En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Velcan energy récupérera des crédits carbone grâce à ses centrales de biomasse indiennes

Les projets de Velcan Energy deviennent éligibles au titre des mécanismes de développement propre. Ses installations de méthanisation de biomasse en Inde permettront à la société de récupérer 19.500 crédits carbone par an.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Après Rhodia, Lafarge et Veolia, Velcan Energy est la quatrième entreprise française dont les projets pourront générer des crédits carbones. Etablie en France, en Inde et au Brésil, la société s'est positionnée sur le marché des énergies renouvelables et plus particulièrement la valorisation énergétique de la biomasse.

Dans le cadre du protocole de Kyoto, l'un de ses projets vient d'être validé par le conseil exécutif du Mécanisme de Développement propre (MDP). Il concerne la mise en place de 5.500 installations de méthanisation de biomasse à Bagepalli, dans l'état du Karnataka au sud-ouest de l'Inde. Le méthane issu de ces installations sera destiné à la cuisson domestique des familles indiennes qui utilisent actuellement du bois ou du Kérosène, avec la déforestation et les risques sanitaires que cela provoque. En effet, l'utilisation de Kérosène au niveau domestique favorise l'apparition de maladies respiratoires sévères chez les femmes et les enfants exposés aux émanations.

C'est pourquoi à travers ce projet, Velcan Energy met en avant l'amélioration des conditions de vie des populations et le ralentissement de la déforestation. Le projet évitera chaque année l'arrachage de 15.600 tonnes de bois et la combustion de 170 tonnes de kérosène.

La construction des installations sera terminée en août 2006 et aura nécessité l'investissement de 1,1 million d'euros. À travers ce projet, la société obtiendra 19.500 tonnes de crédits carbone par an pendant une période minimale de 7 ans, qui pourra être renouvelée deux fois à la demande des promoteurs. Membre de la bourse des crédits carbone de Paris, Powernext Carbon, depuis juillet 2005, la société pourra revendre ses crédits carbone sur le marché européen. Sachant que le cours du crédit carbone oscille actuellement entre 20 et 22 euros la tonne, Velcan Energy pourra alors récupérer entre 390.000 et 429.000 € par an.

Antoine Decitre, directeur général de Velcan energy se dit être très fier sachant que sur les milliers de projets actuellement en développement dans le monde, seuls 46 ont été approuvés. Ce premier succès confirme la validité de nos choix économiques et nous allons accélérer nos investissements, a-t-il ajouté.

Depuis son ouverture en juin 2005, la bourse française de crédits de carbone se porte bien : Environ 30.000 tonnes de CO2 s'échangent aujourd'hui quotidiennement sur Powernext Carbon, avec une pointe à plus de 160.000 tonnes le 9 décembre dernier. Le prix du quota plus élevé que prévu lors de l'ouverture du marché (21€ la tonne au lieu de 10€) est un bon argument et participe largement au développement de ce type de projet.

Réactions1 réaction à cet article

 
crédits carbon

j'aimerais bien que vous m'expliquiez le déroulement de la vente des crédits carbon sur le marché et pourquoi on les achéte? merci infiniment.

Anonyme | 17 novembre 2006 à 13h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager