En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des photos satellites réunies en atlas permettent de comparer visuellement l'évolution de l'Environnement

Lancé à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement (JME) et élaboré par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), un Atlas composé de photos satellitaires montre les changements subis par l'environnement.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Lancé à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement (JME) et élaboré par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), un nouvel Atlas* expose les changements, souvent néfastes, que connaît l'environnement sur notre planète en comparant deux à deux les clichés satellitaires à deux époques différentes : Il compare et met en contraste de superbes images satellitaires, prises au cours de décennies passées, avec de magnifiques images contemporaines, parfois inédites, indique le PNUE dans un communiqué.

Parmi les évolutions enregistrées de l'espace dans cet atlas, on peut mentionner notamment la multiplication des serres au sud de l'Espagne et l'expansion significative de l'élevage de la crevette en Asie et en Amérique latine.

Des photographies de la disparition des forêts vierges du Paraguay et du Brésil, du développement rapide des activités gazières et du pétrolières dans le Wyoming (États-Unis), des feux de brousse à travers l'Afrique subsaharienne et le recul des glaciers polaires et de montagne y sont aussi publiés. L'Atlas examine également l'évolution de certaines villes de pays développés.
Des images satellitaires de Bucarest, de Londres, de Nairobi et de San Francisco, y figurent.

Comme le démontre des images de 1974, la région d'Almeria au sud de l'Espagne était autrefois une zone agricole rurale typique. Une image plus récente dépeint une situation bien différente. Une aire de 20.000 hectares a depuis été transformée en une vaste serre pour la production de cultures en serre. Les conséquences en sont nombreuses, particulièrement sur les réserves d'eau du pays. Le Gouvernement espagnol doit aujourd'hui se tourner vers la technologie, comme les usines de désalinisation.

L'Atlas note la disparition de ce qui était, à une époque, la plus vaste forêt de dattiers au monde. Plus de 18 millions de palmiers et un cinquième des dattiers du monde se dressaient au long de l'estuaire Shatt al-Arab en Irak et en Iran.
Des guerres, des bestioles et la salinisation de la région suite à la construction de barrages et à la dessiccation des marécages mésopotamiens ont causé d'énormes dégâts. Les images satellitaires indiquent que plus de 14 millions d'arbres, soit 80 pour cent de l'effectif des années 1970, ont disparu.
Les modes de subsistance de millions de personnes qui dépendaient des dattes pour leur alimentation et leur revenu sont aujourd'hui en ruine.

Les photos spatiales montrent aussi clairement que le développement de Mexico City est un des plus rapides au monde. Mexico City comptait 9 millions d'habitants en 1973 ; 14 millions en 1986; et 18 millions en 1999. La population actuelle est estimée à plus de 20 millions d'habitants, entraînant une déforestation importante des montagnes à l'ouest et au sud.

Encore plus frappant, on y retrouvera les photos permettant de comparer visuellement les variations de température de la zone arctique : les sceptiques du réchauffement climatique pourront aisément se rendre compte que les changements ont déjà largement débuté avec des régions qui ont subi des varations de températures proche de 2,5°C par décennie.


*L'Atlas est intitulé « One Planet Many People: Atlas of Our Changing Environment » « Une planète, une multitude d'individus: Atlas de notre environnement en mutation »

Il peut être consulté en ligne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager