Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La plate-forme de traitement des DEEE issue de la collaboration entre ENVIE et COOLREC est opérationnelle

Issue de la collaboration entre ENVIE et COOLREC, la plate-forme de traitement complet des déchets d'équipements électriques et électroniques de Lille-Lesquin est opérationnelle. Elle devrait accueillir 16.000 tonnes de déchets par an d'ici 2008.

Déchets  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
La plate-forme de traitement des DEEE issue de la collaboration entre ENVIE et COOLREC est opérationnelle
Machine à laver sur le tapis roulant
   
Depuis le 29 septembre dernier, la plate-forme de traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) de Lille-Lesquin dans le Nord est officiellement opérationnelle. De la collecte à la valorisation, en passant par le tri, le démantèlement et la dépollution, toute la chaîne de traitement et de recyclage est réunie en un seul site équipé et agréé pour accueillir et traiter 16.000 tonnes de DEEE par an d'ici à 2008.
Cette plate-forme est le fruit de la collaboration entre ENVIE 2e Hauts de France, filiale du groupe VitamineT (insertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté) spécialisée dans la collecte et le traitement des DEEE, avec COOLREC France, filiale du groupe néerlandais Van Gansewinkel spécialisé dans le traitement industriel des DEEE. Associées depuis mai 2005 à travers la signature d'un protocole d'accord, les deux entités se complètent par leur savoir-faire. Ainsi, tous les DEEE sont collectés auprès des collectivités et des entreprises situées principalement dans le Grand Nord (Nord-Pas de Calais, Somme, Aisne, Oise et Ardennes). Arrivés sur le site, ils sont pesés, enregistrés et pris en charge par le personnel d'ENVIE pour être triés, puis démantelés dans un espace dédié. Le démantèlement des appareils permet de séparer et d'extraire toutes les matières valorisables et non-valorisables (fer, plastique, verre, condensateurs, platines électroniques, huile, piles) pour être recyclées.
De son côté, COOLREC France a en charge la préparation des appareils frigorifiques et des appareils à tubes cathodiques et leur dépollution qui nécessite des installations spécifiques pour éviter toute contamination et exposition du personnel aux éléments polluants.
Ainsi, le site s'organise en quatre lignes de traitement : la ligne PAM (petits appareils ménagers), la ligne ATC (téléviseurs, ordinateurs), la ligne GEM Froid (réfrigérateurs, congélateurs, banques de froid…) et la ligne GEM hors froid (lave-linges, lavevaisselles, appareils de cuisson…)

Grâce au savoir-faire de COOLREC France, les réfrigérateurs et les écrans peuvent être totalement traités sur place. Une fois vidés de tout déchet et accessoire (grilles, plaques de verre, bacs de porte et à légumes, câbles…), ils sont convoyés sur l'équipement industriel qui permet la récupération du fluide frigorigène et de l'huile par pompage à vide. Cette étape effectuée, le compresseur est sectionné et enlevé du réfrigérateur. La carcasse restante est broyée dans une enceinte étanche. Les différents composants ainsi broyés, sont automatiquement séparés, pour être valorisés : les ferreux par bande magnétique, les non-ferreux par courant de Foucault, le polyuréthane par aspiration, reste les plastiques récupérés à la sortie du broyeur. Le polyuréthane aspiré est acheminé vers un second broyeur pour récupérer les CFC des mousses. Cette ligne de traitement peut accueillir 35 réfrigérateurs par heure.
Pour les écrans, c'est différent. Les appareils sont totalement déconstruits par le personnel d'ENVIE pour en extraire les tubes. Ces derniers passent ensuite dans une machine spécifique qui sépare les différents types de verres formant le tube et les nettoie des poudres luminescentes hautement toxiques par aspiration.

La plate-forme a été conçue pour traiter à court terme, 225.000 réfrigérateurs par an, 140.000 écrans, 2.000 tonnes de petits appareils ménagers (PAM) et 2.000 tonnes d'ordinateurs. Au total, 85 % des composants des réfrigérateurs et écrans sont réutilisables, seuls 15 % des produits polluants et autres matières ultimes partent en décharge.

La mise en place de cette plate-forme a été accompagnée par la création d'un service de commande et de devis en ligne pour l'enlèvement des DEEE*. ENVIE 2e Hauts de France et COOLREC France ont imaginé cette offre de service commerciale pour les PME-PMI, entreprises, industries, associations et pour toutes les entreprises ne pouvant être suivies pour l'instant par les éco-organismes. Le site permet de deviser en ligne et d'obtenir immédiatement un prix qui inclut la collecte, le tri et le traitement des équipements destinés ensuite aux filières de valorisation.

Outre le fait de regrouper tous les traitements sur un même lieu, une collaboration de ce type permet de maintenir l'activité de réinsertion sociale spécifique au réseau Envie qui aurait pu être ralentie voire supprimée suite à la mise en place d'une filière industrialisée de traitement des DEEE. Avec cette collaboration, ENVIE 2e Hauts de France prend en charge l'activité de collecte et de démantèlement en privilégiant le réemploi et en réservant les emplois créés à des personnes démunies d'emplois. Envie s'attachera plus particulièrement à réinsérer les ex-salariés de l'usine Brandt Industries, installée sur le site de Lille-Lesquin jusqu'en septembre 2001. ENVIE 2e Hauts de France qualifiera également des salariés qui seront recrutés sur une activité plus industrielle par COOLREC France.
Les appareils ménagers et vidéos réparables collectés par ENVIE 2e Hauts de France seront retournés à ENVIE Hauts de France afin d'être reconditionnés et remis sur le marché. ENVIE Hauts de France emploie 70 salariés dans ses ateliers de Tourcoing, Dunkerque et Raismes et compte 6 magasins sur le Nord-Pas de Calais.

Au final, COOLREC France aura investi 1,6 million d'euros dans l'installation des équipements spécifiques au traitement des mousses frigorifiques, à la séparation des composants et des appareils à tubes cathodiques. ENVIE 2e Hauts de France aura investi 1,5 million d'euros dans les équipements de prétraitement et les aménagements du site industriel.

*www.webcollecte.com

Réactions18 réactions à cet article

 
VAN GANSEWINKEL

"..... COOLREC France, filiale du groupe néerlandais Van Gansewinke ...."

Petite détail : il manque un L

Petite précision : le "patron" belge en France, Van Gansewinkel y possédant plusieurs sociétés liés aux déchets, est M. Etienne DEWULF.

Constructif | 05 octobre 2006 à 06h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:VAN GANSEWINKEL

En effet ! autant pour nous : c'est corrigé.

Cordialement

David Ascher

Ascher David | 05 octobre 2006 à 11h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Verboten

Curieux cette expression en néerlandais sur la photo montrant les machines à laver sur le tapis roulant. Est-ce réellement une photo prise sur le site français ?

Curieux | 05 octobre 2006 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Verboten

Peu importe la photo. J'ai personnellement visité le site de Lequin. C'est impressionnant.
Etant moi-même dans le traitement des D3E, je dois bien avouer que tout est mis en oeuvre pour un respect total de l'environnement, des travailleurs, et que l'élimination des produits est réalisée dans des conditions parfaites.

Chapeau.

lang | 05 octobre 2006 à 13h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
coût de fonctionnement ?

Bonjour,

L'article cite les coûts d'installation, mais pas le coût de fonctionnement prévu (coût de la collecte compris).

L'opération "Initiative recyclage" de Nantes mentionne un coût de 1,24 millions d'euros, pour 4000 tonnes collectées et valorisées en 2 ans.

Soit environ 150 € /t/an.

Sachant que 1,7 millions de donnes de DEEE par an sont produits, que ces chiffres sont très approximatifs, qu'ils augmentent de 3-5% par an, que ces chiffres sont certainement sous-estimés, que 5 millions d'ordinateurs par an sont achetés actuellement en France, et que le rythme de leur obsolescence augmente lui aussi...
... la croissance de notre infrastructure numérique ne nous met-elle pas dans une véritable impasse écologique et sociale ?

LePresta | 15 octobre 2006 à 20h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
comment installer une usine de recyclage ?

sOUHAITANT INSTALLER UNE USINE DE RECYCLAGE DU TYPE DE CELLE DE ENVIE 2e ET COOLREC EN AFRIQUE J'AIMERAI SAVOIR COMMENT CONNAITRE LECOUT DE CE TYPE D'USINE CLES EN MAINS ET A QUI S'ADRESSER POUR OBTENIR DES DEVIS ET UN DOSSIER COMPLET POUR ETUDIER UN FINANCEMENT.

SERENA | 22 novembre 2006 à 09h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Verboten

Bonjour,

je me pose une question. Comment sont traités les appareils portables et compacts tels que les téléphones mobiles pas exemple. Je crois savoir que l'on retire la batterie mais que fait on du reste ?

Anonyme | 21 décembre 2006 à 18h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Valorisation mousse polyuréthane

Bonjour,
Travaillant pour le groupe cimentier Holcim, nous serions intéressés pour étudier la valorisation des mousses polyuréthanes que vous récupérer via votre plateforme.
Pourriez vous me contacter (tel. +33 6 86 46 75 73) ou m'indiquer la personne idoine à contacter.
Merci d'avance.
Salutations

Anonyme | 13 février 2007 à 13h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:comment installer une usine de recyclage ?

Bonjour,

Tout comme vous j'aimerais me lancer dans cette aventure en FRANCE (et j'aurais voulu savoir si vous aviez eu des réponses suite à votre demande.
Je vous remercie pour votre réponse.
Cordialement,
Mohidine

mohidine | 13 février 2007 à 14h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Valorisation mousse polyuréthane

Bonjour,
Travaillant pour le groupe CONVERTEAM, nous produisons des déchets de mousse polyuréthane moulée et nous souhaiterions valoriser ces déchets qui sont actuellement enfouis.
Si vous avez connaissance de sociétés susceptibles d'être intéressées par nos mousses, merci de contacter le 06.12.80.47.78.
Merci d'avance
Salutations

a.bernhard | 01 juillet 2007 à 18h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:comment installer une usine de recyclage ?

Bonjour,

Je suis aussi intéressée par des informations pour l'installation d'une entreprise de recyclage de DEEE. Je suis preneuse de toutes informations utiles en la matière.
- système automatisé existant
- Info sur les filières de valorisation possible ( bilan matière des gisements de DEEE d'un entrprise de recyclage)
- montant investissement et frais de fonctionnement ( en corrélation avec la quantité de déchets traités).
- retout d'expérience pour ceux qui ce sont lancés dans l'aventure

Par avance merci

louna1 | 27 juillet 2007 à 13h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
ordre de prix

je cherche à savoir quel est le prix de revente d'un ordinateur démantelé par composants principaux, hors transport
merci

undercover | 28 août 2007 à 12h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Valorisation mousse polyuréthane

Bonjour,

Je souhaite savoir si vous êtes toujours intéressé par le recyclage des mousses de polyuréthanne.

Cordialement,

Anonyme | 07 octobre 2007 à 21h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Valorisation mousse polyuréthane

Bonjour,

Nous recherchons une filière de recyclage de mousse polyuréthane issue DEEE.

mon tél : 06.03.73.84.74

slts

jsacar | 17 octobre 2008 à 09h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Valorisation mousse polyuréthane

je suis dans la production de la mousse en polyurethane et je voudrais faire la recuperation des dechets alors je voudrais savoir le prix de vos dechets

nadir | 02 mars 2009 à 20h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Valorisation mousse polyuréthane

Bonjour,

Petites questions: que faites-vous de la mousse PU? à combien la rachèteriez-vous?

Sophie | 04 janvier 2010 à 18h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Valorisation mousse polyuréthane

bonjour je souhaiterai savoir si la récupération de la mousse polyuréthane est toujours d'actualité car j'ai des chutes à revaloriser.si ca vous interesse n'hesite pas à me contacter.merci

will | 12 mai 2010 à 13h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Que faites quand il y en a des déchets tels que : lampes d'anciens récepteurs radio / télévision, de transformateurs, étant retraité je recherche de tels composants pour effectuer des montages et autres appareils à lampes.

Je reviens du Tarn et Garonne, Lafrançaise pour être précis, ils ont un volume impressionnant de compost que chaque jardiner du coin peuvent utiliser pour leur jardin et potager, cela existe t-il dans la métropole Liloise ??

Merci pour votre aimable réponse

@mail : ilex-910@orange.fr

D. Lehoux

ilex | 05 septembre 2011 à 15h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Tunnels BIODOME© pour un compostage optimisé et sans nuisances HANTSCH