En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Deux députés souhaitent initier une démarche éco-citoyenne de l'état dans la récupération d'eau

Après les aides à l'installation de récupérateur d'eaux pluviales pour les particuliers, deux députés proposent une loi pour que tout nouveau bâtiment public intègre un dispositif de collecte, de traitement et de distribution des eaux de pluie.

Eau  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
En mai dernier, les députés UMP Patrick Beaudouin (Val-de-Marne), Françoise Branget (Doubs) et Michel Raison (Haute-Saône) avaient déposé un amendement au projet de loi sur l'eau et les milieux aquatiques visant à encourager l'installation de systèmes de récupération des eaux pluviales pour les particuliers, par le biais d'un crédit d'impôts de 40 % du coût des travaux engagés pour un plafond de dépense de 5000 euros. Voté par l'Assemblée Nationale, ce nouveau a été adopté même s'il avait toutefois été modifié par le Sénat en septembre dernier qui l'avait abaissé de 40 % à 15 %.

Aujourd'hui, Patrick Beaudouin et Françoise Branget ne s'arrêtent pas là. Les deux députés ont déposé une proposition de loi obligeant tout nouveau bâtiment public à intégrer un dispositif de collecte, de traitement et de distribution des eaux de pluie. Selon eux, il est primordial que l'Etat et les collectivités locales montrent l'exemple et promeuvent de nouveaux modes de vie et de consommation d'eau en installant notamment dans tous les nouveaux bâtiments d'équipement public appartenant à une collectivité publique, un dispositif de collecte, de traitement et de distribution des eaux de pluie. De ce fait, l'Etat unifierait les initiatives qui commencent à voir le jour dans certaines collectivités françaises, tout en sensibilisant les entreprises, les professionnels et les particuliers à entreprendre des démarches similaires, indiquent les députés.

En effet, l'eau de pluie convient parfaitement à toute une série d'usages tels que l'arrosage des espaces verts, le nettoyage des véhicules, la défense incendie ou pour une utilisation interne aux bâtiments, notamment les sanitaires, buanderies et laveries collectives. Les enjeux sont de taille quand on considère les surfaces de toitures des bâtiments publics concernés. À titre indicatif, dans un établissement scolaire de 350 élèves et d'une surface couverte de 3 000 m2, la collecte moyenne des eaux pluviales s'élèverait à près de 2 300 m3 par an, estiment-t-ils.
Outre l'aspect écologique évident qui inscrirait les bâtiments concernés dans une démarche de Haute Qualité Environnementale, Patrick Beaudouin considère que la récupération d'eau permettrait également aux utilisateurs publics, et donc au contribuable, de réaliser des économies substantielles compte tenu du coût croissant d'utilisation de l'eau potable. Sa généralisation progressive entraînerait nécessairement une baisse des coûts d'équipement et une maîtrise plus attentive de la consommation d'eau domestique, souligne-t-il.

Réactions13 réactions à cet article

 
livre sur le sujet

Auteur d'un livre sur :
" LES EAUX PLUVIALES"
Réupération, gestion, réutiisation
je pense réponde, en grande partie, aux questions qui se posent et aux enjeux qui se ratachent à ce sujet
Editions Johanet
l'auteur James Chéron

james_eau | 16 octobre 2006 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:livre sur le sujet

Bonjour! Je vous écris de Genève, où siège une petite ONG internationale, L'Alliance Internationale pour la gestion de l'eau de pluie. Nous avons comme but de promouvoir la gestion de l'eau de pluie dans le monde, ainsi que de réunir les gestionnaires de l'eau de pluie dans une organisation forte et infliente. Voulez-vous nous joindre?
Vessela Monta, Directrice Exécutive ad Interim

la pluie | 17 octobre 2006 à 11h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Alliance Intern. pour la gestion de l'eau de plui.

IRHA est une ONG internationale basée à Genève qui a comme objective la promotion de la gestion de l'eau de pluie. La démarche des deux députés français nous intéresse, car elle ouvre la voie d'une plus large utilisation de cette précieuse ressource naturelle. Elle est encore plus importante, car elle montre les actions nécessaires à entreprendre pour inciter et faciliter l'usage de la pluie.

Nous voudrions bien prendre contact avec les deux députés qui ont entrepris les démarches décrites dans votre l'article.

Meilleures salutations,

Vessela Monta
Directrice Exécutive ad Interim
Alliance Internationale pour la Gestion de l'eau de pluie

la pluie | 17 octobre 2006 à 11h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Alliance Int. pour la gestion de l'eau de pluie

Bonjour,

J'ai déjà écrit un message, qui s'est envolé plus vite que je le voulais. Je ne suis pas sûre qu'il vous atteindra, ainsi je le repète brievement:
Comme Directrice de l'Alliance Internationale pour la Gestion de l'Eau de Pluie, je voudrais prendre contact avec les deux députés français, initiateurs de l'action dont vous parler dans l'article.

la pluie | 17 octobre 2006 à 11h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:livre sur le sujet

Bonjour

Ce livre est en vente sur notre boutique :

https://www.actu-environnement.com/ae/boutique-environnement/catalog/product_info.php?products_id=140

Cordialement

Anonyme | 18 octobre 2006 à 11h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Alliance Intern. pour la gestion de l'eau de p.

Bonjour

Vous pouvez trouver leurs CV sur le site de l'Assemblée Nationale :

http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/fiches_id/414.asp
http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/fiches_id/267545.asp

Cordialement

Anonyme | 18 octobre 2006 à 11h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Récupération d'eau

C'est une idée géniale mais il faudrait aussi s'occuper des particuliers afin "d'obliger" à la récupération d'eau toute nouvelle construction. C'est tellement plus simple de le prévoir à ce moment là !

Valérie

Anonyme | 19 octobre 2006 à 17h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bravo aux députés

Bonjour,
Bravo à ces 2 députés !
Pourquoi le Sénat a-t-il modifié le crédit d'impôt de 40 à 15%? On devrait vraiment inciter les gens à récupérer cette eau de pluie (quitte,peut-être, à leur offrir des récupérateurs d'eau qui sont très facile à poser.) Je le fais depuis des années, mon jardin et mon porte-feuille s'en portent très bien .

mamaro | 20 octobre 2006 à 11h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:livre sur le sujet

Bonjour
Je suis étudiante en dernière année d'architecture, j'habite Paris et je fais mon mémoire sur l'intégration de la récupération d'eau de pluie du bâtiment, je suis donc intéressée par votre organisation!
Si vous avez des exemples de bâtiments intéressants à me faire connaître, j'en serais très heureuse!
Nolwenn Collet

Nol | 26 octobre 2006 à 20h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:livre sur le sujet

Bonjour,
Je répond à votre message tardivement. Si vous désirez voir une installation existante à Reims à la Bibliothèque Universitaire bâtiment HQE.

champagne | 17 novembre 2006 à 16h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
recherche d'information

Je recherche des documentations et des expériences réalisées et un contact avec l'alliance internationale pour la gestion de l'eau de pluie en vue de réaliser un projet sur une agglomération.

michel mombrun

Anonyme | 30 novembre 2006 à 10h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Récupération d'eau

C'est effectivement une bonne idée ! Tout le monde parle d'économie d'eau du" robinet" alors que nous jettons des millions de m3 à chaque pluie! De plus une eau de qualité ,mise à part son acidité, elle est idéale pour beaucoup d'utilisation et GRATUITE !
ERIC

eric | 26 janvier 2007 à 15h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Récupération d'eau

Eric,votre réponse est excellente;nous pouvons y ajouter quelques idées de plus.En effet,si l'on veut vraiment faire une politique d'économie,il faut que l'achat du matériel nécessaire à l'installation soit complètement détaxé,accessible non seulement aux nouvelles constructions,mais à tous car il n'est pas du tout économique de saturer les stations d'épurations avec 80% d'eaux pluviales.De plus,les cuves,regards et tuyaux devraient etre fabriquées en France avec des plastiques issus des récupérations des déchets des habitants de ce pays.Ainsi, il y aurait des intérets ecolonomiques pour tous.Ces idées sont toutes personnelles mais peuvent etre partagées.Francis.

francis | 10 août 2008 à 16h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager