En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Total Energie s'appelle désormais Tenesol

Les groupes EDF et Total ont procédé le 12 mai 2005 au rachat de 20% de la société Total Energie spécialisée dans l'énergie solaire photovoltaïque. Total et EDF détiennent désormais à parité la totalité de la société rebaptisée Tenesol.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Les groupes EDF et Total ont procédé le 12 mai 2005 au rachat de 20% de la société Total Energie spécialisée dans l'énergie solaire photovoltaïque. Ces parts, qui appartenaient aux fondateurs et dirigeants de la société, font de Total et EDF les détenteurs à parts égales de la société rebaptisée Tenesol à cette occasion.

Crée en 1983, la société est spécialisée dans la conception, la fabrication, l'installation et l'exploitation de systèmes solaires photovoltaïque. Ces systèmes sont destinés à alimenter en énergie les sites isolés des réseaux publics d'électricité et les bâtiments raccordés aux réseaux publics.

Basée à Lyon, la société dispose d'une usine de fabrication de panneaux photovoltaïques en Afrique du Sud et a entrepris la construction d'une nouvelle usine à Toulouse. Elle a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires consolidé d'environ 115 Millions €, correspondant à 25 MWc* de panneaux solaires photovoltaïques (soit une surface de 250 000 m2).

EDF, Total et leur filiale Tenesol sont également concessionnaires de programmes d'électrification rurale décentralisée, au Maroc, Mali et Afrique du Sud, qui permettront d'alimenter en électricité d'origine photovoltaïque plus de 70 000 foyers isolés, d'ici fin 2007.

L'énergie photovoltaïque résulte de la transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique au moyen de cellules généralement à base de silicium. Pour obtenir une puissance suffisante, les cellules sont reliées entre elles et constituent le module ou panneau solaire.

Réactions6 réactions à cet article

 
C'est beau la com

Quand un truc commence à marcher, ça ne peut plus rester, même d'une manière mineure dans les mains des fondateurs du truc en question.

Sûr que cette prise de participation finale va propulser le photovoltaïque.

Quand on voit les efforts d'EDF pour tuer dans l'oeuf tout ce qui peut mettre en cause une production d'électricité dispersée (les panneaux) et ceux du lobby pétrolier pour aller aussi lentement que possible vers les énergies renouvelables (on sucera le pétrole jusqu'à la dernière goutte), cette opération mérite qu'on en fasse le plus grand tapage pour bien montrer son engagement.

La seule chose que veut la grande industrie c'est constituer des réseaux de distribution qu'ils contrôlent seuls pour mieux piéger le consommateur et appliquer un contrôle sur eux, développer le contrôle à tous les niveaux. Toute initiative de production autonome donc échappant au "contrôle" sera donc réprimée.

Je n'entends pas beaucoup d'écolos s'exprimer sur ce thème pourtant fondamental.

gugu | 26 mai 2005 à 13h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
développons ....

Je rebondis par rapport au message précédent.
Il est clair que les industriels souhaitent rester dans un système centraliser afin de pouvoir comme on dit démocratiser l’apport des énergies nécessaires à tous. J’utilise volontairement le mot « démocratiser », afin de pointer du doigt le fait que ce terme était valable lorsque ces entreprises étaient sous l’autorité de l’état et donc qu’on avait par ce biais notre mot à dire. Aujourd’hui on pourrait plutôt dire, nous pousser à consommer leur énergie.
L’association Total-EDF ne trompe personne il me semble. La seule chose qui les intéressent c’est uniquement les marchés « niches » et pas le tout commun (« Ces systèmes sont destinés à alimenter en énergie les sites isolés des réseaux publics d'électricité et les bâtiments raccordés aux réseaux publics. ») ou alors des programmes d’assez grande ampleur en des lieux où l’absence de nucléaire, d’eau, de charbon, de pétrole leurs permettent de proposer leurs panneaux photovoltaïques (programmes d'électrification rurale décentralisée, au Maroc, Mali et Afrique du Sud, qui permettront d'alimenter en électricité d'origine photovoltaïque plus de 70 000 foyers isolés, d'ici fin 2007 »).

En France, pour contrer leurs dynamiques qui consistent à nous imposer leur point de vue et leurs énergies pétrole et nucléaire il nous faut mettre en place sur un territoire donné, toute une réflexion autour de :
- recenser la quantité d’énergie qu’il faut sous leurs différentes formes : électricité, chaleur, énergie stockable pour les transports individuels.
- Recenser le potentiel du territoire en terme d’énergie renouvelable. Potentiel actuel et avenir (mise en place de culture par exemple)
- Avoir la possibilité que chacun puisse raccorder au réseau EDF son surplus d’électricité et que le gouvernement oblige EDF et autres boites privées, à racheter cette énergie issue des particuliers.
- Imaginer de nouvelles filières : ex : fabrication de méthane par la commune en isolant les déchets fermentescibles des particuliers, professionnels etc…
- Développer des systèmes individuels (combustions des véhicules, chauffage domestique) filtres à CO2, pour les émanations liées à la combustion.
- Un véritable plan « habitat » avec une formation adaptée des architectes dans l’utilisation des énergies renouvelables avec une politique négawatt,
Etc.


Bon bref, une véritable démocratie participative sur la question des énergies et en plus à la clé des emplois "durables" ;-)

l'empecheur de tourner en rond | 26 mai 2005 à 15h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Construisons...

Très bien, ces propositions me plaisent.
Et vous avez des outils à proposer pour mettre ces idées et ces requêtes en forme.
Des sites, des assos, des réseaux visibles...
Merci pour toutes ces précisions ...

benjam1 | 27 mai 2005 à 16h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
deception

aucune réponse a mes demandes de chiffrage
tout le monde s'en fout
bon courrage

selec | 14 décembre 2005 à 20h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:deception

Bonjour,

À quelle demande de chiffrage faites vous allusion ?

Cordialement

David Ascher

David Ascher | 14 décembre 2005 à 20h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:C'est beau la com

Complètement d’accords avec toi, je travail sur un projet de groupe électrogène solaire qui utiliserais de l’air comme énergie tampon et réalisable pas très cher pour une idée comparative on va dire dix mille euros pour produire toute l’énergie nécessaire à une maison y compris chauffage.
En ce moment je cherche une entreprise qui serait intéressé en développé l’idée et la commercialisé.
En réalité l’idée ne peut que plaire au gens intelligents car le carburant ne serait plus nécessaire.

ALMA | 02 septembre 2008 à 16h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager