Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nelly Olin s'informe sur les risques d'introduction de la grippe aviaire qui relèvent de son ministère

Dans le contexte d'alerte portant sur les risques d'introduction de la grippe aviaire en France, Nelly Olin, ministre de l'écologie a demandé à l'ONCFS de lui remettre un rapport scientifique concernant l'implication des oiseaux sauvages.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
Dans le contexte d'alerte portant sur les risques d'introduction de la grippe aviaire en France, Nelly Olin, ministre de l'écologie et du développement durable, a demandé, le 22 septembre 2005, à l'Observatoire national de la faune sauvage (ONCFS) et de ses habitats de lui remettre un avis sur :

- l'évaluation du risque de contamination entre oiseaux, lié :
- à l'origine géographique des oiseaux hivernants en France, selon les connaissances actuelles de leurs voies migratoires ainsi que de leurs sites de reproduction et de mue.
- aux pratiques cynégétiques, à l'élevage et à la commercialisation du gibier.
- d'éventuelles mesures de prévention pouvant être préconisées dans le domaine de compétence du ministère de l'écologie et du développement durable.

Les experts de l'Observatoire se sont réunis le 10 octobre 2005 afin d'élaborer cet avis, basé sur l'analyse de documents scientifique.

Placé auprès de la ministre de l'écologie et du développement durable, l'Observatoire national de la faune sauvage et de ses habitats est un comité d'experts (organismes scientifiques, associations de protection de l'environnement, fédérations cynégétiques) qui assure la collecte, l'exploitation, la validation et la diffusion des informations, études et recherches portant sur la faune sauvage et ses habitats, et notamment sur les oiseaux migrateurs. Il se fonde principalement sur les travaux réalisés par les établissements de recherche et les organismes compétents en matière d'inventaire et de gestion de la faune sauvage. Son secrétariat est assuré par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Toujours dans le cadre de la surveillance de la grippe aviaire chez les oiseaux sauvages, le ministère de l'écologie et du développement durable reçoit actuellement des représentants des chasseurs, des associations de protection de la nature et des gestionnaires de réserves naturelles afin de les associer au travail de veille, ainsi que de bénéficier de leurs connaissances de terrain.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager