En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le trou de la couche d'ozone Antarctique revient en force

Alors que la Journée internationale pour la protection de la couche d'ozone sera bientôt célébrée et que certains affirment que la couche cesse de rétrécir, le “trou“ Antarctique a atteint des sommets en atteignant 10 millions de km2 à la mi-août.

Risques  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Selon l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et d'après les observations du satellite d'environnement européen Envisat, le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique a subi une forte augmentation pour atteindre environ 10 millions de kilomètres carrés à la mi-août, soit la superficie de l'Europe, et enfle encore.

L'agence spatiale européenne indique que le trou de cette année est très important pour cette époque [NDLR : Août], seuls les trous de 1996 et 2000 ont été aussi importants à ce point de leur développement. Le trou d'ozone, qui est influencé à la fois par les conditions atmosphériques et par la pollution, atteint souvent sa dimension maximale vers la mi-septembre et parfois la fin septembre.
Rappelons que l'Ozone supérieur est vital à la survie contrairement à l'ozone au niveau du sol qui est dangereux pour notre santé. La couche d'ozone, située à environ 8km d'altitude au-dessus des pôles, dans la stratosphère protège la surface de la Terre des rayons ultraviolets mutagènes du soleil.
Les produits comme les anciens aérosols, les réfrigérateurs, les systèmes de climatisation, les mousses de plastique, certains pesticides agricoles, solvants et détergents rejettent des gaz halogénés (contenant du chlore et du brome) comme les CFC par exemple. Sous l'action des rayons UV, ces molécules sont ''cassées''. Les sous-produits de cette réaction à la lumière réagissent avec les molécules d'ozone (O3) et les détruisent entraînant un amincissement de la couche d'ozone.

Traditionnellement, c'est au moment du printemps arctique que l'augmentation de la surface du trou d'ozone est la plus importante. Les rayons du soleil printanier interagissent avec les composés halogénés qui se sont concentrés dans les nuages stratosphériques pendant l'hiver froid et nuageux. La taille du trou de la couche d'ozone varie donc d'une année sur l'autre en fonction des émissions polluantes, mais aussi des déplacements de masses d'air porteuses composés halogénés.
Des scientifiques américains estiment d'ailleurs que le rétrécissement se stabilise en raison des mesures prises pour limiter les émissions de composés polluants dans le cadre du Protocole de Montréal signé en 1987.

Avec ses dix instruments, le satellite Envisat de l'ESA lancé en février 2002, est le plus gros satellite de surveillance de l'environnement au monde. Son spectromètre d'absorption avec imageur à balayage pour la cartographie atmosphérique (SCIAMACHY*) cartographie l'air sur une très large plage de longueurs d'ondes, permet la détection des gaz rares, de l'ozone et des gaz connexes, ainsi que des nuages et des particules de poussière à travers toute l'atmosphère. Il fonctionne par mesure du rayonnement solaire, transmis, réfléchi et diffusé par l'atmosphère ou la surface terrestre sur les plages de longueur d'onde de l'ultraviolet, du visible et du proche infrarouge. Les résultats sont alors filtrés pour trouver les « empreintes » d'absorption spectrale des gaz à l'état de trace dans l'air.

Le satellite étudie le trou d'ozone au plan de la taille et de la durée, afin de jeter les bases d'un système de prévision dans le cadre d'un protocole de surveillance baptisé Promote, qui regroupe 30 partenaires de 11 pays.

Le service Promote stipule que les résultats obtenus par le satellite sont combinés aux données terrestres (météo et vents) et sont utilisés par l'organisation mondiale de Méteorologie (OMM) pour établir et actualiser son Bulletin Ozone de l'Antarctique.

En 1985 la Convention de Vienne a établi des mécanismes pour la coopération internationale dans le cadre de la recherche sur la couche d'ozone et sur les effets des substances ODC (ozone-depleting chemicals). C'est aussi l'année de la découverte du Trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique. Sur la base de la Convention de Vienne, le Protocole de Montréal (relatif aux substances qui appauvrissent la couche d'ozone) a été négocié et ratifié par 24 pays et la Communauté Economique Européenne en septembre 1987. Il implique notamment que les signataires suppriment les Chlorofluocarbure (CFC), les halons et de tout autre ODC synthétique des produits manufacturés ou importés. Le non-respect du Protocole est accompagné de pénalités importantes. Il a été complété par les accords de Londres en 1990, de Copenhague en 1992 et de Beijing en 1999.

En 1994, l'Assemblée générale a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre). Les États ont été invités à consacrer cette journée spéciale à l'encouragement d'activités concrètes conformes aux objectifs du Protocole de Montréal et de ses amendements.

La Journée internationale pour la protection de la couche d'ozone sera célébrée le 16 septembre 2005,

*Cet instrument a été financé par le gouvernement allemand par le biais du Centre aérospatial allemand (DLR), par le gouvernement des Pays-Bas au travers de l'Agence néerlandaise pour les programmes aérospatiaux (NIVR) ainsi que par le gouvernement belge par l'intermédiaire du BIRA-IASB.

Réactions11 réactions à cet article

 
biocarburant

le trou de l'ozone est du en partie (si je ne me trompe), à l'utilisation de carburants. à ce jour, ils sont très chers mais il se trouve qu'il existe des solutions alternatives. par ex, remplacer le Gazoil par du carburant issu de la bettrave. l'utilisation de ce biocarburant est-il autoriser? si oui, qui peut en fournir? et pourquoi tous le monde ne roule pas avec ça??? (mise à part le fait que le gouvernement profite des taxes pétrolières)
merci de m'éclairer sur le sujet !

fab | 01 septembre 2005 à 16h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et la Chine et nous !!!

La réduction des émissions de CFC à certainement réduit dans les pays ayant ratifier le protocole, et les autres, en particulier la chine qu'en est-il? En effet, je me souviens d'un document qui parlait de la Chine et de réfrigérateurs contenant du FREON alors que l'Europe ne devait plus en vendre.
Et où est-il se fréon aujourd'hui? Les frigos d'il y a 15 ans n'ont pas disparu, ils existent, ils fonctionnent et atterissent en décharge car le recyclage obligatoire est quasi inexistant.
Et les industries X ou Y qui ont obtenues des dérogations pour continuer à utiliser ces gaz nocifs combien sont-elles?
Dans mon ancien travail, j'ai eu ainsi l'écho de fuite sur une installation, une fuite de fréon, et pour toute réponse : où allons nous commander le gaz pour le remplacer?

Les lois, les règles existent mais elles sont appliquées par ceux que ça arrangent." Le trou grandi mais ce n'est pas grave, ce n'est pas chez nous. " Ce discours est lassant surtout qu'on entend encore aujourd'hui au XXIème siècle des discours soit disant scientifique annonçant que ce n'est pas une réalité. Le chat se mord la queue mais les conséquences sont là et ne sont pas nouvelles.
Je me souviens avoir lu des cas de personnes aveugles et de stérilité au CAP car le trou passe au-dessus de ce pays, quand passera-t-il au-dessus de chez nous?

En plus la situation n'est pas prête de s'arranger sachant que les polluants une fois dans l'atmosphère sont réactifs pendant des dixaines d'années avant de devenir stables et de cesser de détruire la couche d'ozone.

Alors qu'elles est la solutions? Moi, je n'en vois pas

Alice91 | 01 septembre 2005 à 16h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:biocarburant

renseigne toi à "roule ma fleur" ou bien "roule ta fleur" en lozère pour les bio carburants. A savoir que pour les alternatives en matière de carburants il ya toujours la tipp derrière ! cependant il existe des moyens comme la récupération de l'huile de friture pour compléter le plein de gasoil à une certaine mesure et avec un petit réglage du moteur (ne pas oublier de filtrer). Je ne sais pas si je répond à ta question mais c'est l'occasion de l'écrire ! Axel

Anonyme | 01 septembre 2005 à 18h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:biocarburant

Intéressante la confusion sur les carburants! Si les carburants font effectivement un trou dans la couche d'ozone, pourquoi les carburants agricoles ne feraient-ils pas le même trou?
La disparition (affaiblissement de la concentration) de la couche d'ozone est due aux CFC c'est à dire à des molécules organiques chlorées et fluorées (il y a aussi du brome). Les atomes de chlore, fluor, brome, réagissent avec l'ozone et le détruise. Les réactions sont cycliques c'est à dire qu'un même atome de chlore par exemple peut décomposer plusieurs (centaines) de molécules d'ozone.

Gugu | 01 septembre 2005 à 18h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:biocarburant

Bonjour,

Il semblerait que vous vous mépreniez sur l'origine du trou de la couche d'ozone.

Celui-ci est dû à certains gaz (CFC par exemple) notamment utilisés dans les circuits de climatisation et à une certaine époque dans les sprays aérosols.

Il n'y a aucun rapport particulier avec les carburants, dont la combustion produits des NOX qui réagissent sous l'effet de la lumière avec les COV et l'oxygène de l'air pour former de l'ozone.. au sol celui-ci ! Vous l'aurez compris celui-ci n'est pas le bienvenu !

C'est la raison pour laquelle il est mentionné dans l'article le fait qu'il ne faille pas confondre Ozone stratosphérique (celui de la couche qui est salvateur) et Ozone Troposphérique (celui issu de la combustion des hydrocarbures et qui contribue aux pics de pollution à l'Ozone dans les villes).

Cordialement

David Ascher

David Ascher | 01 septembre 2005 à 22h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
biocarburant ou pas biocarburant !!!

Merci David pour cette utile mise au point sur l'absence de lien direct entre l'utilisation des carburants et le trou de la couche d'ozone...

... Mais je voudrais quand même rebondir sur la remarque à mon avis parfaitement censée de Gugu : car TOUS les carburants, les "classiques" comme les soit-disant "bio" se définissent par le fait qu'on ne peut récupérer leur énergie pour faire rouler nos précieuses autos qu'en les BRULANT. Par conséquent TOUS les carburants emettent du CO2 dés qu'on les utilise.
Je trouve extrêmement regrettable que l'on présente les carburants dits "bio" comme un progrès et une perspective d'avenir pouvant remplacer le pétrole : il ne faut pas remplacer un carburant par un autre, et ce n'est pas parce que ce dernier est fait avec des plantes que le CO2 qu'il emet en brûlant dans un moteur est moins dangereux pour l'avenir de l'humanité.
Arrêtons de penser que tous ce qui est fait avec des plantes est "bio". On peut faire avec beaucoup de plantes des poisons mortels. Personne ne pense à dire qu'une tisane de cigüe est "bio", alors pourquoi le penser d'une huile de colza ???
Mettez la dans la salade... pas dans un moteur.
Merci pour mes arrière petits enfants !!!

Flavie | 02 septembre 2005 à 19h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
message

bonjour!
sommes groupe retraités et proposons de faire reboiser le sahra comme moyen de lutte contre la pollution de l'air par le système de la photosynthèse
disposé à vous communiquer projet de document préparé à cet effet
donnez-nous vos coordonées e mail pour vous adresser le dit document et solliciter de votre part comment organiser relations durable sur cette question
merci( reboiserlesahara@yahoo.fr)

daoud | 03 septembre 2005 à 10h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:biocarburant

De récentes études (sc et vie récent) révèlent que les concentrations de GES dues aux activités humaines, principalement le CO2, contribuent à diminuer l’ozone stratosphérique. Ainsi le changement climatique résultant des émissions de GES entretient le phénomène de déplétion de la couche d’ozone.

Ami flavie, pour se faire une idée juste du caractère polluant d'un carburant, il faut regarder à la loupe l'ensemble de son cycle de vie. En brulant du biocarburant ou en se chauffant au bois, on ne fait que rejeter le CO2 capturer par les plantes. La plante croit et s'épanouit en s'appropriant le Carbone du CO2 atmosphérique. Nous transformmons ces plantes en bio carburant. Puis nous le brulons et restituons le CO2 à l'atmosphère. Le bilan est neutre, la boucle est bouclée!
Le principe d'un écosystème n'est pas de ne pas générer de déchets mais d'en faire une matière première pour une autre espèce.

Il est à signaler par ailleurs que les combustion des biocarburants comme celle du diesel rejettent 20 à 30% de CO2 en moins que l'essence.

Exousiai | 04 septembre 2005 à 14h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
systeme pantone

Les biocarburants c'est bien mais sa polluent quand meme.
Sa fait des années qu'un monsieur nommé Pantone a inventé la voiture à eau...
Lancer une recherche dans Google par exemple vous verrez, mais hélas la plupart des brevets déposés pour ce systeme ont été rachetés par des compagnies pétrolières...
Ou est la logique la dedans.....
Enfin il faut savoir aussi qu'il y a des quota de pollution; exemple d'une voiture adaptée au systeme pantone : Une Ford Pinto de 1975 a été adaptée au générateur et bien réglée. Elle démarre bien mieux, cependant elle n’a pu être amenée à Salt Lake City, car, là-bas, la pollution zéro n'est pas légale ! les niveaux de pollution maxi et mini sont fixés…
Voila nous le peuple ne peut faire gand chose enfin à bientot.

anthony | 11 mars 2006 à 16h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Réchauffement climatique

slt je travail sr le Réchauffement climatique en TPE ,et après avoir fait plusieurs recherches et presqu'achevé je suis tombée sr une vidéo qui contredits le fruit de mon travail . selon lequel : "avec ou sans l'intervention de l'Homme la planète se réchaufferait quand mm" . Tt en sachant que mon travail présentait l'Homme comme responble de ce réchauffement. Alors qui croire ?

Mélody | 07 février 2008 à 03h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Réchauffement climatique

slt toi !!!!c une fille de l'ile de la Reunion gspr ke tt va bien ???voila comme moi aussi je fais un TPE sur le changement climatique pourrais tu me donner ou me dire on l'on peut trouver une video du rechauffement climatique !!!j'ai vraimen besoin d'aide merci d'avance !!bisou a toi

lolise | 26 mars 2008 à 12h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager