En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Denis BAUPIN, président du Club des Villes Cyclables, adjoint au maire de Paris, a été élu président du Comité de promotion du vélo

L'assemblée générale du Comité de promotion du vélo, réunie à Paris le 14 juin 2006 à l¹occasion du Salon européen de la mobilité, a élu son Président : Denis Baupin, qui succède à Alain Goetzmann, ancien président de Tous à vélo !

Nomination  |  Transport  |    |  Actu-Environnement.com
L'assemblée générale du Comité de promotion du vélo, réunie à Paris à l¹occasion du Salon européen de la mobilité, a élu son Président : Denis Baupin, qui succède à Alain Goetzmann, ancien président de Tous à vélo ! Conseil national des professions du cycle.

Le Comité de promotion du vélo, créé en 2001, rassemble tous les acteurs du vélo en France : collectivités territoriales, associations d¹usagers, fédérations sportives, constructeurs de matériels et distributeurs... Il ¦uvre pour la valorisation de la bicyclette dans toutes ses composantes : mode de déplacement quotidien et de loisirs, outil de développement touristique.
Chaque année, il organise la Fête du vélo, le premier week-end de juin, ainsi que les Trophées du vélo, concours qui récompense tout projet ou initiative menée par des collectivités territoriales, des associations ou des entreprises, en faveur d¹une politique vélo.

Notre avenir a besoin du vélo !, a déclaré Denis Baupin. Elus, usagers, constructeurs, cyclistes urbains, sportifs et cyclotouristes, sommes réunis au sein du Comité de Promotion du vélo pour constituer un véritable ''lobby du vélo''.
Le gouvernement vient de nommer un coordinateur interministériel et nous comptons bien nous poser comme son interlocuteur privilégié. Au moment où le prix du pétrole crève tous les plafonds, nous rappellerons systématiquement que le vélo est le moyen de locomotion dont le plein coûte le moins cher, qui pollue le moins, et dont la pratique régulière améliore la santé...


Rapellons la composition du Comité directeur du Comité de promotion du vélo élu le 14 juin 2005 par l¹Assemblée générale des adhérents :
Président : Denis Baupin, Président du Club des villes cyclables, adjoint au Maire de Paris,
Vice-Présidents : Vincent Mathieu, président de Tous à vélo !, Conseil national des professions du cycle, et Dominique Lamouller, président de la FFCT (Fédération française de cyclotourisme)
Trésorier : Alain Spada, président de l'ADC (Association des départements cyclables)
Secrétaire : Monique Giroud, présidente de la FUBicy (Fédération française des usagers de la bicyclette), et Jean Pitallier, président de la FFC (Fédération française de cyclisme).

Réactions14 réactions à cet article

 
Soutien à 600%

Denis, tu es le meilleur!!!

Anonyme | 21 juin 2006 à 17h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et le surplus de polution des poumons

Il est bien connu que fabriquer un vélo est passablement polluant et génére une masse non négligeable de déchets. Mais ce serait pour la bonne cause.

Par contre ce qui serait peu contestable, c’est que rouler en vélo augmente la demande de renouvellement de l’air dans les poumons, donc les chances pour le cycliste d’inspirer la pollution des véhicules à carburant qu’il cotoie.

Y’a-t-il quelque part sur la Toile des synthèses succinctes francophones sur la surpollution pulmonaire entraînée par l’usage plus ou moins intensif du vélo en ville ?

Faut-il conseiller le masque ?

JMG

"La sagesse veut que pour (s')éviter bien des désappointements, voire de graves conséquences, tout grand homme, tout fait sociétal important, tout concept-clé soit l'objet d'au moins la lecture attentive et critique d'une approche contraire si possible contradictoire avant d'en avoir une opinion définitive - surtout lorsqu'elle est laudative - , et a fortiori de la propager."

constructif | 22 juin 2006 à 06h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et le surplus de polution des poumons

C'est vrai que j'avais pas pensé à ça........

En fait, rouler à vélo ça diminue la pollution produite globale, et c'est un avantage pour la collectivité. Mais c'est clair que pour le cycliste, c'est pas forcément bon s'il se mange plus de pollution du fait qu'il respire plus.

Ce serait un plus pour tout le monde, cycliste compris, seulement si la pollution économisée par le nombre de nouveau cycliste compense l'augmentation de la respiration.

Ou alors ça dépend peut être de la situation des villes, j'ai vécu 4 ans à La Rochelle, le vélo y est très bien dévelopé. Et avec le vent qu'il y fait, je pense que l'air est pas trop mal, mais peut être pas.

jojo | 22 juin 2006 à 11h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et le surplus de pollution des poumons

Fabriquer un vélo pollue... certes, comme toute activité humaine! Sachons néanmoins raison garder: un vélo pèse en moyenne 14kg, une voiture 1400 kg soit un rapport de 1 à 100. Dans son analyse de cycle de vie, la production de déchets en amont (Fabrication) est sans nul doute moindre que celle d'une voiture. Pendant son usage, l'impact est proche du zéro (lorsque la brave voiture nous fait pour les seuls rejets de CO2 une moyenne de 140g/km, sans compter les micro-particules des véhicules diesel, le NOX et autres gentillesses). Le rapport vélo/deux roues motorisés est ausi en faveur de la bicyclette puisque les scooters répondent aux normes euro3 et rejettent quantités d'hydrocarbures imbrûlés. Pour la fin de vie, un vélo est sans doute plus facile à recycler que des déchets nucléaires issus de la production d'électricité faisant fonctionner un métro ou le recyclage d'une automobile... et de ses fluides (Vidanges) ou composants (Plaquette, batterie...)
La question santé est évidemmment importante pour le cycliste que je suis. Mais dois-je rester chez moi confiné parce que d'autres polluent avec leur véhicules motorisés? Doit-on interdire la circulation des poussettes puisque les poumons des enfants son plus fragiles et exposés à la bonne hauteur pour un ramassage optimum? Ou doit-on rendre obligatoire les filtres à particules sur les diesels, limiter l'usage individuel de la voiture (la moyenne d'occupation d'une voiture à Paris est de 1,2 personne par trajet et le km moyen inférieur à 5 km...)
Une étude avait été réalisée en Suisse sur ce sujet et les personnes les plus atteintes étaient... les chauffeurs de taxi qui respirent l'air pollué et confiné dans leur voiture... Les cyclistes seraient moins exposés aux particules diesel du fait de leur position haute et les avantages d'un exercice quotidien sur le système cardio-vasculaire et la lutte contre la surcharge pondérale ne sont pas négligeables. Là encore une approche systémique est de mise...comme pour le bilan environnemental du vélo.

Amitiés

Hervé Naillon | 22 juin 2006 à 11h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et le surplus de pollution des poumons

Voilà un avis passablement nuancé très intéressant et j’espère qu’il y en aura d’autres.

J’en profite pour attirer l’attention sur un point qui reste environnemental, puisque vous dites, entres autres,

Doit-on interdire la circulation des poussettes puisque les poumons des enfants son plus fragiles et exposés à la bonne hauteur pour un ramassage optimum?

C’est effectivement une excellente question et je vous remercie évidemment de l’avoir posée

Et je souligne à cette occasion qu’il est irréfléchi de la part d’une maman qui circule avec une poussette « ouverte » d’utiliser sa priorité si, à un passage piétons sans feux, elle fait s’arrêter en particulier une ou plusieurs voitures venant de sa droite et a fortiori si elle poursuit son chemin vers la droite. Le gosse déguste un max au redémarrage des voitures quasi sous son nez !!! Et c’est assez valable pour les piétons d’ailleurs

Le code de la route sera débile tant qu’il ne sera pas réécrit totalement en tenant compte de quatre impératifs : la préservation de la vie bien évidemment, mais à égale importance, l’économie de pollution, d’argent et de temps. Tous les surplaces moteurs allumés raisonnablement évitables doivent être évités, y compris dans l’intérêt des cyclistes … pour retomber sur les pattes du sujet initial.

Jean-Marie

Constructif | 22 juin 2006 à 12h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
que de la promo

pourquoi le soutien à Baupin se cache-t-il derrière un pseudo?
alors moi qui le critique!!! je voudrais surtout qu'il agisse, et bien, si capable... que dire de ses dernières trouvailles, des pistes en tire-bouchon sur les trottoirs des Maréchaux, interrompues aux endroits stratégiques, et promises à usages variés non-homologués mais déjà en oeuvre... alors que le chantier n'est même pas terminé, mais totalement prévisibles. Que dire aussi des promesses tonitruantes passées à la trappe telles que des Maisons Roue-libre partout, c'est-à-dire non seulement mise à disposition de vélos dans les lieux stratégiques, mais aussi services et parking gardé et abrité... Tout dans la promo, vous dis-je. le vélo? c'est décoratif, on en met quand on peut Il vaudrait mieux que Baupin bosse.

anonyme-2 | 22 juin 2006 à 13h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
que de la promo, suite

il a raison

en colère 3 | 22 juin 2006 à 13h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Coeur ou Moteur?

L'opération « Coeur ou moteur ? » s'est déroulée mardi 30 mai 2006. Ce test comparatif a permis de montrer les avantages, en milieu urbain, des modes de circulation doux et de la propulsion musculaire sur la voiture

Hervé | 22 juin 2006 à 14h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Faite valoir le code de l'environnement!

Extrait :
SECTION 2
Itinéraires cyclables
"Art. L. 228-2 .- A l'occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l'exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d'aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation.
L'aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu'il existe"

Cela a fonctionné dans certaines communes qui ont dû modifier leur plans pour intégrer le vélo..

Hervé | 22 juin 2006 à 14h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Faite valoir le code de l'environnement!

et cela marchera aussi à paris-lumière-du-monde si les assocs mettent à exécution leur menace à ce sujet

un d'ici | 22 juin 2006 à 14h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Soutien à 600%

ce soutien semble un peu inconditionnel !!!!!!!!!!!!!!!!!! un ami politique sans doute?????????????

Un de par ici | 22 juin 2006 à 14h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et le surplus de pollution des poumons

rien ne vaut l'expérience, j'ai essayé d'aller bosser l'année dernière en vélos sur paris, soit 25kms/jour, résultat des courses: j'ai commencé à avoir des problèmes respiratoires et je n'ai plus jamais recommencé!javascript:add_smilley('');
alors le vélos oui, mais pour quand ce sera moins pollué...
(bon ok, j'aime pas me traîner et quand je pédale c'est pas une promenade, d'où peut-être accentuation du phénomène!)javascript:add_smilley('');

okko | 22 juin 2006 à 17h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Triste et intéressant témoignage

Maintenant il en faudrait d'autres pour conforter r ou infirmer ce point de vue

Pour être objectif ,quel était le trajet ?

Quoiqu'en proche banlieue il ne doit aps y avoir de fortes diférences de pollution, non ?
Et c'est valabler dans beaucoup de grandes villes, non ?

Merci

Jean-Marie

Constructif | 22 juin 2006 à 17h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Triste et intéressant témoignage

en fait le trajet allé est en général plutôt cool, l'air est + frais et moins pollué après une nuit calme...
le problème est le retour le soir après une journée de pollution!
bon, mon expérience s'est faite pendant l'été ce qui n'arrange peut-être rien...
le trajet est un tiers banlieue (sud paris) , le reste dans paris, les banlieues ne sont pas bouchées sur les petits axes (Arcueil, Cachan), par contre paris...

okko | 22 juin 2006 à 19h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…