En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Actemium remporte deux nouveaux contrats en Europe pour des sites de production de Biodiesel

Réseau d'entreprises spécialisées en électricité, instrumentation et automatisme, Actemium a été retenu par la société Diester Industries pour l'extension de son site de Compiègne et par Cargill et Lurgi pour leur usine de biodiesel en Allemagne.

Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Afin de répondre aux objectifs ambitieux que s'est fixé la France pour l'utilisation des biocarburants, les fabricants de biodiesel ou de bioethanol s'activent pour récolter, triturer, fermenter, estérifier les graines de céréales et les betteraves. Sur le terrain cela se traduit par l'élaboration de contrats avec les agriculteurs, par des demandes d'agréments auprès des autorités et par la construction de nouvelles usines. Dans un pays comme la France où l'utilisation du diesel est prépondérante, la filière du biodiesel est très logiquement la plus active. Le leader français Diester Industrie a prévu de porter sa production de 400.000 tonnes en 2005 à 1,2 Mt en 2007 et à 1,8 Mt en 2009. Pour cela, il prévoit de créer de nouvelles unités de trituration et d'estérification chargées pour les premières de récupérer l'huile des graines de colza et de tournesol et pour les secondes de transformer ces huiles en ester méthylique ou Diester.

C'est dans ce contexte effervescent que le réseau d'entreprises Actemium, marque de Vinci Energies, a vu récemment son activité se développer dans le secteur des biocarburants français. Réseau regroupant 85 entreprises internationales Actemium a été choisi pour équiper le site Diester Industries de Venette près de Compiègne. Berceau de la production du Diester® en France, le site de Venette fait l'objet d'un programme de travaux destiné à doubler sa capacité d'estérification pour la porter à 200.000 tonnes annuelles à partir de 2007. Actemium avec ses entreprises basées à Dardilly, Compiègne et Senlis a remporté des marchés portant sur la réalisation d'études, la fourniture et la mise en service d'installations électriques et d'automatismes.

La collaboration d'Actemium avec Diester Industrie n'est pas nouvelle puisqu'il était également intervenu dans la construction du site de Grand-Couronne près de Rouen en 1995. Mais par la suite aucun nouveau chantier n'a vu le jour en France et la production de biodiesel a stagné à 400.000 tonnes par an. En Allemagne, en revanche, le secteur du biocarburant s'est développé progressivement et largement sur tout le territoire. Actemium en a tiré toute son expérience et a d'ailleurs travaillé pour le compte de Cargill sur leur nouveau site de Francfort-sur-le-Main, d'une capacité de 250.000 tonnes annuelles qui devrait être mise en route ce mois-ci. Ce n'est qu'en 2005 que Diester Industrie a relancé son activité avec, entre autres, une nouvelle ligne de production de 200.000 tonnes annuelles implantée à Sète dans l'Hérault. Ce site est le premier à tester un procédé de fabrication à haute pression capable de produire une glycérine plus pure. Actemium a de nouveau été sollicité sur ce chantier.

Le développement des biocarburants en France est donc une aubaine pour le réseau Actemium sachant que les investissements du secteur s'élèveront à 1 milliard d'euros en 2006. Mais le réseau a déjà des ambitions sur le nouveau marché que pourrait constituer l'Europe de l'est et notamment la Pologne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager