En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un traitement 100 % d'origine végétale pour le bois

Pour remplacer les produits toxiques actuellement utilisés pour la protection du bois, l'unité de chimie agro-industrielle de l'INRA, Institut national de la recherche agronomique, a développé un nouveau produit de traitement : l'ASAM.

Risques  |    |  Françoise Ascher Actu-Environnement.com
   
Un traitement 100 % d'origine végétale pour le bois
   
Termites, capricornes, champignons (penicillum, aspergillus, ulocladium), … Pour lutter contre les prédateurs du bois de construction, les moyens actuels font appel à des insecticides et des antifongiques tels que des créosotes (jus de pyrolyse du bois) ou des cocktails de chrome, cuivre et arsenic dits CCA. Or, ces produits toxiques seront interdits par la Communauté Européenne à l'horizon 2008. Une échéance qui souligne l'urgence de développer de nouveaux produits respectueux de la santé et de l'environnement !

Dans ce cadre, l'ASAM, anhydride succinite d'alkéonoate de méthyle, que vient de mettre au point l'Unité de chimie agro-industrielle* de l'INRA, constitue une alternative intéressante. Dérivé de l'huile de colza et obtenu après réaction chimique avec un anhydride, ce produit est 100 % végétal et non toxique. Au cours du traitement du bois, il présente l'avantage de transformer la cellulose en ester de cellulose, une substance non assimilable par les insectes xylophages dépourvus d'enzymes digestives adaptées. L'ASAM n'est donc pas un insecticide, puisqu'il agit en privant les insectes de leur nourriture favorite : la cellulose. De plus, il permet de réduire les risques de moisissure. Pendant le traitement en effet, la solution huileuse remplit les alvéoles du bois et l'empêche de gonfler grâce à ses propriétés hydrophobes. Outre le remplacement des produits toxiques, cette double action va permettre aussi de valoriser des essences européennes en leur conférant les qualités d'imputrescibilité, jusqu'à présent propres aux bois exotiques comme le Teck, l'Iroko ou l'Ipé.

Actuellement, l'ASAM apporte une protection de classe 3 au bois d'extérieur sans contact avec le sol. Des recherches se poursuivent pour atteindre la classe 4 et protéger le bois en contact avec le sol (poteaux, traverses de chemins de fer, jeux d'enfants dans les jardins publics, etc). L'une des voies testées est de modifier partiellement la structure moléculaire de l'ASAM. Elles portent aussi sur le procédé de traitement à utiliser (chauffage, vide ou pression), de façon à optimiser la pénétration du produit visqueux au cœur du bois et obtenir une efficacité pendant 10 ans. Un système d'injection est également à l'étude pour l'utilisation du produit par les particuliers ou pour le bois déjà en place.

Financés par la communauté européenne dans le cadre du programme “SURFASAM” (2005-2008), ces développements associent des représentants de 1 000 PME/PMI de l'industrie du bois, originaires de plusieurs pays (France, Espagne, Grande-Bretagne, Suède, Roumanie, Estonie, Lituanie). Mais pour qu'ils soient utilisés, il est important de réussir la phase de diffusion des résultats auprès de toute la filière bois européenne. Il faut en effet former le personnel des centres de traitement du bois habitué aux solutions aqueuses, à travailler avec des substances plus visqueuses. Egalement coordonné par l'unité de chimie agro-industrielle, ce plan de formation constitue la dernière étape du projet.

*L'Unité de recherche de l'INRA est basée sur le campus de l'ENSIACET, Ecole nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques, et de l'INPT, Institut national polytechnique de Toulouse.

Réactions14 réactions à cet article

 
Traitement du bois

La non toxicité du produit, objet des recherches effectuées par l'INRA, a t-elle était confirmée par un organisme certificateur reconnue. Quelle est la forme commercialisée de ce produit? par qui est-il distribué? quel est l'avantage de ce produit par rapport à la technique de traitement à haute température? Merci pour votre réponse

Anonyme
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Recyclage des déchets de bois

Bonjour,
Je souhaite savoir si ces études ont été poussées jusqu'à la réutilisation du bois de rebut, des copeaux ou du broyat de bois. Je travaille actuellement sur la filière avicole réunionnaise, qui utilise des volumes très importants de copeaux de bois pour les litières d'élevage, copeaux provenant de sous-produits de scierie essentiellement, de bois non traité. D'où ma question, ce produit ASAM est-il innofensif pour une utilisation en litière de volaille?
Merci

Claire | 02 mars 2006 à 07h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Recyclage des déchets de bois

Bonjour,

Le précédé n'est en encore qu'en phase de recherche, mais vous pouvez toujours tenter de contacter l'INRA pour avoir des info complémentaires.

Cordialement

David Ascher

Ascher David | 02 mars 2006 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
autre traitement innovant

Dans votre article vous présentez les différents traitements (créosote...) il aurait été bien d'évoquer aussi l'innovation que constitue le bois rétifié

Florence | 02 mars 2006 à 12h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
traitement du bois

Ayant un chalet en bois et donc sensibilisée à l'environnement etc, je suis très intéressée par ce procédé. Est-il accessible à des particuliers? où? et comment?
Il utilise le colza qui est aussi utilisé pour les bio carburants, comment vons se gérer les productions qui s'intensifient de ce végétal?
MB

MB | 03 mars 2006 à 15h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
besoin d'une réponse urgente

Bonjour,
j'habite dans le var et ma maison (environ 200 ans) a été visité par une société de traitement de bois et selon eux il est très urgent que j'intervienne, les poutres sont "squattées" par des capricornes... leurs produits sont certifiés CTBA mais ça ne m'inspire pas tous ces produits chimiques... voudriez-vous bien me conseiller au plus vite car un devis a été établi et je dois donner ma réponse. Quand est-ce que l'on pourra faire traiter le bois avec ces nouveaux produits d'origine végétale?
Merci pour votre aide
Véra

verouch | 30 mars 2006 à 17h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Recyclage des déchets de bois

Quels est l'intérêt d'augmenter la durée de vie de copeaux de bois utilisés comme litière?
Quand les copeaux ont fait leur office on les change, et comme leur durée de vie naturelle est supérieure à leur durée d'efficacité comme absorbant cela ne présente aucun intérêt d'augmenter leur durée de vie.
Me trompe je?
Eclairez moi!
Marco

marco | 27 avril 2006 à 16h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Recyclage des déchets de bois

Bonjour,
Il ne s'agit pas d'augmenter la durée de vie des copeaux de bois! Il s'agit d'alimenter la filière avicole en litières (vitale!) et d'assurer le gisement de bois à ces fins. Car à la Réunion, plus de bois pour la litière = fin de la filière avicole. Et oui, nous n'avons pas de paille ici. Donc, comme aujourd'hui il y a un danger que nous n'ayons plus assez de bois non traité pour faire de la litière, je me tourne vers les rebuts de bois industriels. Or, il s'agit souvent de bois traité = pb pour l'utiliser avec les volailles. D'où ma question, ce mode de traitement serait-il innofensif pour les bébêtes.

Claire | 28 avril 2006 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
l'ASAM

Ce produit est -il mis à la vente et dans ce cas, où peut-on se le procurer ?
merci de votre aide

christine | 28 juillet 2006 à 12h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:l'ASAM

Bonjour,

Le produit est à notre connaissance encore en cours de développement.

Bien cordialement

David Ascher

David Ascher | 28 juillet 2006 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
le bois imputrecible

bonjour,
j'ai actuellement une charpente exterieure de 10 ans en bois essence sapin deja relasuree 3 fois et qui est en train de pourrir sur pied grace a l'humidite de notre bonneregion lorraine.
au vu des aspects degradés que prend cete charpente completement fissurée et déformée et qui m'a coutée bien chère lors de la construction je n'ai rien d'autre a mettre en oeuvre de mieux que du bois exotique (pour ma part ce sera de l'iroko qui reste en plus de son imputrecibilité un bois de belle couleur nécéssitant que très peu d'entretien et innataquable par nos insectes.
Je reste sceptique sur ce que prévoit ce traitement de nouvelle
génération mais qui sait peut être qu'un jour on pourra enrayer la déforestation des bois exotiques grâce a nos bons chercheurs.
pour ma part, je commande mon bois exotique chez un fournisseur labellisé, mais je suis pour l'écologie et le respect de l'environnement ,....alors dépéchez-vous de le pondre votre produit miracle....

Gilles AUBERT:

bidouille | 12 mai 2009 à 13h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:l'ASAM

Bonjour, nous sommes maintenant en février 2010, et je n'ai toujours pas entendu parlé de ce ASAM commercialisé...Pouvez-vous me renseigner sur ce produit? est-il " sorti" ou bien a-t-il été abandonné ( car pas assez lucratif ou dérangeant pour d'autres raisons???)
Merci!

KALAMITYBETH | 04 février 2010 à 22h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:le bois imputrecible

Bof! pour quelqu'un qui est contre la déforestation, commander de l'iroko, est ce bien raisonnable?
J'ai une maison dans le loir et cher dont la charpente date de 1888, elle n'a à ma connaissance jamais été traitée,le bois est clair, aucun parasite à ce jour, je crois que c'est du peuplier; il y a des essence en France mais c'est sans nul doute plus cher que l'iroko !!!! Il est vrai que je mange et utilise plutôt les produits de mon coin !! Ce qui devient très difficile.

Cabane Bambou | 03 avril 2010 à 15h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
l'ASAM

je cherche également à savoir si ce produit est abouti ou non et s'il est commercialisé en France ?

aurélie | 22 septembre 2010 à 15h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…