En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'agriculture raisonnée a son propre concours parmi les lycéens du secteur

Baptisé « les Champs & Lycées », le concours a pour objectif de promouvoir l'agriculture raisonnée auprès des jeunes, des professionnels et du grand public. Pour la 5ème édition, les participants peuvent travailler sur le blé, la vigne ou le maïs.

Agroécologie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Dans une France de moins en moins rurale et de plus en plus méfiante envers son agriculture, le fossé ne cesse de se creuser entre les Français et les agriculteurs. Ceux-ci ne représentent en effet plus que 5 % de la population et sont confrontés à des français de plus en plus inquiets suite aux crises sanitaires et environnementales qui ont touché le monde agricole comme la vache folle, la grippe aviaire, la fièvre aphteuse ou encore la pollution des nappes phréatiques.
Selon certains sondages*, les Français ne se reconnaîtraient pas dans leur agriculture et ont une image souvent négative des agriculteurs : 63 % estiment que l'on mange moins bien qu'avant et 40 % pensent que les agriculteurs sont responsables du déversement de produits dangereux dans la nature et de la pollution des eaux.
De leur côté, les agriculteurs souffrent de la méconnaissance et du manque de reconnaissance par le grand public de leur professionnalisme et de la réalité de leur métier : 88,5 % des agriculteurs interrogés lors d'un sondage TLB de 2006 estiment que leur travail n'est pas reconnu à sa juste valeur et pas moins de 97,6 % estiment qu'il existe un décalage entre la réalité de leur métier et la perception qu'en a le grand public.

Face à cette incompréhension et ce manque de dialogue, la Direction Générale de L'Enseignement et de la Recherche du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, la société de protection des plantes Syngenta Agro et l'institut technique ARVALIS -Institut du végétal ont créé en 2002 le concours « les Champs & Lycées ». Cette compétition a pour objectif de promouvoir l'agriculture durable auprès des jeunes, des professionnels de l'agriculture et du grand public. Elle s'adresse à tous les élèves de l'enseignement supérieur concernés par l'agriculture (BTSA, écoles d'ingénieurs agricoles et agronomiques, cycle universitaire IUT, DUT...).

Depuis son origine, ce concours, vise à mettre en pratique, sur des parcelles suivies par des étudiants, les principes de l'agriculture raisonnée. Organisés en équipes de deux, les étudiants conduisent sur une exploitation agricole une culture selon deux modes de conduite parallèles : un mode de culture « conventionnel » et un itinéraire « raisonné ». Ce dernier intègre la mise en œuvre de bonnes pratiques agricoles sur les plans techniques, économiques et environnementaux. Après analyse des débouchés de la culture choisie et des critères de qualité requis par la filière de transformation régionale, les étudiants doivent se fixer un objectif de qualité et de rendement. Ils suivent l'itinéraire cultural de la parcelle sur l'ensemble du cycle végétatif de la culture jusqu'à la récolte et doivent justifier et enregistrer leurs interventions et leurs observations. Ils compareront leur itinéraire et leurs résultats à l'itinéraire « conventionnel » choisi par l'exploitant. Un volet communication complète l'étude pour valoriser les résultats obtenus et faire connaître l'agriculture raisonnée à un large public.

Le dossier final est soumis à un jury national de professionnels composé d'acteurs des secteurs techniques, économiques, des filières de transformation et de l'environnement. Les meilleures équipes sont départagées à l'issue d'une présentation orale et récompensées par des cadeaux individuels comme des équipements informatiques remis aux équipes gagnantes et aux enseignants inscrits dans le cadre du suivi du concours. L'établissement de l'équipe finaliste bénéficie d'une dotation financière de 4.000 € destinée à financer un projet pédagogique (voyage d'étude ou participation à un investissement de nature pédagogique).

Depuis quatre ans, c'est environ 600 élèves de l'enseignement agricole qui participent chaque année. Pour cette 5ème édition, le maïs et la vigne viennent s'ajouter au blé tendre et au blé dur dans le choix des cultures et les élèves devront se focaliser particulièrement sur la protection phytosanitaire. La date limite d'inscription en ligne est fixée au 30 novembre 2006. Les dossiers devront être déposés au plus tard le 30 novembre 2007 pour une remise des prix prévue fin janvier 2008.
Les résultats de l'édition précédente sont attendus pour décembre 2006.


*Sondage Louis Harris de janvier 2004

Réactions3 réactions à cet article

 
Agriculture raisonnée, est-ce vraiment raisonnable

L'agriculture raisonnée n'est PAS une agriculture durable, elle reste une agriculture industrielle "classique". Attention: le réseau FARRE s'amuse à entretenir cette confusion.
Le réseau FARRE défend en France cette agriculture et regroupe l'UIPP (Union des industries de la protection des plantes), l'ANIA (Association nationale professionnelle pour les engrais et les amendements) etc.
Ce mode d'agriculture permet l'usage de pesticides chimiques, d'engrais minéraux artificiels (issus du pétrole), l'emploi d'antibiotiques pour les animaux, ... Les agriculteurs s'engagent uniquement à respecter la réglementation.

Il s'agit peut-être d'une étape de transition vers une agriculture plus durable à travers une première sensibilisation du monde agricole aux impacts environnementaux... Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir...

N'oublions pas qu'en tant que "citoyens-consommateurs" (très réducteur comme terme, j'aurais bien proposé citoyens du monde, mais...) nous avons la possibilité, à travers nos achats, de soutenir l'agricuture que nous souhaitons avoir !!!!

Grichka | 29 juin 2006 à 14h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
qu'est-ce que l'agriculture raisonnée ?

une transition vers une agriculture responsable ou un attrape-nigaud ?? que contient le cahier des charges ? est-il accessible au public ? existe-t-il un label fiable de certification ?
je vais essayer en attendant d'aller le plus possible à Bioccop, j'ai l'immense chance d'en avoir un près de chez moi. merci d'avance pour des réponses éventuelles. gp

gepeto | 01 juillet 2006 à 17h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Agriculture raisonnée, est-ce vraiment raisonna

Je suis entièrement d'accord avec l'analyse de Grichka. L'agriculture dite "raisonnée" n'est qu'une tromperie marketing qui vise à vouloir rassurer les consommateurs sans faire réellement d'avancées vers la durabilité, la quealité des produits et la réduction des pollutions. Il n'y a rien dans leur référentiel qui exige autre chose que le simple respect de la réglementation européenne. C'est donc tout simplement l'agriculture que tout agriculteur honnête devrait pratiquer.
Le plus grave c'est que cette agriculture "raisonnée" est poussée par le FARRE qui est un consortium de fabricants de pesticides et d'OGM. L'intérêt de ces industriels n'est évidemment pas d'inciter les agriculteurs à utiliser moins de ces produits à risques.
Enfin, ce marketing "AR" vise à détourner les consommateurs des produits biologiques qui, eux sont cultivés sans aucun produit chimique de synthèse. On sait que la consommation de ces produits bios augmente sans cesse en France, à tel point que l'on est obligés de les importer.
C'est ce créneau porteur que voudrait happer le FARRE, en trompant les consommateurs et en voulant se faire passer pour une association de protection de l'environnement . Ce dernier stratagème a heureusement été anéanti par une décision judiciaire sur laquelle le FARRE, pour une fois, n'a pas fait beaucoup de publicité!:

mariel | 01 juillet 2006 à 17h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager