En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Coopération entre la France et l'Union mondiale pour la nature

Coopération entre la France et l'Union mondiale pour la nature dans le domaine du développement durable

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
La France et l'Union mondiale pour la nature (UICN) renforcent leur coopération dans le domaine du développement durable.
M. Pierre-André Wiltzer, ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie et Mme Tokia Saïfi, secrétaire d'Etat au Développement durable, ont reçu le 6 mai 2003, lors d'un déjeuner de travail, M. Achim Steiner, Directeur général de l'Union mondiale pour la nature.
L'UICN est une organisation unique au monde: elle réunit à la fois des Etats (près de 80) et des organisations non gouvernementales (environ 750) travaillant à la conservation et à la gestion durable des ressources naturelles au service de la bonne gouvernance environnementale. La force d'expertise de l'UICN réside principalement dans son réseau de 10 000 spécialistes.
Dans le cadre de la politique française du développement durable, initiée par le Président de la République suite au Sommet mondial de la Terre de Johannesburg, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'écologie et du développement durable ont décidé de renforcer leur coopération avec l'UICN dans les domaines prioritaires pour les trois parties prenantes :
- La mise en oeuvre des engagements du sommet de Johannesburg : lutte contre la pauvreté, réduction significative du taux de perte de diversité biologique d'ici 2010, établissement de réseaux écologiques, de corridors et de 'points chauds', mise en œuvre du principe de précaution, lutte contre la désertification et les changements climatiques, conservation et protection des océans, gestion des biens publics globaux et bonne gouvernance internationale ;
- la prise en compte de l'environnement et du développement durable dans les négociations commerciales internationales : droit de propriété intellectuelle, intégration des accords internationaux sur l'environnement dans les règles commerciales de l'Organisation mondiale du commerce ;
- le renforcement du réseau mondial de gestion de la bioversité : gestion des aires protégées, compilation de la liste rouge des espèces menacées de l'UICN, lutte contre le trafic illégal de ces espèces, inventaire mondial des ressources naturelles ;
- le renforcement de l'expertise française au sein de l'UICN avec quatre priorités géographiques : l'Afrique, le bassin méditerranéen, l'Asie du Sud-Est et l'élargissement de l'Union européenne.
Le contenu et le financement de ce programme de coopération seront précisés dans les trois mois à venir par un groupe de travail réunissant les deux ministères et l'Union mondiale pour la nature.

Source : NewsPress

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager