines d'hectares. Pourtant selon les écologistes, un arrêté préfectoral fait obligation à l'exploitant de la décharge, de nettoyer le site et ses abords une fois par mois et après chaque épisode de grand vent.
Selon certains observateurs la pollution touche actuellement près de deux cents hectares. Le 13 novembre dernier, une tempête avait abattu les filets de protection de la décharge d'Entressen, répandant des milliers de sacs plastiques sur une surface estimée de 180 à 200 hectares, majoritairement situés sur la commune d'Istres.

La décharge a fait toutefois l'objet d'un arrêté de fermeture à la fin 2006 mais des problèmes vont ce poser, selon Christian Frémont, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, car le projet d'incinérateur à Fos-sur-mer, proche d'Entressen, ne permettrait de traiter que la moitié des déchets qui sont actuellement entreposés à Entressen.
En outre, l'implantation de cet incinérateur ne fait pas l'unanimité dans la région. Pour certains élus, ce projet équivaut à exporter la pollution marseillaise vers l'ouest du département, autour de l'Etang de Berre, déjà saturé de raffineries et d'industries chimiques.

D'autre part, ce projet est en ''concurrence'' avec le Plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés qui met l'accent sur le tri et qui devrait être prêt en juin prochain pour être soumis à enquête publique au cours du second semestre 2005.

Une décharge est une Installation de stockage soumise à autorisation, sur laquelle pèsent diverses contraintes réglementaires d'exploitation visant à maîtriser les impacts de ce procédé de traitement des déchets sur l'homme et sur l'environnement (eau, air, sols, bruit...). Les aménagements techniques sont fonction de la nature des déchets traités (OM, DIB, déchets dangereux, déchets inertes... Les critères d'acceptation en décharge varient en fonction des pays. En France : depuis 2002, seuls les déchets ultimes sont autorisés.
Parallèlement, la directive européenne du 26 avril 1999, transcrite en droit français en 2001, fixe les objectifs suivants quant à la réduction de la quantité de déchets municipaux biodégradables mis en décharge :
- 2006 : réduction de 25 % par rapport aux quantités de 1995 ;
- 2009 : réduction de 50 % par rapport aux quantités de 1995 ;
- 2016 : réduction de 75 % par rapport aux quantités de 1995.

Réactions2 réactions à cet article

 
decharge de bessan

Je viens de la régions parisienne d'un petit village qui a beaucoup de charme le nom est BONDOUFLE 91070
il y a ete construi un incinérateur depuis cette instalation un grand nombre de personne souffre des yeux le nez qui coule sans arrêt et un grand nombre de personne souffre de probléme repiratoire
j'ai déménagé de cette petite ville et je suis aujourd'hui dans le midi de la france dans un village du non de BESSAN 34550 hors une décharge a atout vent vas se créé
sur 32 hectars je pensais que se genre de décharge était interdite par la communoté européen????????cette décharge se trouve sur une nappe fréatique qui allimente en eau 80% de l'herault alors alons nous continué nous Français conseilleur sur bien d'autre sujet a se mettre en marge des lois et de pourire la vie pour nos enfants et petits enfants??????

Anonyme | 17 octobre 2007 à 18h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
decharge d'entressen

votre article date d'avril 2004. Nous sommes en 2008 et rien n'a été fait depuis. Une jeune bergère est en stage au sud de la décharge pour faire paître les moutons en "pleine nature" et aujourd'hui 4 mars 2008 , elle a vomi toute la journée tant l'odeur était nauséabonde, accentuée par le mistral : les moutons ne mangent que de l'herbe polluée, tout ce qui pousse est gris et sent mauvais!!!!!!!!!!
comment se fait-il que l'état n'indemnise pas un berger qui ne vend pas ses moutons car personne n'en veut !!!!!!!!!!!! Ils vont pourtant être vendus à bas prix et seront consommés par des gens qui ne sont pas au courant !!!!!! tout cela est honteux .

anonyme | 04 mars 2008 à 22h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager