Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Chaque école de France va accueillir une exposition pédagogique sur le développement durable

Une exposition pédagogique de 22 affiches va être mise à disposition dans chaque école de France soit à plus de 10 millions d'élèves pour permettre aux enseignants d'aborder plus facilement le concept de développement durable en classe.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
Chaque école de France va accueillir une exposition pédagogique sur le développement durable
©actu-environnement.com
   
Gilles de Robien, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Nelly Olin, ministre de l'Ecologie et du Développement Durable et le photographe Yann Arthus-Bertrand ont dévoilé hier une exposition pédagogique intitulée « le Développement Durable, pourquoi ? ». Composée de 22 affiches, cette exposition va être mise à disposition des 50.000 écoles élémentaires, collèges et lycées français soit à plus de 10 millions d'élèves. Le collège Robert Doisneau à Montrouge (92) a été le premier établissement à recevoir ce jeu d'affiches et deux classes ont eu le privilège de le présenter. Cet outil est à destination des enseignants qui, depuis la circulaire du 08 juillet 2004, doivent inclure dans leur programme l'Education à l'Environnement et au Développement durable (EEDD).

Chaque affiche est basée sur une photographie de Yann Arthus-Bertrand accompagnée d'une fiche pédagogique qui rappelle le contexte dans lequel la photo a été prise et les problématiques environnementales, économiques ou sociales qui s'y rattachent ce qui permet d'ouvrir le débat avec les élèves. Ces fiches rappellent également les parties des programmes d'enseignements de chaque niveau scolaire qui peuvent permettre d'aborder la problématique de la photo et donne des pistes de travail dans les matières concernées que ce soit en histoire, géographie, arts plastiques ou français.

Les thèmes évoqués à travers l'intitulé des photos peuvent être « vivre ensemble », « protéger la vie marine », « respecter l'autre » ou encore « vivre de son travail », « économiser l'énergie » et « être réfugié ». La première affiche de la série est en revanche un exemplaire de la charte de l'environnement dont les articles ont été nouvellement inclus dans la constitution française.

Cette opération est le fruit d'une réflexion initiée deux ans auparavant par le photographe Yann Arthus-Bertrand : Ces années passées à survoler la Terre, à photographier l'homme et ses traces m'ont transformé. Du haut de l'hélicoptère, je suis souvent pris d'un sentiment d'urgence. Comment faire prendre conscience au plus grand nombre que nous sommes chacun responsables de notre Terre ? À travers cette exposition, le photographe lance un appel à la jeunesse et souhaite faire comprendre à leurs parents, à leurs amis que chacun de leurs actes quotidiens est important. Le photographe se dit être également très fier de retrouver son travail dans toutes les écoles : imaginer une institutrice utiliser ces photos pour expliquer la Terre donne un sens à mon travail, explique-t-il.

Au cours des deux ans de préparation, de nombreux partenaires* publics et privés se sont associés au projet. Cette opération, a souligné Gilles de Robien, est une belle occasion d'approfondir la démarche d'éducation à l'environnement pour un développement durable. Les images suscitent l'émotion et la prise de conscience, les ressources pédagogiques qui les accompagnent permettent la réflexion et la compréhension. Quant à Nelly Olin, elle a souhaité rappeler que si nous, politiques et citoyens, ne faisons pas plus de choses, nous courrons un grave danger. Défendez-la cette planète a-t-elle ajouté à destination des collégiens.

Ces affiches sont gratuitement mises à disposition des écoles élémentaires, collèges et lycées qui doivent les retirer entre le 25 janvier et le 10 mars 2006 dans les centres régionaux et départementaux du Scérén.


*Antalis, Ami images, Arjowiggins, la Banque Postale, la Camif , la Maif, les Editions La Martinière, le Scrérén, France 2

Réactions11 réactions à cet article

 
quel dévelopement durable ?

Je doute que Mme Olin
a bien regardé cette exposition,puisqu'elle vient de signer avec le premier sinistre(sic)
un projet de loi (ou un décret ??? )
permettant aux industriels de ne pas avoir à dépolluer un site polué!
L'objectif n'est donc plus pollueur /
payeurs mais pollués/payeurs !!!

jerome
 
Signaler un contenu inapproprié
 
papier recyclable ?

Juste pour savoir si les affiches de cette expo sont faites à partir de papier recyclable ?
Merci

stpstp | 26 janvier 2006 à 11h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
c'est bien mais.........

Salut.

nous ne pouvons que saluer le fondement d'une telle démarche. Mr Arthus Bertrand, fort de sa renommée et de son savoir faire va certainement sensibiliser à sa façon les jeunes sur le développement durable (qui entre nous est un drôle de terme.....antinomique il me semble !). Je rejoins aussi la réaction précédente demandant si tout ce papier (50 000 X 22) provient de la filière du papier recyclé. On peut aussi se demander quels sont les aspects financiers du projet et que fait Monsieur Bertrand de ses droits d'auteur ? déjà touchés pour les mêmes photos dans ses différents bouquins ? Je ne veux pas être acide, c'est juste une question de plus.
Enfin, pour dire que nous sommes une petite association de proximité qui oeuvre aussi dans les écoles du coin (LA ROCHE BERNARD , Morbihan) . En ce moment, notre intervenante propose une exposition itinérante interactive et ludique sur les thèmes récurrents de la préservation de l'environnement (eau, biodiversité, gestes éco citoyen, déchets, .....) . Etant aussi plasticienne, tous les ''postes'' réalisés par thème sont fabriqué par notre intervenante a base d'objets recyclés, de bois ou de plastique usager. Voilà notre petite expérience locale, et nous avons bien du mal à trouver des aides financières pour les disponibilités de notre intervenante. Enfin on y croit et on coontinue à poser notre petite pierre à l'édifice.

Bonne journée sur la pomme.

la terre couleur nature | 26 janvier 2006 à 14h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
suite

On vient de me poster une suite au message d'Eduscol que j'ai mis précedemment en ligne :

"Info trouvée sur le site de Yann Arthus-bertrand :
"
Opération Neutre en carbone :

La fabrication du papier et des emballages, l’impression des posters, l’acheminement de ces derniers jusqu’aux écoles, tous ces processus contribuent à augmenter la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, responsable du changement climatique.

Afin de ne pas aggraver le phénomène, l’association GoodPlanet s’engage à compenser toutes les émissions de CO2 liées à l’opération à travers la plantation d’arbres.

Ainsi, 903 arbres seront plantés dans le sud-est de l’Inde par l’Auroville Forest Fund afin de compenser les quelque 180 tonnes de carbone générées par la mise en place du projet. Les arbres plantés seront des espèces indigènes afin de préserver la biodiversité de la zone concernée. "

cat | 26 janvier 2006 à 18h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
verreà demi vide, à moitiée plein ? poule ou oeuf?

Bonjour

Vos reflexions sont interessantes et il faut les avoir pour mettre en oeuvre la philosophie du DD mais elle m'interpellent sur leurs pertinence?

n'est ce pas "pinailler" que de chercher la bebete du papier utilisé, face aux gaspillage quotidien de chacun d'entre nous? (presse, energies, emballage, déplacements..... ),
et face au déficit educatif sur les savoir etres et savoirs faire liés à la connaisance et au respect de notre environnement de la part de notre population , ou peu concevoir l'interet de ce partenariat et la production de cette exposition?
je ne remet pas en cause le fait de favoriser le papier recyclé lors de travaux d'impression, mais tout est histoire de compromis et rien ne seras jamais parfait....
l'impact indirecte de l'expo seras peu etre des changements de comportements qui engendrerons surements plus d'ecomies de resources sur le long terme, que le cout environnemental de l'opération ?

voila !
en quelques mots bonnes reflexions et bonne continuation dans votre milantantisme.. qu'il soit long et pondéré.

Super dupont

Yann | 27 janvier 2006 à 17h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:verreà demi vide, à moitiée plein ? poule ou oe

Ouai, super dupont, t'as surement raison si l'on met dans la balance les comportements potentiellement induits voire changés suite à cette action de sensibilisation et l'empreinte écologique de la dite opération mais nous avons tendance effectivement, en tant, que militant pondéré de base à voir les choses dans leur idéal. espérons que cette action médiatico écolo sera relayée sur le plan local par de multiples opérations qcomme nous en mettons en place sur la morbihan par exemple. Parce que les changements de mentalités viendront des jeunes, des enfants et non des plus agés déjà installés dans des habitudes moins écocitoyenne. Allez on continue à remplir le verre, goutte par goutte.

Eric | 27 janvier 2006 à 19h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:papier recyclable ?

Pour info, la plupart des papiers sont recyclables. Le produit du recyclage du papier se nomme papier recyclé.

Le fait d'avoir choisi un papier non recyclable pour créer des affiches sur le développement durable est déjà limite...mais dire que le recyclage du papier est peu respectueux de l'environnement est SCANDALEUX.

Le recyclage du papier permet d'économiser du bois, du pétrole, de l'eau et évite l'incinération de matières recyclables jusqu'à huit fois!! ainsi que leur enfouissement en décharge (interdites depuis 2002).

véronique | 27 janvier 2006 à 20h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 
le développement durable, quelle blague !

Pour ma part et après mûre réflexion je considère que le développement durable est juste un petit maquillage écologique de la croissance économique. La véritable réponse aux problèmes écologiques est la décroissance soutenable encore appelée simplicité volontaire. Il s'agit de faire moins et mieux, pas uniquement toujours plus et un peu mieux comme le développement durable.

Anonyme | 29 janvier 2006 à 16h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
le développement durable, quelle blague !

Pour ma part et après mûre réflexion je considère que le développement durable est juste un petit maquillage écologique de la croissance économique. La véritable réponse aux problèmes écologiques est la décroissance soutenable encore appelée simplicité volontaire. Il s'agit de faire moins et mieux, pas uniquement toujours plus et un peu mieux comme le développement durable.

Anonyme | 29 janvier 2006 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:le développement durable, quelle blague !

Le terme "développement durable" bénéficie de plusieurs sens. Après de nombreuses concertations avec des responsables de l'économie sociale et solidaire, je suis de plus en plus concerné par le fait que nous, adultes, nous empruntons la terre à nos enfants. De ce fait, quelle éducation écologique je me dois d'acquérir pour essayer de transmettre un nouveau sens de "RESPECT à la vie qui m'entoure" aux enfants de ma cité? Je suis persuadé que les pays en voie de développement nous font ouvrir les yeux sur notre propre misère locale, sur notre individualisme. Le développement durable protège notre environnement.

Philippe C. | 20 février 2006 à 19h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Expertise inondation pour votre site industriel 2 L'eau Protection