En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un nouveau satellite, Cryosat 2 sera lancé en 2009 afin de surveiller les calottes glaciaires

Après l'échec, le 8 octobre dernier de la mise sur orbite du satellite Cryosat, l'Agence spatiale européenne vient de donner le feu vert à la fabrication et au lancement prévu en mars 2009 du satellite Cryosat-2.

Gouvernance  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
   
Un nouveau satellite, Cryosat 2 sera lancé en 2009 afin de surveiller les calottes glaciaires
Premier satellite CryoSat
   
Les États membres de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont donné le feu vert à la fabrication et au lancement du deuxième satellite Cryosat-2, mission de remplacement de Cryosat.

Le lancement, le 8 octobre dernier, du satellite d'étude du climat et de l'environnement, Cryosat, développé et construit par EADS Astrium pour le compte de l'ESA avait malheureusement échoué en raison d'une défaillance du lanceur, ayant entraîné la perte du satellite.

Cette décision, approuvée par les représentants des États membres de l'Agence spatiale européenne lors d'une réunion du Conseil directeur d'observation de la Terre qui s'est tenue à Paris, les 23 et 24 février dernier, revêt une importance majeure car la communauté scientifique européenne et internationale attendait avec impatience le remplacement de la mission CryoSat,indique Volker Liebig, directeur des Programmes d'observation de la Terre de l'ESA dans un communiqué.

Les objectifs de CryoSat-2 seront les mêmes que ceux de la première mission CryoSat : le satellite devra surveiller l'épaisseur des glaces continentales et des glaces de mer afin de mieux cerner le lien entre la fonte des glaces polaires et l'élévation du niveau des mers ainsi que le rôle de ce phénomène dans le changement climatique.

Il devrait, selon l'ESA, passer trois ans à surveiller les variations du niveau et de l'épaisseur des calottes polaires et des glaces de mer flottantes depuis une orbite particulièrement inclinée permettant des observations jusqu'à 88° de latitude nord et sud.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…