En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les éoliennes poussent en Provence-Alpes-Côte-d'Azur

D'une puissance de 21,25 MW et situé à Port-Saint-Louis-du-Rhône, ce parc est composé de 25 éoliennes de 75 mètres de haut. Il fait partie du projet Opale du PAM qui vise 100 MW éolien sur la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-mer d'ici 2007-2008.

Energie  |    |  Actu-Environnement.com
D'une puissance de 21,25 mégawatts et situé à Port-Saint-Louis-du-Rhône dans les Bouches-du-Rhône, ce parc est composé de 25 éoliennes de 75 mètres de hauteur.
Les 21 éoliennes déjà en service permettent actuellement d'alimenter les villes de Port-Saint-Louis-du-Rhône (8.300 habitants), de Fos-sur-mer (15.000 habitants) et les entreprises de la zone industrielle.

Dominique Schmerber, de Mistral Energie, groupement d'intérêt économique maître d'ouvrage et gestionnaire du site souligne qu'à terme, c'est-à-dire en 2006, le projet complet en prévoit 12 de plus, disposées à la suite des existantes sur une longueur totale de 5,5 km.

La puissance installée atteindra ainsi 30 MW en 2006, soit une capacité de production équivalente à la consommation électrique de 21.000 foyers et 63.000 personnes.

Financé par les cinq entrepreneurs de Mistral Energie, un fonds d'investissement danois (Difko Wind) et des prêts bancaires contractés auprès de Natexis/Oseo, ce projet représente un investissement de 22 millions d'euros pour les 25 éoliennes.

Il faudra 12 ans pour amortir de manière confortable cet investissement, a précisé M. Schmerber.

Ce parc fait partie du projet Opale du Port autonome de Marseille (PAM), premier port de France et de Méditerranée qui vise 100 MW d'énergie éolienne sur la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-mer d'ici 2007-2008. L'achèvement du projet Opale vise à installer environ 90 machines d'ici à 2007, pour une puissance installée de 126 MW.

La zone industrialo-portuaire de Fos présente des caractéristiques météorologiques favorables aux projets éoliens (vents assez réguliers en force et en direction - axe nord / nord-ouest).

Rappelons que, la France doit atteindre d'ici 2010 l'objectif de 21% pour la part des énergies renouvelables dans la consommation brute d'électricité.

Réactions12 réactions à cet article

 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

bonjour
meme la lpo pense que les atteintes sur les oiseaux sont insignifiantes.C'est dire!!!Et comparer aux lignes haute tension,poteaux creux des télécom,pesticides,insecticides,disparition des haies....

jerome
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

Avec le réchauffement climatique, de nombreuses espèces sont menacées... (pas des individus, des espèces...). Par conséquent, si les éoliennes limitent l'utilisation d'énergies fossiles, elle contribuent à la préservation des oiseaux... Non ?

toefl
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Demande d'infos

Bonjour,
J'aurai souhaité savoir si l'installation de ce parc n'avait pas créé des polémiques notamment avec les écologistes, les habitants/ au bruit et à l'intégration dans le paysage .
Est-ce que les habitants ont un pouvoir de décision?

boubou | 16 septembre 2005 à 12h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
combien d'oiseau sacrifiés ?

combien d'oiseau sacrifiés ?

deutsch | 19 septembre 2005 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

Oui, mais quelle est la source de cette information ???

sam | 23 septembre 2005 à 12h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
réponse jerome

bonjour
merci de votre réponse


meme la lpo pense que les atteintes sur les oiseaux sont insignifiantes.
de même que le la production eolienne est insignifiante ...est sera toujour insignifinate même si on couvre toute la france avec des hélices

Et comparer aux lignes haute tension,poteaux creux des télécom,pesticides,insecticides,disparition des haies....
pourquoi tenter de sauver quelques misereux qui crèvent de faim puisqu'e ceux que l'on sauve sont insignifiants par rapport à la guerre laz maladie etc.
arretons le massacre

que dire de la pollution engendrée par la construction puis la destruction des éoliennes en regard de ce qu'elles produisent
quel est le rendement énergie /surface occupée


IFREMER:

La "Royal Academy of Engineering" (RAE) a déclaré que l'électricité générée par un parc éolien en mer devrait coûter deux fois plus que celle générée par l'utilisation du gaz ou du nucléaire. En dépit du soutien financier du gouvernement et de la rapide croissance des énergies renouvelables, l'énergie éolienne serait la troisième source d'énergie la plus chère après la biomasse utilisant du fumier de volailles (6,8 pennies, 10,2 centimes d'euros par kWh) et l'énergie produite par les vagues (6,6 pennies, 9,9 centimes d'euros par kWh). La RAE s'appuie sur un rapport écrit par des consultants en énergie de la société PB Power qui compare les coûts actuels de génération d'électricité. Les énergies les moins chères seraient générées par des cycles combines de turbines a gaz (2,2 pennies, 3,3 centimes d'euros par kWh) et par le nucléaire (2,3 pennies, 3,5 centimes d'euros par kWh). L'énergie éolienne sur terre coûterait 3,7 pennies, 5,5 centimes d'euros par kWh et celle produite en mer 5,5 pennies,

8,2 centimes d'euros par kWh. Philip Ruffles, vice-président de la RAE, a déclaré que ces résultats peuvent surprendre particulièrement puisque, en ce qui concerne le nucléaire, le coût du déclassement des installations y est inclus. Il ajoute qu'une des faiblesses du "White Paper" sur l'énergie est qu'il considère l'énergie nucléaire comme une énergie très chère. Les nouveaux aménagements nucléaires sont aujourd'hui plus simples et les technologies les plus récentes permettent de construire des centrales de la moitié de la taille de celles considérées par le gouvernement avec un coût d'installation et de service moindre. De plus, le rapport sur lequel se base la RAE fourni un chiffrage pour l'énergie éolienne qui tient compte du coût des batteries de secours lorsqu'il n'y a plus de vent. Si on suppose que les batteries de secours sont utilisées 65% du temps, l'énergie éolienne sur terre coûterait 5,4 pennies, 8,1 centimes d'euros par kWh et celle produite en mer 7,2 pennies, 10,1 centimes d'euros par kWh. Ce rapport a, selon la RAE, le mérite de quantifier les options ouvertes au gouvernement pour prévenir la pénurie d'énergie tout en réduisant les émissions de gaz a effet de serre. Le but de cette recherche n'a pas été de prendre partie pour telle ou telle solution technique mais d'introduire plus de transparence dans le débat sur l'énergie.

Source : BE Royaume-Uni (numéro 44 -partie 2/2- - 13 avril 2004)

Ambassade de France à Londres / ADIT

CEA:
Une éolienne typique de 600 kW dispose d'un rotor d'environ 45 m. Elles commencent à produire de l'électricité à partir d'un vent de 13 km/h et doivent être découplées à partir d'un vent de 90 km/h afin d'éviter des endommagements. Un site possédant une vitesse moyenne supérieure à 27 km/h peut être considéré comme adéquat (essentiellement les régions côtières). Les surfaces mobilisées sont importantes (20 kWh/m²/an)


notre planete info:

Durée de vie et entretien

Une éolienne moderne peut produire de l'énergie pendant 25 ans. Il est possible que son générateur et son rotor aient à être remplacés une fois durant cette période

avec un amortissement sur 12ans c'est peu rentable


30 km/h

Les choses sérieuses commencent! C'est un seuil idéal pour installer une éolienne

donc en montagne et au bord de la mer

en cas de grosse tempête --> destruction retour au point de départ rentabilité négative


pour 100 kW de puissance installée avec des éoliennes, on ne disposera, au bout du compte, que de 40 kW sur une base permanente,


Avantages et inconvénients - En résumé
AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Rapidité d'installation/ Investissement élevé
Puissance beaucoup plus élevée que le solaire /Pas de rentabilité pour un site relié au réseau
Énergie respectueuse de l'environnement NON/Risques causés par vents forts

Autonomie énergétique, bon complément à
d'autres sources (diesel, solaire)
Surveillance technique

deutsch | 29 septembre 2005 à 21h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

certaines viennent du CEA que l'on peut accuser de partialité (mais après tout pas plus que les partisans des éoliennes ) mais pas toutes: j'ai mis les sources à chaque fois

deutsch | 29 septembre 2005 à 21h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

At 22:28 28/09/2005, you wrote:
Avec le réchauffement climatique, de nombreuses espèces sont menacées... .

j'en suis bien convaincu

(pas des individus, des espèces...)

à commencer par l'homme

Par conséquent, si les éoliennes limitent l'utilisation d'énergies fossiles, elle contribuent à la préservation des oiseaux... Non ?


pour limiter l'utilisation d'énergies fossiles de façon sensible mettons 10% ce qui semble être un maximum il faudrait couvrir tous les territoires avec des éoliennes: le réchauffement sera à peine réduit mais tous les oiseaux seront cisaillés et les paysages détruits je voudrais que mes enfants voient quelques coins de nature sans ferraille

en outre il n'y a pas que l'énergie fossile qui soit limitée il y a aussi les matières premières et une éolienne ça en consomme de la matière le prix des matière première augmente du fait de la consommation croissante de la chine, si la chine s'équipe en éolienne à quel prix va -t-on acheter le cuivre l'acier etc.

Pour lutter contre le réchauffement il n'y a qu'une solution pour la production d'énergie
à court terme : la fission nucléaire
à long terme: la fusion

pour la consommation il n'y a qu'une solution : la diminuer
augmenter la qualité et la quantité des transport en commun et le vélo
lutter contre la croissance industrielle l'ère du jetable je ne vois pas la neccessité de changer d'ordinateur tous les deux ans alors qu'ils ne sont même pas finis et favoriser la croissance de la qualité de la vie est il indispensable de se déplacer en 4x4 avec pare-buffle en ville ...il n'y a pas de buffle et assez de goudron...

l'eolienne est une fausse bonne solution: le nucléaire fait peur mais on n'y renonce pas quand il faut faire des examens médicaux je ne vois pas pourquoi on nous bassine avec de très mauvaises soultions je préfère avoir un dépot de déchet nucléaire à coté de chez moi plutôt que mille éoliennes qui ne dans dix ans ne seront plus les beaux fuselages blancs mais des vieilleries rouillées et grinçantes qui auront haché plein d'oiseau : laissez leur la campagne

deutsch | 29 septembre 2005 à 21h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

C'est beau une éolienne !!

RORO | 27 octobre 2005 à 19h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Demande d'infos

à fos-sur-mer, les habitants sont déjà bien habitués aux raffineries et aux hauts-fourneaux, alors des éoliennes, c'est plutôt une amélioration du paysage là-bas...

arnaud | 06 décembre 2005 à 13h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
enfin une association qui bouge

le projet de construction ne doit pas rester dans les mains des entreprises ou des gros groupes qui essayent de se donner une virginité environnementale , alors que des associations bougent et demande une Sem pour gerer le parc éolien de salin de giraud et de fos sur mer.
ATU, ARPE,UPAS , EPIS par exemple.

le PAM, beterrem, icade , Heolia,ingerop ce sont des groupes qui veulent monopoliser le territoire en ne considerant pas l'aspect environnemental .
Il veulent nous refourger leur camelotte, les dechets de marseille , avec une communication qui sent la mauvaise daube ecologique .

il faut souligner que la gouvernance territoriale exsite peu et que les associations en camargue ne sont pas consulter par ses arriviste financier qui veulent brader et betonner le territoire comme il le font actuellement par qu'il on la flemme ou il ne sont pas assez futé pour devellopper d'autre solution économique.

A quand une centrale nucléaire, une centrale thermique un
centre de traitement piralène sur le rhone déja bien polue comme a fait EDF .

Et pourquoi pas un centre de traitement des épurations de l'eau sur marseille.

Arles s'en fou de cette situation , c'est a 40 km et port saint louis vend son territoire a qui le veut ,
Ce térritoire , c'est la poubelle des bouches du rhone qui est en train de ce remplir a coup de millons plein de merde .
Ne laisser ses menteurs brader notre littoral au plus offrant.

Demandez les statistique sur le nombre de cancereux dans ce territoire , le nombre de malade , de malformation , d'asmatique, d'allergique ........

demander des comptes et ne laisser pas ses parisien, bordelais, marseillais ,les gens de l'herault redessiner la camargues comme il entendent.

On ne sais jamais.......
defendez -vous////

hervé du rieaux de savigne | 06 octobre 2007 à 18h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:combien d'oiseau sacrifiés ?

Je suis attristé de voir des avis pareils sur les éoliennes. D'une part c'est une de solutions pour nous éclairer et nous chauffer et en plus ça permettra de protéger notre environnement. Pour le problème des oiseaux ça me fait doucement rire. Possédant un jardin ( dans une ville de + 150000 h ) je contribue à nourrir les oiseaux et que font les fameux défenseurs des oiseaux souvent défenseurs du tout béton au lieu de demander que l'on mette des arbres un peu partout et que l'on mette des bords de toit sans pêinture pour que reviennent les hirondelles. A mon avis c'est une fausse querelle de parler des oiseaux pour les éoliennes. Ces opposants aux éoliennes n'ont qu'à supprimer l'électricité chez eux et là ils seront en accord avec leurs idées

soyons réalistes | 17 janvier 2008 à 09h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…