Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'association Qualitel revoit à la hausse ses critères de certification de l'habitat

L'association Qualitel, à travers sa filiale Cerqual, propose désormais une option « Habitat et environnement Performance » pour la certification environnementale des bâtiments. Cette évolution témoigne de l'engagement accru des acteurs du secteur.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Crée il y a maintenant plus de trente ans, l'association Qualitel s'est donné pour mission d'évaluer et de promouvoir la qualité de l'habitat. Outre la certification NF Logement, l'association délivre depuis 2003 une certification environnementale intitulée « Habitat et environnement » à travers sa filiale Cerqual. Cette certification s'applique uniquement aux constructions neuves et garantit un engagement du constructeur en termes de performance environnementale du bâtiment, gestion respectueuse du chantier de construction et formation des occupants aux comportements éco-citoyens.

Cette certification est plus précisément basée sur un référentiel organisé en plusieurs thèmes (maîtrise de l'énergie et réduction de l'effet de serre, choix des matériaux, confort et santé, etc). Chaque thème regroupe une série de rubriques qui font l'objet d'une notation de 1 à 5 de la part de Cerqual, 5 représentant la meilleure note. C'est une certification à profil permettant l'adaptation du référentiel aux contraintes et exigences du constructeur. La certification de type profil A est délivré lorsqu'au minimum la note 3 est attribuée à l'ensemble des rubriques et thèmes. Les profils moins exigeants dispensent de certains thèmes, mais trois d'entre eux sont toujours exigés : management environnemental de l'opération, maîtrise de l'énergie et formation aux « gestes verts ».
Lancée en avril 2003, la certification « Habitat et Environnement » a été sollicitée pour plus de 700 opérations immobilières mais n'a été délivrée qu'à 70 d'entre elles soit l'équivalent de 2300 logements. 59% des certifications concernent le profil A, le plus exigeant.

Face à un engagement de plus en plus marqué de la part des collectivités souhaitant aller plus loin dans leurs prescriptions et des maîtres d'ouvrage désirant afficher leurs différences et leurs efforts, Cerqual renforce ses critères de certification. L'association propose désormais une certification « Habitat et Environnement Performance ». Cette option permet de valoriser les opérations pour lesquelles les promoteurs ou maîtres d'ouvrage se sont engagés sur des niveaux plus élevés que la certification de base. Pour obtenir la certification avec l'option « performance » l'opération doit correspondre au profil A et les rubriques de certains thèmes doivent toutes atteindre la note de 4 ou 5 : maîtrise de l'énergie, choix de la filière constructive et choix des matériaux, l'eau, le confort et la santé et « gestes verts » ou éco-citoyens.

Pour s'intégrer au mieux dans la politique nationale du logement et de lutte contre l'effet de serre, Cerqual a prévu que cette certification prenne en compte prochainement les nouvelles exigences de la réglementation thermique 2005 et les diagnostics de performance énergétique.

Réactions7 réactions à cet article

 
Des aides pour l'éco-construction ?

Le label "habitat et environnement performance" donnera-t-il accés à des aides concrètes au maitre d'ouvrage pour la réalisation de son projet ? Sinon, qu'elle en est l'utilité ?

Troupi | 09 février 2006 à 14h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
conseil aux économies d'energie habitat existant

je pense qu'il y a un énorme programme à faire dans cette optique et que des architectes pourraient lancer en France.Cette mesure serait potentiellement efficace compte tenu des constructions existantes ( maisons individuelles)

gv | 09 février 2006 à 21h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Des aides pour l'éco-construction ?

Je pense que l'éco construction est une affaire de citoyenneté écologique. Je ne comprends pas bien pourquoi en France, nous attendons toujours des aides, des subventions pour pouvoir agir. Même s'il est vrai que l'investisserment est élevé, une partie des coûts peut etre récupéré par la suite en consommant moins d'énergie. De plus, à la revente, une maison "écolo" est mieux placée sur le marché. Exemple en Suisse où les maison minienergies se vendent entre 10 et 15 % plus cher que les autres. Et surtout, le plus important et qui n'a pas de prix, c'est de comprendre qu'il ne faut pas attendre que tout le monde agisse, mais qu'il faut montrer l'exemple, pour que ces normes deviennent une obligation légale. Quel droit avons-nous de pomper toutes ces énergies parce que nos maisons ne sont pas bien isolées, parce que nous préférons aller en grande distribution au lieu de regarder ce qui est disponible à côté de chez nous, ou tout simplement parce qu'on s'en fout? (Je pourrait en dire encore très long...) Alors il faudrait des aides pour que les moutons suivent le pas? Des aides payées par nos impôts? Et puis quoi encore ? C'est comme si on demandait des aides pour être poli envers la terre et nos enfants!!! Je suis vraiment abasourdie par cette question qui montre vraiment la mentalité d'une grande partie des Français.
Lolo

lolo | 13 février 2006 à 14h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Des aides pour l'éco-construction ?

Qu'elle en serait l'utilité ! ?

Je ne sais pas??

Peut être, dans un premier temps, pouvoir affirmer selon des critères définis quelle est la qualité environnementale d'une construction.

Je suis d'accord avec la réponse de lolo. Le français, a un fort besoin qu'on lui rende les choses obligatoires ou qu'on les lui paye, et je trouve ça regrettable. Pour certains qui n'ont pas les moyens ça se comprend, pour d'autres, ça reflète bien l'égoïsme de notre société.

N'attendons pas de l'état qu'il fasse les bons choix pour notre société. Décidons par nous même.

"Il n'y a rien, absolument rien dans l'Etat, du haut de la hiérarchie jusqu'en bas, qui ne soit abus de réformer, parasitisme à supprimer, instrument de tyrannie à détruire... Quiconque met la main sur moi pour me gouverner est un usurpateur et un tyran."
[Proudhon]

j'aime beaucoup celle-ci aussi:

"Le feu prit un jour dans les coulisses d'un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On crut à un mot plaisant et on l'applaudit : il répéta, les applaudissements redoublèrent. C'est ainsi, je pense, que le monde périra dans l'allégresse générale des gens persuadés qu'il s'agit d'une plaisanterie. " [Kierkegaard]

Vers des bâtiments à énergie positive.....

Et une société moins dégouttante....

jojo | 13 février 2006 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
etiquettage énergétique

Qui a dit "je ne fais rien sans aide" ? Depuis bientôt 40 ans, je paye des impôts en les regardant filer vers le nucléaire, les autoroutes et autres Clémenceau ...Préférez-vous donc vraiment les défiscalisations organisées via les yachts, manipulations boursières et autres paradis fiscaux ?
Sans aide, je ferai, mais peu. Avec aide, je ferai vraiment. Mais surtout, je constaterai avec plaisir qu'un peu de raison gagne les décideurs de la nation. Seuls cracheront dessus les extrémistes et les bricoleurs. maintenant, il est clair que ce genre d'aide n'est pas du ressort d'une association et je devine la raison de votre réaction. Je pense aussi que vous devriez être satisfait par la mise en service prochaine de l'étiquettage énergétique national des logements (A, B, ...) qui reprend l'essentiel de votre démarche...

Troupi | 13 février 2006 à 18h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:etiquettage énergétique

Il ne me semble pas que quelqu'un à dit refuser d'éventuelles aides.

Bien sur qu'il serait mieux d'investir les impots dans politique énergétique durable, écologique, saine, etc.. avec des efforts dans la maîtrise de l'énergie.

Bien entendu qu'il faudrait plus d'aide pour les travaux de réhabilitation ou neuf si une démarche de performance énergétique y sont associées.

Cependant, ça ne contredit en rien ce que je disais dans ma précédente réponse.

Salutations.

jojo | 13 février 2006 à 19h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sans sujet

Pas de message

Anonyme | 19 mai 2006 à 06h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager