En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le budget du Conservatoire du littoral passe de 26 à 35 millions d'euros

Dominique de Villepin a annoncé vendredi l'affectation «dès 2007» de la totalité du droit de francisation des navires au profit du Conservatoire du littoral auquel seront affectées des ressources supplémentaires.

Biodiversité  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Dominique de Villepin a annoncé vendredi l'affectation «dès 2007» de la totalité du droit de francisation des navires au profit du Conservatoire du littoral auquel seront affectées des ressources supplémentaires. Il installera également le Conseil national du littoral avant fin juillet 2006. L'objectif : préserver le tiers du littoral français de l'urbanisation.

L'enjeu est de mieux protéger les espaces littoraux remarquables et les rendre accessibles au public, a t-il indiqué lors d'un déplacement au pôle nature de Vitrezay, à Saint-Sorlin de Conac (Charente-Maritime), sur l'estuaire de la Gironde. Dominique de Villepin souhaite que ces ressources supplémentaires permettent de mener à bien des projets ambitieux, comme le rachat de plusieurs milliers d'hectares aux Salins du Midi, en pleine Camargue.

Nelly OLIN, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable s'est réjouie de l'annonce faite par le Premier ministre. En passant de 26 à 35 millions d'euros, le budget du Conservatoire du Littoral lui permet de se rapprocher de son objectif « au tiers sauvage » (c'est-à-dire la protection d'un tiers du littoral français) et d'achever sa montée en puissance tant en matière d'acquisition de terrain que d'investissement pour la gestion et l'accueil du public, estime-t-elle. Nelly OLIN sera chargée de la mise en œuvre de cette décision du Gouvernement et signera prochainement avec le Conservatoire du Littoral un contrat d'objectifs tenant compte de cette ressource financière.

Rappelons que le Conservatoire du littoral assure la protection des rivages maritimes et lacustres français. Son patrimoine s'étend sur plus de 100.000 hectares et 400 ensembles naturels, en France métropolitaine et aussi en Outre-mer, soit 880 kilomètres de rivages protégés.

Réactions1 réaction à cet article

 
Vraie ou fausse augmentation

A côté des trop connues trafics des statistiques du chômage par exemple, les manipulations des gouvernements et ministères français (de droite comme de gauche) nous ont habitué à des manipulations comptables qui font prendre des régressions budgétaires pour des maintiens ou des augmentations.

Qu'en est-il exactement dans ce cas ?

Merci

JMG

Anonyme | 20 juillet 2006 à 07h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager