En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La FNATH donne une seconde vie utile aux téléphones portables

Pour venir en aide aux accidentés de la vie tout en étant environnementalement efficace, la FNATH lance une grande campagne nationale de recyclage de téléphones portables.

Déchets  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
   
La FNATH donne une seconde vie utile aux téléphones portables
   
48 millions : c'est le nombre de téléphones portables actifs en France aujourd'hui. Dans un contexte ou un utilisateur change son portable environ tous les 18 mois, chaque année 19 millions de mobiles sont remplacés et stockés au fond des placards ou - malgré la réglementation sur les DEEE - jetés entraînant des problèmes de toxicité pour l'environnement.

Face à cette situation, différentes associations en liaison avec des opérateurs de téléphonie mobile récoltent les vieux portables. L'une d'elles, la FNATH*, Association des accidentés de la vie, a lancé en 2004 une grande campagne nationale de collecte de téléphones portables inutilisés, au profit des accidentés de la vie.

L'opération, FNATH Mobile, permet de soutenir financièrement les actions de solidarité de l'association (Prévention, défense, insertion des personnes accidentées de la vie) puisque pour chaque mobile collecté en état de fonctionnement, quatre euros sont reversés à l'association. Donner son ancien portable est un geste simple qui représente pour l'ensemble des personnes malades ou accidentées une action de solidarité importante, souligne la FNATH.

La FNATH, indépendante de tous les pouvoirs, œuvre, au plan national et européen à l'amélioration du sort des accidentés de la vie, victimes d'accidents du travail, de la route, de maladies professionnelles, de catastrophes naturelles ou industrielles, d'accidents médicaux ou domestiques, d'agressions ou d'actes de terrorismes, ainsi que du sort de toutes personnes handicapées, invalides ou malades et leurs ayants droit.

Afin de récolter le maximum de portables la FNATH qui s'appuie sur un réseau de 83 groupements départementaux, 1500 sections locales et 20 000 bénévoles, a disposé jusqu'en juin 2006 plus de 6 000 boîtes réparties partout en France.** Des enveloppes destinées à la collecte des anciens téléphones portables peuvent aussi être adressées directement à l'association. Cette opération a déjà permis de collecter près de 50 000 portablese, indique l'association.

Collectés les portables sont ensuite triés, reconditionnés et enfin retraités par la société Eurosource qui récupère et recycle ou reconditionne pour une seconde vie les cartouches d'encre et les téléphones portables usagés.

Certains portables sont également revendus dans des pays émergents. Les téléphones pourront ainsi bénéficier à une population qui n'aurait pu y accéder autrement, explique la FNATH.

Une autre initiative semblable avec les cartouches d'encre et les portables permet d'aider également l'association Enfance et Partage*** qui se bat pour protéger, défendre et prévenir les enfants contre toutes formes de maltraitance.

Enfin, les établissements scolaires peuvent se voir attribuer un chèque grâce à un programme appelé Ecolopoint, programme qui permet à différents établissements (écoles primaires, collèges, lycées et établissements d'enseignement supérieur) d'acquérir des points contre la collecte de cartouches d'encre et de téléphones portables. Double bénéfice : le financement de sortie culturel ou de matériel et une sensibilisation au recyclage.


*Depuis 1921, la Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés (FNATH), rassemble des accidentés du travail, des malades, des invalides, des handicapés, c'est pour cela qu'elle est devenue la FNATH, association des accidentés de la vie lors de son congrès national des Sables d'Olonne en 2003.
Elle leur permet de s'exprimer, et de s'unir pour défendre leurs droits et d'agir pour leur intégration dans la société. La FNATH siège dans toutes les instances départementales et nationales où elle représente les personnes accidentées et handicapées. Son but est de rendre l'espoir aux personnes accidentées et handicapées en assurant leur défense individuelle et leur représentation collective afin d'améliorer leur situation et de faire progresser la législation sociale.

**http://www.fnath.org/handicap.html

***http://www.enfance-et-partage.org/

Réactions2 réactions à cet article

 
renseignement

mais j'aimerais savoir ou sont les points de depôt

pich | 18 mai 2006 à 10h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:renseignement

Sur le site internet qui est mentionné en bas de l'article!

http://www.fnath.org/handicap.html

Anonyme | 18 mai 2006 à 13h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager