En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le plan biocarburants entre dans sa deuxième phase

Le Premier ministre a annoncé le 19 mai dernier le lancement de la deuxième phase du plan de développement des biocarburants, portant sur la période 2008-2010 avec 700.000 tonnes pour la filière biodiesel et 250.000 tonnes pour la filière bioéthanol.

Energie  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Un nouvel appel à candidatures pour l'attribution en 2008, de 700.000 tonnes pour la filière biodiesel et 250.000 tonnes pour la filière bioéthanol, sera engagé avant la fin de cette année, a indiqué le Premier ministre. Avec cette nouvelle étape, le plan biocarburant va conduire au quadruplement des agréments en quatre ans, a t'il ajouté en soulignant que ainsi, l'objectif d'incorporer 5,75 % de biocarburants dans les carburants en 2010 sera tenu.

Il promet aussi que l'effort important consenti par l'Etat sur son budget pour le plan biocarburants sera maintenu sur la période 2008-2010 dès lors que la compétitivité relative des biocarburants par rapport aux carburants classiques le justifiera.

La première phase du plan biocarburants (période 2005-2007) va être finalisée fin mai avec la notification de la suite qui sera accordée aux candidatures en vue de la construction de six nouvelles usines (3 dans le secteur du biodiesel, 3 dans le secteur de l'éthanol) à l'horizon 2007. Ces agréments fiscaux portent sur 480 000 tonnes supplémentaires pour la filière biodiesel et 320 000 tonnes pour la filière bioéthanol.

Les candidats sont largement soutenus par leur région étant donné le potentiel de création d'emploi engendré par les nouveaux agréments. Le Grand Sud-Ouest soutient par exemple l'appel d'offres de AB Bioenergy France pour de nouvelles unités de production de biocarburants.
Le projet qui consiste dans l'implantation d'une unité de production d'éthanol à base de maïs sur le bassin de Lacq fédère les deux premières régions productrices françaises de maïs, l'Aquitaine et Midi-Pyrénées. Les installations devraient en effet permettre la création de près de 300 emplois sur le bassin. Outre, la création d'une centaine d'emplois nécessaires au fonctionnement de l'unité, ce sont également entre cent cinquante et deux cents emplois qui devraient être créés pour assurer les services externes du site, tels que le transport, la maintenance…

Seules énergies renouvelables sous forme liquide, les biocarburants (éthanol, diester) ont de nombreux atouts à faire valoir dans le cadre d'une politique énergétique visant la sécurité d'approvisionnement énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Issus de matières végétales (betterave, blé, mais, colza, tournesol, pomme de terre…), ils permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et les consommations d'énergies fossiles de 70 à 80 % lorsqu'ils remplacent de l'essence ou du gazole. Utilisables en direct ou en mélange, ils ne nécessitent aucune transformation de moteur (contrairement à d'autres énergies renouvelables). Enfin, ils ouvrent de nombreux débouchés non alimentaires très prometteurs, avec plusieurs milliers d'emplois à la clef.

Réactions5 réactions à cet article

 
BIOMASSE

Le véritable avenir des bio-carburants passe pas le BTL (biomass to liquide).Les technos existent séparéement grace au GTL (gaz to liquide) et en particulier en associant une pyrolyse/gazéification en phaze vapeur suivi d'un Fisher Trop comme le faisait Hitler en 43 pour les chars et ensuite les Sud Africains avec Sasoul!!mais quand vous parlez de celà TOTAL sort du bois ainsi que l'IFP!!! Ils sont sympas avec les diesters et bioéthanol car ces 2 produits doivent passer par la case "mélange" ; ce qui n'est pas le cas du BTL!!

DRUX | 26 mai 2005 à 13h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Chaudière biodiesel

Equipé d'un chauffage central au fuel, je souhaite changer de carburant pour passer au biodiesel.
Ce type de chauffage est répandu en Allemagne, mais en France je ne parviens pas à obtenir d'information sur les modifs à apporter à la chaudière, aux filières d'approvisionnement....
Je suis preneur de tout lien ou info, merci !

trapp | 30 mai 2005 à 14h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Oui mais...

... Méfiance!

C'est bien beau de faire du biocarburant, ça permet de limiter la consommation d'énergie fossile au profit d'une source d'énergie renouvelable, émettrice de Co2, certe, mais contemporain. (donc moins problématique dans l'absolu que le CO2 fossile qui vien augmenter le pool de Co2 circualnt dans le cycle du carbonne).

Ok, c'est très bien, mais le souci, c'est le choix de la biomasse végétale!!

On peut pas dire que la culture du maïs soit la plus neutre pour l'environnement, question comsommation d'eau et emplois de pdts phytosanitaires!!!

C'est pourquoi, il me semble que les bioéthanols sont une soilution plus viables, car on peut utiliser une biomasse végétale moins exigente.

Mais de toute façon on ne pourra pas remplacer le pétrole par les biocarburants, on a pas assez de surace agraire!...

NodeR | 17 juin 2005 à 20h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
explication

si on remplace le pétrole par les biocarburant, on rejette quand même du CO2. je ne vois pas bien quel est l'impact positif vis à vis de l'environnement. pouvez vous m'éclairer......

sd | 29 juin 2005 à 15h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:explication

Bonjour,

D'une part la combustion de pétrole ne produit pas que du CO2. Il produit aussi divers composé azoté dont l'atmosphère et les villes passeraient bien...

D'autre part, le pétrole est épuisable et enfin il pose de sérieux problèmes géopolitiques...

Un p'ti coup de propore ne serait donc pas le malvenu.

A bientôt

Daaaaaavid

Daaaavid | 29 juin 2005 à 16h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…