Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

2021 : année record pour l'électricité renouvelable, mais insuffisante pour atteindre les objectifs de la PPE

Energie  |    |  Nadia Gorbatko  |  Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°422 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°422
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Avec près de 4 GW de nouvelles capacités installées, l'année 2021 aura constituée une année record pour l'électricité renouvelable. Telle est la conclusion du Panorama de l'électricité renouvelable au 31 décembre dernier, publié par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), RTE, Enedis et l'agence ORE (Opérateurs de réseaux d'énergie). Toutes énergies confondues, la puissance totale du parc électrique EnR s'élevait à 59 781 MW, fin 2021, dont 25 718 MW pour le parc hydroélectrique, 18 783 MW pour l'éolien, 13 067 MW pour le solaire et 2 213 MW pour les bioénergies.

   
Évolution de la puissance installée. © SER
 
   
En termes de capacité installée, la filière solaire photovoltaïque se montre la plus dynamique, puisqu'elle gagne 2 687 MW, soit un niveau de raccordement trois fois supérieur à celui de 2020. Avec 761 MW mis en service – presque autant que pour l'année 2020 entière –, le dernier trimestre 2021 atteint même des niveaux historiques. Le parc éolien, de son côté, bénéficie de 1 202 MW supplémentaires, à peine plus qu'en 2020, dont 310 MW durant le dernier trimestre. Si les ressources en hydroélectricité restent stables, la filière des bioénergies augmente son potentiel de 63 MW.

L'année dernière, l'ensemble des filières renouvelables a ainsi participé à hauteur de 25 % à la couverture de la consommation d'électricité de la France métropolitaine. Une proportion en baisse de deux points par rapport à 2020 qui s'explique par une production renouvelable en légère baisse (117,5 TWh, pour 121,2 TWh en 2020) et par une consommation électrique plus importante après les confinements liés à la crise sanitaire de 2020. Ces bons résultats ne permettront pourtant pas à la France de rattraper son retard sur les objectifs de sa programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui table, en 2023, sur un parc de 24 100 MW pour l'éolien et de 20 100 MW pour le solaire. Un raccordement de 3 500 MW par an en solaire et de 2 600 MW par an pour l'éolien serait nécessaire.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour, y-a-t-il une estimation des surfaces nécessaires pour arriver à un parc de 24 100 MW pour l'éolien et de 20 100 MW pour le solaire en 2023 ? Quelles sont ces surfaces disponibles ? Beaucoup d'installations éoliennes ou solaires se font actuellement en réalité, non pas sur des espaces déjà artificialisés ou dégradés, mais sur des espaces naturels et des surfaces agricoles donc au détriment de la biodiversité ou de l'alimentation. J'ai regardé le rapport, une seule photo de photovoltaïque en toiture, toutes les autres photos sont du photovoltaïque au sol. C'est en effet la réalité actuellement.

Nature20 | 18 février 2022 à 17h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Nature20,

Oui, cette estimation existe, on la trouve dans le chapitre environnement du Rapport de RTE Futurs énergétiques 2050:

https://assets.rte-france.com/prod/public/2022-02/BP50_Principaux%20re%CC%81sultats_fev2022_Chap12_analyse%20environnementale.pdf

C'est page 711, le scénario N03 correspond à 70GW de solaire installé (et M0 à 208 GW). 70GW
En gros, ça tourne autour de 600ha pour 1GW installé en artificialisé (en imperméabilisé c'est très faible).

Mais la principale conclusion c'est quand même que ce qui artificialise les sols en France c'est surtout l'étalement urbain et les routes.

Ramona | 21 février 2022 à 15h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Micro-onduleur DS3, la nouvelle génération pour le PV résidentiel APsystems