En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La commission européenne adopte une stratégie de protection des milieux marins européens

Une nouvelle stratégie thématique, adoptée par la commission européenne, vise à assurer que toutes les eaux marines communautaires seront écologiquement saines en 2021. Cet engagement s'intégrera dans la politique maritime qui sera proposée en 2006.

Eau  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Un rapport scientifique demandé par la commission européenne et rédigé en 2003 par le Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM) présentait un état des lieux environnemental dramatique de toutes les mers de l'Europe. Ce document concluait que la surexploitation, la pollution due aux activités humaines ou les changements climatiques menaçaient sérieusement la biodiversité et la qualité du milieu marin.

Face à ce constat, la Commission européenne craint que de telles perturbations mettent notamment en péril les possibilités de création de richesses et d'emplois offertes par les océans et les mers européens comme la pêche et le tourisme. Elle vient donc d'adopter une stratégie ayant comme objectif une diminution des pressions et des effets négatifs des activités humaines et une amélioration de la qualité des milieux marins européens.
M. Stavros DIMAS, membre de la Commission responsable de l'environnement explique que la Commission veut que les Européens, aujourd'hui et à l'avenir, puissent profiter de mers et d'océans sûrs, propres, sains et possédant une grande richesse naturelle.

La commission européenne estime que la réglementation actuelle de chaque état membre concernant la protection du littoral n'est pas suffisante et ne permet pas une approche globale de toutes les problématiques. Avec cette stratégie, l'Europe adopte donc une nouvelle approche basée sur le concept de « régions marines » qui sera présenté prochainement à travers une directive. La commission rappelle que les États membres de l'Union européenne partagent des responsabilités en ce qui concerne un certain nombre de zones marines différentes, dont chacune possède des caractéristiques écologiques propres. Pour tenir compte de ces spécificités régionales, la Commission a fixé des méthodes et des objectifs communs mais ils devront être adaptés à chaque région marine. Cela signifie aussi que les États membres partageant une région marine devront travailler en coopération étroite pour assurer un bon état écologique de leurs eaux respectives.
Les régions marines seront :
• La mer Baltique, encadrée par le Danemark, la Suède, la Finlande, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, l'Allemagne et la Russie,
• L'océan Atlantique nord-est, encadré par la Belgique, le Danemark, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède, le Royaume-Uni, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne, l'Islande et la Norvège y compris les eaux entourant les Açores, la Madère et les îles Canaries,
• La mer Méditerranée qui concerne l'Espagne, la France, l'Italie, la Slovénie, la Grèce, Chypre et Malte et la jante méditerranéenne méridionale et orientale.

Les pays non membres de l'Union Européenne mais concernés par ces zones marines devront collaborer avec l'Europe et les États membres sont encouragés à travailler dans le cadre des conventions sur les mers déjà existantes*.

Pour chaque région marine, des plans d'amélioration seront établis et devront comprendre une évaluation détaillée de l'état de l'environnement, les objectifs environnementaux adéquats, les mesures à mettre en œuvre, les coûts/bénéfices de ces mesures et des programmes de contrôle. Aucune mesure ne sera prise au niveau communautaire, mais les plans devront être contrôlés et approuvés par la Commission.
La stratégie marine est une des sept stratégies thématiques que la Commission doit proposer au titre du sixième programme d'action pour l'environnement (6ème PAE) de l'Union européenne. Les autres stratégies couvriront la pollution atmosphérique, la prévention et le recyclage des déchets, l'utilisation durable des ressources, les sols, les pesticides et l'environnement urbain. La stratégie sur la pollution atmosphérique ayant été présentée courant septembre 2005, les autres stratégies seront dévoilées au cours des prochains mois.


* La convention OSPAR (mer du Nord et Atlantique Nord), la convention HELCOM (mer Baltique) et la convention de Barcelone (mer Méditerranée).

Réactions3 réactions à cet article

 
c'est bien beau tout ça !!

Protéger les zones marines, définir des thématiques,
mettre en place des quotas, nous entendons cela depuis si longtemps !!!
Dans le même temps, que fait la commission européenne ?
Elle autorise la mise sur le marché de détergents moins biodégradable, elle favorise l'agriculture intensive, elle interdit les filets maillants dérivants auxc petits pêcheurs alors que les grands senneurs continuent impunément de prélever la ressource au delà des quotas.
La pollution marine n'est pas dépendante que de la commission environnement, mais devrait être transversale.

MSTX | 27 octobre 2005 à 15h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
C'est surtout du barratin

C'est très "vague" ce texte. Aucune mesure concrète n'est décrite , rien n'a l'air réellement décidé et à mon avis toutes les mesures prises sont bien évidemment insufisantes par rapport à ce qu'il faudrait mettre en place. Ce texte se veut rassurant mais n'affirme rien de concret .

planete01 | 28 octobre 2005 à 13h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
On verra

Il faut attendre la sortie des textes. La plupart des textes ont des objectifs un peu trop ambitieux et les politiques mettent la barre trop haut. Néanmoins les choses avancent petit à petit, pas toujours dans le bon sens, dûe à l'incapacité de certaines personnes de raisonner de façon réfléchi et intelligente.
Je trouve que c'est déjà une bonnes chose que l'Europe regarde devant son palier au lieu de faire la morale aux pays du tiers monde.
Alors mes amis écologistes, retenez bien ceci, les gouvernements veulent une mer propre, attendons de voir leurs actions.

Cirdan, l'Elfe Teleri | 28 octobre 2005 à 15h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager