En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les émissions de gaz à effet de serre dans les pays industrialisés sont reparties à la hausse

Alors que les émissions de gaz à effet de serre avaient légèrement diminué dans les pays industrialisés entre 1990 et 2004, la tendance revient à la hausse pour la période 2000-2004. Les Etats-Unis restent invariablement le plus mauvais des élèves !

Gouvernance  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Les émissions de gaz à effet de serre dans les pays industrialisés sont reparties à la hausse ces dernières années malgré les engagements du protocole de Kyoto. C'est cex qui ressort du rapport annuel du secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

D'après le rapport intitulé « Données des gaz à effet de serre 2006 » qui compile les données rassemblant les informations venant des 41 pays industrialisés parties à la Convention-Cadre, les émissions globales des pays industrialisés ont chuté de 3,3 % au cours de la période 1990-2004, mais cette baisse était surtout attribuable à une diminution de 36,8 % des émissions dans les pays d'Europe centrale et orientale en transition sur le plan économique. Dans les autres pays industrialisés, les émissions ont au contraire progressé de 11%.

Ce qui est préoccupant c'est que les pays en transition sur le plan économique, qui étaient principalement responsables jusqu'à présent de la réduction globale enregistrée dans les pays développés ont connu un accroissement de la production de gaz à effet de serre de 4,1 % au cours de la période 2000-2004, a déclaré M. Yvo de Boer, Secrétaire exécutif de la CCNUCC, lors de la présentation des éléments marquants du Rapport. Il en résulte que les pays industrialisés devront intensifier leurs efforts visant à mettre en œuvre de vigoureuses politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a-t-il ajouté.

Les transports restent le secteur le plus inquiétant avec des rejets de gaz à effet de serre ayant augmenté de 23.9 % entre 1990 et 2004.

Sur les 41 pays répertoriés dans cette étude, 34 ont augmenté leur rejet entre 2000 et 2004. Parmis eux : le plus gros producteur de gaz à effet de serre, les Etats-Unis. Avec 7 milliards de tonnes rejetées en 2004, ils sont responsables de 39,4% des émissions de l'ensemble des 41 pays. Le pays qui enregistre la plus forte progression est la Turquie, dont les émissions ont augmenté de 72,6% entre 1990 et 2004.

Parmi les pays qui ont signé le protocole de Kyoto, l'Espagne (+49% entre 1990 et 2004), le Portugal (+41%), la Grèce et le Canada (+26,6%) apparaissent comme les moins bons élèves. D'autres sont en revanche relativement proches de leurs objectifs : l'Allemagne a réduit ses émissions de 17,2% depuis 1990, la Grande-Bretagne de 14,3%, le Danemark de 1,1 et la France de 0,8%.
Globalement, dans les 35 pays parties au protocole de Kyoto, les émissions de GES ont baissé de 15,3% entre 1990 et 2004. Le CCNUCC estime que les Parties au Protocole de Kyoto devraient pouvoir respecter leurs engagements individuels s'ils appliquent sans tarder les mesures nationales d'atténuation prévues et en ayant recours aux mécanismes souples fondés sur le marché établis par le Protocole.

La CCNUCC a lancé récemment le dernier mécanisme axé sur des projets prévus par le Protocole de Kyoto : le mécanisme d'application conjointe, qui permet aux pays industrialisés d'obtenir des crédits de carbone lorsqu'ils financent des projets de diminution des émissions dans d'autres pays développés. Celui-ci vient en plus du mécanisme pour un développement propre permet permettant aux pays industrialisés d'investir dans des projets de développement durable destinés à abaisser les émissions dans les pays en développement, qui leur valent en retour des crédits d'émission échangeables.

Selon le CCNUCC, jusqu'à présent, environ 375 projets ont été enregistrés au titre de ce mécanisme, pour une baisse potentielle totale supérieure à 600 millions de tonnes de gaz à effet de serre. Plus de 900 projets sont par ailleurs actuellement en attente. La somme des réductions potentielles jusqu'à 2012 pour l'ensemble des projets dans la filière s'élèverait à environ 1,4 milliard de tonnes, soit autour de 12 pour cent des gaz émis en 1990 par les pays industrialisés Parties au Protocole de Kyoto.

Le Protocole sera d'ailleurs au centre d'une Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Nairobi du 6 au 17 novembre. Les négociations relatives à la deuxième période d'engagement du Protocole devraient se poursuivre ainsi que le dialogue sur l'évolution future des actions menées en rapport avec les changements climatiques dans le cadre de la CCNUCC. Précédant de deux jours cette conférence, le 4 novembre prochain est la date retenue par les Organisations Non Gouvernementales pour que les citoyens de toute la planète se mobilisent en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Réactions13 réactions à cet article

 
Tout est question d'angle de vue

Vous dites dans votre article "La somme des réductions potentielles jusqu'à 2012 pour l'ensemble des projets dans la filière s'élèverait à environ 1,4 milliard de tonnes, soit autour de 12 pour cent des gaz émis en 1990 par les pays industrialisés Parties au Protocole de Kyoto. "
Certes, 12% ca parait énorme et difficile. Mais comme vous comparer les réductions cumulées sur 6 ans avec des émissions annuelles, si on rapporte tout sur un an, les 12% deviennent 2% seulement !
C'est déjà un premier pas, mais on est en droit d'attendre de la part de journalistes d'AE un minimum d'objectivité dans la présentation des données, de façon à ne pas nous induire en erreur lors d'une lecture rapide

Point de vue | 02 novembre 2006 à 05h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Taux par habitant

Pourriez-vous nous indiquer le classement des pays européens en ce qui concerne le taux d'émission de gaz à effet de serre PAR HABITANT ; en particulier où se situe la France ??

JEF | 02 novembre 2006 à 15h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Taux par habitant

Tu trouveras ces données dans le rapport http://reports.eea.europa.eu/eea_report_2006_9/en

La France est à 9.3 t Eq CO2 /hab en 2004, soit :
- proche de la moyenne des 15 et des 25 (11 tonnes)
- le 3ème "meilleur élève" des 15
- le 7ème des 25
- le 13ème de l'europe plus large (25 + Norvège, Islande, Bulgarie, Liechtenstein, Suisse, Roumanie, Croatie, Turquie)

Comme quoi le nucléaire n'est pas si mirifique que ça..

nini | 02 novembre 2006 à 16h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Taux par habitant

Je ne voulais pas aborder le sujet du nucléaire, mais puisqu'on en cause, alors quel est en Europe :
- le classement des pays en ce qui concerne l'émission de gaz à effet de serre par kwh produit ?
- le classement des pays en ce qui concerne le pourcentage de kwh nucléaire ??
- le classement des pays en ce qui concerne le taux de kwh éolien???
La réponse m'intéresse...

JEF | 02 novembre 2006 à 17h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Taux par habitant

Tu parles de quels kWh?
électricité ou toutes énergies? Production primaire, conso brute ou demande finale en énergie?
Attention, en 2005 l'électricité ne représente que 20% de l'énergie finale consommée en europe (des 25), et 23% en France. Les fossiles représentent 70% (69% en france).
Donc en France, le nucléaire représente 17% (80% de 20%) de l'énergie finale consommée.
C'est 6% en Europe, et 2% dans le monde.

Par ailleurs, s'intéresser à l'émissions de GES par KWh ou tep produits ou consommés n'a pas vraiment de sens, puisque cela fait l'impasse sur le volet, essentiel, des économies d'énergie.

Tu trouveras toutes les données (annexe 2 dans le rapport téléchargeable) sur :
http://ec.europa.eu/dgs/energy_transport/figures/trends_2030_update_2005/index_en.htm

Il n'y a pas le détail de l'éolien , mais hydroelec + éolien sont agglomérés.
Il n'y a pas de synthèse, et je n'ai pas le temps de faire le classement de tous les pays.

Bon courage..

nini | 02 novembre 2006 à 20h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Taux par habitant

Bonjour,

Le danemark a un des kwh electrique les plus plus polluant malgré la quasi
saturation ( 30% ) de son gisement éolien. Soit dans les 840 g/kwhe pour le
danemark, par comparaison la France est a 90 g ( merci de nucléaire...) et
l'allemagne "ecologiste" a 600 g.

Ces haut taux s'expliquent par la présence de petites usines équipées en
petits et moyens Groupes Electrogenes ( dont les rendement sont généralement
trés faibles ) qui prenent le relais lorsque les éoliennes ne tournent
plus..

NYV; | 03 novembre 2006 à 10h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Taux par habitant

"par comparaison la France est a 90 g merci de nucléaire"

n'oublions pas que nous n'avons pas encors commencé le chantier titanesque du démantelement des centrales nucléaires... Ce chiffre ne veut rien dire.

Et enfin qui sommes nous pour dire qu'il vaut mieux rejeter moins de CO2 mais produire des déchets ultra mortels dangereux, et extrement difficile a stocker.... pour des milliers/millions d'annees?

Je prefere la pollution au CO2 du Danemark, et la courageuse politique de l'allemangne qui est en train de tout changer. En France, on fait rien, et on trouve plein de gens (souvent ignorants) qui soutiennent le nucléaire

ric | 03 novembre 2006 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Objectif prioritaire : le CO2 !!

Les emissions de CO2 des danois et allemands sont largement plus nocives pour l'environnement que le stockage de quelques dizaines de Mètres cube de nos déchets nucléaires.

Il faut savoir quel combat l'on doit mener. Abandonner le nucléaire pour les 20 ou 30 ans qui viennent, même avec d'importantes économies de consommation nous conduirait tout droit vers un accroissement de nos emissions de CO2....
Dans cette logique stupide, comment développer le ferroutage, la voiture éléctrique ou hydrogène, le train, le tramway.... ?? Adieu KYOTO !!!

Fragued | 04 novembre 2006 à 15h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Objectif prioritaire : le CO2 !!

"le stockage de quelques dizaines de Mètres cube de nos déchets nucléaires"
Faux. Faux. Faux. La France a elle seule produit au moins 60 000 tonnes par an! Cela est sans compter Les dechets que nous importons et avons importé en France!

Cela est sans compter les dechets qui seront produit lors du demantement des centrales. Des MILLIONS de m3, pas "quelques dizaines."

De plus 1 seul de ces kilo est capable de contaminer d'enorme quantité de matière saine.

Pour moi le nucléaire est bien plus dangereux, car c'est une bombe qui explosera dans peut etre 10 ans 100 ans ou plus. Au moins le CO2 on en voit les effets tous les jours. Le CO2 n'est pas un poison (sauf a plus de 10% de concentration)

Arretons ce discours minimaliste cree par quelques soi-disants scientifiques (payés par AREVA). le nucléaire est l'activité la plus polluante jamais crée par l'homme. Le pire du pire.

ric | 06 novembre 2006 à 11h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Objectif prioritaire : le CO2 !!

pas le temps de repondre à tout, mais ce que tu a dis m'a fait bondir sur ma chaise:

" Au moins le CO2 on en voit les effets tous les jours. Le CO2 n'est pas un poison (sauf a plus de 10% de concentration) "

Tu as déja entendu parler de l'effet de serre et de ses conséquences????

Les gens des deux bords disent souvent n'importe quoi. mais le réchauffement climatique tu seras mort qu'on en verra encore les conséquence dramatiques. alors avant de dire que le CO2 c'est pas grave refléchi un peu (ou informe toi si ce n'est pas encore fait)

bast | 06 novembre 2006 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Objectif prioritaire : le CO2 !!

Inutile de bondir pour rien, apprends a lire d'abord.

Sans effet de serre, la vie ne serait quasiment pas possible sur Terre. Le CO2 est indispensable a la vie sur Terre.

Je suis parfaitement au courant de ce phénomene (l'effet de serre) et c'est pour cela que je dis : "Au moins le CO2 on en voit les effets tous les jours", par exemple le réchauffement de la planete ou la concentration en CO2 de l'atmosphere sont des phénomènes mesurables.

Mais ou as tu lu dans mon message que "le CO2 c'est pas grave"?

ric | 06 novembre 2006 à 19h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Taux par habitant

et bien va dire ça au 100 000 chinois qui meurt chaque année par les rejet des centrales aux charbons
a oui l'allemagne en 2007 a 40 centrales en construction car l'éolienne ça marche 1/4 du temps et surtout ça marche pas en présence d'anticyclone (grand froid et absence de vent)
en claire l'éolienne ça marche quand on a pas besoin d'électricité

le nucléaire a des défaut mais a ce jour la seul énergie qui ne rejette pas de gaz a effet de serre

a oui rappelons aussi la garentie aux fabricant d'éolienne de leur acheter à prix fixe 82€ pour 1000kWh le nucléaire en période creuse étant à 5€

nico | 04 octobre 2007 à 16h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Taux par habitant

et bien va dire ça au 100 000 chinois qui meurt chaque année par les rejet des centrales aux charbons
a oui l'allemagne en 2007 a 40 centrales en construction car l'éolienne ça marche 1/4 du temps et surtout ça marche pas en présence d'anticyclone (grand froid et absence de vent)
en claire l'éolienne ça marche quand on a pas besoin d'électricité

le nucléaire a des défaut mais a ce jour la seul énergie qui ne rejette pas de gaz a effet de serre

a oui rappelons aussi la garentie aux fabricant d'éolienne de leur acheter à prix fixe 82€ pour 1000kWh le nucléaire en période creuse étant à 5€


a celui qui dit que les rejet de co2 sont moins garve que les déchets nucléaire
il faut aussi se renseigner car la plus grande partis des dechet nucléaire est retraité et ne présente plus de risque pour la santé
la radioactivité est naturelle les les hotesse de l'aire en savent quelques choses elles se prennent plus que vous et moi a chaque trajet
dans la médicine aussi on utilise certains traceurs radioactif par exemple
les miilions de réfugié climatiques apprécierons les remarques comme quoi le co2 c'est pas nocifs, les victimes des catastrophes naturels aussi sans parlé des espèces qui vont disparaitre, en comparaison ebn france combien de mort du a des déchets ou des centrales nucléaires française

faut arrêter avec les données des écolos et de greenpeace
qui finance greenpeace?? 17% des dons des particuliers mais surtout 83% de financement industriel dont 0% par les industrie nucléaires
les plus gros donnateurs les 3 plus grosses compagnie pétrolière américaine puis ensuite BP et total
c'est sûre greenpeace ont les a vue manifester contre les essais nucléaire, contre le démentaillement du porte avion nucléaire français mais pour l'amoccocadis??? l'érica???? ...
silence totale normale....

nico | 04 octobre 2007 à 16h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…