Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le projet européen Clever a présenté son prototype de véhicule urbain moins polluant et moins encombrant

Le prototype d'une voiture d'un mètre de large, à trois roues et fonctionnant au gaz naturel a été dévoilé au Royaume-Uni. Baptisé Clever, ce véhicule urbain émet deux fois moins de CO2 que les voitures conventionnelles.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
Le projet européen Clever a présenté son prototype de véhicule urbain moins polluant et moins encombrant
   
Un nouveau concept de véhicule urbain de taille réduite a été présenté au public par les chercheurs de l'université de Bath au Royaume-Uni. Baptisée Clever pour Compact Low Emission Vehicle for Urban Transport, ce prototype est le fruit de trois ans de recherche intégrés au projet européen du même nom. L'objectif consistait à développer un nouveau concept de véhicule adapté à la circulation en ville donc moins encombrant, moins gourmand en carburant, moins polluant et présentant un niveau de sécurité satisfaisant. À cet effet s'est créé en 2002, à l'initiative de l'Institut des véhicules automobiles de Berlin, un consortium européen bénéficiant du soutien du 5e plan de la Commission Européenne à hauteur de 2,2 millions d'euros pour un budget global de 3,35 millions d'euros. Il regroupe dix partenaires (industriels, centres de recherche et universitaires) allemands, autrichiens, britanniques et français.

Pour répondre à l'ambitieux challenge de départ, les concepteurs ont opté pour un véhicule à trois roues pouvant accueillir deux personnes assises l'une dernière l'autre. Ainsi, la Clever ne mesure pas plus d'un mètre de large et pèse moins de 400kg soit la moitié du poids des plus petites voitures de série actuellement commercialisées. Sa faible taille doit lui permettre de se faufiler plus facilement et de limiter les embouteillages. Sa carrosserie se compose d'un cadre léger en aluminium avec un habillage en matériau synthétique. En raison de sa largeur modeste, la cabine de conduite est inclinable afin de garantir une grande stabilité dans les virages et procure de ce fait des sensations de conduite semblables à celles d'une moto, mais avec un pilotage propre à un véhicule 4 roues ; en effet, le véhicule Clever est équipé d'un volant de conception classique.
Sur le plan environnemental, ce véhicule est équipé d'un moteur au gaz naturel alimenté par deux réservoirs amovibles de 6 litres chacun qui lui procure une autonomie de 150km environ. Même si le véhicule a été prioritairement conçu pour la ville avec une accélération de 0 à 60 km/h en moins de 7 secondes, les performances du moteur permettent d'atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h. Les émissions de CO2 sont de l'ordre de 60 g/km soit deux fois moins qu'un véhicule moyen.
Pour faciliter l'utilisation du gaz naturel même sans modification des infrastructures, une technique de remplissage a été mise au point permettant de remplacer les bouteilles quand elles sont vides. Les bouteilles de gaz pourraient par exemple être échangées dans les stations-services normales ou encore dans les supermarchés. Il est possible d'en stocker quelques bouteilles chez soi. Mais il sera également possible de faire directement le plein aux stations-services de gaz naturel.
En matière d'homologation, le véhicule CLEVER est une moto pour laquelle il n'existe pas de directives en cas d'accident. Selon ses concepteurs, il possède malgré tout la sécurité passive d'une petite voiture actuelle. Cinq démonstrateurs ont été réalisés, trois pour les essais de validation sécurité (crash-tests), un pour la phase de mise au point, le cinquième étant le véhicule définitif. Les résultats du premier crash-test suivant la norme USNCAP à 56 Km/h contre la barrière rigide ont répondu aux attentes et entraîneraient une notation 3 étoiles.
Aucune mise sur le marché n'est prévue, mais les partenaires envisagent de lancer un projet Clever 2 intégrant des évolutions technologiques, notamment l'hybridation, afin de progresser vers l'industrialisation du concept.

Réactions4 réactions à cet article

 
Ce n'est pas le concept qui est innovant...

2 correctifs:

1/ Le concept du Clever n'est pas nouveau comme vous semblez l'affirmer. Plusieurs projets existe déjà sous cette forme dont le CARVER hollandais
Par contre, la technologie utilisée pour réduire la consommation est, elle, plus novatrice, avec une consommation 3 fois inférieure au Carver.

2/ Enfin, "petit détail" qui a son importance: le Clever a pu voir le jour grâce à l'impulsion de BMW et les 65% de financement de l'Union Européenne. Un peu beaucoup tout de même quand certains projets de conservation de la nature peine à trouver des financements...
-----------------------------------------------

Angelie | 11 mai 2006 à 14h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Ce n'est pas le concept qui est innovant...

En dehors de toute contreverse, Il est urgent de mettre sur le marché un véhicule de ville compacte et sombre.

Urgence donc ! Je vis dans une ville comme des centaines d'autres ou la polution à des effets sur la santé publique. Il faut aller à l'essentiel et agir.

Philippe | 29 février 2008 à 11h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Une révolution dans les embouteillages.

Ce véhicule est pour moi une révolution grace à la palette de solution qu'elle résout à elle seule. Tel que le problème de la moto ou il faut poser le pied à l'arret et qui demande un certain nombre d'équipement conte les chutes et les intempéries. tout en sachant que la moto elle mème résout le problème des embouteillages. A ça, si ce véhicule est en plus écologique alors il serait idéal si on pouvait lui ajouter le chauffage, la climatisation et le nouveau système des deux roues indépendants à l'avant.

VN la | 30 avril 2008 à 08h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Serait-il possible d'acheter et d'utiliser ce véhicule CLEVER ?

PAPYHAPPY | 21 mars 2011 à 11h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager