En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Michel Jarraud à la tète de l'Organisation Météorologique Mondiale

Le Quatorzième Congrès météorologique mondial (Genève, 5-24 mai 2003) a nommé hier soir M. Michel Jarraud (France) Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale pour un mandat de quatre ans à compter du 1er janvier 2004.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Secrétaire général adjoint de l'OMM depuis 1995, M.Jarraud a été nommé après avoir obtenu plus des deux tiers des voix sous les applaudissements nourris de l'auditoire.
Dans son discours d'acceptation, M.Jarraud a remercié les Membres de l'OMM de lui faire confiance et a déclaré qu'il comptait sur leur soutien pour affronter avec eux les nombreux défis de l'avenir, notamment la prévention des catastrophes naturelles et l'atténuation de leurs effets, les changements climatiques et leurs répercussions, le développement des Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN),
l'hydrologie et les ressources en eau, le développement durable et l'écart grandissant entre les SMHN du monde développé et ceux des pays en développement, y compris les pays les moins avancés et les petits Etats insulaires en développement. Il s'est engagé à renforcer la synergie entre les organes constituants de l'OMM, les programmes et les organismes nationaux concernés et les SMHN pour que l'Organisation puisse assumer un rôle de premier plan pour tout ce qui touche à la météorologie, à l'hydrologie et à la climatologie.
Conscient de la précieuse ressource que constitue à cet égard le personnel du Secrétariat de l'OMM, il a promis de poursuivre l'œuvre entamée par l'actuel Secrétaire général de l'Organisation, M. G.O.P. Obasi (Nigéria), qui a laissé un héritage solide. M. Obasi a déclaré que M.Jarraud avait toutes les qualités voulues pour assurer aujourd'hui la direction de l'Organisation, comme en témoigne sa connaissance de la météorologie, de l'hydrologie et des sciences connexes, sans parler de l'expérience pratique qu'il a accumulée sur le plan national, régional et international. Il a fait valoir que la position de Secrétaire général fournissait de nombreuses occasions de concrétiser les objectifs et les aspirations de l'Organisation, de faire progresser les sciences météorologiques et hydrologiques et les disciplines apparentées, de les mettre au service de la société et de faire en sorte que les activités de l'OMM soient mieux reconnues et mises à profit pour le développement socio-économique. Il a ajouté que, par son professionnalisme, le personnel du Secrétariat était un précieux atout sur lequel l'Organisation pouvait compter pour atteindre ses objectifs.
Avant de rejoindre l'OMM pour y assurer les fonctions de Secrétaire général adjoint, en janvier 1995, M.Jarraud a consacré une partie de sa carrière au Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), de renommée mondiale. Il a été nommé en 1991 Directeur adjoint de ce centre, dont il dirigeait le Département des opérations depuis 1990. Entre septembre 1978 et décembre 1985, il était chercheur en prévision numérique au CEPMMT. M.Jarraud a débuté sa carrière à Météo-France en tant que chercheur (septembre 1976 – août 1978) et a rejoint à nouveau le Service météorologique national français en janvier 1986 pour diriger la division Prévision, et ce jusqu'en décembre 1989.
Météorologue, M.Jarraud est diplômé de la prestigieuse Ecole polytechnique de Paris et de l'Ecole de la météorologie nationale.
M.Jarraud est membre de la Société météorologique américaine (Etats-Unis d'Amérique), de la Société météorologique de France, de la Royal Meteorological Society (Royaume-Uni) et de la Société météorologique africaine. Il s'est vu décerner la Croix de la défense civile de première classe (le plus haut grade) par la Direction nationale de la défense civile du Venezuela, en reconnaissance des services rendus dans le cadre des catastrophes naturelles qui ont frappé ce pays en 1999.
M.Jarraud succédera le 1er janvier 2004 à M. Godwin O. P. Obasi, Secrétaire général de l'OMM depuis le 1er janvier 1984. Les précédents Secrétaires généraux de l'OMM étaient les suivants : M. Axel C. Wiin-Nielsen (Danemark) (1979-1983), Sir Arthur Davies (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord) (1955-1979) et M. G. Swoboda (Suisse) (1951-1955).
Organe suprême de l'OMM, le Congrès réunit tous les quatre ans les représentants des 187 Membres de l'Organisation pour en définir les orientations générales et en approuver le plan à long terme, nommer le Secrétaire général, élire les membres du Bureau et se prononcer sur les questions relatives au budget et aux programmes de l'Organisation.

Source : Mission Interministérielle de l'Effet de Serre

Réactions1 réaction à cet article

 
La meilleure election de l'année

Tous ceux qui ont connu et travaillé à ses côté ne peuvent que se réjouir de cette nomination,
c'est tout bon pour l'OMM, Gaïs et la Météorologie.

fhqs | 01 octobre 2003 à 21h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager