En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Trois projets pour améliorer les performances énergétiques des maisons existantes

Dans le cadre de son premier appel à propositions, la Fondation bâtiment-énergie a choisi de soutenir financièrement des projets visant à améliorer les performances énergétiques des maisons anciennes d'au moins 30 %, dans l'objectif du facteur 4.

Energie  |    |  Françoise Ascher Actu-Environnement.com
Dans le cadre de son premier appel à propositions, la Fondation de Recherche bâtiment-énergie a choisi de soutenir financièrement les projets ADELIE, ODMIR 4 et MITECH, visant à améliorer les performances énergétiques des maisons anciennes d'au moins 30 %, dans l'objectif du facteur 4.

Les solutions disponibles sur le marché pour réhabiliter les maisons individuelles existantes sont encore rares. Pourtant ce secteur représente quelque 13,7 millions de logements ! C'est pour relever ce défi majeur que la Fondation bâtiment-énergie(1) a lancé son premier appel à propositions en décembre 2005. Parmi les 31 réponses obtenues, le jury(2) a choisi trois projets offrant un éventail de solutions pour améliorer les performances énergétiques des maisons anciennes. Baptisés ADELIE, ODMIR 4 et MITECH, ces trois projets permettent aussi de guider les choix de leurs propriétaires vers les solutions les mieux adaptées à leur cas particulier.

Piloté par le réseau des ARCHITECTEURS, le projet ADELIE consiste à créer un réseau d'améliorateurs de logements, capable de proposer et de convaincre les propriétaires de maisons individuelles de réaliser des rénovations aux performances élevées. Pour initier ce mouvement et fournir une démarche opérationnelle, il prévoit le retour d'expérience sur une trentaine d'opérations réalisées sur 3 ans, la réalisation de fiches techniques, la rédaction d'un guide d'aide aux ''améliorateurs'', ainsi que des actions de formation vers les entreprises concernées. La méthode de travail associe le propriétaire ou l'habitant, l'architecte, l'ingénieur thermicien et le réalisateur des travaux. L'occupant est au cœur du système. Ses attentes et ses contraintes seront analysées grâce aux différentes enquêtes menées et qui s'enrichiront de chaque situation vécue. Les leviers ? La qualité du bâti, l'isolation par l'extérieur, les systèmes de ventilation, de chauffage, d'espaces tampon, la production d'énergie sur site, le comportement des habitants, etc. Chaque solution assurant le confort et la santé, l'aspect architectural et environnemental à un coût raisonnable, sera adaptée à l'exemple traité et permettra de constituer un recueil pour un déploiement général après expérimentation. À l'exemple du crédit Minergie en Suisse, des solutions financières avec des établissements bancaires (avantages fiscaux, taux bonifiés, etc) seront également testées au regard des économies de fonctionnement générées.

L'objectif du projet de recherche 0DM1R 4 coordonné par PHENIX EVOLUTION (Groupe Géoxia), est de dégager des solutions de réhabilitation industrialisables à proposer aux propriétaires de maisons individuelles dans le cadre d'une demande d'amélioration. Il passe par une évaluation des besoins à partir d'informations succinctes sur le bâtiment visé, le recensement et l'évaluation des solutions de réhabilitation actuellement proposées sur ces maisons individuelles (renforcement de l'isolation des murs et planchers hauts, changement des menuiseries, des équipements de chauffage, de ventilation et de gestion d'énergie), ainsi que l'étude d'un planning de travaux étalé dans le temps, afin de correspondre aux possibilités financières des acteurs et d'optimiser la performance sur la durée. Il doit déboucher sur le développement de packs de rénovation associant à la fois des technologiques classiques (pompes à chaleur) et innovantes (systèmes solaires, micro-cogénération ..), cohérentes au niveau de leur assemblage. Il a aussi pour vocation, moyennant des outils logiciels à mettre au point et à valider, d'aider le propriétaire de maison individuelle à prendre une décision pour des travaux de réhabilitation adaptés à la maison ciblée et au budget disponible.

Le projet MITECH est organisé autour du traitement de l'enveloppe des maisons pour les amener à un niveau de déperditions par transmission et renouvellement d'air, inférieur à celui exigé par la réglementation thermique actuelle. Porté par la société TBC et le CSTB, il doit aussi permettre une organisation cohérente de l'offre par les améliorateurs. Les études préalables fourniront un état détaillé du marché cible et des performances avant traitement. Les études techniques conduites selon le même schéma sur six ouvrages (murs, baies, toitures, ponts thermiques, ventilation et énergie solaire), permettront d'établir un catalogue de solutions qui seront proposées par les industriels du consortium. Les études d'accompagnement - retour sur investissement, séquences des travaux, analyse du panel de propriétaires et d'améliorateurs, financement, etc - feront l'objet d'un rapport permettant aux industriels d'optimiser leur offre. Sont également prévues la rédaction d'un guide pour les propriétaires et pour les améliorateurs, ainsi que la mise au point d'un outil d'évaluation des performances de la maison traitée. Une expérimentation sera lancée sur trois maisons, avec suivi donnant lieu à un retour d'information de la part des occupants, des entreprises et des améliorateurs.

En pratique, les trois équipes de recherche vont bénéficier de la part de la Fondation, d'une aide financière de l'ordre de 1,5 million d'euros, pour mener à bien leur projet.

Notons que la Fondation bâtiment énergie vient également de lancer un nouvel appel à projets. Ce second volet concerne la maîtrise de l'énergie, le recours aux énergies renouvelables et la réduction des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments de bureaux de 1 000 à 10 000 m2 de surface utile, tant en construction neuve qu'en rénovation lourde ou réhabilitation plus légère. S'il n'est pas fixé de niveau de performance à atteindre, les candidats devront privilégier des solutions généralisables à un grand nombre de bâtiments. Le résultat sera apprécié sur le couple gain unitaire/volume du marché, et justifié par une méthode permettant de caractériser l'état initial et l'état après mise en œuvre des solutions. Comme pour l'appel à propositions précédent, les solutions proposées devront montrer la robustesse de la performance énergétique notamment vis-à-vis du comportement des occupants. Une attention particulière sera apportée sur la gestion du bâtiment pour assurer un maintien pérenne des performances.


1/La Fondation de recherche bâtiment-énergie a été créée en mars 2005, par Arcelor, EDF, Gaz de France et Lafarge, à l'initiative de l'ADEME et du CSTB.

2/Le jury composé de 13 membres (professionnels du bâtiment, universitaires, maîtres d'ouvrage, entreprises, milieux associatifs, consommateurs et journalistes), était présidé par Jean-Paul DALLAPORTA, Directeur de l'action territoriale à l'ANAH, l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat.

Réactions3 réactions à cet article

 
Où les contacter ???

Je suis particulier. Ces ionitiatives m'intéressent. Malheureusement, il n'y a dans l'article aucune coordonnées où contacter des personnes mettant en oeuvre ces inititives sur le terrain. Dommage.

lodu | 15 juin 2006 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
... Et le DPE ?

J'aimerai savoir comment s'incrit cette démarche par rapport au "Diagnostic de Performance Energétique" qui doit devenir obligatoire pour tous les les types de logements, à la vente à compter de 07/2006 et à la location à compter de 07/2007 ?
Il en est de même pour les bâtiments public > 1000m² .

Pouvez-vous m'expliquer ?

Hydromap | 15 juin 2006 à 11h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
des contacts SVP

Bonjour,
Je suis également très intéressée par ces projets car moi même sur le point de 'rénover' une maison ancienne. Souhaitant faire dès aujourd'hui les bons choix de demain, je suis à la recherche d'informations et expertise sur ces sujets (en particulier, le projet ADELIE des ARCHITECTEURS).
Merci de votre aide
E. LE JEMTEL

manue | 15 juin 2006 à 13h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager