En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La décharge d'Entressen sera remplacée par un incinérateur à Fos-sur-Mer

La communauté urbaine de Marseille va fermer la décharge d'Entressen et confier le projet de la construction de l'incinérateur à Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône au groupement d'entreprises Urbaser-Valorga international SAS.

Déchets  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
La communauté urbaine de Marseille a confié au groupement d'entreprises Urbaser-Valorga international SAS, le projet de la construction de l'incinérateur à Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône.
Cet incinérateur doit remplacer la décharge d'Entressen, une des plus grandes décharges à ciel ouvert de France qui reçoit chaque année quelque 600.000 tonnes de déchets de Marseille et qui doit impérativement fermer fin 2006.

Pour rappel, la Commission européenne avait demandé des explications concernant cette décharge et la France devait les fournir avant le 11 mai prochain.
Vivement contesté par des élus locaux et les écologistes qui le jugent polluante et inadaptée, cette décharge devrait être mise en service au premier semestre 2008 et devrait brûler la moitié des 600.000 tonnes déchets produits chaque année par la communauté urbaine de Marseille.

Rappelons que le 28 décembre 2005, tous les incinérateurs de déchets ménagers devront respecter de nouvelles exigences, encore plus strictes en matière d'émissions de dioxines et autres polluants contenus dans les fumées.

Réactions50 réactions à cet article

 
Re:les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

Monsieur ou Madame, je vous précise que le Conseil Général est entrain de présenter un plan départemental d'élimination des ordures ménagères qui exclu le traitement par incinération. Seul Mr GAUDIN persiste dans cette voie . Je me demande pourquoi ? J'espère que ses électeurs vont le sanctionner .

DD
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Débat public

Il n'est pas normal que l'importance d'un projet soit déterminé d'après son prix .Il peut exister des petits projets pas cher et très dangereux .En outre il est très facile par des artifices comptables de diminuer considérablement le prix de revient d'un projet .

DD
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:PRECISIONS .

Monsieur ASHER David votre intervention me rassure . Le message de Gérard remet les pendules à l'heure .Une partie de la presse locale ne véhicule pas l'information , elle la fabrique dans le but de démobiliser les opposants et cela marche .D'autant plus que cette information fausse est retransmise involontairement par la suite.
Je vous prie de bien vouloir vérifier vous même l'info à la source et de corriger le titre de votre article .
En vous remerciant . Salutations !

DD
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Il n'est pas question de "préférer" une décharge à l'incinérateur : c'est un faut problème.
L'incinérateur ne remplace pas une décharge : un tonne de déchets ménagers brûlés produit 300 kg de mâchefers qu'il faudra bien mettre en décharge, et 50 kg environ de REFIOM, matière hautement toxique qu'il faut mettre en décharge pour l'éternité.
Là-dessus, il faut rajouter les 500 kg d'eau qui sert à décontaminer (pas totalement) les 6000 kg d'air pour brûler une tonne de déchets ménagers et qui dégageron 980 kg de CO2, gaz à effet de serre
Il y a donc deux décharges dont on ne parle pas : l'eau chargée en dioxine : qu'en fait-on ?
L'air chagé de métaux lourds et du reliquat de dioxine (0,1 ng/m3 si l'appareil marche bien).

Dire que les incinérateurs actuels sont modernes et donc pas dangereux, c'est un argument que nous a toujours servi l'industrie du déchets : à l'époque où l'incinérateur de Gilly-sur-Isère a été mis en route, il était "tout neuf, moderne, conforme et pas dangereux du tout" : vous en connaissez la suite.

Plutôt que mettre en balance incinérateur versus décharge, il faut enfin s'attaquer à la réduction des déchets à la source, au tri et au recyclage. A ceux qui disent que tout cela va être long à mettre en place et qu'entre-temps il faut des incinérateurs, je leur réponds que que faire un incinérateur, c'est retarder de 30 à 50 ans la prise de conscience et l'effort de faire de la réduction des déchets, le tri et le recyclage, car tri et recyclage sont antinomiques avec l'incinération (voir ce qui se passe à Manspach, en Alsace).

Désolé d'avoir été un peu long mais c'était nécessaire et merci de m'avoir lu jusqu'au bout

Cordialement

JEJ

JEJ
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Bonsoir.
Je précise quelques points sur les interventions d'Antoine et de JEJ.
Les données que je possède sont celles-ci (je n'entend pas détenir la stricte vérité bien sûr ... !) :
un incinérateur fonctionne sur une température de 850°C minimum pour "normalement" garantir la combustion complète des déchets.
Les nouvelles techniques de traitement des fumées ne fonctionnent plus avec des tours de lavage. Il n'y a donc plus d'eaux chargées en dioxine. Elles seront piégées avec les Refiom. (je précise par ailleurs que dans les nouvelles directives, tous les effluents d'une usine d'incinération seront traités sur site).

J'en viens au fait qu'au vu des scandales des incinérateurs ancienne génération, les industriels gérants de ces installations ne prendront pas le risque d'être non conformes aus oir du 28/12/05, au risque de stopper l'installation en cas de retard dans les travaux.
Par ailleurs, si le taux de dioxine de 0.1 nanogrammes/m3 n'est pas respecté, c'est la mise en demeure de la DRIRE, selon le fameux principe de précaution, inscrit dans la loi française.

Je rejoins bien sûr le principe de la réduction des déchets à la source, et de l'optimisation du tri et de la valorisation (les pouvoirs publics feraient bien de se bouger sérieusement en ce sens d'ailleurs !)
Mais quand on voit Marseille et sa décharge illégale depuis de nombreuses années, il faut quand même agir et vite. Alors si effectivement le Plan départemental exclut l'incinération, il faut espérer que les solutions alternatives existent, mais ailleurs que sur le papier !

Cordialement.

Hector
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

Dioxine par ci, dioxines par là, il faut un peu arrêter avec ça ! Depuis leur médiatisation au journal de 20h, j'ai un peu l'impression que les gens n'ont plus que ce mot là à la bouche.
Je n'oublie pas ce qui s'est passé prêt de d'Albertville, des familles en subissent les conséquences aujourd'hui ...
Mais il faut être clair, un incinérateur nouvelle génération polluera moins qu'une chaudière individuelle au fuel !!! (ramené au m3 d'air de combustion rejeté)
Et il faut quand même préciser que la 1ère source de dioxine dans le monde, ce sont les incendies de forêt, et ce n'est pas ce qui manque dans le sud de la France !
Je dis également aux gourmands friants de barbecue, qu'une chipo ou une merguez grillée au charbon de bois en est blindée !!!

Alors arrêtons un peu avec ce linchage médiatique et obscurantiste autour de la dioxine.

Hector
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

Vous me semblez ,monsieur, préposé à la défense d'une filière de traitement des déchets qui est "obsoléte"et hélas nocive,mais elle a le mérite d'avoir été expérimentée.Vos arguments sur une victimisation du procédé du à une médiatisation ou à un journal de 20h sont attristants. S'il vous plait, il s'agit de la santé de riverains proches ou bien plus éloignés; s'avez vous que la barrière de Chernobil c'est du "pipot"! Hier j'étais en région Toulousaine et ai appris que ce qui devait être l'installation d'incinération du 3ième Mil. est comme on dit là bas une "caguade" .Allez en Roumanie,allez en Inde ou plus près ,en région de Grenoble pour voir! Du débat démocratique viendrat la sagesse et l'espoir pour l'Avenir .

faustin
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

Cher Faustin,
vos arguments sont pour le moins "obsolètes" comme vous dites si bien.
Vous me parlez de Tchernobyl, cela date de 20 ans ; vous me parlez de l'Inde, il s'agit d'un pays en voie de développement, et l'on ne peut comparer leur vision des déchets qui est loin d'être je pense leur préocupation majeure, avec la nôtre ...
obsolète vous dites aujourd'hui l'incinération : je ne pense que les communautés de communes qui ont choisi cette technologie et les industriels qui les mettent aux normes pensent comme vous.
Et je pense même qu'elle a un bel avenir. Voyez d'ailleurs l'article sur le Danemark sur cette même newsletter, 1er de la classe en terme d'énergie renouvelable. Une part de cette énergie est issue de ... l'incinération des déchets !

Quand je parlais d'"obscurentisme", je pensais précisement au type de propos que vous venez de tenir. Je ne sais pas quelles sont vos sources (Attac ?, M. De Villiers ? ...) mais il faut faire attention !

Hector
 
Signaler un contenu inapproprié
 
les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

On se focalise sur les fumees, qui certes posent probleme mais peuvent etre traitees de maniere efficace. Mais le gros probleme des incinerateurs c'est aussi qu'ils ne permettent que de reduire la quantite de dechets : a la sortie on a encore 25% de la masse sous forme de machefers et 5 % sous forme de residus d'epurations des fumees (hyper toxiques). Les machefers peuvent etre reutilises en remblais en BTP, mais contiennent des quantites non negligeables de metaux lourds et de toutes facons le marche pour ce materiau est sature, une grande partie finira donc en decharge (pardon : Centre d'Enfouissement Technique de classe II). Il vaudrait bien mieux que le COnseil General des Bouches du Rhone se decide enfin a adopter une vraie politique de traitement des dechets.

Anonyme | 19 mai 2005 à 19h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

La moitié de 600 000 tonnes. Il restera donc 300 000 autres tonnes à traiter. Quels sont les solutions envisagées ?
qu'en est il du projet des années 1995 avec deux incinérateurs et un grand centre de tri et de compostage ?

anonyme 2 | 19 mai 2005 à 20h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Scandaleux

La communauté urbaine de Marseille a déjà polluée Saint Martin de Crau ( les sous sol, les nappes phréatiques et tous les environs avec les sacs plastiques ; maintenant ces Fos sur Mer,la Camargue les Alpilles et toute la région qu’ils veulent polluer avec la dioxine qui sera pire que l’amiante quand vraiment seront reconnue tous les cas de cancer et autre maladie du a cette pollution.Vraiment il existe d’autre solution pour fermer la décharge d’entressen :Le tri le compostage la méthanisation et en dernier lieu les centres techniques d’enfouissements. Une seule solution que Mr Gaudin et les seins se mettent a réfléchir et adoptent le plan d’élimination des déchets du conseil général.

Dan | 19 mai 2005 à 23h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
PRECISIONS .

1-Le titre de cette news est faux .Voilà un titre ,par exemple , que je ne contesterai pas:Mr Gaudin veut remplacer la décharge d'Entressen par un incinérateur à FOS sur mer .
2-Mr Gaudin n'a pas le droit d'imposer un incinérateur à ses voisins. Sans oublier que Marseille sera elle même menacée par les rejets de cet incinérateur .
3-Le 13 mai 2005,accompagné d'élus et de citoyens inquiets,j'ai essayé de porter un message à Mr Gaudin au palais du Pharo.Des C R S nous ont barré fermement le passage. Bonjour le dialogue . La construction de cet incinérateur n'est pas pris en compte par le Centre Nationnal des Débats Publics (C N D P ) . POURQUOI ?
4-Cet incinérateur n'est pas le seul en projet sur le golfe de FOS .
5-Les écologistes ne souhaitent pas de nouvelles exigences strictes en matière d'émissions de toxines,ils en souhaitent tout simplement leur suppression en gérant les déchets autrement .Le Golfe de Fos est assez pollué ,inutile d'en rajouter .
6- Avant de réfléchir comment traiter les déchets, mettons tout en oeuvre pour les diminuer à la source.
7-A la fin de l'article j'aurai aimé lire "tous les incinérateurs ,sans aucune exception ,devront ...."
CONCLUSION :
J'appelle à la mobilisation générale contre l'incinération sur le Golfe de Fos et partout ailleurs .
LA PREUVE DU DANGER N ' EST PLUS A FAIRE .

DD | 20 mai 2005 à 03h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Débat public

La Commission Nationale du Débat Public (C N D P ) décide d'organiser le débat public sur des projets de contournement routier ou de construction de ligne ferroviaire dont l'impact sur l'environnement et la santé n'a aucune comparaison avec celui provoqué par un incinérateur .

Cherchez l'erreur !

DD | 20 mai 2005 à 08h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:PRECISIONS .

Bonjour,

Dire que notre titre est faux est un peu rapide. Il s'agit de l'information officielle à l'heure actuelle et de la décision la plus probable.

Par ailleurs, et sans rentrer dans des notions politiques desquelles nous nous tenons à l'écart, ce ne serait pas la première fois que M Gaudin passe outre les recommandations de son entourage.

Nous n'entendons de toute manière pas apporter de l'eau au Moulin de l'incinérateur par ce biais d'autant que la commune de Fos-sur-Mer est déjà sur-industrialisée voire complètement dévisagée...

Bien cordialement

David Ascher

Ascher David | 20 mai 2005 à 10h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Fallait bien que ca arrive...

...car depuis 20 ans les élus locaux n'arrivent pas à se mettre d'accord sur la gestion des déchets de marseille. Ce projet d'incinérateur a souvent changé de place, au grès des majorités, des retournements de veste, etc...

Le problème c'est que maintenant, il y a un réel problème puisque les feuillets plastiques de la décharge entressen sont en train de faire crever l'étang du Langre, via leur transport par un canal, et il y a des risques de plus en plus important sde pollution de la nappe de Crau qui alimente bon nombre de villes du secteur ainsi que les surfaces maraîchères qui sont les plus importantes de france .

Il a donc fallu prendre une décision, qui, bien sur n'est pas au gout de tout le monde, ms maintenant c'est trop tard pour reflechir, il fallait que les associations et les municipalités opposées proposent des choses concrètes et non pas seulement des "yaqua" et "ilfaudraitque" : elles ont eu 3 ou 4 an pour y réfléchir au niveau de Fos, et qu'on ne me dise pas que ces études coutent cher car quand on pense que les taxes professionnelles de la zone de fos doivent se monter à plusieurs dizaines de millions d'euros...

Après, qqes précisions au niveau des emissions de polluants:
1. perso, je préfère vivre à cote dun incinérateur soumis à des normes strictes et dont maintenant les 2/3 de l'installation sont constitués par un traitement de fumées (contrairement aux incinérateurs émetteurs de dioxines ou on avait oublié!? de mettre un traitement de fumées), plutot qu'à coté d'une cimenterie qui crame des DIS entre autres avec des normes de rejets bp moins strictes
2. Pourquoi seulement 300 000 t sur les 600 000 t: parce que les 30 0 000 t restantes feront l'objet de voies de valorisation
3. par rapport à ceux qui disent qu'il y aura aussi l'incinérateur de suez sur fos, c'est faux: le projet MPM et le projet Suez étaient deux projets concurrents, un seul doit survivre, c'est dc celui de la MPM. En revanche, il faut qd meme rester vigilent, sait-on jamais, il y a certains aspects de l'affaire qui sont tellement bizarres...

A bon entendeur, ...

Guigui | 20 mai 2005 à 11h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Mais c'est quoi ce plan d'élimination régional ou départemental ?

benjam1 | 20 mai 2005 à 13h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

Il est fort Gaudin non ?
Il doit avoir des voix dans dans son entourage...
Sinon Fos est definitivement une zone sinistrée. Après les rafineries les incinérateurs ...

benjam1 | 20 mai 2005 à 13h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

Les 300 000 tonnes restantes vont être valorisées : c'est bien. Mais l'incinérateur va bien être équipé d'un système de recupération de la chaleur, non ? Je sais que ce n'est pas le plus éfficace, mais quand même c'est toujours ça de gagner ...
Enfin pour le traitement des fumées, on sait bien que les mesures ne sont pas faites en continue et que les résultats que l'on présente au public reflètent rarement la réalité des émissions ...

benjam1 | 20 mai 2005 à 13h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

Bonjour Guigui,

Donnez-nous vite l'adresse de votre jardin pour suggérer à Gaudin d'y installer leur incinérateur.
C'est très sérieux, il y a beaucoup de sous à gagner et vous pourrez en profiter quelques années avant de finir comme avec un cancer comme de nombreux habitants de Gilly sur Isère.

Mais avant, demandez tout de même à vos voisins s'ils sont d'accord. Peut-être veulent-ils vivre moins riches mais plus longtemps…

ouvaton | 20 mai 2005 à 14h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

bonjour guigui,
j'arrive à merseille et suis intéressée par ce genre de projet alors je voulais te demander s'il y a encore des réunions sur ce projet ou si tout est dèjà clos. si non peux tu me donner les renseignements nécessaires pour y participer.
merci d'avance.

rozen | 20 mai 2005 à 14h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

Celui qui écrit sous le pseudo "ouvaton" n'est vraiment pas très sérieux.
Même si on doit lutter pour une société plus soucieuse de diminuer les déchets, cela ne se fera pas du jour au lendemain. En attendant, il faut bien traiter les déchets.
La mise en décharge, surtout comme elle se fait à Entressen, est absolument insupportable à tous points de vue. Organiser comme cela se fait presque partout ailleurs, d'une part le recyclage et d'autre la combustion des parties qu'on ne peut encore recycler est donc la seule solution.
Laisser croire que la centrale d'incinération sera du même type que celle de Gilly sur Isère est de l'intoxication pure et simple. Des progrès techniques considérables ont été réalisés suivis d'une législation beaucoup plus contraignante et que l'on pourrait certes renforcer encore. En réalité, à très court terme la source principale de dioxine sera liée à la combustion du bois dans nos cheminées.
La vigilance reste certes de mise, mais les autres sources notables ne sont pas les usines d'incinération, mais différentes usines, métallurgiques par exemple, et peut-être, sous réserve de vérification, certaines cimenteries.

Sans compter que les déchets ne sont pas la principale cause de pollution. On souffre et on meurt plus du tabac ou des émissions de particules issues des moteurs de nos voitures !!!

hervé Vauld | 20 mai 2005 à 15h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

depuis des mois, le conseil général a travaillé sur un plan d'élimination des déchets sans incinération.
tri sélectif, compostage, méthanisation, et mise en CET
ce projet a été présenté le 12 de ce mois, si ce projet etait adopté par le prefet la décharge de Saint Martin de Crau pourrait fermer de suite, contrairement à l'incinérateur qui ne pourra, au mieux être en service fin 2008

k2 | 20 mai 2005 à 16h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

dire que les dechets ne sont pas la source principale des pollutions est peut être vrai.
par contre, il est aussi vrai que l'incinérateur est la principale emetteur de dioxines, vient ensuite la sidérurgie ( sollac dépasse allégrement les normes) et vient en suite les cimenteries.
quand à me parler d'incinérateur de dernieres générations, permettez moi de sourire, et demandez aux habitants de Bègles qui pour mettre l'incinérateur de leur commune vont devoir payer 30 ME

k2 | 20 mai 2005 à 17h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
rectf

mille excuses
il faut lire les habitants de Bègles devront débourser 30ME pour mettre l'incinérateur aux normes

k2 | 20 mai 2005 à 17h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

mille excuses dans laprécipitations , j'ai oublié de préciser que les habitants de Bègles devront régler une facture de 30 ME pour mettre l'ncinérateur aux normes eurppéennes

k2 | 20 mai 2005 à 17h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Merci pour les infos.
Il y a un moyen de soutenir ce plan d'élimination des déchets ? De dire que l'on est pour ?
De mettre un peu de poids dans la balance en somme.

benjam1 | 20 mai 2005 à 17h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

Pour avoir visiter qqes incinérateurs, anciens et nouvelles génération, ceux de nouvelle génération (et non pas celui de Gilly sur Isere,qui est, il me semble, d'ancienne génération), devraient avoir encore leur normes relevées ont des émissions atmques très faibles, et se situent pour les dioxines au niveau des limites de détection.
Cependant, ceci doit etre pondéré que les dioxines sont des composés très difficiles à mesurer et que les laboratoires capables de 1/prélever convenablement les échantillons et
2/ analyser avec fiabilité les dioxines sont très peu nombreux, avec des analyses qui coutent tres cher.

En tout état de cause, avant que les industries classiques soient soumises aux memes normes que les incinérateurs, il va se passer du temps et je confirme que je préfère habiter à cote de ces nvx incinérateurs (par exemple, de celui de MonteCarlo que vous pouvez admirer durant toute les courses de Formule 1 du GP de Monaco ms qui se font tres bien ds les immeubles) plutot qu'à coté d'une cimenterie, sidérurgie ou autres raffineries...

En outre, sur le site internet de Novergie (filiale de suez), il y a qqes incinérateurs qui donnent des mesures atmosphériques en continu, c'est dc un début de transparence.

Pour ceux qui veulent des info sur l'incinérateur de Fos, il y a l'association Gaz de fos (site internet), ms après , à mon avis, ca va etre dur car tout le monde a du ouvrir son parapluie et ne doit pas vouloir répondre aux interrogations des pauvres quidams que nous sommes.

Après, qd au niveau du choix des solutions envisagées, le problème, c'est le cout, surtout qu'à marseille, pour installer du tri selectif, ya de gros pbes de place. Ms, si les gens sont prets à payer un max, on peut tres bien tout valoriser, ya des techniques qui existent. Cependant, il faut aussi trouver les marchés pour les produits fait en ordures recyclées!!! Par exemple, si on fait des toboggans en plastique recyclé, qui est pret à acheter du recycler?, au niveau des assurances, qui prend en charge si il y a un pb de fiabilité ou un accident.

Il faut se rendre compte que les gisements d'ordures ménagères sont très hétérogènes ds leur composition et donc, se servir de ces déchets, c'est prendre le risque d'avoir des produits non conformes de temps en temps avec les risques d'accident que cela peut engendrer (un banc qui se casse par exemple, avec une personne agée qui se blesse et qui fini ses jours en fauteuil roulant). De plus, la composition des déchets est très variable, et ca aussi doit etre pris en compte lorsqu'on développe des filières de valorisation.

Ainsi, oui, techniquement on peut tout faire ou presque au niveau de la valorisation mais reste le cout (qui paye, comment), la fiabilité des produits (mécanique, ms aussi possibilité de relargage dans 10 ans de composés toxiques, par exemple) et le devenir des produits (qui veut acheter en france une maison en béton recyclé alors que cela se fait depuis longtemps en Suisse romande: il y a un apriori négatif envers les produits recyclés, de manière générale)

Guigui | 20 mai 2005 à 19h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Débat public

La aussi il y a un truc de bizarre car normalement, en faisant jouer des associations environnementales qui sont reconnues d'interet national, cette commission peut etre saisie.
En revanche, il me semble qu'elle n'a pas le pouvoir, de décider sur quels projet travailler : c'est tjrs quelqu'un qui doit faire appel à elle (pour des travaux de plusieurs dizaines de millions d'euros, ms je n'ai pas le seuil en tete, c'est le maitre d'ouvreage qui est obligé de faire appel à elle: l'incinérateur ne doit pas couter aussi cher)

Guigui | 20 mai 2005 à 19h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fallait bien que ca arrive...

Des réactions :

le traitement des fumées avec "des analyses qui coutent tres cher." C'est pourquoi, même économiquement la solution d'incinération n'est peut-être pas la meilleure à long terme. Car on se doute que les normes d'émissions vont être de plus en plus drastique...

"il y a un apriori négatif envers les produits recyclés, de manière générale"
Faut il considèrer cela comme un état de fait et baisser les bras ou se dire que c'est justement un point de travail nécessaire à faire...

Enfin je sais que je suis utopiste...

benjam1 | 20 mai 2005 à 20h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Fausse info : erreur ou désinformation?

Que l'on soit ou non opposé à cet incinérateur on ne peut qu'être très étonné par la fausse affirmation ici portée. Je me permets de rapeller les faits : la Communauté Marseillaise a voté le 13 mai l'attribution d'une délégation de service public en faveur du groupe Valorga-Urbaser pour la construction et l'exploitation d'un incinérateur. Pour pouvoir affirmer que l'incinérateur remplacera la décharge il eut fallu que le Préfet l'ait autorisé, or à cette heure il ne l'a pas fait. De plus l'auteur de l'article fait, par ignorance j'espère, l'impasse sur le plan d'élimination des déchets présenté le 12 mai par le Conseil Général des BdRh.
S'il s'agit d'une erreur il serait bien venu de la corriger. Ceux qui connaissent suffisament le dossier pourraient penser qu'il y a là une nouvelle information tendancieuse sur ce sujet comme l'on en entend ou rencontre dans une certaine presse locale. L'indépendance et la liberté de la presse ne sont-elles qu' utopie?

Gérard | 20 mai 2005 à 21h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Oui, on peux et on doit continuer la lutte contre ce(s) prolet(s) scandaleux (projet Marseille-Valorga, 300000t/ans, projet Suez, 600000t/ans sur le même site)
Il y a trois façons de faire actuellement :

1) Vous rendre, si vous le pouvez, le mercredi matin au marché de Port-St-Louis-du-Rhône, rencontrer les militants qui se démènent et informent la population sur l'évolution des projets depuis plus de deux ans.

2) Écrire, et ça vous le pouvez, à monsieur Douste-Blazy, ministre de la santé, à l'attention de Monsieur le Préfet de la Région Provence Alpes Côte d'Azur (2 bd Paul Peytral 13006 MARSEILLE, Fax : 04 91 15 63 33) la lettre suivante :

______________________________________

Nom
Prénom
Adresse
Monsieur le ministre,

Dans le respect de la Charte de l'Environnement, texte constitutionnel, il est écrit dans son article premier :
"Chacun à le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé."
Je demande :
- Que soient menées sur les populations riveraines de la zone industrielle de Fos des études d'imprégnation aux substances présentant un danger pour la santé, notamment aux polluants organiques persistants et aux métaux lourds.
- Que soient effectuées des analyses des sols et des sédiments marécageux des zones protégées du Parc de Camargue, du Vigueirat, des Alpilles et de la Crau afin d'y évaluer les taux de présence de polluants.
- Que soient publiés au fur et à mesure de leur connaissance, puis dans leur ensemble et de manière intelligible, les résultats de ces études et analyses.
- Que soit décidé un moratoire sur la création de nouvelles installations dont les activités seraient susceptible d'avoir une incidence sur l'environnement, la santé et/ou pourraient concourir à l'aggravation des cumuls de pollution, jusqu'à ce que ces résultats soient portés à la connaissance du public.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le ministre, de ma haute considération.



Signature

______________________________________


Tant que le Préfet n'a pas signé, rien de peut se faire : à nous de faire pencher la balance du bon côté.

3) Rester vigilant aux infos et venir aux manifestations s'opposant à ses projet et il y en aura sur Fos, Port-st-Louis-du-Rhône, la Côte Bleue et surtout à Marseille pour montrer au Maire que ses électeurs deviennent conscients qu'il fait une grassière erreur en voulant imposer un tel projet.


Bien amicalement

JEJ

JEJ | 21 mai 2005 à 11h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Contact pour s'informer

Sur le site ECOFORUM PACA :
WWW . ECOFORUM - PACA . ORG
vous trouverez les coordonnées de nombreuses associations locales , leurs champs d'action et leurs calendriers pour conférences , sorties , manifestations........

DD | 21 mai 2005 à 12h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pour tout savoir sur le plan départemental d'éli.

Pour découvrir Le Plan Départemental d'élimination des Déchets élaboré tout récemment par le Conseil Général :
WWW . CG13 . FR
Rubrique : "cadre de vie "
Paragraphe : "environnement "
Page : "plan départemental des déchets "

DD | 21 mai 2005 à 12h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pour en savoir encore plus .

--1 Sur le site :
WWW .OUESTPROVENCE . COM
vous trouverez un dossier complet sur le projet de l'incinérateur :
Historique , les soutiens des opposants , un sondage sur la demande du débat public ,des liens avec des associations environnementales ,une information gratuite par email de l'évolution du dossier.....
--2 L'émission télévisée "Complément d'enquête " a diffusé il y a quelques temps une très bonne analyse sur le sujet . Des cassettes circulent par ci par là.

DD | 21 mai 2005 à 17h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

Bonjour à tous.

A l'heure où les incinérateurs qu'ils soient nouveaux ou anciens, doivent se mettre en conformité pour le 28/12/05 au risque de fermer leurs portes, j'aimerais savoir pourquoi devrait-on leur préférer les centres d'enfouissement ?

Même si ces installations sont tout autant contrôlées, avec des barrières hermétiques aux jus issus des déchets, je rappelle tout de même que la plupart d'entre eux produisent du biogaz à base de méthane (un des gaz les plus dangereux par rapport à l'effet de serre) et que ce même gaz n'est pas dans la plupart des cas valorisé. Reste également la masse de déchets qui elle ne disparait pas.

Les incinérateurs, après le scandale d'Albertville (malheureusement, il faut toujours un accident pour attirer la vigilence des pouvoirs publics) seront trés surveillés. Les analyses seront fréquentes, suivies par la DRIRE et réalisés par des professionnels agrémentés. De plus, les incinérateurs produisent de l'énergie qui permet d'abaisser les couts de fonctionnement. J'oubliais également que le volume des déchets est énormément réduit.
Je pense que c'est loin d'être la moins bonne des solutions.

Le public est mal informé. On subit aujourd'hui le laxisme du passé, mais il faut savoir que désormais, les incinérateurs sont à l'avant garde du traitement des déchets.
Tout n'est pas noir ou blanc, mais il faut stopper les campagnes de dénigration qui circulent à propos de ces installations.

Merci de votre attention.

Hector | 22 mai 2005 à 14h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

Attention, il faut se méfier des données et de l'utilisation qui en est faite.

Certes les incinérateurs produisent eux-mêmes des déchets, mais ils sont aujourd'hui le type d'installation de traitement des déchets ULTIMES (après tri de la part valorisable) qui réduit le plus le volume des déchets.
Quant à leur teneur en métaux lourds, il faut relativiser et rester objectif.
Si des mâchefers ont des teneurs en métaux lourds supérieurs aux limites règlementaires, ils sont enfouis en CET de classe III réservé aux déchets dangereux, et non en CET de classe II.
Or, avec les nouveaux systèmes de traitement des fumées, les métaux lourds sont piégés.(puisqu'ils sont sous formes d'ions à haute température et non sous forme "solides" dans les cendres). Les mâchefers, à ne pas confondre avec les REFIOM (résidus des fumées d'incinération des ordures ménagères) sont donc dans la plupart des cas inertes. Des industriels travaillent même aujourd'hui pour valoriser les Refiom avant leur enfouissement en CET de classe III, ce qui réduit encore les volumes.

On sait aujourd'hui que le recyclage a ses limites, la méthanisation ne remporte pas tous les sufrages et les CET restent un trou (certes surveillés) où on entasse les déchets.
Je pense qu'il ne faut pas jeter l'oprobre sur les incinérateurs. Ils ne sont pas l'unique solution, mais ils ont largement leur place car à la pointe du traitement des déchets.

De toutess façons, je pense que nous serons tous d'accord pour dire qu'il faut gérer le problème à sa source, en réduisant les volumes de déchets produits, et en appelant la population à réaliser le tri chez eux. Les industriels doivent moins produire de suremballage et en faire même un atout marketing. Et il faut informer les gens que le recyclage marche et fait baisser les couts UNIQUEMENT si les volumes sont au rendez-vous.

Merci.

Hector | 22 mai 2005 à 14h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Fausse info : erreur ou désinformation?

Cher Monsieur,

Nos avons abordé ce fameux plan dans l'actu précédente qui est liée à celle-ci par un simple lien. Nous sommes désolé de vous le dire (où que cela tombe sur vous), mais nous commençons à être agacé de cette "mode" visant une presse soit disant "pourrie" qui s'amuse à ne rendre compte de ce qui l'arrange.

D'une part un lien nous semble suffisant et ne pouvons être chacun de nos lecteurs pour leur dire de cliquer sur un lien qui leur donnera plus d'info. Mais l'expérience nous montre que de plus en plus d'internaute se placent dans une situation d'assistanat, rechigant à exercer le moindre effort pour "chercher" l'information pourtant à porté de clic.

D'autre part, nous sommes un site d'actualité. Au fils des semaines, ce sont donc plusieurs actus qui traitent du même sujet en suivant son évolution (elles sont d'aillreus reliées par les sus-cités liens). Il serait don aberrant que lors de la rédaction d'un actualité, nous reprennions systématiquement ce qui a été écrit dans les précédentes... d'autant que à la encore il suffit de cliquer.

Bien à vous

David Ascher

Ascher David | 22 mai 2005 à 16h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:les incinerateurs n'eliminent pas les dechets

Hector,

D'accord avec vous sur un bon nombres d'arguments.
toutefois, n'est il pas exacte que les métaux lours restent bien présents dans les macherfer et non pas dans les fumées puisque la température dans un four d'incinérateur ne dépasse pas 750 à 800°. En dessous de 900° les la combustion reste incomplète et ne permet pas de "libérer" tous les composants des déchets.
Mais corrigez moi si je me trompe.
Je pense quand m^me que l'incinération est UN des outils afin de gérer au mieux le problème des déchets, une fois produit bien sûr.
Cordialement.

Antoine

Antoine | 22 mai 2005 à 23h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
précision et scandale

je voudrai préciser à certain qui ne semble pas être au courant et pour avoir visiter Valorga à Barcellone.
au sujet de la méthanisation, il ne s'agit pas de lettter dans l'atmosphére le biogaz ou le méthane, mais bien au contraire de le récupérer pour en faire de l'energie.
quand a parler des controles de la DRIRE, actuellement Sollac d'aprés leurs chiffres recrache une moyenne de 1,7 de dioxine ( normes 0,1) et que fait on pour arrêter cela?

k2 | 23 mai 2005 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:précision et scandale

Je pense que tous ceux qui ont entendu parler de la méthanisation savent qu'il s'agit dans le cas des déchets, d'unités de valorisation énergétique. C'est une possibilité supplémentaire donnée aux élus de valoriser et de diversifier le traitement des déchets, de leur partie fermentiscible pour être précis. Reste aujourd'hui à trouver les tonnages ...

Pour revenir aux CET, qui je pense est l'origine du message de K2, le biogaz généré doit être obligatoirement brûlé dans une torchère à 900°C. Si les volumes sont importants, on peut valoriser la chaleur produite. Le problème repose en fait sur la qualité du réseau de captage ...

Hector | 23 mai 2005 à 21h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Réveillez Vous !

Habitants de la zone Ouest Provence , Amis de la Provence ,Marchands du tourisme en Provence, chers Docteurs,medecins de famille,dormez ou révéillez-vous , il s'agit de SANTE . Peut m'importe si demain les "meilleures huiles d'olives de la valleé des Baux
'arrivent plus qu'a se vendre 50,.40,..ou 30 € mais voullez-vous que la vie reste possible ? La communauté de Marseille a choisi et nombre d'élus dorment déjà ,MAIS,demain , pas pour les mêmes raisons , vos petits enfants ,votre descendance s'éteindra dans ce que vous croyez être un Eden ,mais où les DIOXINES serviront d' épitaphe

Faustin | 23 mai 2005 à 23h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !C'est un cauchemard!

C'est une bien triste manière,cher Hector, que vous avez d'envisager le débat.Vos derniers propos sont juste bons à alimenter le procédé qu'envers et contre tous vous préconisez .
Adieu.

Faustin | 26 mai 2005 à 02h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Scandaleux

il semble qu'hector est totale confiance aux pouvoirs de la DRIRE que bien lui fasse.
pourtant comment expliquer qu'a la vue des chiffres (DRIRE) sur Sollac qui sont de 1,7ng pour le fameux 0,1 imposé , personne ne semble s'émouvoir ?.
sur certain points la DRIRE a son mot à dire, surtout lorsque ça concerne les "petits", par contre lorsqu'il s'agit de gros industriels chapotés par l'état, la DRIRE n'a qu'un petit pouvoir consultatif .
quand a remettre le refrain, des beaux et bons incinérateurs de derniéres générations, permettez moi de signaler, que si nos incinérateurs français arrivent trés péniblement à garder la norme de 0,1 comment pourraient ils faire pour se mettre aux normes américaines déja 100 fois inférieures.
et pourtant l'Amérique n'est pas un modéle au sujet de l'environnement

k2 | 30 mai 2005 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

Je viens de retomber sur vos messages et c'est impressionnant: alors que la toxicite des polluants atmospheriques est etablie, comment peut-on faire la publicite de l'incineration? Ne connaissez-vous pas le procede de gaseification (combustion en abscence de chaleur) qui est capable d'eviter les problemes de dioxine? Si les dechets etaient tries convenablement, ne pensez-vous pas que c'est une meilleure solution?
Reflechissez au lobbying des producteurs d'electricite et vous aurez tout compris! Au final, ce sont les memes qui se remplissent les poches et les autres qui meurent d'un cancer parce qu'ils habitent pres d'une usine d'incineration d'OM...meditez sur cette phrase!

David | 30 mai 2005 à 18h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

Cher David, J'ai failli un p.b.cardiaque en lisant votre méssage!Où avez vu ma sympathie pour les incinérateurs? Au Pharo à Marseille,au carrefour d'Istre à 7h ,où jétais distribuant des tracts,dans les marchés des Alpilles ou seul,j'explique aux gens les dangers de cet irréaliste choix de Mr Godin....Je préfère croire que passionné par ce grave problème, vous avez lu des textes mais saisi au hasard le nom de l,auteur.La passion oui, mais pas la confusion, Merci et sans rancune mais une rectification m'obligerais.

Faustin | 30 mai 2005 à 23h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réveillez Vous !

je ne sais pas d'ou le sieur Hector detiens ses chiffres comparatifs absurdes sur la dioxine. mais une chose est certaine, qu'il prenne la peine de venir le dire aux habitants de Fos et Port st Louis du Rhone, ou les données officielles de l'enquéte publique, révéle un taux de cancer dans ces villages de plus de 40% que la moyenne nationale.
mais peut être SA philosophie se rapproche ou est dictée par Mr Gaudin "qu'il nomme le trou du cul du monde, ou du préfét qui annonce dans les mèdias, qu'un peu plus ou un peu moins, n'a que trés peu d'importance!

ka | 16 février 2006 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Les élus fosséens mis en cause

Depuis des mois et même des années, les élus fosséens se posent en victimes, et cherchent à s'attirer les sympathies d'une population qu'ils sont chargés de défendre.

Or, depuis encore plus longtemps, ces mêmes élus fosséens manoeuvrent pour faire venir à Fos le traitement des déchets marseillais.

La population a-t-elle été consultée sur ce choix hautement contestable ?

Aujourd'hui, les élus fosséens luttent contre l'incinération, mais continuent à souhaiter l'implantation à Fos d'un vaste centre de retraitement des ordures de MPM. Comme depuis 7 ans au moins.

Avenir 13 | 18 avril 2006 à 16h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et la langue française dans tout ca?

ce n est certainement pas une raison, d un cote comme de l autre, pour malmener notre idiome de la sorte, tant et si bien que certains de vos propos (et c est bien dommage) en deviennent carrement incomprehensibles! ou alors simplement, un argument qui devait etre percutant devient ridiculement risible tant il est mal orthographié..serieux les mecs retournez à vos manuels!

Norman Bates | 30 octobre 2006 à 17h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:les incinerateurs n'eliminent pas les deche.

Je suis un professionnel des déchets car je les contrôle. Vu la quantité phénoménale des déchets, dont on n'arrive pas à en réduire l'augmentation, malgré le recyclage, il faut prévoir plusieurs filières dont la mise en site (csdu), le tri industriel qui devrait être mis en place sur le site de Valorga à Fos, la méthanisation des fractions putrescibles. Les différentes propositions ne s'opposent pas mais se complètent. Il faut obligatoirement plusieurs filières en parallèle. Bien sur il ne faut chercher à bruler que ce qui brûle bien. Il faut prévoir le maximum de garanties au niveau des fumées avec l'absortion du CO2. un technicien déchets pro

francois.brune | 03 février 2007 à 14h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Réveillez Vous !

Une question me chatouille : pourquoi cet incinéarteur, si propre, ne se construit-il pas au sein meêm de Marseille. Avantage écolo majeur : transport quasi égal à 0.
Je sais c'est façile. La spéculation foncière à Marseille, dopé par les investissements des fonds de pension, ne laisse guère de place à ce genre de projet visionnaire. Haaa, mince je me laisse encore aller à la facilité.
L'incinérateur est définitivement une solution hors d'age. Energivore (eh oui, les déchets ne brule pas tout seul!!), l'incinérateur soulage l' élu de toute reflexion et engagement dans la seule voie d'avenir : le recyclage et la maitrise individuelle et collective des déchets.

Nous laissons pas nos élus ceder à la facilité : ce n'est ni économique ni viable.

Shoobakah | 04 avril 2007 à 20h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…