En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Canada et la Belgique figurent-ils vraiment et contre toute attente, parmi les pires pollueurs ?

Le Canada et la Belgique jouissent d'une image de pays respectant l'Environnement. Mais une étude de la Fondation David Suzuki, y porte fortement atteinte en déclarant que ces pays figurent, avec les Etats-Unis, parmi les plus grands pollueurs.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Selon une étude récemment rendue publique, le Canada se situe au 28e rang sur les 30 pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en matière de pollution et de protection de l'environnement.

Réalisée par une équipe de l'université Simon Fraser de Vancouver et publiée par la fondation environnementale David Suzuki, cette étude prend en compte une trentaine d'indicateurs, dont la consommation d'énergie, les émissions de gaz à effet de serre, la pollution de l'air ou la consommation d'eau. Le rang d'un pays* est basé sur son rang moyen pour les 29 indicateurs environnementaux en référence aux 8 objectifs suivants : Améliorer l'efficacité – Adopter l'énergie propre - Réduire les déchets et la pollution - Protéger et conserver l'eau - Produire des aliments sains - Conserver, protéger et restaurer la nature - Bâtir des villes durables - Promouvoir la durabilité a l'échelle du globe.

Dans ce classement qui compte 30 places, le Canada se situe au 28e rang pour la consommation d'énergie, au 26e pour les émissions de gaz à effet de serre et au 30e pour les déchets nucléaires, le monoxyde de carbone et pour ses composés organiques volatils. Le pays se classe 29e pour sa consommation d'eau par habitant, ses émissions de dioxyde de soufre et son utilisation de l'énergie.

En tête du classement se trouvent la Turquie, la Suisse, le Danemark, la Pologne et la République slovaque. L'étude fait valoir que la bonne note de la Turquie, de la Pologne et de la République slovaque tient en partie du fait que ces pays ont des économies relativement faibles qui entraînent ainsi une infériorité de leur utilisation des ressources et de leurs émissions par personne.

Selon l'étude, seuls les Etats-Unis et la Belgique feraient moins bien que le Canada.
L'étude identifie des faiblesses dans les politiques publiques du Canada et affirme qu'il existe un grand écart entre les valeurs des Canadiens et les réalisations du Canada dans le domaine environnemental.

L'étude place l'Allemagne au sixième rang, devant l'Autriche, la Suède, l'Italie et les Pays-Bas. La République tchèque est classée 12e, le Japon 16e, la France et la Grande-Bretagne se retrouvent 18e ex-aequo.

Le Dr Suzuki, responsable de la fondation qui porte son nom et défenseur de l'environnement connu au Canada, a appelé son pays à faire beaucoup mieux et à se doter d'une loi sur le développement durable.

Le ministre fédéral de l'Environnement, Stéphane Dion, a reconnu que le Canada avait du chemin à faire concernant les questions environnementales mais il a remis en question les résultats du rapport de M. Suzuki.

En effet, la Conference Board du Canada avait très récemment placé le Canada au huitième rang des pays de l'OCDE du point de vue de sa performance environnementale. De même, des rapports du Forum économique mondial ont placé le Canada au sixième rang; Keeping Score a placé le Canada au second rang tandis qu'il était au troisième rang selon Ecosystem Well-Being.

Par ailleurs, en septembre 2004, l'organisation de coopération et de développement économiques avait examiné les performances environnementales du Canada. Dans l'ensemble, le rapport** estimait encourageants les progrès accomplis depuis 1995 vers la réalisation des objectifs nationaux et des engagements internationaux du pays en matière d'environnement. Il soulignait cependant avec insistance la nécessité pour le Canada d'améliorer l'efficience de sa politique environnementale, d'accentuer l'intégration des préoccupations environnementales dans des secteurs comme les produits chimiques, les transports, l'agriculture et les forêts, et de poursuivre la mise en œuvre de ses engagements internationaux. Le rapport recommandait que le Canada améliore sa gestion environnementale en développant notamment le recours aux instruments économiques (redevances relatives à l'eau, échanges de droits d'émission de polluants atmosphériques, etc.) ou en appliquant les principes pollueur-payeur et utilisateur-payeur.
L'OCDE estimait que le Canada pouvait progresser sur la voie du développement durable en réduisant l'intensité énergétique de son économie ou en supprimant les subventions préjudiciables à l'environnement (relatives, par exemple, aux industries extractives ou aux combustibles fossiles) par exemple. Il notait toutefois que le Canada avait apporté de nombreuses améliorations importantes à ses politiques environnementales et notemment dans le découplage des émissions de NOx et de SOx et des prélèvements d'eau par rapport à la croissance économique et sa gestion des produits chimiques.

On peut donc raisonnablement penser que les critères retenus pour cette étude ont été choisis qualitativement et quantitativement de manière à desservir la notation du Canada, mais dans un dessein qui semble rester louable : dépasser les idées reçues et outrepasser les performances de ces pays dans les domaines de la protection de l'Environnement.


*Classement :
1 : Turquie – 2 : Suisse – 3 : Danemark – 4 : Pologne – 5 : République slovaque – 6 : Allemagne – 7 : Autriche – 8 : Suede – 9 : Italie – 10 : Pays-Bas – 11 : Portugal – 12 : Republique tcheque – 13 : Mexique – 14 : Norvege – 14 : Hongrie – 16 : Japon – 17 : Finlande – 18 : France – 19 : Royaume-Uni – 20 : Grece – 21 : Espagne – 22 : Luxembourg – 23 : Coree – 24 : Islande – 25 : Nouvelle-Zelande – 25 : Australie – 27 : Irlande – 28 : Canada – 29 : Belgique – 30 : Etats-Unis.

**Cette publication, qui constitue le deuxième examen des performances environnementales du Canada réalisé par l'OCDE, s'inscrit dans une série régulière d'examens environnementaux consacrés par l'Organisation à ses pays membres, et fait appel à de nombreux indicateurs environnementaux. Le rapport examine les progrès accomplis par le Canada dans le contexte de la mise en œuvre de la Stratégie de l'environnement de l'OCDE pour les dix premières années du XXIème siècle, et évalue dans quelle mesure le pays a atteint ses objectifs, qu'ils soient énoncés dans sa législation nationale ou dans des accords internationaux.

Réactions18 réactions à cet article

 
Pas si étonnant

Je connais plutôt bien le Canada et bien les considérations environnementales. Je ne suis pas vraiment étonnée, le Canada bénéficie d'une image verte en partie grâce à ses grands espaces et son avant-gardisme en terme de protection des espèces (ours et cervidés dans les Rocheuses par exemple). Cependant, étant en Amérique du Nord, le capitalisme joue un rôle important, climatisation, chauffage non écologique, et voitures consommant à outrance sont un mot d'ordre! Que dire par exemple du fait que les gaz des climatisations sont libérés à l'air libre quant on sait qu'ils constituent une contribution importante à l'effet de serre et au réchauffement climatique? Décevant de la part d'un pays qui bénéficie de l'une réputation verte, avec ses forêts, lacs et maisons en bois...

Lucie | 27 octobre 2005 à 10h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
POURRONS NOUS continuer ainsi?

Il est évident que nous ne pouvons pas continuer ainsi!

mais est il possible , au travers du concept dévellopement durable, de freiner et les consommations et les ...productions? non, car trés peu de personnes, d'etats , d'institutions ,sont à meme et de vouloir et de pouvoir résoudre ces problémes.


Unpetit exemple significatif:durant la crise Apicole "gaucho ,régent", des usines ont ete mises à l'arret; les syndicats ouvriers ont pestés aprés les apiculteurs en leur reprochant d'interférer dans leurs outils de travail ;
Actuellement nous assistons à la main mise sur l'ensemble de l'agriculture Francaise par la FNSEA, et le ministére , dont BUSSEREAU, ne peut qu'entériner la chose et se plier au bon vouloir de ce syndicat , des professionnels des fertilisants , de la chimie , et de l'ensemble de l'agro alimentaire .
MERcédes a mis en place des usines "zero pollution" ;c'est oublier les pollutions générees par les véhicules hors usines ; etc etc --
Nous sommes face à des problématiques certainement insolubles et nous ne ferons qu'assister 'à une lente agonie de cette planéte .

Delmas Jean jacques | 27 octobre 2005 à 10h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Solaire!

Les pays les plus riches devraient continuer à le rester en investissant dans l'énergie solaire (mais pas seulement bien sûr).
Quand la France pourra-t'elle faire partie de ces dits-pays?

Terrien | 27 octobre 2005 à 10h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
A CHACUN SA MAISON !!!

Si tout individu était PROPRIETAIRE de son logement, il paraît logique que des économies d'énergie seraient réalisées.
Dans une "tour" où les charges locatives sont réparties, pourquoi voudriez-vous que des gens de mauvaise volonté (voire des crétins) ne puissent s'empêcher de mettre les radiateurs à fond en fumant une cigarette à la fenêtre grande ouverte?
Pareil pour l'Eau: si le prix est divisé à part égale ou comprise dans la location, inutile de vous faire un schéma pour vous faire savoir que ces mêmes personnes ouvrent les robinets à plein tube, se riant bien du voisin qui devra supporter le montant de cet acte ignoble!
Solution?!...
A chacun sa facture et les énergies seront mieux garder.
En d'autres termes: A QUAND la Propriété individuelle?

Homme | 27 octobre 2005 à 10h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A CHACUN SA MAISON !!!

Il n'est pas utile d'être propriétaire pour avoir un compteur d'eau. Les bâtiments récents en sont la meilleure preuve. Ils sont équipés d'origine de compteurs individuels pour des appartements loués. La prise de conscience est telle que chacun se sent plus responsable quand il voit arriver sa facture.

D2Z2 | 27 octobre 2005 à 11h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

A mon avis, le solaire ne présente pas actuellement une solution durable pour la simple et bonne raison que le bilan énergetique de la constructions de panneaux photovoltaiques, est tres tres couteuse en energie, il faudrait alors plusieirs années d'utilisation du dit panneau solaire pour rembourser uniquement l'energie qui a servi à le fabriquer. Cependant il ne faut pas arreter les recherches pour autant, afin de pouvoir trouver prochainement un systeme industriel qui permettra de les fabriquer avec moins d'énergie.

Je vous conseille donc pour en savoir un peu plus d'aller visiter le tres bon site internet de M. Jean-Marc Jeancovici : www.manicore.com qui traite de la consommation d'energie et des emmissions de gazs à effets de serre.



Bonne lecture à tous !


Syl20

Syl20 | 27 octobre 2005 à 12h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

S'il est vrai que le photovoltaïque n'est pas encore rentable, ce n'est pas le cas pour la production, à partir de l'énergie solaire, d'eau chaude sanitaire.

Anonyme | 27 octobre 2005 à 16h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

Je suis tout a fait d'accord avec ca ...


désolé si je n'ai pas été précis auparavant ...


Syl20

Syl20 | 27 octobre 2005 à 16h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

d'accord, mais même si la construction d'un panneau photovoltaïque coûte cher en énergie l'origine , ce sera moins pire que les centrales nucléaires: on ne devra pas monter la garde devant les déchets radio actifs pendant milles ans (sauf si d'ici la les hydrates de gaz naturellement stockés au fond des océans dans les sédiments et dans les zones très froides des pôles, Nord Sibérie par exemple ne se libèrent à cause du réchauffement de la planète 50/100ans ?)nouvelle période de glaciation ?avec disparition de nombreuses espèces dont l'homme ?
bye

marcel | 28 octobre 2005 à 07h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

Je suis bien d'accord avec ce qui a été dit cela dit les panneaux photovoltaiques ne remplaceront jamais le nucléaire, je ne suis pas pro-nucléaire, mais pour le moment comme le précise si bien marcel le plus grand risque pour l'homme est le réchauffement de la planète (avec tout ce qui s'en suit ... libération des hydrates de carbones, arrete du golf stream et tout le reste ... alors à choisir entre surveiller des déchets nucléaires et regarder la température monter, mon choix est fait, je veux bien prendre le premier tour de garde (surtout que maintenant on dispose quand même de solutions de stockage "relativement sures".

L'autre solution serait de revenur à une consommation d'énergie plus basse, certains estime que la consommation d'energie en france devrait se rapprocher de celle des pays du tiers monde (par habitant ...) pour pouvoir considérer que nous avons un développement durable ... ce qui équivaut en quantité totale d'énérgie par ans et par habitant à utiliser, à 15000 km en voiture grosso-modo ou a un vol transatlantique alles retour par an.

Je ne crois malheureusement pas que ceci est possible, bien entendu on peut réduire notre consomation d'énérgie mais avec l'augmentation de la population mondiale, tout le monde voudra de l'énergie en grande quantité et pour le moment seul le nucléaire est capable de fournir cette energie en nous préservant du réchauffement de la planète. (non je n'oublie pas les déchets mais c'est un choix à faire et devant l'urgence de la situation on a pas vraiment le choix d'attendre de trouver d'autres solutions, il faut réagir vite avec ce que l'on sait déjà ...)



Voila ce que j'en pense


Toutes ces idées sont développées sur le site www.manicore.com de M. Jean Marc Jeancovici!



Syl20

syl20 | 28 octobre 2005 à 11h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

Le solaire est un atoût formidable que nous devons prendre à pleins bras!
En attendant, et vous avez raison, il faut préserver le Nucléaire et le moderniser au possible.
Lorsque le bâteau prend l'eau, et c'est le cas, mieux vaut s'agripper à une vilaine planche qu'à un beau caillou!
D'accord pour le nucléaire mais à condition que toute la planète s'y mette!
Malheureusement tous les pays (je n'en cite pas un tout particuliérement) n'ont peut-être pas tous nos ambitions d'écologie et d'économie.
C'est pourquoi le "solaire" devrait s'imposer de lui-même dans certaines régions du Globe, là où brille vraiment le soleil.
Peut-être devrions-nous régler les problèmes hors pays développés, afin que les populations émergentes n'engloutissent nos efforts et ne fassent pire que mieux?!
Je crois, pour celà, qu'il nous faut réussir à faire passer un message de Paix Universelle même si celà est proche de l'Utopie.
Personnellement j'y crois!
Chacun doit faire des concessions, à commencer par ceux qui se rendent compte de la situation en premier, c'est-à-dire un petit peu Nous.
Montrons l'exemple par le dialogue déjà de voisins à voisins.
"Les petits ruisseaux font les grandes rivières".
Mourir n'est rien, c'est saccager la Vie qui est grave!
Je suis optimiste...mais triste.
...
Et si nous partagions ce que nous avons avec les Pays pauvres?...
Moi, je suis d'accord.
Mais Vous?........................................

Terrien | 28 octobre 2005 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

pour faire réponse à Terrien : Partager avec les pays pauvres ? On peut toujours le dire et essayer pour se donner bonne conscience à travers nos achats par exemple à titre individuel mais de la à le faire exécuter par nos Gouvernement il-y-a une sacré marge
que pèse nos élus politiques face aux lobys des multinationales . quand on parle du solaire s'il s'agit de créer des appareillages sophistiqués qui rapporte du fric aux investisseurs (fonds de pension , banques , etc qui renifle le gain à prendre en nous donnant bonne conscience ) ,ça émergera .Sinon on continuera à faire des recherches et des rapports comme par exemple celui de l'OCDE cité plus haut et objet de ce débat et ça nous fera une belle jambe d'être bien informé.
A part quelques réalisations sponsorisées ou subventionnées pour diverses bonnes raisons ça n'influera qu'assez peu ,à mon avis ,sur l'évolution de notre façon de vivre générale et à la dégradation de la planète en particulier.
vous pensez solaire ? et la géothermie alors ? on a pourtant pas mal de zone géographiquement compatibles en FRANCE ! et si la géothermie avait bénéficié des mêmes investissements et recherches on en serait pas à la problématique des déchets nucléaires.
seulement voila il y a plus de quarante ans le choix tout nucléaire découlait des recherches et industries développées pour "la bombinnette "; et d'autre part une zone volcanique avec sources chaudes vapeur etc.. NE S'EXPORTE PAS ! adieu le business !!!
et voila retour à la case départ
vous en pensez quoi au juste ?
bye
Marcel

marcel | 29 octobre 2005 à 15h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

J'ai à disposition une étude sur le retour énergétique des installations solaires photovoltaïque. Des 5 ou 6 ACV considérées, le résultat le plus pessimiste estime à 7ans le retour énergétique d'un équipement. (1 an pour l'étude la plus optimiste). Cette étude date de 2000 ou 2001.On peut raisonnablement penser que ces chiffres, si ils évoluent, devraient tendre vers le bas.

Un citoyen de la terre

citoyen de la terre | 30 octobre 2005 à 12h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A CHACUN SA MAISON !!!

Effectivement, l'être humain a une fâcheuse tendance à n'être incité que par l'aspect financier. Mais il faudrait aussi prévoir un accompagnement car beaucoup de gens (et c'est plutôt agacant) ne se rendent pas compte des dégâts occasionnés.......je rencontre malheureusement souvent des personnes qui ne comprennent pas qu'on puisse manquer d'eau un jour!!!!!
Les gens doivent prendre conscience et il faudrait les initier à cela........comment? Je n'ai pas la réponse mais ne mettons pas tout le monde dans le même sac!

cé21 | 31 octobre 2005 à 16h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

Bonjour,

Juste un petit retour et une grosse interrogation sur le nucléaire : comme vous, je suis un fan de JM Jancovici, mais je ne partage pas son enthousiasme pour la solution nucléaire, non pour les déchets, mais pour la question des réserves d'uranium : de nombreuses projections de développement maximum du parc de réacteurs civils tablent sur des réserves prouvées et "probables" (sic!) de 30 ans ( base 4 ou 5 000 réacteurs nucléaires dans le monde).

Mais les hypothèses d'amortissement des dites centrales sont sur 60 ans (voir le projet d'EPR). Ce qui prouve que:

1. les comptables d'EDF ne sont pas très sérieux (pour ne pas dire autre chose..)
2. à moins de vouloir se retrouver très vite (moins de 30 ans) dans la même situation qu'avec le pétrole aujourd'hui (déplétion), le nucléaire est probablement incapable de prendre la suite..(sauf à se relancer dans la surrégénération, dont on connaît l'échec).

Donc, une fois de plus, ne resteraient que la baisse drastique de la consommation (on a vraiment de fortes marges d'amélioration à exploiter) et des énergies durables.. ça semble la seule voie possible (et raisonnable, c'est à dire soumise à la raison).

Ce qui revient à dire, qu'on le veuille ou non, il faudra changer nos modes de vie. Même les américains qui croient le leur "non négociable".

Bien à vous,

Signé Bob,

Un citoyen qui cherche ..

Bob | 31 octobre 2005 à 16h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:A CHACUN SA MAISON !!!

à cé21: Je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait d'informer mieux la Population qui n'a pas toujours accés à des moyens modernes de communication.
Toutefois la télévision faisant quasiment partie de tous foyers devraient permettre à des messages d'être directement diffusés sous une forme d'"éducation".
Je crois qu'il y a là une Responsabilité que les "décideurs" ne doivent plus écarter.
Il y va de la bonne volonté de tous afin de vivre dans un monde meilleur!
Je vous remercie et vous salue, cé21, pour votre bon sens et l'intérêt que vous portez à autrui.
C'est grâce à des gens comme vous que les choses avancent!!
Vous avez quelque chose dans le coeur!
Bien à vous
Homme

Homme | 31 octobre 2005 à 17h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Solaire!

La solution du nucléaire n'est certainement pas LA solution mais "une" solution (en tous cas pour l'instant).
Pour l'énergie durable, personne ne nous demande de trouver quelque chose qui puisse fonctionner jusqu'à la fin des temps.
Ce qui urge c'est de pouvoir protéger le plus grand nombre d'entre nous (au niveau planétaire, bien sûr).
Pour le pétrole les dégâts sont là certes mais ne devions nous pas prendre cette opportunité que la Nature nous tendait?
Devrions-nous cesser de manger les fruits des arbres?
Autant de questions...
Je ne pense pas que nous (l'Humanité) avons "pêché" avec le pétrole, le charbon etc...
Le problème n'est pas que nous nous en soyons servi mais que nous nous en soyons servi TROP VITE!
Je considère ces modes d'énergie comme des réserves et non comme des fin en soi.
Maintenant que notre capital "sécurité" est entamé nous voilà bien!!!
Comme me le disait à juste titre mon grand-père quand j'étais enfant et que j'avais failli: "Ce n'est plus la peine de serrer les fesses quand il est trop tard!"
Alors tant pis pour les erreurs passées.
Mais pour l'heure il faut arrêter d'aller dans ce sens !
QUI l'entendra ?

Terrien | 31 octobre 2005 à 17h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Solaire!

Bonjour !
Je suis très intéressé par cette question de la rentabilité énergétique des installations photovoltaïques. Pourriez-vous me transmettre les ACV dont vous parlez ?! Un grand merci d'avance!
Benoît

Benoît | 14 février 2008 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager