Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les professionnels du Bloc Béton se mobilisent pour l'environnement et la santé

Près de 200 professionnels du Bloc Béton créent la marque Blocalians pour témoigner de leur engagement en faveur de l'environnement. L'initiative s'accompagne de la mise en place de fiches environnementales et sanitaires des produits.

Bâtiment  |    |  Françoise Ascher  |  Actu-Environnement.com
Avec plus de 15 millions de tonnes vendus chaque année, soit quelque 80 millions de m2, le bloc béton - également appelé parpaing, moellon, agglo, plot ou cairon suivant les régions - représente le produit de construction des murs maçonnés le plus utilisé en France, soit 70 % des maisons individuelles. C'est pourquoi 200 professionnels du secteur ont créé Blocalians. Objectif : affirmer à travers une communication collective, les atouts de leur produit en termes d'environnement et de santé.

La Charte élaborée à cette occasion, comporte cinq engagements de la part des industriels. À savoir : la contribution active au respect du protocole de Kyoto ; la qualité et l'innovation pour répondre aux attentes des consommateurs en matière de confort, sécurité et santé ; la transparence pour aider dans le choix du produit de construction et comparer les performances objectives des produits et systèmes “bloc béton”.

100 % naturel et recyclable à volonté par simple broyage, le Bloc Béton possède intrinsèquement toutes les qualités pour relever le défi .Selon les industriels du secteur, aucun autre produit de construction ne présente un cycle de vie aussi respectueux de l'environnement. Outre sa composition (94 % de gravier, sable, argile, calcaire et 6 % d'eau), le bloc nécessite peu de transports - donc peu d'émission de dioxyde de carbone - grâce à un maillage de 400 sites de production répartis sur tout le territoire.Il ne subit aucun traitement chimique et ne requiert qu'une faible consommation d'énergie pour sa production.

L'élaboration des fiches de données environnementales et sanitaires selon la norme Afnor XP P 01-010, prennent en compte toutes les étapes de vie des produits, depuis l'extraction des matières premières jusqu'au recyclage en passant par la vie en œuvre. De manière technique et scientifique, ces outils ont confirmé le bon comportement du Bloc Béton et son respect des seuils vis-à-vis des caractéristiques de santé et de confort, qu'il s'agisse d'acoustique, de thermique, d'hygrothermique, de résistance (mécanique, gel/dégel, feu) ou d'environnement (émission de COV, radioactivité, …), etc.

Réactions29 réactions à cet article

 
Imperméabilité et recyclage des déchets

Le ciment n'est pas un bon matériaux de construction mais peut toutefois être utile à très petite dose pour des besoins d'étanchéité.

Il est imperméable donc non respirant, ce qui est contraire à la nature. De plus depuis quelques années le ciment sert à recycler tous nos déchets (huile, encre, boues, métaux lourds...) lors de sa fabrication et qu'aucune preuve d'innocuité sur le long terme ne peuvent être apportées.

La terre cuite coûte cher en énergie, on lui préférera la terre crue. Le bois et la paille sont aussi des solutions éprouvées depuis longtemps.

Ben
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégag

Je suis moi aussi stupefait de la mécanique de désinformation déployée sur le site et dans les spots de blocalians; d'autant plus agacé que France-inter dont la mission de service public apporte du crédit a ce message bombardé sur leurs ondes...ce qui laisse présager de la puissance de ce lobby du béton.
Le principe même de l'argumentation est de comparer un élément de structure extrémement peu isolant = le bloc béton, à un élément de structure + isolant = la brique monomur... il fallait oser mais si on veut convaincre le grand public, en ayant l'air d'y croire ça peut passer...

1 - Le bloc béton consomme trés peu d'énergie à fabriquer...
Une fois qu'on a fabiqué le ciment, oui... mais une fois monté notre mur propre et solide de blocs, notre cher constructeur de maison en béton va nous rajouter de la laine de roche (ça consomme pas un peu d'énergie à fabriquer ?) ou un petit polyuréthane (c'est pas un peu dérivé du pétrole ?).

2 - Le bloc est plus imperméable que la brique...
Si j'ai bien compris, pour le démontrer Blocalians s'est mis dans les conditions d'un mur dont l'enduit est fissuré !!!! on crois rêver...
Il est tellement imperméable que pour répondre sur l'absence d'humidité présente dans l'habitation (env. 1.5 litre / dégagée par personne par jour), Blocalians nous dit qu'il n'y a pas de probléme puisque la VMC doit être conforme à la réglementation... certes, mais la VMC fait nécessairement entrer de l'air froid donc perdre des calories...lorsqu'un mur "respirant" permet de diminuer le débit au moins de moitié avec une sensation de confort dés 19° (en effet les échanges thermiques sont favorisés par l'humidité de l'air, on peut donc avoir une sensation d'inconfort en chauffant à 21° dans une athmosphére humide).

etc...etc...est-il besoin d'autres arguments pour fissurer l'angélique façade grise ?

Le bloc béton a des avantages indéniables : il ne coûte pas cher, on en trouve partout et les maçons, y compris les moins chers, savent tous le monter, et trés trés vite...étonnement vite parfois...donc autre avantage : le bloc béton est confortable, la marge du constructeur est confortable...
Amusez vous à calculer en gros le coût des matières premières mises en oeuvre dans une maison simple en bloc béton a charpente industrielle... le coût des fameux blocs est en effet négligeable par rapport au coûr global !!!! pourtant le futur propriétaire s'endète maintenant souvent pour 30 ans...lorsqu'il versera sa dernière mensualité, sa laine de roche se sera bien affaissée entre le placo et le bloc béton...et sa maison, si elle est mal conçue lui en aura fait brûler des tonnes d'énergie renouvelables....

France inter devrait, plutôt que de percevoir l'aumône de ce puissant lobby, soutenir des campagnes d'information rendant le consommateur plus exigeant en expliquant que l'impact environnemental d'une habitation se calcule dans la durée, que son approche doit être globale (orientation, bénéfice de l'inertie thermique des murs, surface de peau, ombre en été....etc...).

Je ne pouvais que me précipiter ici pour réagir, n'ayant pu le faire (j'ai bien cherché ça n'est pas possible), sur le site péremptoire de blockhaus..alians.

Puissions nous être nombreux à nous manifester...sans sectarisme, mais sans panurgisme !!!

jeromeD
 
Signaler un contenu inapproprié
 
béton-granulats-transports

article intéressant
1) quelle est la distance moyenne entre ls sites de production et entre les sites et les lieux d'utillisation
2) quelles est la durée de vie d'un bloc Béton ?
3) quelles est la part de la rénovation des sites d'extraction de granulats ?
4) quels avis doit-on avoir concernant l'extraction des granulats marins ?
je pense à l'opération larvée en estuaire de la Gironde et au large de Cordouan
5) part du récyclage et des nouveaux produits dans la production totale sur les 5 dernières années

dve_eau | 17 novembre 2005 à 10h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
il y a mieux comme matériau de construction

D'abord il est fort dommage que dans leur publicité, Blocalians ne parlent pas du béton céllulaire, qui existe depuis les années 70 et dont les performances accoustiques et thermiques sont trés supérieures aux autres formes de béton. La particularité du béton cellulaire est d'être rempli de microbulles d'air du à son process de fabrication (poudre d'aluminium jouant le rôle de "levure" pendant la cuisson).

Ensuite pour comparer le béton aux autres matériaux de constructions, il faut les comparer à performances égales: ainsi, si l'on compare parpaing et briques monomur en terre cuite, il faut en réalité comparer l'ensemble "parpaing + isolant (généralement laine de verre)" et brique monomur seule, puisque celle-ci n'a pas besoin d'ajout d'isolant. Dans ce cas là, les résultats changent forcément et ne sont plus vraiment à l'avantage du béton!!!
Par exemple: concernant le confort thermique (à travers les variations de flux termique à l'intérieur ), l'association "moellons/ isolants interieur" est beaucoup moins bonne que la brique monomur seule.

Enfin concernant le confort hygrothermiques, le fait que le béton soit imperméable à l'humidité est en fait une mauvaise chose, car cela permet la condensation et donc les moisissures dans des maisons insuffisamment ventilées (ce qui est trés souvent le cas, malgrés les VAC ou sous des clmimats humides.
Les matériaux comme la terre crue, la terre cuite, et le bois (et le béton cellulaire), sont à ce niveau plus performant car ils laissent passer la vapeur de l'intérieur vers l'exterieur de la maison tout en étant imperméable à l'eau liquide à l'exterieur. La maison "respire" mais ne craint pas la pluie.

Enfin un des autres arguments de blocalians sur leur site est le transport réduit du béton vu le maillage des sites de production en France. Mais ceci serait également valable pour les autres filières si elles se développaient.

Céline | 17 novembre 2005 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Matériau sain ?

Nous sommes en pleine recherche et réflexion car nous allons démarrer la rénovation d'une vieille maison. Nous nous renseignons beaucoup sur les matériaux sains car nous voulons absolument réaliser celle-ci dans une démarche écologique (avant la prochaine étape d'une (auto?)-éco-construction).
Si le parpaing est un produit aussi performant et respectueux de l'environnement, pourquoi n'est-il jamais préconisé (ni même évoqué) dans les livres qui traitent de l'éco-construction et des matériaux sains ?

Désolé, mais je reste sceptique. J'aimerai avoir plus d'infos "impartiales" sur ce matériau.

Merci.

Antony | 17 novembre 2005 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Béton et isolation par l'intérieur

Un grand problème en France dans le domaine de la construction béton est la trés mauvaise habitude que nous avons pris d'isoler nos maison par l'intérieur, ce qui crée des ponts thermiques au niveau des plafonds/ planchers et des coins de murs. Cela entraine une réduction trés forte des performance thermiques des constructions et des problèmes d'humidité.

La majorités des autres pays isolent leurs bâtiments par l'extérieur, ce qui est beaucoup mieux et pas plus compliqué! Quand est ce que l'on imposera ce système trés largement supérieur en France!

Le principal frein est que ça n'apporte aucun avantage au constructeuir (mais ceci-dit aucun désavantage non-plus, sauf celui de réviser un peu ses techniques), mais par contre c'est trés pénalisant pour les occupants des bâtiments qui ont un confort hygrothermique faible, et doivent chauffer plus (et climatiser éventuellement l'été).

celine | 17 novembre 2005 à 12h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

C'est la technique bien connue de faire passer du vieux pour du neuf.

C'est une technique justifiée pour ce qui est des matériaux traditionnels dont on redécouvre des QUALITES. Ceci entraîne par voie de conséquence qu'on redécouvre des DEFAUTS des matériaux contemporains (cf. parpaing).

Les producteurs de parpaing tiennent donc à rappeler que leur produit est le meilleur, bien sur, maintenant, avec ce qu'on sait des matériaux traditionnels et des matériaux récents, qui ira encore les croire ?

C'est un mouvement général : on constate que beaucoup de produits d'après-guerre sont en fait de piètre qualité voir nocifs (DDT, amiante). Mais au sortir de la guerre, ces produits symbolisaient un nouveau monde. Les gens y croyaient. Maintenant il n'y a plus de raison pour maintenir ces produits sur un pied d'estale.

bob | 17 novembre 2005 à 15h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Matériau sain ?

la parpaing n'ets aps un matériaux sain, il nécessite une grande énergie lors de sa fabrication. Il suffit d'aller faire un tour à Port la Nouvelle pour s'en rendre compte. en outre ce matériaux est imperméable et empêche donc la respiration (la perpsiration en réalité) de la maison.
il faut lui préférer la brique classique de 20. ou mieux le brique monomûr de 40 ou + et encore mieux l'ossature bois.

yaco | 21 novembre 2005 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Matériau sain ?

Antony

Pour votre vieille maison à rénover, il y a surement plus respectueux de l'environnement et de la santé que du parpaing de béton ou du ciment.
Combien de vieilles demeures ont été étouffées par des enduits au ciment qui ont remplacé des enduits à la chaux ou à la terre? Le plus souvent ce fut par ignorance ou par facilité et surtout car les industriels du secteur ont présenté le ciment comme panacée. Et il est vrai, à l'heure de la reconstruction massive, il était plus facile de s'improviser maçon avec des parpaings et du ciment que de suivre les règles du métier. Le résultat: des moisisures, des resurgences humides, des cloquages de peintures ( surtout si elles aussi étaient chimiques et étanchéifiante) et n'oublions pas les isolants type mousse à base de pétrole qui achèvent l'effet "frigo pourri". beaucoup d'autre sites et livres vous donneront idée des conséquences sur la santé humaine de telles ambiances intérieures.
Et quand on ne parlerait que de blocs béton, on nous parle de recyclage? où voit-on les résidus de démolition ou même les exédents de chantiers souillés être broyés et recyclés pour fabriquer de nouveaux blocs?
Ce qu'on voit plus fréquement c'est que çà devient du remblais (pas toujours de qualité d'un point de vue stabilité) et certainement pas "amical" pour la terre.
Quand à la production, allons voir les sites de production de ciment et les gravillonières, le long de la Seine par exemple: Environnemental ? l'effet poudré du paysage et la silicose des poumons des ouvriers des années passées.
Ne nous laissons pas abuser par le camouflage vert autour du gris.

cat | 21 novembre 2005 à 18h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégagé ?

C'est bien beau de clamer haut et fort que les composants du béton sont naturels (le pétrole aussi est naturel).

Pour moi la grande question est celle de l'énergie dépensée pour fabriquer un parpaing et le volume de CO2 ainsi dégagé dans l'atmoshère, participant ainsi à l'accroissement de l'effet de serre.

Peut-on comparer l'énergie consommée (+ le Co2 dégagé) pour la fabrication du parpaing avec celle consommée, par exemple, pour la fabrication de brique monomur, de mur ossature bois....

Tartine | 29 novembre 2005 à 23h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

javascript:add_smilley('');
De plus, je reprends un texte sur le site de Terre vivante (niveau écologie on fait difficilement mieux) :
"Quelques exemples de produits et matériaux de construction ayant des effets négatifs sur la santé et/ou l'environnement.

Béton armé : Fabrication polluante et grosse consommatrice d'énergie. Difficilement recyclable.

..."

Poulp | 29 novembre 2005 à 23h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégagé ?

La publicité créée depuis peu autour du bloc béton pose des questions. La première est bien évidemment de savoir pourquoi une telle publicité n'a pas été faite pour développer et produire la brique monomur...qui est visiblement le concurrent potentiel le plus fiable vis à vis du bloc béton. De plus, l'article intitulé "Les professionnels du Bloc Béton se mobilisent pour l'environnement et la santé" comporte une ommition de taille quand il aborde le thème de la dépense énergétique nécessaire à la fabrication du bloc béton: La composition détaillé de ce matériau à simplement oublié de préciser qu'un bloc béton utilise du CIMENT pour être fabriqué...dommage c'était justement là toute la question de l'énergie. L'environment, lui n'ommettra pas de s'en souvenir...
Je suis architecte et stupéfait de cette manipulation médiatique...

ytone | 30 novembre 2005 à 04h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

Bonjour,

Juste pour avis personnel : méfiez vous des idées préconçues : le béton armé ou non - se recycle parfaitement, même s'il est plus écolo-sédiusant de vivre dans une maison en bois, cela reste un fait !

@+

Daaaaaaaavid

Daaaavid | 30 novembre 2005 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégagé ?

Oui, bien sûr, il faut fabriquer le ciment dans les cimenteries qui consomment de lénergie.

Pour construire des maison en bois, il faut couper des forêts et je ne parle même pas de l'industrie chimique qui traite les bois.

Construire en chanvre, c'est sympa, mais on utilise de l'eau et des pesticides...

Mais alors finalement à part revenir avec un gourdin dans une grotte... y'a t-il une solution ?

Donc moi aussi, je vais m'élèver contre la publicité... Mais contre celle qui est faite depuis 2000 ans : attendu qu'à la moindre de ses actions, il pollue, l'homme est-elle vraiment la créature de Dieux ??!!

Daaaavid | 30 novembre 2005 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
blocs de béton et mâchefers

Mon compagnon est architecte et a récemment travaillé sur un centre de retraitement des déchets provenant des incinérateurs qui traitent nos ordures ménagères. Il a appri par ce biai que les derniers composants issus de ces mâchefers, ce qui sont non recyclables, sont enfermés au coeur de ces blocs de béton que vous dites "écologiques" et "recyclables". Je m'interroge, pouvez-vous m'éclairer?

Manon Colombani | 27 décembre 2005 à 20h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégagé ?

Une précision :

Le bois utilisée pour une maison ossature bois peut ne pas être traité (utilisation du mélèze par exemple pour les couvertures ou bardage et du douglas pour la structure), ou dans le pire des cas au sel de bore.
La culture du chanvre à destination des isolants bio, vous devriez vous en douter, ne consomme certainement pas de pesticide!

Salut

Seb | 02 février 2006 à 22h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Béton et isolation par l'intérieur

Salut,

Effectivement c'est une grosse erreur que d'isoler par l'intérieur. Je me rappelle, il y a une vingtaine d'année, lorsque mes parents ont isolés leur maison par l'extérieur, il n'existait aucun des accessoires d'aujourd'hui pour pendre les volets, finir proprement les tableaux de fenêtre, etc... En plus on perd le bénéfice de l'inertie thermique!
Par contre l'isolation par l'intérieur représente un avantage énorme pour les entreprises : celui de pouvoir se poser quel que soit le temps qu'il fait dehors!!!

Seb

Seb | 02 février 2006 à 22h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

Salut,

Quand vous dites : "le béton armé ou non - se recycle parfaitement", je suis d'accord avec le fait que le béton seul puisse se recycler. Le fait-on seulement?? Alors lorsqu'il est armé... faudrait casser, séparer pour retraiter ensuite... Tandis que le bois, la pierre, la terre cuite, le chanvre, etc, on peut les laisser se décomposer sur place, et le recyclage est "autonome"...

Seb

Seb | 02 février 2006 à 23h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Quelle énergie pour le fabriquer ? CO2 dégagé ?

Premier surpis egalement de cette campagne de com, avalisée par aucun organisme officiel (l'ADEME par exemple).
Effectivemment, pour fabriquer une tonne de ciment il faut compter rejeter environ une tonne de CO2. Alors que les constructions en bois ou beton de chanvre (chaux + chanvre) on un bilan positif, c'est a dire qu'elles permettent de stocker plus de CO2 que ce qui est nécessaire pour leur fabrication.
Sans compter qu'en Europe, les forets sont gerees de facon durable (il faut arreter de croire que couper un arbre en Europe est mauvais pour l'environnement, c'est comme recolter du blé), et le chanvre quant a lui est naturellement resistant aux insectes (c'est une culture parfaitement écologique, mais malheureusement peu utilisée et ses débouchés en construction peu connus - comme la laine de chanvre par exemple, parfaitement saine pour la santé contrairement aux laines de verre et de roche, et d'une isolation thermique et phonique parfaites) et necessitant peu d'intrants azotés.
Il faut espérer qu'une contre initiative par l'ADEME en faveur des matériaux "verts" stockeurs de CO2 va voir le jour...

sebc | 04 avril 2006 à 11h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

Je suis mâçon dans l'écoconstruction alors quand j'ai vu la pub blocalians à la télé, je me suis dit que face à la montée justifiée des préoccuppations environnementales les pros du béton ont décidé de surfer sur la vague, et d'un grand coup de marketing essaient de faire passer cette horreur qu'est l'agglo pour plus bio que bio... On sait tous très bien que c'est le prix l'unique avantage du parpaing ( 2x moins cher que la biobric ) alors le faire passer pour révolutionnaire révèle un certain culot. C'est fou tout ce que ces gens sont près à faire ou à dire pour sauver quelques parts de marché... après, que les émissions de co2 collatérales à la production des agglos soit modeste et prise en compte, peut-être et tant mieux, ne voyons point le mal partout mais cette histoire de blocalians reste pour moi un grand coup marketing, du prosélytisme mesquin... Le béton est étanche à l'eau sous toutes ses formes, le mur ne respire donc pas, l'eau sous forme de vapeur contenue dans l'air ambiant de votre maison y est donc emprisonnée malgré la ventilation qui reste insuffisante, cette eau se condense ensuite sur les murs c'est pourquoi il n'est pas rare de trouver du plâtre piqué de moisissures dans les pavillons en agglos.... mon père pourrait en témoigner...

Bren | 09 avril 2006 à 18h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re: Quel cycle de fabrication ?

Lorsqu'on va sur le site de blocallians, on nous parle du cycle de vie du bloc béton et on le compare avec celui de la brique. Le bilan energetique n'est pas reluisant pour la brique et pour cause : Est-ce que l'énergie utilisée pour fabriquer le ciment est incluse? Je ne le crois pas. Alors, c'est sur, si fabriquer un bloc béton consiste seulement à mélanger du ciment (fabriqué sans consommer d'énergie), de l'eau, des granulats et du sable, ça consomme moins d'énergie que si on fait cuire une brique.
Il serait intéressant de faire une étude compléte...

Maurice76 | 20 octobre 2006 à 13h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:il y a mieux comme matériau de construction

peux tu donner le pourcentage de blocs béton à base de béton concassé recyclé par rapport à la production globale, petit soldat du béton ?

voila une info qui éclairerait les débats.

va faloir aller chercher loin après la virgule !!!!

Quand la désinformation est la seule arme des bétoniers, c'est qu'ils manquent cruèlement d'arguments, non ?

el jacko | 07 décembre 2006 à 13h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
A Quel constructeur s'adresser

je suis sur le point de déposer un permis de construire je cherche une entreprise qualifiée pour construire une maison en parpaings isolée de l'extérieur , comment être certain que cette entreprise sera qualifiée?
Qui peut aussi me conseiller pour installer des panneaux à energie solaire Merci

Anonyme | 31 décembre 2006 à 15h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:il y a mieux comme matériau de construction

N'importe quoi il serait temps que tu révise tes classiques!!!
le béton est a 100% recyclabe, certes il n'est pas recyclé pas tous les industriels

saturnator | 11 avril 2007 à 15h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:il y a mieux comme matériau de construction

Difficile de parle du bloc béton sans parler du ciment ui est effectivement très éndergivore, mais la brique monomure est également très énergivore (concassage, mise en poudre, pressega filage, prés sechage, cuisson) de plus la brique n'est pas recyclable contrairement au bloc béton, une fois cassé, avec du ciment on refait un bloc.

Enfin la monomur évite la mise en oeuvre d'une isolation. Oui dans la théorie, reste qu'il y a le pont thermique au niveau des plancher sauf à faire une maison dont les mur extérieurs ne sont pas porteurs, avec la nécessité d'isolation dont la possibilité est extérieure, ce problème n'est plus pour le bloc béton. D'autre part, quid de l'intérieur? le passage des fils électrique dans les murs nécessité des saignées bouchées?? avec la brique c'est du platre, et pour l'extérieur du béton, les lintheaux c'est du béton, et faut d'un calpinage précis des ajustement sont nécessaires via des partie souvent en béton. Aussi, le risque est le pont thermique, des problème de condensation localisées, et au final un isolation réduite. Or le collage sur la monomur est délicat.

Concernant, les installations de terre cuite, (type la monomur) vu les couts enormes de l'investissement, ne peuvent s'effectuer à tous les coins de rue, les installation de bloc béton sont moins couteuses. Donc il y aura toujours un transport plus important de la terre cuite qui est actuellement plus de 10 plus long que le bloc béton

Au final, il semble que le bloc béton soit d'un point de vue écologique une solution un peu meilleur que la terre cuite pourtant tant prisée.:

ff | 27 mars 2008 à 23h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
CO2 et production du ciment

Dans la composition des blocs béton vous oubliez le liant : ciment artificiel .
Donnez moi le bilan carbone pour fabriquer une tonne de ciment ?

Anonyme | 07 avril 2008 à 09h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:CO2 et production du ciment

JE NE LE CONNAIS PAS PRECISEMMENT
MAIS IL NE REPRESENTE QUE 6% DU POIDS DU BLOC

NON PAS COMME D AUTRES MONOMUR CUIT A 100%

LAUBLOC | 28 juillet 2008 à 15h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
la brique c'est pas si solide

c'est bien gentil tout ça mais vous etes vous déjà demandé pourquoi , lors de la construction d'une maison en brique , les fondations et soubassement sont construits ...en parpaings .
Et lors des constructions aux abords de sites bruyants ( autoroutes lignes de train , aéroport ...) la loi impose le parpaing comme élément de construction ?
Je suis pas surs de moi mais je me dirait bien que le parpaing est plus isolant phoniquement et qu'il est aussi plus solide .
Or si la brique est forrrrmidable mais que dans 30 ans il faut reconstruire la maison par qu'elle c'est écroulée , elle est ou l'économie d'énergie ?

alcool | 29 juillet 2008 à 12h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:il y a mieux comme matériau de construction

les hommes du batiment vous ne connaissez pas tout.ET LES MONOMUR EN PIERRE PONCE.....visitez le site de cogebloc produit cogetherm à DUNKERQUE 59. Cela sera bon pour votre culture gènerale

ponce | 01 avril 2009 à 19h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Revêtement de sol TTE® pour parking perméable et engazonné O2D ENVIRONNEMENT