En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une étude du WWF rappelle que les problèmes de gestion de l'eau touchent aussi les pays riches

À l'occasion de la Semaine mondiale de l'eau qui se tient à Stockholm du 20 au 26 août, le WWF alerte les pays «riches» sur la problématique de gestion de l'eau en démontrant dans un rapport qu'elle ne concerne pas que les pays les plus «pauvres».

Biodiversité  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
La Semaine mondiale de l'eau de Stockholm est l'une des principales instances mondiales à réunir chaque année des spécialistes du monde des affaires, des gouvernements, des secteurs scientifiques et de la gestion des ressources en eau, des organisations intergouvernementales, des institutions de recherche et de formation et des organes des Nations Unies. À l'occasion de cet événement organisé par l'Institut international de l'eau de Stockholm, l'Organisation Mondiale de Protection de l'Environnement (WWF) publie un rapport intitulé « Rich countries, poor water ». À travers cette étude, le WWF démontre que les crises de l'eau, considérées comme un problème touchant les pays les plus pauvres, affectent de façon croissante certaines des nations les plus prospères.
Le rapport montre que la combinaison des changements climatiques, des épisodes de sécheresse et de la disparition des zones humides chargées de stocker l'eau engendre une crise mondiale, aggravée par l'inadéquation des aménagements et la mauvaise gestion de cette ressource. Le rapport se base sur des exemples pris en Australie, en Espagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Japon.

En effet, en Europe, les pays souffrent de sécheresses consécutives, alors que l'utilisation intensive de l'eau pour le tourisme et l'agriculture irriguée met en danger les ressources en eau de la Méditerranée. À Londres, les fuites dues à un réseau de distribution vétuste sont estimées à l'équivalent de 300 piscines olympiques par jour. Le WWF note par ailleurs qu'il est maintenant évident que le traitement des pollutions dans le centre de l'Europe ne pourra pas purifier toutes les sources d'eau souillées. L'organisation est convaincue que la Directive-Cadre européenne sur l'Eau (DCE) est une initiative nécessaire pour aborder la gestion de l'eau de l'Europe d'ici 2015, mais déplore une mise en œuvre inégale entre les États membres.
En France, à la veille du deuxième passage de la loi sur l'eau au Sénat, le troisième épisode de sécheresse en quatre ans montre bien que la gestion de l'eau demeure un enjeu majeur et qu'il est indispensable de mettre en place une politique d'objectifs et de moyens cohérents visant à préserver le fonctionnement des milieux aquatiques et la ressource en eau, souligne Cyrille Deshayes, responsable Eaux Douces du WWF-France.
Dans les villes les plus assoiffées au monde, comme Houston et Sydney, le rythme de consommation de l'eau est bien plus élevé que celui de la reconstitution des réserves. Pour le WWF, cette situation risque encore de s'aggraver à cause des changements climatiques notamment à travers une réduction des précipitations, une évaporation accrue et des modifications de la fonte des neiges. Aux États-Unis, la salinité menace des secteurs importants d'irrigation et l'inquiétude augmente face au niveau de contamination par les produits chimiques et les microbes pathogènes dans certaines sources d'approvisionnements en eau potable.
En Australie, presque toutes les villes principales ont appliqué des restrictions d'eau et des mesures d'efficacité. Un programme de sauvetage du plus grand système fluvial du pays a été lancé pour restaurer les écoulements.
Au Japon, malgré des précipitations élevées, la disponibilité en eau par habitant est très faible. Les villes japonaises sont donc exposées à la fois aux risques de manque d'eau et aux risques d'inondations. La contamination des approvisionnements en eau, y compris des aquifères souterrains, est également un problème extrêmement sérieux dans de nombreuses zones.
Ainsi selon le WWF, les pays développés présentent des problèmes communs : épuisement des sources d'approvisionnement en eau, conflits entre usagers, contamination par des produits chimiques ou des agents pathogènes, mauvais fonctionnement des écosystèmes, prix de l'eau…

Quant aux pays émergents, ils ont encore la possibilité de ne pas répéter les erreurs du passé et de s'épargner les coûts élevés qu'entraîne la restauration des écosystèmes d'eau douce détériorés, remarque Jamie Pittock, directeur du programme global Eaux Douces du WWF. Mais certains de ces pays comme le Brésil ou la Chine ont déjà été séduits par de grands projets d'infrastructures et notamment des barrages qui suscitent l'inquiétude quant aux conséquences sur l'environnement et les populations.

Pour le WWF, les problèmes liés à l'eau, qui touchent aujourd'hui tant les pays riches que les nations pauvres, sont des signaux d'alarme qui doivent nous rappeler notre devoir de protéger la nature, source de toute l'eau dont nous avons besoin. Le bien-être matériel et la multiplication des infrastructures ne mettent pas à l'abri contre les pénuries ou les pollutions, et ne constituent pas des substituts efficaces à la protection des cours d'eau et des zones humides, ni à la restauration des plaines inondables !
À l'occasion de la Semaine mondiale de l'eau, le WWF demande aux gouvernements de trouver des solutions adaptées, pour les riches comme pour les pauvres, notamment en réparant les infrastructures vétustes, en réduisant la contamination des eaux et en modifiant les pratiques actuelles d'irrigation des cultures.

Réactions8 réactions à cet article

 
recuperateur eau de pluie en kit

Bonjour,
loin de moi de vouloir fournir l'Europe entière.........
j'ai 74 ans, depuis 1 an j'ai installé 4 recuperateurs d'eau de pluie sur les 4 descentes d'eau de ma villa de 110 m2.
cette eau est stockée dans 4 citernes placées dans mon sous sol
et reliées entre-elles.
Un petit surpresseur 220v 4 bars reprends cette eau et l'envoie:
en direct aux WC
en passant par un petit filtre pour le lave linge
en direct pour le jardin de 4 m2
4 cuves pleines (4000 L) à la fin mai
Précipitations du 1er juin au 27 juin = 0
très légère pluie le 28 juin (200 L récupérés)
idem le 6 juillet - 300 L
idem le 9 juillet - 200 L
idem le 22 juillet - 200 L
idem le 30 juillet - 200 L
Au 1er aout ma réserve était tombée à 600 L
A partir du 3 aout quelques petites pluies m'ont évitées d'ouvrir le robinet d'eau de ville
et à partir du 10 aout,chaque jour des pluies importantes jusqu'au 21 aout
Par curiosite, j'ai téléphoné au SEVICE des EAUX de CHARLEVILLE pour connaitre ma consommation.
RESULTAT:
Consommation 1er semestre 2005 = 84 m3
Consommation 1er semestre 2006 = 44 m3
Economie = 40 m3 sur 6 mois X 3 € = 120 €
En avil 2006 un reportage FR3 Champagne Ardennes sur une Sté vendant un système de récupération d'eau de pluie avec citerne enterrée de 8000 L annoncait le prix de 4000 €
En mai 20006 un reportage FR3 national dans une municipalite
en Bretagne qui avait implanté une zone de 15 pavillons avait doté chaque pavillon d'un système ressemblant au mien pour le prix de 1500 € chaque installation.
A partir de tout ça, j'ai pensé qu'il serait très difficile de convaincre les propriétaires de pavillons à ce tarif là.
j'ai donc étudié la commercialisation de ce système en collaboration avec un artisan local.
J'ai donc passé une annonce sur Ebay (que vous pouvez consulter "RECUPERATION d'EAU DE PLUIE en KIT pour 300 €"
Visites sur cette annonce pendant les 1er 10 jours= 300
Visites sur cette annonce pendant les 2ème 10 jours= 1100
Visites sur cette annonce pendant les 3 ème 10 jours= 250
A ce jour:
30 demandes de renseignements et encouragements
3 commandes de kit
La canicule n'a pas eut beaucoup d'effet ! ! ! ! ! ! !
Beaucoup de vaccanciers ! ! ! ! ! !
Qu'en pensez-vous ?
au plaisir de vous lire sur info08@cegetel.net
Cordialement
Jean

Anonyme | 24 août 2006 à 12h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
recuperateur eau de pluie en kit

Bonjour,
Votre projet a l'air interessant. Je viens de creuser un puis, l'ancien etant a sec.
J'ai une ferme en Champagne.
Je pense a present installer un systeme semblable.
J'aimerai avoir plus de renseignements sur l'installation de ce systeme.
Adrien FOURMON

Anonyme | 24 août 2006 à 18h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
production d'eau

puisque le nucléaire est pour l'instant incontournable ,pourquoi ne pas dessaliniser l'eau de mer à l'aide de l'énergie électrique et créer des acqueducs comme le faisaient les romains,pour amener l'eau dans les régions agricoles?
Le m3 dessalé revient à 90cts/€ !!
Puis plus tard dès que les lobbies pétroliers et politique et financiers seront démantelés,ont utilisera le solaire ou Iter ou le vent etc...

jogging | 24 août 2006 à 20h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:recuperateur eau de pluie en kit

Je vous rappelle que les usages sanitaires de l'eau de pluie sont interdit et que les usages sanitaires recouvre aussi le lavage du linge et des sols.
Encore plus interdit, utiliser l'eau de pluie (ou d'un puits particulier) pour la mettre à disposition d'un tiers à titre gratuit ou onéreux sans s'assurer de sa potabilité.
Pour l'instant, n'est toléré que l'usage pour les WC sous réserve de dispositions permettant de protéger le réseau publique (disconnecteur et double réseau clairement identifié).
L'eau de pluie pour le jardin, laver la terrasse et la voiture est pertinente.
Pour les autres usages, c'est un retour en arrière.

Au lieu de penser des projets indivivuels, pourquoi ne pas faire pression sur le service des eaux de votre commune pour qu'il mette en place un projet collectif de récupération d'eau de pluie, avec une gestion collective des infrastructures et de leur entretien ?

Parce qu'à force de ne plus utiliser l'eau du réseau, son prix augmentera d'autant : c'est mathématique.

Xéno | 25 août 2006 à 10h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:recuperateur eau de pluie en kit

Merçi pour toutes les recommandations
je vais réunir les éléments en ma possession pour répondre à votre courrier
je suppose que vous vous etes bien documenté sur la question ou peut etre etes vous un professionnel sérieux
A bientot
cordialement
Jean

Anonyme | 25 août 2006 à 14h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:recuperateur eau de pluie en kit

Bonjour,

Excusez-moi mais certains de vos propos me font réagir :
- "Je vous rappelle que les usages sanitaires de l'eau de pluie sont interdit et que les usages sanitaires recouvre aussi le lavage du linge et des sols. " => je trouve cela scandaleux de nous interdire d'utiliser l'eau de pluie pour notre usage personnel et domestique. Quand j'étais enfant, ma mère récupérait déjà l'eau de pluie pour arroser le jardin mais également pour laver la maison. C'est encore une histoire de gros sous. Parce que si les cours d'eau n'étaient pas aussi polluer, il n'y aurait pas de risques !!!
- "Pour les autres usages, c'est un retour en arrière." => Absolument pas ! Le non sens est d'utiliser de l'eau POTABLE pour envoyer nos excréments dans l'eau. Les toilettes sèches sont bien plus écologiques et tout aussi hygiéniques.
- "Au lieu de penser des projets indivivuels, pourquoi ne pas faire pression sur le service des eaux de votre commune pour qu'il mette en place un projet collectif de récupération d'eau de pluie, avec une gestion collective des infrastructures et de leur entretien ? " => un projet individuel ne veut pas dire forcément individualiste et égoïste. Il vaut mieux se responsabiliser et se prendre en main plutôt que d'attendre que les pouvoirs publics et les collectivités mettent des choses en place, ça ira bien plus vite. Tout comme pour les énergies, l'heure est à l'autonomie totale ou partielle, par forcément à l'échelle individuelle mais regroupement d'habitations, de lotissements, etc ...

ECOLAVIE | 05 septembre 2006 à 21h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:recuperateur eau de pluie en kit

votre kit m'interresse beaucoup, merci de me laisser vos coordonnées pour passer une commande.
cordialement

philredon | 17 mai 2007 à 18h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:recuperateur eau de pluie en kit

bonjour,
voiçi mes coordonnees
03 24 59 12 17
www.jeanduport@cegetel.net
Charleville mezieres
Dans quelle ville etes vous?
cordialement
Papy Jean

recupo | 18 mai 2007 à 10h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager