En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gaudriot : résultats annuels 2002

L'exercice 2002 a été marqué par une forte dynamique de développement commercial. La production annuelle s'élève à 67,84 M€, soit une progression de 31% par rapport à 2001.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Prestataire de services intellectuels, le Groupe GAUDRIOT accompagne les collectivités locales et les industriels afin de faciliter analyse et maîtrise de leurs investissements en matière d'environnement dans les domaines de l'eau, de l'énergie, des infrastructures et de la construction.
Avec plus de 940 collaborateurs, GAUDRIOT propose aux collectivités et industriels une offre d'accompagnement global pour des projets d'investissements complexes, utiles au cadre de vie et à l'activité économique.

L'exercice 2002 dans la continuité des exercices précédents, a été marqué par une forte dynamique de développement commercial. La production annuelle s'élève à 67,84 M€, soit une progression de 31% par rapport à 2001. Gaudriot a également enregistré un carnet de commandes de 85 M€ au 31 décembre 2002.
Depuis 2000, la production a ainsi plus que doublé et le carnet de commandes a bondi de 169 %. En l'espace de trois ans, Gaudriot a plus que doublé son résultat d'exploitation et enregistré une progression de 53% de son résultat net avant amortissement des survaleurs.
Le résultat d'exploitation ressort en 2002 à 6,51 M€ en progression de 7% par rapport à 2001. La marge d'exploitation s'élève à 9,6 % des produits d'exploitation, niveau bien supérieur aux marges d'exploitation des entreprises du secteur en France comme en Europe (autour de 4% Source Swedish Federation of Consulting, novembre 2002). Ce niveau de résultat traduit la capacité de Gaudriot à maîtriser ses charges de personnel face à une forte évolution des effectifs et ses coûts d'investissement (structuration, système qualité, système intégré de gestion…)
Dès le quatrième trimestre 2002, Gaudriot a décidé de contrôler sa croissance, en limitant le recrutement de nouveaux collaborateurs pour engager une maîtrise du BFR. Ce choix tactique s'est réalisé dans le contexte favorable du succès de l'offre globale du Groupe et de la qualité de son carnet de commande à long terme. Gaudriot a poursuivi la maîtrise de ses fondamentaux. Les fonds propres ressortent à 36,47 M€ et le ratio endettement net de la trésorerie/fonds propres s'élève à 66% en 2002 contre 78% en 2001.

Pour la naissance d'un acteur national d'envergure européenne
Gaudriot confirme la bonne orientation de ses marchés et poursuit sa stratégie de développement en France et en Europe.
Le succès de l'offre globale et l'enrichissement des métiers par croissance interne et externe devraient renforcer la présence commerciale et la production de Gaudriot.
''En trois ans, Gaudriot est devenu un acteur incontournable de l'ingénierie française de l'environnement. Notre position actuelle est le résultat d'une stratégie claire et immuable autour de trois principes : indépendance de jugement, multidisciplinarité des équipes pour une offre globale et proximité clients.
Nous sommes à l'heure où nos clients souhaitent une offre globale d'ingénierie technique, financière, juridique et socio-économique et où nos concurrents mondiaux rassemblent des équipes de plusieurs milliers de collaborateurs pour répondre à ce nouveau concept de l'ingénierie du ''développement durable''.
Dans l'univers de l'ingénierie européenne, nous devons être capables de nous regrouper avec des acteurs performants de l'ingénierie française pour donner naissance à un acteur national d'envergure européenne et faire face aux opportunités exceptionnelles d'un marché durablement porteur.
Je suis persuadé que notre modèle de développement est duplicable à l'échelle européenne et j'appelle à un dialogue constructif entre les acteurs de l'ingénierie française, comme l'ont fait il y a quelques dizaines d'année nos grands confrères d'Europe du Nord. Il y va de son avenir face aux grands groupes d'ingénierie mondiaux. Je propose à la profession de réfléchir à la pertinence d'un projet commun ambitieux pour l'émergence d'une société nouvelle, capable de préserver et développer les emplois en France et en Europe.
Les nombreuses synergies déjà éprouvées lors d'opérations menées ensemble tant en terme de géographie et de clientèle sont garantes de la réussite de ce projet''. Pierre-Henri Gaudriot

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager