Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pierre Gadonneix élu Président du Conseil Mondial de l'Energie pour la période 2008-2010

Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d'EDF, vient d'être élu Président du Conseil Mondial de l'Energie, lors de l'assemblée exécutive annuelle qui s'est tenue ce jour à Tallin (Estonie).

Nomination  |  Energie  |    |  Actu-Environnement.com
Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d'EDF, vient d'être élu Président du Conseil Mondial de l'Energie, lors de l'assemblée exécutive annuelle qui s'est tenue ce jour à Tallin (Estonie).

Le Conseil Mondial de l'Energie (CME), est une organisation non-gouvernementale, à but non-lucratif, créé en 1923 et agréée par les Nations Unies, qui fédère les principaux acteurs du secteur de l'énergie dans le monde, dans l'objectif de promouvoir la fourniture et l'utilisation durables des énergies.

Dans le cadre d'un mandat de 3 ans, Pierre Gadonneix, prendra effectivement ses nouvelles fonctions en novembre 2007 lors du 20 ème congrès mondial de l'énergie qui se tiendra à Rome, fonctions qu'il exercera jusqu'au congrès mondial de l'énergie suivant qui aura lieu à Montréal en 2010.

Né le 10 janvier 1943 à New York, Docteur en Economie d'Entreprise de la Business School de l'université d'Harvard, Pierre Gadonneix est également ancien élève de l'Ecole Polytechnique de Paris (promotion 1962). Homme d'entreprise, il a effectué la plus grande partie de sa carrière dans l'industrie, en particulier comme Président de Gaz de France de 1996 à 2004 et Président Directeur Général d'EDF depuis le 15 septembre 2004. Pierre Gadonneix a également exercé différentes responsabilités internationales dans le secteur de l'énergie. En 2004, il a été élu vice-Président Europe du Conseil Mondial de l'Energie. De 1993 à 1999, il a été Président du Conseil Français de l'Energie et Président d'Eurogaz de 2000 à 2004.

Pour Pierre Gadonneix : Aujourd'hui, nous sommes face à des défis majeurs pour la planète. Il s'agit de répondre à la croissance des besoins énergétiques dans le monde en assurant la sécurité des approvisionnements tout en intégrant les contraintes environnementales pour ne pas accroître l'effet de serre. Les préoccupations énergétiques et environnementales n'ont donc jamais été aussi fortes. Des réponses existent : une meilleure utilisation de l'énergie et une diversification de l'offre dans un cadre institutionnel pertinent favorisant la mise en place de politiques énergétiques. Dans ce contexte, le Conseil Mondial de l'Energie doit s'affirmer comme un contributeur clé du débat pour un développement énergétique durable.

Réactions3 réactions à cet article

 
probleme energetique

Partisant de énergies renouvelables , je suis pragmatiquement,
partisant de la production d'électricité d'origine nucléaire, car on ne peut pas faire autrement pour l'instant,en attendant EPR puis ITR.
Cette introduction pour en venir au bureau d'études/usine de CARROS dans le 06 ,qui fabique des voitures à moteur à air comprimé,à autonomie réduite à 150kms à 50km/h pour 2kw de recharge(1€ =100kms!). Donc une voiture captive en ville appliquable aux taxis,ambulances mairies,ptt,écoles ,transport en communs etc... (site web: MDI)
De quoi diminuer sensiblement la pollution urbaine.Mais je crains que l'Etat ,les pétroliers , les banques ne soient pas interessés.
J'ai visité cette usine ,où les dirigeants /inventeurs Français affirment qu'ls ont eu tous les agréements et comme moi ne comprennent pas que leur concept ne soit pas pris en compte comme véhicule alternatif au même titre que la pile à combustible, le biocarburant etc...
Concept dans lequel on fabrique ces voitures par unité de 100 personnes dans la région de vente.
Bien sur il faudra consommer du "nucléaire" mais bon.
A ce jour je connais peu de retraité du nucléaire qui soit sortie de sa réserve ou soit plus malade que d'autres.
Par ailleurs l'indépendance énergétique serait positive, la création de nouveaux poste de travail aussi.
Bien sur je ne fait pas de rêve sur la généralisation de ce système car il s'attaque à trop d'intérêts, ou lobbyings.
A noter que ce concept a été à l'honneur dans des magazines de vulgarisation scientifiques , par un audit positif de l'Ecole des Mines de Paris , sur les sites Australiens et Mexicains ,américain mais pas par les Français et comme d'habitude ce brevet risque d'être américain à terme.
Il ont un autre procédé(couplage air comprimé & réchauffeur) à voir sur leur site, qui permet une autonomie de 1000kms pour 2l de carburant aux 100kms.
Donc pas de pollution hydrocarbure, pas de perte de devises pour acheter les carburants, des créations d'emplois, pas de transport de véhicule neuf puisque la production est dans le bassin de vente.Enfin une voiture 4 places pour 6000€ si les primes d'Etat relatives au voitures électrique ou gaz étaient appliquées à ce système.
Alors qu'est ce qu'on attend pour être heureux!

artu06 | 19 octobre 2006 à 14h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
cool

oé c'est un grand homme

Anonyme | 30 avril 2008 à 17h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:probleme energetique

ta raison

Anonyme | 30 avril 2008 à 17h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager