En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

84% des Français plaident en faveur des énergies renouvelables

Quelques jours avant la fin prévue le 31 juillet de l'enquête publique concernant le futur réacteur EPR sur le site de Flamanville dans la Manche, Agir pour l'Environnement publie avec Greenpeace un sondage effectué par l'institut BVA.

Energie  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Quelques jours avant la fin prévue le 31 juillet de l'enquête publique concernant le futur réacteur EPR sur le site de Flamanville dans la Manche, Agir pour l'Environnement publie avec Greenpeace un sondage effectué par l'institut BVA. Ce sondage révèle que 84% des Français plaident en faveur des énergies renouvelables quand 77% aimeraient voir se développer des campagnes de maîtrise de l'énergie. Sur les 1006 personnes sondées par téléphone, le 21 et 22 juillet dernier, moins de 31% des Français souhaitent que l'énergie nucléaire soit développée pour répondre à la crise énergétique actuelle. En outre, 81% considèrent le nucléaire comme une technologie à risque. D'autre part, plus d'une personne sur 2 des personnes interrogées (54%) ne trouve pas normal d'investir 3 milliards d'euros dans la construction d'une nouvelle centrale nucléaire. Enfin, selon le sondage 8 personnes sur 10 souhaiteraient même pouvoir s'exprimer sur la sortie du nucléaire à travers un référendum.

Regrettant que l'enquête publique ait été menée en pleine période estivale [15 juin – 31 juillet] et circonscrite aux seules 19 communes entourant le futur projet d'EPR à Flamanville, Agir pour l'Environnement et Greenpeace ont demandé au Gouvernement de prendre acte du refus persistant des Français à l'encontre du nucléaire en général et de l'EPR en particulier. Les associations demandent au Gouvernement, à EDF, à RTE et au Commissaire enquêteur la suspension immédiate du projet EPR et la réaffectation, en faveur du développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie, des 3,5 milliards d'euros prévus pour la construction de ce prototype et de sa ligne à très haute tension.

Mais la décision est déjà prise depuis longtemps et se fera. François Loos, le ministre en charge de l'énergie, a pris le 7 juillet dernier un arrêté fixant des objectifs, exprimés en termes de puissance à installer, pour les différentes sources d'énergie (nucléaire, fossile, renouvelable). En matière d'énergie nucléaire, l'arrêté prévoit la mise en service d'un nouveau réacteur nucléaire d'ici 2012. Inscrit dans la loi d'orientation sur l'énergie et adoptée le 13 juillet 2005 par les parlementaires, l' EPR, technologie de réacteur à eau pressurisée, est un projet franco-allemand développé depuis 1992 par Siemens et Areva, destiné à prendre le relais des 58 réacteurs qui équipent actuellement les 19 centrales nucléaires françaises. La réalisation de l'EPR devrait s'échelonner sur 5 ans à compter de 2007.

Réactions21 réactions à cet article

 
Re:ENR : 21% maximum dans 20 ans

Est il possible d'arrêter de voir le verre qu' à moitié vide. Je ne suis pas dupe et je ne pense pas que ceux qui auront la démarche d'aller vers enercoop le soit. Je ne demande pas à ce que le courant de ma maison soit issu énergies renouvelables, par contre j'encourage et cautionne ces sources d'energie.

monom
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:en faveur des énergies renouvelables

Première remarque : les "énergies renouvelables" ne sont pas des sources d'énergie inépuisables, il s'agit seulement d'utiliser judicieusement l'énergie issue du rayonnement solaire. En fait, on récupère une infime partie de la "centrale à fusion thermonucléaire" qui s'appelle Soleil.

Ensuite, il faut récupérer cette énergie sous ses différentes formes :
°) rayonnement direct à convertir en énergie électrique ou en chaleur

°) mouvements de l'atmosphère, à récupérer avec les éoliennes

°) évaporation de l'eau des océans, qu'on récupère en turbinant les cours d'eau

°) énergie des vagues : interaction entre vent et eau.

°) etc....

En plus, il faut compter l'énergie géothermique qui vient des profondeurs du globe, peut être est-elle issue d'une réaction nucléaire

dominique
 
Signaler un contenu inapproprié
 
développement soutenable

Une étude faite par une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (les 7 vents du cotentin) démontre qu'avec les 3 milliards d'un EPR, il est possible dans le grand Ouest (région d'accueil du regrettable probable futur EPR), de produire l'équivalent de deux fois plus d'énergie et 10 fois plus d'emplois. Cette étude est disponible sur internet.

Avec, comme toujours proposé en alternatives au nucléaire, des efforts en maîtrise de l'énergie et le développement de divers moyens de production en renouvelable.

Ce sont là des alternatives allant dans le sens d'un développement soutenable, ou durable, propre, sans risque, etc.... contrairement au nucléaire, dangereux, coûteux, produisant déchets radioactifs et matières fissiles permettant la prolifération d'armes atomiques.

Concernant les "objectifs, exprimés en termes de puissance à installer, pour les différentes sources d'énergie (nucléaire, fossile, renouvelable)" par le gouvernement. Il faut préciser que ces objectifs sont fixés en considérant des scénarii énergétique qu'on appel "TENDENTIEL".

Ce genre de scénario est totalement incompatible avec un avenir vivable, ou durable….

Ce sont des scénarii qui font avancer l'humanité à toute vitesse droit dans le mur.

Ce sont des scénarii qui prévoient toujours plus d'émissions de Gaz à Effet de Serre, même s'ils sont hyper nucléarisés.

jojo | 01 août 2006 à 12h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
REMARQUES SUR LE SONDAGE

Comment les questions ont-elle été posées ?

Développer les énergies renouvelables ne veut pas dire abandons du nucléaire !!

Enfin les insultes ou les propos grossier, voire les manisfestations musclées ne proviennent pas toujours des pro-nucléaire

MAX12 | 03 août 2006 à 11h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Langue de bois et manipulation

Evidemment, si on demandait aux gens s'ils sont contre la guerre et pour le bonheur sur terre, il y a de fortes chances pour qu'ils répondent massivement oui! Rien d'étonnant donc à ce qu'on soit tous pour les énergies renouvelables et que la nucléaire fasse toujours un peu peur.

Tout ça ne prouve rien et ne représente en rien un plaidoyer contre le nucléaire. Par contre, ça démontre une fois de plus que la langue de bois et la manipulation des chiffres n'est pas l'apanage des politiques. Les associations font ça aussi trés bien. Comme quoi la défense de la planète n'est pas un gage de vertu, ni de probité intellectuelle ....!

Christian | 03 août 2006 à 11h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:REMARQUES SUR LE SONDAGE

Je m'interroge, comme vous, sur la formulation du sondage ! En particulier, j'aimerais y trouver des questions du genre :
"Seriez vous prêt à reduire votre confort (chauffage, déplacements, ...) pour réduire l'effet de serre ?"
Je pense, encore comme vous, que les propos grossiers ne sont l'apannage ni des pro des anti-quelque chose !

Michou | 03 août 2006 à 12h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Energies renouvelables

Non aux centrales nucléaire.
Oui à toutes les énergies renouvelables.
Solidarité,encouragements
Cordialement
Nono

nono | 03 août 2006 à 12h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Langue de bois et manipulation

Les nucléocrates sont pour moi des gens inconséquents. ils ne pensent pas au devenir des déchets radioactifs pour les générations futures, sinon ils auraient développé autrement plus les énergies renouvelables. L'influence des associations, même de la taille de Greenpeace, n'a rien de comparable avec la puissance des lobbies de l'énergie qui peuvent influencer les décisions et communiquer à outrance.

Latechnique

latechnique | 03 août 2006 à 14h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Langue de bois et manipulation

1- Si je suis ton raisonnement, tu demandes un référendum sur le nucléaire : au moins le résultat des urnes ne sera pas le fruit d'une manipulation. Mais je crois qu'aucun gouvernement ne prendra un tel risque !

2- Le nucléaire préserve moins l'environnement que les énergies renouvelables. Rappelons que des pollutions de nappes phréatiques par des matières radioactives existent, la rendant impropre à la consommation.

3- Tu parles de pression des associations, mais elle ne fait pas le poids face au lobby nucléaire. Les industries ont plus d'appuis politiques que les militants anti-nucléaires. Résultat : des sommes monumentales d'argent public sont dépensées. Il suffit de lire les rapports de la Cour des Comptes qui pointe du doigt la mauvaise gestion d'EDF : provisions insuffisantes, développement de grosses unités de production alors qu'il faudrait développer des petites unités maillées sur tout le territoire pour répondre aux pics de demandes, la preuve : pendant la canicule, EDF importe et le reste du temps exporte, conclusion le réseau EDF ne sait pas s'adapter à la demande. Voilà ce qui arrive lorsque une entreprise de service public se transforme en entreprise privatisée dont le but est la compétitivité, la rentabilité, le bénéfice.

Rappel : la Cour des Compte n'est pas une association écolo qui fait pression sur la population ou les politiques !

Olivier | 03 août 2006 à 16h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
De la manip à l'agitprop !!!

Qu'ouï-je? 1006 sondés par téléphone sur plus de 60 millions de Français (dont beaucoup en vacances!), on aimerait avoir quelques précisions sur le calcul de la marge d'erreurs et partant, sur les références de la boîte de sondage, l'identification du panel de sondés, la période de sondage et ses horaires, ect, etc...

M'enfin, on est quand même bien content, en ces périodes de pétrole à 75$ le baril, d'allumer le barbe-cul estival avec l'électricité de nos bonnes vieilles centrales nucléaires françaises qui n'ont jamais émis un pet de travers en 40 ans (contrairement à celles de l'ex-URSS, longtemps modèle "démocratique" pour les pères fondateurs des partis écolos actuels...).

PS: la Finlande, pays respectueux de son environnement (qui a subi en mer Baltique les déchets radioactifs de la marine soviétique ainsi que le nuage de sa centrale foireuse), est en train de construire ( après consultation démocratique), un réacteur EPR à technologie franco-allemande...

Bonne université d'été aux écolos (avec 1 ou 2 candidats aux présidentielle? un vrai/faux vote " démocratique" serait le bienvenu!)...

FIOLEBISE | 03 août 2006 à 18h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
en faveur des énergies renouvelables

c'est inéluctable, les énergies renouvelables sont les énergies de demain. Je dirais non au nucléaire et aux gaz à effet de serre et oui à la protection de l'environnement
energy

energy | 03 août 2006 à 20h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:en faveur des énergies renouvelables

Oui aux énergies renouvelables (dont le bois) quand on en aura:
1) un coût acceptable pour tous et notamment les pays en développement,
2) pas de GES,
3) pas de nuisances pour le Vivant (hommes, plantes, animaux),
4) des quantités suffisante pour la vie "en progrès" de l'humanité.

En attendant cette période bénie, l'hydraulique et le nucléaire (pas d'effets de serre) ont encore de beaux jours devant eux...

FIOLEBISE | 03 août 2006 à 20h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Energies renouvelables

Non au micro centrales électrique!!

lemontval | 04 août 2006 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Les Français ont compris....EUX!

Les Français ont compris que la seule alternative à l'emprise continue des prix des énergies fossiles (et plus tard fissiles) sur notre pouvoir d'achat est de se tourner vers les énergies renouvelables! Et pas le nucléaire dont la principale ressource est tout de même l'uranium, qui a une espérance de vie relative équivalente à celle du charbon, à savoir 200 ans!
Je rappelle aussi que lorsqu'on parle énergie, on doit penser rendement énergétique. Les nouveaux réacteurs ont un rendement maximal de..... 30%! Alors que pour exemple, le solaire thermique oscille entre 65 et 80 % !

Quand je vois l'axe pris par les politiques, le laisser faire du ministère de l'environnement aujourd'hui seul haut représentant de la défense et du respect de l'environnement et de la santé des citoyens!.... Je rappelle que dernièrement, Madame Nelly Olin notre chère ministre de l'écologie et de l'environnement à tout de même autorisé l'augmentation de la température des eaux rejetées par les centrales nucléaires de trois degrés, ce qui présage un bel avenir pour l'écosystèmes des cours d'eau qui reçoivent ces déjections.
Et la dernière en date concerne les cimentiers qui se voient autorisés à dépasser leur quotas de rejet de carbone!

Mais à part cela, on demande aux particuliers de faire des économies, de développer les énergies renouvelables dans leur jardin, de respecter la nature et les petits oiseaux.
Aujourd'hui les Français vous demande de suivre l'exemple que vous leur imposer, l'effet n'en sera que plus flagrant et incitateur !

Anonyme | 04 août 2006 à 14h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Energies renouvelables

une suggestion allez visiter le site de la coopérative Enercoop, fournisseur d'électricité 100% renouvelable, www.enercoop.fr. Cela devrait vous interesser...

eve75 | 04 août 2006 à 20h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:De la manip à l'agitprop !!!

Les incidents nucléaires grâves ne sont pas l'exclusivité de l'ex URSS.....

Savez-vous combien d'accident très grâves ont eu lieu en quelque decenies d'industrialisation nucléaire?

jojo | 04 août 2006 à 20h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Energies renouvelables

Eh bien non !

Comment me garantir que ce qui passe par les "tuyaux" soit d'origine renouvelable ? Il me semble difficile de séparer l'approvisionnement électrique de mon voisin en nucléaire et le mien en SER. A moins de multiplier les câbles je ne peux vous croire.

Maintenant, s'il sagit d'un quotat ou d'un virtuel à la manière des opérateurs téléphoniques, je trouve le procédé encore plus ignoble. Mentir pour se donner bonne conscience. On serait dans la société du paraître jusque dans l'environnement ???

Hi Han | 08 août 2006 à 16h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Energies renouvelables

Semblant si sensible à la « bonne conscience » en terme d'environnement, vous pourriez mieux vous renseigner avant d'employer des termes comme
« menteur » de manière inconsidérée. ''
Il est effectivement impossible de séparer électrons « verts » et électrons
« gris », cette distinction n'a d'ailleurs aucune valeur physique, ces électrons étant indiscernables. Le transport et la distribution reste un monopole de l'opérateur historique donc les électrons, quelle que soit la manière dont ils ont été produit (renouvelable ou non) sont tous mélangés dans les cables. Ces électrons arrivent ainsi chez les consommateurs qu'ils soient chez enercoop ou un autre fournisseur d'électricité.
Ce que garantit donc la coopérative est la traçabilité financière, c'est à dire que ce qui est payé par le consommateur d'Enercoop au titre de sa consommation électrique est reversé aux producteurs indépendants d'énergies renouvelables qui sont membres de la coopérative. Ainsi pour une personne ayant consommé 3 000 kWh en an c'est autant de kWh (kilo/watt/heure) qui ont été acheté aux producteurs de la coopérative.
La politique énergétique française a conduit à faire régresser la part des énergies renouvelables de 18% en 1990 à 13% en 2005, loin de l’objectif de 21% fixé par la directive européenne pour 2010. La situation ne changera pas tant que les citoyens ne prendront pas en main leur avenir énergétique. Enercoop à obtenu le statut de Société Coopérative d'Intérêt Collectif et exerce une activité de fournisseur d'électricité 100% renouvelable dans le but de développer ces énergies. Loin de cette SCIC l'idée jouer sur la bonne conscience mais bien la volonté de susciter un mouvement de consommateurs responsables.

eve75 | 08 août 2006 à 19h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
ENR : 21% maximum dans 20 ans

Vous pensez consommer de l'énergie verte, or, vous nous expliquer qu'on ne différencie pas les électrons. Il est donc clair que nous consommons tous 16 % d'ENR, part qui sera porté à 20 % dans quelques années.

Maintenant, si vous pensez être "écolo" en choisissant votre fournisseur éléctrique, c'est que vous ne saisissez pas l'ingéniosité d'EDF de transmettre progressivement une partie de la production hydraulique (faible potentiel de croissance) à des privés.
EDF se concentre désormais sur l'atome qui fournira toujours 75 % de la demande et cela pour quelques dizaines d'années encore même si tous les "écolos" de France changent de fournisseur.

Zebrillon | 09 août 2006 à 03h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:REMARQUES SUR LE SONDAGE

Oh non !

Pourquoi l'écologie est-elle toujours associée à une réduction du confort, alors que l'on sait obtenir le même confort pour beaucoup moins d'énergie consommée ?

Pour ne reprendre que vos exemples, on sait aujourd'hui construire des bâtiments qui n'ont que peu, voire pas besoin de chauffage jusque dans les pays nordiques, pour une dépense initiale qui n'est supérieure que de l'ordre de 10 à 15%; et les véhicules pourraient également consommer bien moins, comme la "1 Liter car" d'une université allemande , malgré les efforts accomplis ces dernières années.

Djam | 10 août 2006 à 11h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Avé Le gouvernement et leur mafieux loby industrie

Bonjour ?
avec 3 milliards d'Euros pour la construction uniquement !
ne sont pas compris les surplus de cout .Sans compter non plus le cout et autre de fonctionnement et de retraitement des déchets. Avec 3 milliards combien d'eoliennes pourraient étres mises en service .Comme dans l'industrie seule compte le rendement a court terme.
Je ne suis pas contre le progrés bien au contraire mais faisons le avec la nature .Il a fallut 4 milliards d'années pour avoir toute les richesses de notre planéte,et en a peine 200 ans nous avons partiellement gaspillé et pollué notre planéte .
sincére amitié :Gosth27

Gosth27 | 15 août 2006 à 12h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…