En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La FNCCR révèle le palmarès de la première édition du concours « Un blog pour mon globe »

Le concours « Un blog pour mon globe » récompense les initiatives de protection des ressources et d'économies d'énergie réalisées par des écoles et présentées sur des blogs. Quatre lauréats ont été primés pour cette première édition.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Pour sensibiliser les Français aux enjeux énergétiques qui touchent leur quotidien et affectent l'environnement, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) a choisi de lancer en février dernier l'opération « Ma Planète en tête ». Elle a ainsi diffusé, en partenariat avec l'ADEME et le WWF, un petit guide qui montre comment la famille WATT adopte des gestes simples et économise l'énergie pour préserver les ressources naturelles.
Pour accompagner la diffusion de ce guide, la FNCCR a organisé un jeu-concours intitulé «Un blog pour mon globe», à destination des élèves du CE1 à la 3e, récompensant les plus belles initiatives en matière d'économies d'énergie et de préservation des ressources naturelles. Ce concours vise à récompenser une action déjà réalisée, un projet ou un engagement collectif d'élèves. L'originalité réside dans le fait que les élèves doivent présenter leurs actions sur un blog dédié, propre à chaque classe.
La première édition du concours a mobilisé près de 200 classes. Le jury national, composé des différents partenaires s'est appuyé sur des critères tels que l'originalité de l'action menée, la pertinence du message transmis, l'attractivité et l'interactivité du blog pour désigner quatre lauréats nationaux qui ont reçu leur prix le 28 juin dernier.

Le 1er prix a été attribué à la classe de 6e du Collège Saint Cyr de Matour en Saône-et-Loire qui a choisi de mettre en place un atelier intitulé « Agir pour la planète ». Les élèves se sont tout d'abord penchés sur la gestion des déchets en s'informant sur les bons comportements à adopter et en visitant un centre de tri et un centre de compost. Au sein du collège, une enquête a été menée pour faire un état des lieux et voir ce qui pouvait être amélioré. Des actions concrètes ont donc été entreprises comme la récupération du papier dans les classes : une partie du papier a été recyclée sur place par les enfants pour faire des chapeaux ou des cadres photo, l'autre partie a été emportée dans des conteneurs de tri sélectif de la commune. Par la suite, les enfants ont décidé d'aller plus loin et de mettre en place un tri sélectif des déchets de la cantine, comme récupérer les bouchons de bouteilles et les cartouches d'encre et initier l'installation d'ampoules économes dans certaines salles de classe. Hors de l'établissement, les élèves ont organisé une opération de nettoyage de l'étang de Matour et ont proposé des expositions sur le commerce équitable et sur l'état de l'eau potable dans le monde.
À la demande des élèves, cet atelier va être transformé en « club nature » afin de continuer les actions indépendamment du projet global de leur l'établissement.

Le deuxième prix a récompensé la classe de CM1 de l'école publique de Garcelles-Secqueville dans le Calvados. À partir de plusieurs constats alarmants sur la production de gaz à effet de serre, l'augmentation de la température et les conséquences pour la planète, la classe a décidé d'agir en faisant la promotion de gestes simples. Elle a donc sensibilisé tous les autres élèves de l'école aux économies d'énergie et à la protection de la planète grâce à une campagne d'affichage. Les élèves ont imaginé et créé de grandes affiches montrant ce qu'il faut faire ou ne pas faire à la maison et dans la rue : prendre une douche plutôt qu'un bain, ne pas laisser les appareils en veille, prendre le vélo, les rollers ou se déplacer à pied pour de petits trajets. De petites affiches placées au-dessus des lavabos, interrupteurs, photocopieurs ont rappelé aux élèves de ne pas laisser couler l'eau, d'éteindre les lumières et les appareils. Dans la classe, les enfants ont mis en place le tri des déchets, la récupération des piles et des cartouches d'encre.
Aujourd'hui, les élèves souhaitent réaliser un autre projet, mais cette fois-ci hors de l'école pour sensibiliser plus largement les habitants de la commune. Il s'agit d'organiser une journée de ramassage des déchets dans le village.

Le troisième prix a été décerné à la classe à cours multiples de CE2-CM1-CM2 de l'école Jean de La Fontaine à Saint-Forgeux dans le Rhône. Le travail de la classe est parti de la question suivante : « Que pouvons-nous faire en tant qu'enfants, parents ou professeurs pour arranger la situation ? ». Répartis en petits groupes, les enfants ont alors travaillé par thème : le tri des déchets, les économies d'eau, les économies d'électricité à l'école, les économies d'électricité à la maison... Pour chacun de ces thèmes, les élèves ont effectué des recherches et établi une liste de petits gestes faciles à faire au quotidien et réalisables par tous pour consommer moins d'énergie et préserver les ressources naturelles. Au regard de ces recommandations, les enfants ont pris des résolutions qu'ils s'engagent à respecter à l'école et à la maison. D'ailleurs pour que toutes les familles de l'école puissent avoir accès aux petits conseils que les enfants ont formulés, le blog va être édité sur papier.

Un prix « Coup de Cœur » a été remis à la classe à cours multiples de CE1-CE2-CM1-CM2 de l'école primaire de la Neuveville-devant-Lépanges située dans les Vosges. Les enfants ont choisi de répondre à deux objectifs : faire des économies d'énergie et cesser de polluer. Ils ont ainsi inventé des machines extraordinaires qui permettent de protéger les ressources naturelles et qui sont non polluantes comme « l'aviven » qui vole avec des parachutes ou « la pétrolette solaire » qui fonctionne avec des piles rechargeables. Les élèves ont également réalisé un diaporama des petits gestes à faire dans la classe pour économiser l'énergie et se sont engagés à les suivre à travers « le manifeste des 4 R pour faire sourire la Terre : R pour réduire, R pour réutiliser, R pour recycler, R pour refuser ».

La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) réunit les collectivités locales compétentes dans les services publics locaux industriels et commerciaux par réseaux, tels que l'électricité, le gaz, l'eau et l'assainissement. Ces collectivités sont propriétaires des réseaux et concèdent la gestion du service public à des entreprises (95 % des cas) ou s'organise en régie (5 % des cas).

Réactions1 réaction à cet article

 
Mais encore...

Super ! Si tout le monde s'y met, on va y arriver !!

Peut-on avoir les adresses de ces super blogs ??...

Sylvie_L | 16 juillet 2006 à 21h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager