En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'inertie thermique des océans promet d'amplifier le réchauffement de la planète

Des chercheurs de la Nasa ont calculé que la Terre retenait un excédent de 0,85 watt/m2 d'énergie c'est-à-dire plus que jamais. Les océans qui accumulent la chaleur promettent un réchauffement de 0,6°C même si l'on stoppait les émissions de GES.

Gouvernance  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Une équipe de chercheurs dirigée par James Hansen, directeur des études spatiales de l'institut Goddard de la Nasa, l'agence spatiale américaine a calculé que la Terre retenait 0,85 watt (+/-0,15) d'énergie de plus par mètre carré qu'elle n'émettait sur une période donnée alors que ce chiffre n'était que de quelques dixièmes de Watt avant 1960. Ces résultats ont été publiés jeudi dans Science Express.

D'après, James Hansen, auteur de l'article, ce déséquilibre d'énergie est l'indice prouvant que les estimations scientifiques de l'impact de l'activité humaine sur le climat sont bien exactes.

Ces calculs ont pu être accompli en utilisant des modèles informatiques d'océanographie et des stations climatologiques installées sur des bouées sur les océans ou dans des stations terrestres dont les données sont recueillies par satellites. Selon ses données, le niveau des océans a déjà augmenté de 3,2 centimètres depuis 1993 et même si cette variation paraît minime, elle s'avère en réalité deux fois plus importante que celle enregistrée sur l'ensemble du siècle dernier.

De plus les océans gardent la chaleur plus longtemps que le sol et jouent le rôle d'accumulateurs thermiques avec un phénomène qui se produit dans les profondeurs océaniques, et appelé ''inertie thermale''.
Cela signifie que si l'on stoppait complètement les émissions anthropiques de gaz à effet de serre on peut s'attendre à une élévation de 0,6 degré Celsius.

En d'autres termes l'auteur indique clairement dans son introduction que la réduction des émissions de GES doit être entreprise promptement et que si le monde décide d'avoir davantage de preuves du réchauffement atmosphérique avant d'agir, le phénomène d'inertie thermale des océans laisse prévoir un changement climatique encore plus important qu'il sera excessivement difficile voire impossible d'éviter.

Réactions3 réactions à cet article

 
Le jour d'après, c'est demain !

Hallucinant ! L'homme est l'unique animal à préparer sa propre perte. On peut se consoler en se disant que ce n'est pas la planète qui est en danger. Elle s'est adaptée et elle s'adaptera encore... Non l'enjeu est bien la place du nuisible "homme" sur cette planète. Sa disparition n'est-elle pas souhaitable pour l'écosystème ?

Sueno

Sueno
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Le jour d'après, c'est demain !

le problème , c'est qu'il n'y a pas d'issue car presque tous ne pensent qu'a l'échelle de leur petite vie, pis sur quelques années de mandat (politiques), alors je ne vois pas comment coordonner de vrais programmes ambitieux en faveur de l'environnement. Pourtant, on le voit, le climat peut changer à l'échelle humaine, ca fait peur...

Pourtant, je travaille pour les énergies renouvelables, ça c'est dur mais il faut être réaliste. Un certain Mr Smith disait que nous étions la gangraine de cette planète, il a absolument raison.

Allez, au moins on aura chaud en hiver

loojinh | 09 mai 2005 à 08h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Le jour d'après, c'est demain !

Hello,

Je suis bien d'accord avec toi : les propos tenus par un certain Mr Smith dans un certain film avec de certaines lunettes noires est troublant de réalisme et de vérité...

Les mamifères savent vivre en harmonie avec leur Environnement pas nous... quant à la comparaison avec les virus, c'est tellement vrai que cela donne de quoi se remettre en cause...

Daaaaaaaaavid

Daaaavid | 09 mai 2005 à 10h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…