Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La région Languedoc-Roussillon crée un fonds régional d'investissement pour les énergies renouvelables

Afin de poursuivre le développement des énergies renouvelables, solaire thermique notamment, la région Languedoc-Roussillon crée un fonds d'investissement doté de 10 M€ pour 2006.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Depuis 1999, la région Languedoc-Roussillon s'est lancée dans la promotion des énergies renouvelables et en 2004, 22,5% de l'électricité produite dans cette région était d'origine renouvelable : 88% d'origine hydraulique, 18% provenait des éoliennes et 2% des installations d'incinération des déchets.
Mais la région dispose encore d'atouts importants et encore inexploités qui pourraient accentuer le développement de nouvelles filières. Elle dispose notamment d'un très bon gisement solaire (4,5 kWh/m2/ jour en moyenne) et d'un gisement éolien de premier ordre puisque 34% du territoire régional est balayé par des vents moyens de 6 m/s soit 21 km/h. La région possède également des surfaces forestières importantes représentant 34% de son territoire qui permettraient de développer la filière du bois-énergie c'est-à-dire l'utilisation du bois pour le chauffage en habitat individuel et collectif.

C'est pourquoi, la région vient de créer un fonds d'investissement dédié aux énergies renouvelables. Il est plus particulièrement destiné à promouvoir les énergies renouvelables dans le logement social et va permettre d'augmenter fortement l'aide régionale pour le développement du solaire thermique. Les installations basées sur le solaire thermique consiste à produire de l'eau chaude à partir du rayonnement solaire par la mise en place d'un panneau solaire adapté. Ceci permettra par exemple aux habitants de logements collectifs de réduire le montant de leurs charges locatives

Pour sa première année, ce fonds se verra doté, en 2006, d'une enveloppe de 10 millions d'euros. Ainsi l'aide de la Région, plafonnée à 1000 € par m2 de panneaux solaires installés, pourrait atteindre 80% du coût de l'investissement. Un parc HLM du Languedoc-Roussillon devrait être équipé d'ici cinq ans grâce à ce financement.

Georges FRECHE, Président de la Région, a rappelé que favoriser le développement des énergies renouvelables et la maîtrise de l'énergie (…) est une priorité pour la Région Languedoc-Roussillon. Il s'agit d'un enjeu majeur en ce début de siècle sur un territoire qui dispose de gisements exceptionnels pour l'éolien, le solaire et la filière bois, mais aussi pour trouver des alternatives aux énergies fossiles, devenues trop chères et de surcroît très polluantes.

Enfin, la Région explique qu'elle poursuivra son soutien au solaire thermique et photovoltaïque comme au bois-énergie dans l'habitat individuel et collectif, dans les structures touristiques, les établissements de santé et auprès des collectivité locales.

Le syndicat des énergies renouvelables, regroupant les industriels de l'ensemble des filières d'énergies renouvelables, a félicité la région pour cet engagement et encourage les autres collectivités locales à mettre en œuvre des actions de ce type.

Réactions6 réactions à cet article

 
Re:Re:BRAVO

Bravo la région ...Je fais partie d'une société qui vend et qui installe des tpoits photovoltaique et je trouve scandaleux que la région PACA ait suspendue ses aides sur le photovoltaique sous prétexte que le retour sur amortissement soit inférieur a 12ans.Vous feriez mieux,la région, de favoriser ces installations plutot que de les freiner.Pensez a nos progéniture qui seront les prochains bailleurs de notre chere planete.

Anonyme
 
Signaler un contenu inapproprié
 
BRAVO

Bravo; enfin une région écoresponsable qui s'engage au dela des mots et des promesses.

Prenez exemple bretons, picards, vendéens, etc...
Il nous faudra TOUTES les énergies pour combattre le changement climatique dû aux GES et éviter que l'homme ne devienne un fossileJean

jean | 10 novembre 2005 à 18h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:BRAVO

Ces actions à l'impact de prise de conscience directe sur les citoyens, notamment lors du solaire thermique, permettront peut-être de promouvoir ce type d'énergie dans d'autres régions par le simple bouche à oreilles sur l'efficacité (confort, économies, protection de l'environnement) de ce système de chauffage.
Afin de promouvoir les énergies renouvelables, Green Peace, par le biais de son site, propose de s'engager à souscrire son futur contrat de fourniture d'électricité avec un fournisseur s'engageant à fournir de l'électricité provenant de la filière renouvelable. Ceci est déjà possible pour les entreprises et cela à un coût plus favorable que notre fournisseur commis d'office...

Jérôme | 12 novembre 2005 à 11h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sans sujet

Pas de message

Anonyme | 19 mai 2006 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
AIDE DE LA REGION POUR LE PHOTOVOLTAIQUE

Je viens d'apprendre que l'aide de la région, d'un montant de 2670 E, pour les dossiers déposés avant le 31/07/08, (montant proportionnel à la production prévue),ne pourrait être versée, du fait que les fonds inhérents à cette aide, ne sont plus suffisants.
Si tel est le cas, cela peut remettre en question ma motivation pour aller au bout de la démarche : les règles de fonctionnement changent.

CHRIS | 26 septembre 2008 à 19h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
DU PUR FINANCIER DEFISCALISE LOIN DE L'ECOLOGIE

Le coût estimé des programmes éoliens se chiffre à plusieurs dizaines de milliards d'euros. La totale défiscalisation possible des revenus, la certitude de revenus garantis par des fonds publics ou quasi publics, l'organisation d'un lobbying particulièrement structuré à tous les niveaux de décision, dans les instances européennes, nationales et territoriales, font de cette filière le gisement de profit sans cause le plus extraordinaire que nous connaissions.

Contraire dans ses réalisations aux objectifs écologiques de réduction des gaz à effet de serre, puissamment nocif à la qualité de vie des habitants, dégradateur de la richesse collective, créateur de nouvelles nuisances, ce moyen participe sans contrepartie positive à l'intensification du déficit budgétaire de l'Etat, à la dégradation de la balance commerciale, à la pression fiscale accrue sur le consommateur et les autres entreprises. Il est décourageant d'immoralité.

Ce redoutable dispositif de détournement légal de fonds publics démontre le peu de considération porté au citoyen dont le cadre de vie est dramatiquement détérioré, au contribuable/consommateur appelé à payer les spéculateurs de sa poche, et au propriétaire immobilier dont la valeur des biens s'effondre s'il a le malheur de ne pas habiter loin d'une éolienne...

PENSARD | 18 janvier 2010 à 12h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager