Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

PSA Peugeot Citroën commercialisera deux modèles de véhicule hybride diesel-électrique en 2010

Le groupe français a présenté hier sa nouvelle motorisation hybride diesel-électrique. Les véhicules de ce type pourraient être commercialisés à partir de 2010 si le constructeur réussi à ramener le surcoût de la technologie à un niveau acceptable.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
PSA Peugeot Citroën commercialisera deux modèles de véhicule hybride diesel-électrique en 2010
   
Après sa pile à combustible dévoilée il y a quelques semaines, PSA Peugeot Citroën a présenté, hier, sa nouvelle technologie hybride diesel-électrique dénommée « Hybride HDI » installée en démonstration sur une Peugeot 307 et une Citroën C4. Dans un contexte où les impacts des transports se font de plus en plus sentir en termes de consommation d'énergies fossiles et d'émissions de gaz à effet de serre, cette technologie a de quoi séduire.
Elle s'organise autour de l'association d'un moteur thermique diesel HDI et d'un moteur électrique montés en parallèle sur la chaîne de traction. Ainsi, la traction est uniquement électrique en cycle urbain. Le moteur thermique prendra le relais du moteur électrique en cas de forte accélération et pour des vitesses supérieures à 50km/h.
À cette chaîne de traction hybride sont associés un filtre à particules et le système Stop & Start pour le moteur thermique, un pack batterie haute tension pour le moteur électrique, une boite de vitesse pilotée et un système de freinage récupératif.
L'ensemble des opérations est coordonné par un système de contrôle qui, en fonction des sollicitations du conducteur, sélectionnera le meilleur mode de fonctionnement : soit le moteur électrique seul à faible vitesse et lors des décélérations, soit le moteur thermique seul en parcours routier et autoroutier, soit les deux simultanément en cas d'accélérations franches.
Ce système de contrôle prend également en charge le freinage. Lorsque le conducteur freine ou lève le pied en dessous de 60km/h, le moteur thermique se coupe. Le moteur électrique assure le frein moteur et récupère l'énergie cinétique du véhicule et la stocke dans les batteries.
Il est possible d'élargir la plage de fonctionnement du moteur électrique en appuyant sur un bouton spécifique. Le moteur thermique ne se déclenche alors qu'en phase d'accélération plus soutenue.

Dans le cas de cette technologie, la consommation moyenne du véhicule atteint les 3,4L aux 100km et les émissions de CO2 s'approchent des 90g de CO2 par km soit un gain moyen de 30% par rapport au même véhicule diesel HDI et 25% par rapport à une hybride essence. Selon Jean-Martin Foltz, Président du groupe, la technologie hybride diesel est la seule qui présente une rupture technologique majeure permettant de relever le défi de réduction des gaz à effet de serre. Le groupe a toujours considéré la technologie hybride essence comme inutile prétextant qu'elle engendrait des gains similaires à ceux obtenus par des moteurs diesel performants. Selon PSA, la technologie hybride diesel permet de cumuler les avantages de l'électrique et du diesel.
En installant cette technologie sur la 307 et la C4, le groupe a souhaité démontrer qu'il développait ce système sur des véhicules existants de moyenne gamme, très populaires en Europe. De plus, elle a été élaborée de façon à pouvoir s'intégrer facilement sur les lignes de construction et sans modification majeure de la voiture. À noter cependant que l'aérodynamisme des deux modèles a été optimisé et représente tout de même 10% des gains obtenus en matière de consommation.

La commercialisation de ces voitures est prévue pour 2010 et PSA mise sur la vente de plusieurs dizaines de milliers de véhicules. Actuellement, les nombreux composants du système engendrent un coût supplémentaire trop important, de l'ordre de 6000€ par véhicule par rapport à un diesel classique. Le constructeur prévoit de réduire ce surcoût à 2000€ environ d'ici 2010 afin que l'écart observé entre un véhicule hybride HDI et un modèle classique diesel soit du même ordre que celui qui existe entre un véhicule essence et un véhicule diesel. Dans ce sens, un programme de recherche va être lancé et le groupe a sollicité l'appui de l'Agence de l'Innovation et de l'Industrie. Aucun choix de marque ou de technologie n'a été fait concernant les composants comme la batterie ou l'onduleur du moteur électrique. Tout doit se décider dans les quatre prochaines années.

Le groupe et son président sont convaincus que les pressions environnementales et le prix du carburant ne feront qu'augmenter et qu'un véhicule qui n'est pas rentable actuellement le sera de plus en plus dans les années à venir. Avec cette technologie, PSA semble enfin convaincu de l'émergence d'un marché des véhicules propres. Appréciation qui n'était pas de mise au sein du groupe lorsque Toyota proposa, il y a huit ans, sa technologie hybride essence.
Jean-Martin Foltz a cependant précisé qu'il comptait bien évidemment sur les pouvoirs publics pour favoriser l'achat de ce type de véhicules, notamment à travers la fiscalité.

Réactions38 réactions à cet article

 
moteur a eau

c'est vrai que c'est tentant un moteur a eau, mais quand on voit l'argent que rapporte le carburant a l'etat, qu'en sera il si ce carburant est de l'eau.
verrons nous le prix de l'eau tripler ou quadrupler.
sera il possible encore de boire sans payer une somme colossale a l'etat, en sera t'on reduits a boire de l'essence ?
qui peut croire que l'etat va laisser passer ca :
tout le monde sait que dans l'eau il y a de l'hydrogene.
depuis le temps, un moteur a eau existerait !

jopab
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Bravo

d'accord avec fragued
TOYATA perd 17000 € par voiture, quelle blague
c'est un constructeur, pas un mecene, il a bien d'autres chose a faire que de payer les gens pour qu'ils lui achetent une voiture.
ya des gens qui croient vraiment n'importe quoi

jopab
 
Signaler un contenu inapproprié
 
petit calcul

les émissions de CO2 s'approchent des 90g de CO2 par km soit un gain moyen de 30% par rapport au même véhicule diesel HDI . Or l'optimisation de l'aérodynamique du véhicule participe à une diminution de 10% de la consommation. Doit-on en déduire que les émissions de CO2 sont réduites :
*de 10% grâce à l'aérodynamique
*de 20% grâce au moteur hybride
soit un total de 30%

enr-v | 02 février 2006 à 06h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bravo

Voilà enfin un constructeur français qui s'intéresse à la production de véhicules hybrides!!!!
La technologie présentée associant faible consommation du diesel, FAP, moteur électrique avec récupération d'énergie, système start and stop semble une bonne logique de démarche écologique!
Voyez le gain d'émissions réalisé (on arrive à 90g deCO2/km), j'oserai dire facilement!! simplement en compilant quelques technolgies existantes.. il suffisait que ce constructeur se rende compte du potentiel économique lié à la demande de ce type de véhicule par rapport aux préoblématiques environnementales et de cout de carburant.... Imaginez si nous n'étions pas limité par ces freins de potentiel de vente, à quelle technologie nous serions peut etre aujourd'hui?? alors je dirai, merci pour ENFIN développer un modèle de voiture encore plus propre, et vivement la voiture électrique rechargée au solaire, qui consommera 1L au 100km de carburant vert! c'est peut-être pour 2030?

greendays | 02 février 2006 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
oui, mais toujours le diesel

On baisse le CO2, pourquoi ne parle-t-on JAMAIS des émissions de micro-particules cancérigènes, caractéristiques du diesel ? Ce n'est pas politiquement correct dans un pays où les 3/4 des ventes, par souci d'économie individuelle sur le prix du carburant, sont à présent des diesels ?

Toupidek | 02 février 2006 à 11h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bien

Très bien !
Même si un peu de retard par rapport aux Japonais...
Reste à décider de la techno., batterie lithium-ion, batterie lithium métal, pile à combustible... ?
FLH

FLH | 02 février 2006 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Bravo ... mais quelle lenteur !!!

Oui, Bravo...
Mais je suis partagée :
- soulagement de voir une première étape franchie vers le véhicule 0% de CO2 (voiture électrique rechargeable sur capteur solaire à la maison ??? mon rêve depuis plusieurs années !!!) ;
- conviction que ce véhicule "miracle" est techniquement parfaitement réalisable dès demain ;
- donc frustration de devoir attendre que les équilibres politico-économiques et la prise de conscience collective en permettent la production et la diffusion en masse (en 2030 ???) ;
- et toujours la peur qu'il ne soit trop tard déjà pour freiner le déséquilibre des mécanismes climatiques dont l'inertie est si colossale, et dont les conséquences s'avèrent déjà dramatiques.

Espérons aussi que la prise de conscience et les "équilibres politico-économiques" mondiaux deviennent tels que la Chine et l'Inde se tournent directement vers le développement d'un parc de véhicules propres : ils sont des milliards !!!....
(Les USA devront bien suivre un jour.)

Cependant, pas de vie sans espoir, et en attendant de pouvoir remplacer ma voiture par une hybride (même un peu chère) puis par une solaire (mais si, mais si), je limite mes déplacements, sauf à pied ou en vélo ou en bus.

Flavie

Flavie | 02 février 2006 à 11h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Bravo

Flavie, tout à fait d'accord!!!
je désespère également de me contenter de ca.... mais au moins ca arrive!! parfois, je n'y croit franchement plus!!
Et comme vous dites le monde est aujourd'hui gouverné selon certains équilibres "politico-économiques".. Nous ne vivont pas à Utopia, et quoi qu'on puisse en dire, il faut bien faire avec, et essayer justement d'utiliser ce système pour faire avancer les choses avec nos consciences écologiques..
Vous dites faire le moins de déplacement possible.. Aujourd'hui je suis obligé de faire de nombreux kilomètres tous les jours pour aller travailler (dans le domaine de l'environnement).. La meilleur solution écologique que j'ai trouvée aujourdh'ui est de rouler au GPL.... alors oui, je suis content que PSA développe une technologie hybride électrique à prix abordable (la Prius coute qd meme 22000 euros..), mais oui, je préfererai évidemment pouvoir rouler en voiture 100% électrique-solaire dès aujourd'hui!! Hélas, les Humains aiment se compliquer la tâche.... mais ne perdont pas espoir, c'est notre plus grande force!

greendays | 02 février 2006 à 11h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:oui, mais toujours le diesel

Je suis d'accord... et c'est pour ca que je roule aujourd'hui au GPL...
néanmoins, ce modèle est présenté pour consommé 3.4L aux km.... ce qui, associé à un Filtre à particules et aux normes d'émissions européennes de plus en plus sévère, ramène les émissions de particules notamment à un niveau très bas...
A mon avis, cette technologie hybride diesel-electrique sera alors plus propre qu'un véhicule hybride essence-GPL.... De plus, En 2008, l'objectif de la france est d'incorporer 8% de carburant végétal dans le diesel... ce qui le rend encore plus propre..
Mais effectivement, vivement une voiture 100% électricité verte pour se libérer des énergies fossiles!!
Et même sans parler de rechargement solaire à la maison, je vous rappelle qu'en juillet 2007, nous pourrons choisir notre fournisseur d'électricité, et que déjà des fournisseurs s'engagent sur des fournitures d'électricité 100% vertes (provenant principalement de centrales hydroélectriques)...

greendays | 02 février 2006 à 11h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bien, mais...

Je dis bravo, mais je pense aussi que ce type de décision avance très lentement et qu'une fois encore Peugeot ne sort pas du diésel !
et tout cela pour des questions de compression des coûts... qui pourraient peut-être s'amortir avec une décision politique de support aux énergies nouvelles notamment dans l'automobile.

micol | 02 février 2006 à 11h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:oui, mais toujours le diesel

Dire que l'électricité est un bon moyen de substitution à l'essence (ou au gazoil) n'est pas très réaliste. Vous oubliez un élément fondamental : le coût de fabrication de l'électricité, les pertes lors de son transport, le stockage dans des batteries qui sont elles-même très poluantes ! L'électricité est-elle rentable d'un point de vue énergétique pour faire rouler les véhicules ? Pas sûr...

T.C. | 02 février 2006 à 11h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
enfin

et pourquoipas hybride- diester???

Gérard | 02 février 2006 à 12h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Bravo

C'était pour moi aussi quelque chose dont je rêve depuis longtemps.
Bravo, mais on est beaucoup trop lents à réagir.
Pour le solaire , j'en rêve aussi. Je souhaiterais avoir des données chiffrées sur la faisabilité de cette idée. Par exemple, prenons le modèle de PSA pour 2010, si le toit et le capot étaient couverts de cellules photovoltaïques les plus performantes actuellement, combien de kilomètres supplémentaires par jour ou par semaine peut-on faire en tout électrique ?
Est-ce que les batteries utilisées actuellement dans les véhicules électriques ou hybrides sont compatibles avec le photovolataïque?
Un énorme merci à celui qui s'y connait assez pour me répondre !!!!
ciao

Paquito | 02 février 2006 à 15h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Bravo

juste pour dire qu'il faut faire tout de meme attention a ce qu'on nous dit! la toyota prius est vendu à 22000 euros mais surtout a perte en réalité ils ont lancé le modèle sur le marché pour leur image de marque, en effet ils perdent environ 17000euros par voiture.
psa a certe mis du temps mais c'est pour eviter de vendre a perte chose interdite!!!

environnement man | 02 février 2006 à 15h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:oui, mais toujours le diesel

si on nous donnait le droit de mettre de l'huile de colza dans nos moteurs diesel (fonctionne techniquement, mais interdit sauf dérogation du préfet !), on aurait en 2010 des véhicules qui font du 3.4 Litres de Colza au 100km. c'est tout !
Je cherche toujours des études chiffrées qui étudient la faisabilité du solaire pour les véhicules électriques ou hybrides...

Paquito | 02 février 2006 à 17h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
biocarburants

Bonne remarque Gérard ! Il faut savoir que la France s'est tenu d'incorporer 5,75% de biocarburant d'ici 2008 (2010 pour l'Europe). Alors si la France se veut pionnière en matière de diester pourquoi ne pas élaborer des moteurs hybrides-diester ? Je pense que la technologie est tout à fait réalisable puisque le premier moteur à explosion marchait à l'huile d'arachide (1890)!

Nebhotep | 03 février 2006 à 10h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:enfin

Sachant qu'une voiture hybride-diesel possède un moteur thermique classique, elle peut tout à fait recevoir du gazole contenant des biocarburants, EMHV en l'occurence pour le diesel, même avec les prochaines proportions anoncées par le gouvernement à savoir 5,75% en 2008, 7% en 2010 et 10% en 2015.

XX | 03 février 2006 à 11h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
voies alternatives

Félicitations à nos constructeurs automobiles français pour leur prise en compte des problèmes de pollution atmosphérique, de gaz à effet de serre et de dépendance énergétique vis des énergies fossiles.
La voie suivie à travers les véhicules hybrides me semble compliquer le problème: le lien est direct entre consommation et quantité de gaz rejeté.
L'ennemie de la consommation des véhicules, c'est principalemnent la surcharge pondérale et l'aérodynamique.
Repensons intrinsèquement la conception même des automobiles, tributaire des procédés de fabrication indusrielle basés sur l'acier. Essayons de construire des autos légères à l'aide de matériaux déjà éprouvés dans l'aéronautique tels que l'aluminium, le carbone, etc.
S'agissant de l'amélioration de leur motorisation, le potentiel de progrès est encore grand: moteur deux temps diesel injection directe, gestion indépendante des soupapes, possibilité de déconnecter des cylindres inutiles fonction de la puissance requise, externalisation électrique de toutes les servitudes telles que la production hydraulique, la climatisation, l'assistance au freinage, etc. Amélioration de la fonction transmission grâce à la transmission à variation continue. Système de gestion intégrée de l'ensemble moteur/transmission/liaison au sol.
La voiture hybride ne fait que surcharger un véhicule déjà trop lourd et compliquer son fonctionnement source de pannes.

tim | 03 février 2006 à 12h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
voiture depoluante !

l'hybride, c"est mieux , mais..... pourqoi on ne parle jamais de la voiture a air comprime, qui me semble etre un vrai concepte ecologique ? allez donc voir sur google et tapez " voiture a air comprime". C'est vraiment l'avenir. Bravo a Guy Negre l'ingenieur inventeur revolutionnaire.....et courage, parceque ce n'est pas gagne avec l'etat, les petroliers et les constucteurs....!

allan | 08 février 2006 à 21h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:oui, mais toujours le diesel

les étendues de colza ne sont pas forcément les plus rentables pour les agriculteurs, rien n'est sûr sur le rapport surface/ coût de revient....et que les surfaces nécessaires pour alimenter le parc de voitures francaises ne sont pas dispo en France et ne pourraient l'etre avec la surface agricole actuelle : dans la recherche de diversités de produits agricoles, ce ne serait pas le mielleur élément d'enrichissement des terres !

on se demande quelle énergie reste la plus exploitable et la moins couteuse........

RBK | 24 février 2006 à 18h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
depuis le temps on avait les solutions

on nous rabat les oreille mais les solution propre existe depuis longtemps
regarder au bresil par exemple
donc pourquoi faire du hybride diesel au lieux de faire du hybride biocarburant
les industriel petrolier on encore du pouvoir et l'etat se gave sur le compte du contribualble
un hybride types diesel peut facilement etre transformé en hybride biocarburant avec reacteur panthome d'ou gaint ecologique est baise de consomation
il y a déjà des bricolos de genie qui utilise cette technique sur trateur ou groupe electrogène
alors messieur les contructeur au travaille

torgal | 22 avril 2006 à 11h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Exelent

Je trouve se moteur formidable mais pourquoi ne pas avoir évoluer
le moteur de la voiture H2O je suis quand même asser surpris car moi même opérateur dans une de vos usine je passe mon temps libre à faire un moteur à l'eau car je trouve que l'auto-alimentation ai le moteurs du futur

Nico | 26 avril 2006 à 14h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Forza TOYOTA !!

Il ne faut pas raconter n'importe quoi !!
TOYOTA ne perd pas 17.000 € par véhicule parce qu'avec bientôt 1 million d'hybrides vendus, les pertes seraient de plus de 10 milliards d' €. Aucun constructeur ne peut se permettre une telle fantaisie pour son image de marque.

Cependant TOYOTA est bien le constructeur le plus "écolo" de la planète car il met à la disposition de ses clients des véhicules alternatifs accessibles. Beaucoup d'autres ne font que des parades de salons automobiles (prototypes de démo) ou des déclarations de presse éblouissantes mais on ne trouve pas dans leurs concessions de quoi consommer moins à prestations égales.

Une attitude environnementaliste consiste donc à favoriser ce type de constructeur ( HONDA ou TOYOTA) pour créer une dynamique de vente de véhicules hybrides chez leurs concurrents qui eux, ne font que parler et promettre...

Agir pour l'environnement, c'est diminuer notre consommation énergétique partout où cela est possible ; et ici, dans l'automobile, c'est bien le cas.

Fragued | 18 juin 2006 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Bravo

la voiture tout électrique solaire est une utopie je m'explique: quand on saura faire des capteurs efficaces à 100 %, on pourra espérer un jour récupérer 1000 W par metre carré (jamais plus, c'est le rayonnement solaire moyen en France) de capteur photovoltaique (aujourd'hui, c'est plutot 100 W). Pour parcourir 100 km, à une vitesse moyenne de 100 km/h, il faut un moteur d'environ 40 kW, qui consommera donc 40 kWH en une heure.
Il faudra donc 40 heures de fort soleil (soit entre 4 jours en été et 1 mois en hiver) pour recharger la batterie avec un capteur de 1 m carré. Pour arriver à le faire en 1 heure, il faudrait 40 m carrés, donc impossible sur la seule surface d'une voiture. Avec les capteurs d'aujourd'ui, il faudrait 400 m carrés !
Avec 10 m carrés de capteurs (qui représente quand même un investissement de 11000 €) , aujourd'hui, on peut capter 1000 kwh en un an, soit de quoi faire 2500 km ! ça fait cher du km !
et encore, faudrait-il pouvoir stocker l'electricité sans perte !

c'est pas pour demain le tout electricité verte...

jackfr | 25 octobre 2006 à 16h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
quid de la bva sur ces modeles?

j'aurais aimedisposerd'un diesel bva sur ma c4 acheteeneuve en2005et que je compte remplacer par un c4 hybride en 2010

l'hemiplegique | 12 novembre 2006 à 19h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
constructeur trop peureux

Chaque fois on se fait devancer en France ça va se passer comme pour les 4x4 et les camionnettes -- les japs non qu' à faire une version diesel-hybride en france même, et le tour sera joué, maintenant qu'ils y sont, ils vont surement réagir ...

retourgwada | 29 novembre 2006 à 20h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
comment fait-on ?

bon alors quand on est décidé à acheter un véhicule hybride...pas le choix : soit on va chez toyota pour acheter une pirus (esthétiquement pas terrible) soit on va chez lexus mais là il faut être bien fourni en "oseille" !!
pourquoi tout les médias parlent de véhicules hybrides alors que rien n'est disponible sur le marché ?

Anonyme | 19 mars 2007 à 10h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:comment fait-on ?

tout a fait d'accord, j'ai eu le même problème car je souhaite acheter un véhicule propre mais il n'y a non seulement aucun choix ou plutot si, mais pour des bourses de nabab.Alors par acquis de conscience je me dis que je vais choisir une voiture dont l'emission en CO2 ne sera pas trop élevé mais là il faut voir la t^te des vendeurs qui vous regarde avec des yeux ronds comme des soucoupes!
je crois malheureusement que sans forcing etatique le français n'est pas prêt de lacher ses sales habitudes quand au choix de sa voiture:belle, rutilante mais certainement pas moins polluante!
bonsoir

blandin | 25 mars 2007 à 22h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:moteur a eau

Bravo d'avoir ressorti le moteur à eau. Si mes souvenirs sont bons: dans les années 50-60 un gars du nord avait bricolé un système pour faire tourner un moteur avec de l'hydrogène issu de l'eau.Il a fait, parait-il, le trajet LILLE BORDEAUX avec un "TUBE CITROEN".Qu'en serait-il maintenant si on avait prolongé son invention au lieu de le faire passer pour un détraqué mental

carlus | 27 mai 2007 à 18h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Hybride simplifié !

P¨lusieurs reflexions :
1/ Pourquoi associer des moteurs thermiques avec des puissances aussi importantes ? Ne pourrait on pas gagner en poids en réduisant la puissance des véhicules ? Puissance qui est actuellement parfaitement inutile...
2/ Pourquoi ne pas transformer simplement les véhicules actuels en hybride en utilisant un concept existant (vu au salon de l'auo - Paris) des jantes comprenant la motorisation électrique, récupération d'énergie, système d'amortissement... Une solution simple qui permettrait : Gain de poids, abaisserait le centre de gravité, offrirait facilement un passage 2 ou 4 roues motrices, faciliterait la gestion des aides (ESP,...)
3/ Enfin, les hybrides sont surtout intéressante en ville (silence, pas de consommation et moins de pollution à l'arrêt dans les embouteillages. Par conséquent, il est serait important de développper cette technologie sur les petits véhicules et non en priorité sur les grandes routières.

Expérience personnelle : Le gain en connsommation peut être très significatif (cf : Toyota Prius II) ou quasi inexistant (Honda Civic...)

PB

foto73 | 20 juillet 2007 à 09h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Hybride simplifié !

explique nous comment sa se passe, cette tecnique de modification de jantes a friction? repondez-nous s.v.p merci et combien sa couterait.

vimad | 04 novembre 2007 à 21h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:voiture depoluante !

donner nous les coordonner et faisont nous connaitre contre ces petrolier ou nous? ok

vimad | 04 novembre 2007 à 21h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Hybride simplifié !

Il ne s’agit nullement de friction et modifier un modèle existant serait difficile et coûteux.

Le principe est simple la jante développé par Michelin comporte 1/ un moteur électrique réversible pour pouvoir servir de récupérateur d’énergie au freinage (recharge des batteries,…) – 2/ un système d’amortisseur spécifique associé à la jante.
Monter ce type de jantes sur un véhicule traditionnel nécessiterait quelques modifications… 1/ gestion de l’informatique et des commandes d’accélération de freinage,…2/ Gestion des assistances de direction et de freinage pour pouvoir rouler en électrique,…

L’étude et le développement d’un véhicule équipé de ce type de jantes serait nettement moins élevé que pour la Prius. Le moteur de la Toyota étant une merveille technologique qui a coûté très certainement beaucoup pour le développer et aussi pour le fabriquer.

PB

PB | 05 novembre 2007 à 23h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:comment fait-on ?

Tout à fait d'accord je désire moi aussi changer ma voiture polluante et de plus trop puissante pour la ville, mais que faire rien en France, pas de véhicule sinon Prius ou autres!
Je crois que du côté des pétroliers Total + les autres cela doit bien freiner pour empêcher de voire leurs monopole sauter.
Total 9 milliard de bénéfice en 2007.

Billy | 06 novembre 2007 à 22h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:petit calcul

Évidemment que le cx participe à la réduction de la consommation sur la Prius par exemple il est de 0,28, maintenant quelle est la part des deux difficile à dire sans les données constructeur et un essai en réel.

Anonyme | 18 novembre 2007 à 19h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:constructeur trop peureux

En quoi ce serait mal? Il suffit que PSA passe des contrats avec les autres grands constructeurs, à moins que ceux-ci ne parviennent + ou - légalement à obtenir les secrets de fabrication...
Pourquoi "trop peureux" ?
les japonais, à part la qualité et la longévité, ne comptent pas non plus parmi les Volkwagen, Ford et autres Mercedes...

Adelabastille | 24 mars 2008 à 00h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Concept SUPER ! mais NON à tous ces automatismes

Depuis le temps que nous attendons un véhicule propre ... vivement la commercialisation des hybrides diésel/électrique (pouvant tourner à l'huile végétale ! bien sur) et surtout avec des automatismes "débrayables" ! parce que les automatismes sont certes intéressants, mais ils peuvent parfois être dangereux ... une voiture qui s'arrête n'importe où parce qu'elle détecte une panne majeure et imminente ! si c'est sur la file de gauche sur autoroute, il vaut mieux prévenir le conducteur que d'agir à sa place ! alors automatismes OUI, mais DEBRAYABLE !!!

tontonyves | 13 décembre 2008 à 18h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Diesel électrique

La voiture hybride idéale aura un chassis de grande série. Les roues sont remplacés par 4 moteurs roues électriques (la voiture devient un 4 x 4). Le moteur et la transmission sont remplacés par un moteur diesel 2 x plus petit à régime constant, accouplé à un générateur qui charge des batteries rechargeables suffisantes pour une autonomie de 30 km. Les petits trajets se font en mode électrique. Pour les grands trajets le moteur thermique se met en route dès que les batteries sont partiellement déchargées. Les batteries sont aussi rechargées au freinage, en particulier dans les descentes. Autonomie avec réservoir normal : plus de 2000 km.

Hybride | 13 octobre 2010 à 22h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager