En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nicolas Hulot s'adresse aux futurs candidats à la Présidence de la République

Plébiscité dans les sondages, Nicolas Hulot présente son ''pacte écologique'', destiné à placer les enjeux environnementaux au cœur du débat politique et citoyens.

Gouvernance  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Nicolas Hulot, président de la Fondation pour la Nature qui porte son nom, a invité les candidats à l'élection présidentielle mais aussi les citoyens à s'engager sur un ''pacte écologique''. Nous ne pouvons plus attendre que les enjeux écologiques et climatiques soient enfin considérés comme une priorité, a indiqué Nicolas Hulot lors d'une conférence de presse à Paris. Ou nous décidons d'opérer la mutation écologique ou nous allons subir de force cette mutation, a-t-il ajouté. De ce fait Nicolas Hulot et les experts du Comité de Vielle Ecologique de la Fondation proposent que cette mutation s'organise autour d'un pacte écologique. Je lance aujourd'hui aux Français un appel à la mobilisation écologique à soutenir le Pacte écologique, disponible à partir de mercredi sur le site www.pacte-ecologique-2007.org. Et j'interpelle les candidats pour leur demander de s'engager sur ce pacte, a déclaré l'animateur-producteur de l'émission Ushuaïa qui était entouré notamment de l'astrophysicien Hubert Reeves, de l'explorateur Jean-Louis Etienne, de l'auteur, philosophe et conférencier Pierre Rabhi, du réalisateur Luc Besson, du photographe Yann Arthus-Bertrand, et des chanteurs Julien Clerc, Florent Pagny et Pascal Obispo.

Le pacte a l'objectif de placer les enjeux écologiques et climatiques au cœur des débats politiques à venir. Il vise à interpeller tous les candidats à l'élection présidentielle, au-delà des clivages politiques, à mobiliser les citoyens et à ouvrir le débat public en proposant aux candidats 10 objectifs et 5 propositions concrètes pour alimenter leurs programmes. On y retrouve la création d'un poste de vice-Premier ministre chargé du développement durable, l'instauration d'une nouvelle taxe carbone qui croîtrait de manière progressive jusqu'à ce que la division par quatre des émissions soit atteinte, une réorientation des subventions agricoles vers une agriculture de qualité, la systématisation des procédures de démocratie participative et enfin la mise en place d'une politique d'éducation et de sensibilisation.

Résumées sur le site Internet et présentées de manière détaillée dans un ouvrage intitulé Pour un pacte écologique, publié aux éditions Calmann-Levy en libraire le 8 novembre, les propositions sont ouvertes au débat, prévient Nicolas Hulot et seraient techniquement et juridiquement applicables dès le début du mandat du nouveau président. Nicolas Hulot a également encouragé les candidats à considérer les propositions des autres ONG environnementales. J'aimerais que s'installe enfin un vrai dialogue avec les ONG, a-t-il souhaité.

Notons que Nicolas Hulot demande aux candidats de se prononcer sur les propositions. Il s'agira pour les candidats de les étudier, de les enrichir, voire de les aménager et/ou de proposer des alternatives, explique-t-il. Leurs réponses seront ensuite publiées sur le site Internet. Il reste confiant car selon lui, plus rien n'empêche notre société de passer à l'acte. Il y'a une disponibilité de l'opinion et une maturité politique, estime-t-il.

Mais si rien n'est fait, Nicolas Hulot se garde la possibilité d'annoncer sa candidature car lors de la conférence de presse, il ne s'est pas prononcé sur ce sujet. Cela n'est ni le lieu ni l'heure de lever cette hypothèse ou de la confirmer. Selon un sondage* publié dans le Journal du Dimanche, 43% des Français souhaiteraient qu'il soit candidat à la présidentielle.


*Sondage réalisé par téléphone les 2 et 3 novembre auprès d'un échantillon national représentatif de 1.011 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Réactions75 réactions à cet article

 
Re:Re:La mobilisation

Bonjour,
Merci de votre appréciation. Je suis moi-même un fervent partisan des Plans de Déplacements d’entreprise, car le citoyen ne peut pas tout, et l’entreprise doit aussi s’engager. D’ailleurs, certaines entreprises importantes et des collectivités l’ont fait chez nous : Le Conseil Régional NPdC, le Conseil Général, la Préfecture, les assurances La Mondiale, le Groupe Vauban, Gaz de France, FR3, etc….et le réseau Transpole (bus, métro, tramway) a développé tout un secteur de communication en ce sens.
La difficulté vient, comme vous le signalez, de faire comprendre aux PME et aux TPE l’intérêt de s’inscrire dans ce type de démarche : limiter les surfaces et les coûts de stationnement en ville, rationaliser les déplacements d’entreprise, etc…. et entretenir un bon climat social (participation financière aux déplacements en transports en commun) et une meilleure image de l’entreprise.
Et il faut l’implication et la conviction du chef d’entreprise lui-même pour y arriver. Tant que ce préalable n’est pas acquis, ne n’est même pas la peine de s’engager (je vis cela actuellement dans ma propre entreprise).
Plus globalement, je pense que la « Responsabilité Sociétale des Entreprises » est en train de gagner du terrain, petit à petit, et que le Développement Durable, tout doucement commence à s’inscrire dans les stratégies d’entreprise, à partir du moment où on s’aperçoit que l’écologie et une certaine éthique peuvent faire progresser le chiffre d’affaires, l’image et le climat social.
Cordialement,

Dév.Durable.UDF.Nord
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:La mobilisation

Bonjour à vous également,

Les émissions des gaz à effet de serre concernent la planète entière, d’où qu’elles proviennent, et je pense que Nicolas Hulot en est bien conscient lorsqu’il parle des ONG au sens large, c’est-à-dire aussi celles qui oeuvrent à l’International. D’ailleurs, si vous voulez suivre ce qui se passe actuellement à la conférence de Nairobi, vous pouvez aller sur le site du réseau Action Climat (international) et en cliquant sur « ECO » obtenir un compte-rendu au jour le jour des ONG qui sont sur place. Justement, Nairobi est important car on va en particulier consolider le « Mécanisme de Développement Propre » (MDP) qui consiste à permettre à des firmes européennes de réaliser des « investissements énergétiques propres » dans les pays en voie de développement en échanges de quotas carbone (il ne sert en effet à rien de réduire les émissions en France si ces pays se développent en suivant la même voie que les pays industrialisés, c’est à dire en émettant massivement de leur côté des gaz à effet de serre). Il va s’agir aussi de réorienter ce mécanisme, vers l’Afrique qui est actuellement défavorisée : seuls 3 projets y ont vu le jour (dont 1 champ d’éoliennes au Maroc), alors que la majorité des 1 000 autres projets en cours se situent en Asie, en Inde et au Brésil.
Il faudra aussi, si on veut que les « générations futures » s’en sortent, que les « Pays du Sud s’en sortent aussi…..en organisant des transferts massifs de technologie… et en annulant la dette des plus fragiles (ainsi que d’autres revendications des associations de solidarité internationale, qui sortent du cadre du défi climatique)
Cordialement,

Dév.Durable.UDF.Nord
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:La mobilisation

Bonjour,
Attention, je ne représente qu’un « petit morceau » d’UDF et je ne parle pas au nom de tout le mouvement, loin s’en faut. Nous avons créé un groupe de travail « Développement Durable » dans la fédération du Nord, et nous publions des articles sur le blog créé à cette occasion, qui sont le plus possible des articles de fond destinés à susciter des débats et des prises de position.
Je dois dire que nous avons des réactions de sympathie, mais pas de prise de positions : il faut reconnaître que, chez nous comme dans les autres partis (sauf les partis écologistes) les élus et les militants ne sont pas très au point, ni sur ce qu’est le Développement Durable (beaucoup l’assimilent simplement à l’environnement) ni sur la complexité de raisonner en termes d’approche globale sur l’écologie, l’économie, le social, les droits humains, à un niveau planètaire… en essayant de concilier le court terme et le long terme.
Et Nicolas Hulot a complètement raison de faire de l’éducation au Développement Durable une priorité car dans notre pays aucune génération n’a été formée, ne serait ce qu’à l’environnement. Et même maintenant, alors que cette éducation est normalement obligatoire au collège et au lycée, dans le cadre de la SNDD, combien d’élèves en bénéficient ?
Là aussi, notre pays est en retard, et vous avez raison, il y a un sacré boulot pour faire bouger les élus…. qui suivent la population…. qui admet de plus en plus le fait écologique, mais qui globalement ne change pas beaucoup ses comportements. Et un élu ne va pas se « suicider » s’il perçoit que l’électorat n’est pas prêt. Et l’information circule mal en France, compte tenu que les médias (sauf justement lorsque des gens comme Nicolas Hulot s’engagent dans une Présidentielle) consacrent rarement des articles ou des émissions de fond ou d’investigation sur le développement durable en général. Et éduquer des millions de gens est un travail de titan : c’est pour cela qu’il faut tous s’y mettre maintenant : les assos, les élus, les partis politiques… et aussi les syndicats ! Nous ne serons pas de trop.
Quant à André Santini, je ne suis pas allé vérifier ses prises de position à ce sujet : si je prends l’exemple de la lutte contre l’autoroute A24, les prises de position dépassent largement les clivages politiques : on trouve des gens du PS, de l’UMP et de l’UDF qui sont pour… ;alors que tous ceux qui suivent le problème climatique savent que l’on est en train de passer du phénomène d’accélération du réchauffement à celui de l’emballement…. et que les transports sont actuellement le principal responsable en termes d’incapacité à maîtriser la hausse des émissions !
Nous (nous sommes quatre dans le groupe de travail) continuerons à nous battre pour cette information et cette éducation pour tous, mais en partenariat avec d’autres sinon nous n’en sortirons jamais.
Quant au pacte écologique à long terme que préconise Nicolas Hulot, François Bayrou a également cette préoccupation… car le « temps des élus » (5 ou 6 ans) est beaucoup trop court pour mettre en œuvre des solutions de long terme.
Cordialement,

Dév.Durable.UDF.Nord
 
Signaler un contenu inapproprié
 
l'important c'est de savoir de quoi on parle...

Je ne jugerai pas Nicolas Hulot dans son implication car il représente la personne adéquate pour soulever le problème de l'environnement. Qu'il se présente meme aux élections! il ne sera pas plus ridicule que nos ministres actuels de tout horizon...Combien de ministres sortent réellement du terrain ? Ont-ils eu des formations spécifiques et des dipômes en adéquation avec le ministère qu'ils occupent? Très peu vous l'avourez...
Nos hommes politiques actuels ne sont que des administrateurs, la plupart d'entre eux sont parachutés, bien confortablement payés et gèrent très bien leurs propres intérêts, Georges Clémenceau a dit: "un escalier de ministère est un endroit où des gens qui arrivent en retard croisent des gens qui partent en avance" ou " les fonctionnaires sont un peu comme les livres de bibliothèques, ce sont les plus haut placés qui servent le moins"... forcément, il savait de quoi il parlait étant un homme de terrain... Clin d'oeil oblige!

trêve de plaisanterie, Nicolas a au moins l'avantage d'être un homme de terrain c'est le cas de le dire, il est je pense sincère, sa vision est plus étendue qu'une place au ministère, je suis persuadée qu'il ne verrait rien à redire si une personne de profile semblable à lui se présentait, ceci de tout horizon politique.
Son message est d'établir une politique intelligente avec des dirigeants qualifiés ou experimentés placés là où ils se doit...Après bien sûre, donner le temps à ces personnes d'appréhender les problèmes correctement et de leur donner les moyens d'agir ( humainement, matériellement, financièrement...
Un exemple: le boucher saurait-il réellement du jour au lendemin transformer son magasin en bijouterie, saurait-il vendre une rivière de perles, une bague de diamant à X carats? Pas persuadée...Quand on se retrouve dans un ministère le temps manque pour être formé directement, alors on passe à la vitesse grand V pour répondre à des besoins eux même très mal diagnostiqués...Les électeurs n'ont pas forcément besoin de se retrancher derrière une étiquette politique, d'ailleurs ils sont blasés et n'ont plus confiance aux hommes ou femmes qui se présentent.

Une politique intelligente et logique est aujourd'hui iimpératif, c'est le message de Nicolas Hulot.

Souhaitons simplement qu'il garde son intégrité s'il devenait ministe, ça c'est une autre histoire...

Sélène

sélène
 
Signaler un contenu inapproprié
 
ENFIN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

de l'espoir!!!!!!!!

rouamaoute
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Bonjour Mélanie,
Je ne peux que t’approuver pour ton désir d’engagement et d’action. Je ne peux te conseiller qu’en fonction de ma modeste expérience :
1) Si tu vas sur le site du CRID – Centre de Recherche et d’information sur le Développement-, collectif international d’associations et d’ONG de solidarité Nord/Sud, d’ONG écologistes et de syndicats - , tu trouveras la liste d’une bonne cinquantaine d’associations de solidarité internationale. Le CRID organise tous les 2 ans une « Université d’été » dont j’ai assisté à celle de Lille pour la première fois en Juillet : c’était vraiment très bien. Un compte rendu est en cours de finalisation et sera bientôt téléchargeable, tu pourras juger.
2) Je fais très modestement partie de l’une d’entre elles, le Réseau des Peuples Solidaires avec lequel je participe à des pétitions internationales, souvent contre des Multinationales, lorsque nous voulons dénoncer les conditions inhumaines de travail ou les manquement aux règles de l’O.I.T. dans telle ou telle partie du monde.
En plus des « appels », certaines manifestations nationales sont également organisées : exemple, en 2005 dans toute la France : « 2005, plus d’excuse », « OMC 10 ans ça suffit » entre autres…
Bon là on est dans la branche sociale et droits humains du développement Durable… international
3) Tu peux aussi t’engager dans le réseau Action Climat France ou chez Greenpeace ou le WWF, qui sont aussi des ONG internationales
Cordialement

Dév.Durable.UDF.Nord
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Nicolas Hulot en paillettes?

Je ne pense qu'à une chose, des ministres investis dans leurs tâches...et de TERRAIN
Nicolas Hulot est entouré de personnes du show bizz certes mais les hommes politiques aussi qd ça les arrange, la plupart d'entre eux font des meetings ressemblant étrangement aux stars académie et autres émissions servant à endormir le peuple...
Par contre, il est vrai que Hulot aurait pu nous laissé quelques extraits de son livre sur le site d'Ushuaia à moins que cela soit fait ailleurs ( mais je n'ai pas trouvé ).
Il est dommage de devoir acheter son livre pour avoir des critiques plus objectives.
En espérant qu'il laisse son 4/4 au garage qd il se balade, car ça aussi ... Les conseilleurs sont les mauvais payeurs, et puis acheter bio , c'est bien mais pas pour ts les portes monnaie.
Les gens de la télé ou du gouvernement ne sont pas dans la réalité d'un smicard, une planète propre pour les gens ayant de bons revenus et les autres?

Tout le monde veut une planète propre mais les plans mis en place ( boutiques bio, maisons bio, voitures propres, bus propres etc) ne sont pas encore assez bien développés pour une consommation énergétique raisonnable.

Que deviendraient les usines et entreprises chimiques, les constructeurs de voitures, les entrepreneurs immobiliers? C'est un ensemble complet pour éviter la catastrophe terrienne. Les chefs d'entreprises multi-nationales sont-elles prêtes pour faire quelques concessions? La mondialisation est faite pour gagner plus d'argent, encore et encore pour des êtres ayant perdu tte humanité donc sans scrupules.
Nicolas Hulot croit en se qu'il dit et il a le droit d'être ce qu'il est , car au fond, dans toutes les échelles sociales de la plus haute à la plus basse, nous sommes tous humains et imparfaits, l'important c'est de pouvoir se remettre en question et d'avoir des gestes responsables à chaque moment de notre vie et ça tous les jours quelque soit notre niveau social. L'humain doit évoluer et changer ses échelles de valeurs.

Sélène

Sélène
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:soutien à Nicolas Hulot

C'est bien de soutenir quelqu'un dans le principe.

Au niveau du pricipe de réalité , tu fais quoi concrètement ?

Tu cotises à sa fondation?

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:oui mais.......

Vous avez vraiment besoin qu'on vous prenne la main pour tout ?

Allons donc, plutôt que d'aller chercher des crosses au sujet de personnalités qui sont sensibles à l'urgence comme J.Clerc ou P; Obispo..à qui voulez -vous faire gober que les mises en oeuvres à votre niveau, vous allez les découvrir uniquement en lisant le sésame de Nicolas Hulot ?
Allons donc, puisque vous connaissez son site vous savez ce qu'il en est d'utliser des ampoules basse consommation, de prendre son vélo ou de marcher pour les courtes distances, de rouler en petite cylindrée, de mettre un pull pour économiser le chauffage, d'éteindre les appareils en veille.....Ce ne sont pas des scoop, quand même !

Plutôt que de voir de la récupération médiatique partout, qu'est ce que vous attendez pour consommez responsable ?
C'est ça et seulement ça le message de Nicolas Hulot.

Par ailleurs, les "peoples" s'investissent partout: Diriez- vous qu' " Enfance et Partage" c'est du pipeau parce que c'est Carole Bouquet qui s'en occupe, ou que l'association qui s'occupe d'opérer du coeur ,en France, des enfants deshérités, c'est nul parce que Sandrine Kiberlain s'en occupe ?

Pourquoi alors n'avez vous pas cité le "people" Hubert Reeves ? Pourquoi cette sélection ?

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:l'écologie

C'est précisément le cahier des charges en 5 points proposé aux politiques par Nicolas Hulot .

Un ministère aux compétences transversales qui chapeaute les autres ministères, un "super-ministère de l'écologie et du Développement durable".
C'est paru dans tous les journaux en pleine page le lendemain.

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:l'important c'est de savoir de quoi on parle...

Si tu as bien écouté ou lu son cahier des charges et ses propositions, de même que les compte rendu des interviews donnés, Nicolas Hulot ne prétend à rien qu' à jouer la "mouche du coche" et à pousser les candidats à prendre des engagements en matière de création d'un grand Ministère de l'écologie et du Développement durable tranversal qui chapeauterait les autres ministères.

Il a bien précisé qu'il ne souhaitais pas être nommé et qu'il fallait une personne aguerrie au niveau de la connaissance constitutionnelle à ce poste.

Il a "ménacé" seulement de se présenter fort de sa popularité seulement au cas ouù aucun des candidats n'inscrirait son cahier des charges à son programme.
On craindrait un éparpillement des voix type avril 2001.

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Faites un effort !!!

Explicite, s'il te plait , parce que je vois pas le rapport ...

Pour moi, simplicité volontaire, ça me fais plutôt penser à décroissance soutenable et à Georgesciu Roegen... Si tu vois ce que je veux dire.

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Merci.
Je suis déjà adhérente Geenpeace , WWF et Amis de la Terre .

Je visiterais le site du Crid qui me manquait.

Je suis une ancienne adhérente d'Attac et très fervente lectrice d'Alternatives Economiques.

Tout ce dont tu parles , me parle.

Amitiés.

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Et encore !

Moi je veux bien ...

Top là !

Puisque toi tu sais quoi faire des déchets plastique qu'on m'impose via les modes d'emballage, dis-moi un peu comment je les recycle avec mes petites mimines, mes films d'emballages des revues que je reçois et les films plastique qu'on trouve partout sur les barquettes en polystyrène ?
Je suis ouverte à toutes les bonnes idées intelligente de recyclage:
Vas y dis-moi un peu ....Je me plains, soit, donne-moi des solutions .....
La balle est dans ton camp !

melanie
 
Signaler un contenu inapproprié
 
la puissance de ces assassins...

Propos extrêmes mais réalistes...
Les entreprises multi-nationales ne doivent plus diriger le monde de cette façon , les consommateurs doivent apprendre à dire non , c'est difficile qd on est bombardés de pubs vantant les "miracles" de leurs produits, le culte de l'apparence, du pouvoir etc...

Les maîtres du monde ne sont pas les dirigeants de nos pays ( pas tous) mais ces entreprises !

Tant que l'être humain sera sous l'enchantement de celles-ci, la planète ne guérira pas. Il faut du courage et puis la peur n'évite pas le danger.

Sélène

Sélène
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et les journaux ?

bonsoir,

Il est indéniable que les média jouent un rôle primordial dans la prise de conscience de la population. La multiplication d'articles de journaux sur le développement durable est importante... Malheureusement, la lecture de journée est une coutume de moins en moins pratiquée...

que pensez vous de l'idée selon laquelle il faut montrer des images et des pubs chocs et alarmistes pour faire réagir les gens ? (un peu comme pour la sécurité routière et pour la lutte contre le SIDA) ... c'est triste de devoir en arriver à de telles méthodes : "faire peur aux gens"

sof.
 
Signaler un contenu inapproprié
 
LE TRI DES OD PAR EXTRUSION

une société a conçu un procédé qui après retrait de la collecte selective parvient à diviser des déchets ménagers en matière valorisables de qualité.
Je ne vais pas donner tous les détzails ici mais il faut savoir que l'on arrive à 95% de recyclage. Chiffre jamais atteint à ce jour.
Les incinérateurs polluent toujours et contribuent au réchauffement de la planète, alors Messieurs les élus qu'elles sont vos motivations pour continuer à mettre des incinérateurs et pourquoi ne pas vous pencher très sérieusement sur ce nouveau procédé qui a été expérimenté à l'échelle industrielle et reconnue pour être a aujourd'hui le meilleur procédé qu'il soit.
Ecoutons et agissons dans le sens de Nicolas hulot , si nous voulons laisser une planète en meilleure état à nos enfants,

jedecol | 07 novembre 2006 à 19h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Courage Nicolas !

Toutes les propositions de Nicolas Hulot sont pertinentes car extrêmement réfléchies. C'est un vrai défenseur de l'environnement, sans arrière-pensées politiques et qui ne souhaite pas devenir Président de la République. Son seul but est d'intégrer le développement durable dans chaque prise de décision de la future équipe gouvernementale, qu'elle soit située au niveau du logement, des transports, de l'agriculture, de l'énergie.... Bref, que l'environnement soit au coeur des préocuppations majeures de nos futurs ministres.

Cette candidature n'a qu'un objectif : sensibiliser de façon percutante les candidats aux menaces planétaires qui nous guettent. Si il y arrive, nous pourrons lui tirer un grand coup de chapeau.
Déjà, on planche au PS et à l'UMP sur les modalités de ses propositions.... C'est un trés bon signe...

Zebrillon | 08 novembre 2006 à 03h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
La mobilisation

Nicolas Hulot s'inscrit dans un mouvement général de la société civile qui interpelle les politiques en général et les présidentiables en particulier. ses propositions viennent compléter celles :
- de "l'Alliance", collectif de 50 associations environnementales concernant l'environnement en général
- du Réseau Action Climat France concernant le climat en particulier
- du CRID (Centre de Recherche et d'Information sur le Développement) concernant la Solidarité internationale.
Je suis animateur du groupe de travail "Développement Durable" à l'UDF-Nord et, j'ai assisté aux 2 colloques organisés par l'UDF en Avril et en Octobre : l'écologie DOIT maintenant être un élément central d'un projet politique et TOUTES les formations politiques doivent maintenant l'intégrer.
Nous nous y efforçons aussi, mais, comme les citoyens, entre l'intention et les actes il y parfois un abîme que les associations, les ONG et les gens comme Nicolas Hulot doivent aider à franchier, en n'hésitant pas à bousculer les habitudes et les comportements.
Je suis d'acoord aussi avec ce que vous énoncez dans votre article : les politiques doivent abolument travailler avec les ONG : je l'ai écrit et je le redis : les ONG ont développé dans certains secteurs une expertise supérieure à la notre, que nous devons prendre en compte pour le bien commun.
Pour avoir participé, au sein d'un collectif "Alternatives à l'A24", aux "débats publics" relatifs au projet d'autoroute A24, puis avoir suivi les débats concernant l'EPR et également donné mon avis lors des "débats" sur les OGM, je soutiens complètement Nicolas Hulot (et d'autres) quant à sa volonté d'instaurer une vraie démocratie participative d'opinion qui instaurerait enfin de vrais débats en France.
Nous devons tous nous mobiliser et travailler ensemble !

Dév.Durable.UDF.Nord | 09 novembre 2006 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:La mobilisation

Ce message me convient ; il manifeste un engagement sincère et citoyen. Puis-je y ajouter une piste de progrès que nous essayons de promouvoir concrètement ? Il s'agit des Plans de Déplacement des Employés dans les Entreprises. Il s'agit d'un domaine difficile car il implique des contraintes individuelles plus importantes que l'utilisation de lampes à basse consommation ou le renforcement de son isolation thermique (dont, nous attendons, d'ailleurs, économie et subvention) ; en outre, il requiert l'adhésion des Responsables d'Entreprises. Peut-être, pourrez-vous donner votre sentiment sur cet axe de progrès, et, qui sait, vous y associer ? Bravo encore pour votre témoignage.

michou | 09 novembre 2006 à 11h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
un peu de réalisme-idéalisme

la letrre devrait toucher les dirigeants européens, tous !
heureusement que le rapport anglais montre le coût de ce réchauffement, cela va pousser tout le monde, capitalistes compris, à bouger !!

quant à moi, je suis près à faire ceinture sur toues ces consommations non nécessaires

bien à vous tous

yves

yves | 09 novembre 2006 à 12h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:LE TRI DES OD PAR EXTRUSION

tu dois donner l'identification et les éléments de preuve pour ce procédé bienfaiteur pour l'environnement , parce que les recettes miracles qui ne marchent pas ,celà nuit beaucoup plus que les incinérateurs ...

recyclon | 09 novembre 2006 à 12h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Foire aux solutions!

Bonjour,

Quoi qu'on en dise ou qu'on en pense, M. Hulot, homme de médiats et de convictions, humaniste et naturaliste,
s'active pour amener nos politiques Français de tous bords à agir enfin massivement et efficacement sur les questions environnementales, existentielles, vitales...

Il y met en tout cas toute son énergie. On ne peut qu'approuver et soutenir!

http://www.pacte-ecologique-2007.org/nicolas-hulot/index.php


Dernièrement, lors des 1eres rencontres nationales de la haie champêtre à Auch, Messieurs Francis Hallé, Dominique Mansion, et Dominique Solner ont paru particulièrement à l'écoute de la pertinence scientifique et de la portée potentielle de l'approche Bois Raméal Fragmenté, restée si injustement méconnue depuis bientôt 30 ans....
Biensûr, le BRF n'a pas le monopôle des solutions possibles, vertueuses...
Mais il touche aux notions d'agriculture propre et économe, de stockage du carbone, de maintien des boisements diffus dans les espaces ruraux, d'une meilleur gestion locale des 'dechets' verts notamment urbains, d'un soutien à l'autosuffisance...Et bien d'autres effets induits (équité, biodiversité...)
Ses applications sur le sol français sont tout juste amorcées, à l'echelle de quelques pionniers...
Logique donc, qu'il ne ne bénéficie pas encore de la reconnaissance par l'expérience concrète...
(article dans newletter d'actu-environnement du 7 septembre)

Pourtant un colloque d'envergure internationale en présence des personnalités majeures sur cette approche est prévu dés février 2007...
Mais sobriété et modestie des moyens semble laisse cette information relativement inaperçue (sauf agenda d'actu-environnement.com ! - merci)

Que tous ceux et celles qui seraient en mesure de porter même indirectement l'information sur le colloque de Lyon tous azimuts usent respectueusement mais avec perspicacité de leurs possibilités relationnelles, pour qu'un vaste auditoire puisse juger sur pièce et puiser à la source les connaissances et reflexions qui y seront partagées... Bien au delà des considérations agronomiques, agricoles et forestières (qui en seront cependant le socle).

www.leca.univ-savoie.fr/tmp/brf

Face aux menaces désormais irréfutables,
La mise en oeuvre de solutions doit aussi être expliquée.
En somme, pensons notamment BRF - 'Bonheur Retrouvé issu de la Forêt!'

Nous le devons à nos enfants.

Sylvain Houlier - Agent Environnement intercommunal
en Deux-Sèvres

Communauté de communes | 09 novembre 2006 à 12h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:La mobilisation

bonjour!
nous sommes une association civile d'Algérie et oeuvrons dans le cadre de la lutte contre le réchauffement de la planète et les changements climatiques
pensez-vous que climat de France peut agir sur le climat précisément dans les limites de l'hexagone?
la solidarité internationale pourquoi pas! celle ci conditionne l'action nécessaire à cette lutte
M. N. HULOT croit que cette question ne pourrait être prise en charge que si il est élu Président de la République
en notre qualité d'association civile du bassin Méditéranneen y croiyons fermement parceque tout ce qu'il dit n'est pas faux
oui écologie et climat sont indissociable dans la mesure où la solidarité de tout un chacun est "requise" ou encore cette solidarité doit être non seulement volontaire mais surtout agissante
il est préconisé un vrai dialogue avec les ONG de France
c'est ce point que notre association ne comprend pas
du fait de la délimitation du champs géographique alors que les problèmes posés dépassent de loin une "contrée"
pour N HULOT nous l'avons déja contacté et lui avons soumis nos idées sur le sujet
et sommes disposé à entetenir relation sur ces questions

Anonyme | 09 novembre 2006 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Courage Nicolas !

Autant je suis totalement en accord sur le diagnostic que tu fais sur la démarche de Nicolas Hulot, autant je suis extrèmement dubitative quant à un engagement -malgré les déclarations d'intention qui n'engagent à rien- autre qu'éléctoral et cosmétique des politiques:

Comment expliquer alors que sauf Ségolène -qui malheureusement est trop émotive et s'est pris les pieds dans le tapis pour l'autorisation du nucléaire civil en Iran- il ait fallu attendre opportunément l'intervention médiatisée de Nicolas Hulot pour que le débat Royal-DSK-Fabius en face état le lendemain ou le jour même , alors que ce thème était totalement abscent avant?

Peux-tu imaginer vraiment alors que Bruxelles est noyautée par les lobbys industriels et le principe d'une économie de marché et que la France n'est pas en reste, instaurer un Ministère de l'Environnement qui dominerait de ses verdicts ceux de l'Industrie, de l'agriculture , des transports et du BTP, porteurs de PIB et d'emploi, l'autre grand enjeux à venir ?

Pour ma part je pense que l'argument financier -5 500 millions d'euros dus à la catastrophe climatique- peut avoir plus de poids sur ces politiques tous formatés à l'école de l'ENA, de la rentabilité et jamais formés à la biologie .....

Comment expliquer que les politiques aient attendu Nicolas Hulot pour se réveiller ?
Ils ne lisent dont jamais, ne reçoivent jamais de scientifiques?
Allons donc.

melanie | 09 novembre 2006 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Courage Nicolas !

Enfin de l'air frais , Nicolas Hulot n'est pas un homme politique et cela se voit .... mais la peur que son "aura" inspire aux politiques va, je l'espére, les amener à comprendre où est l'avenir de la terre et ....le leur.... s'ils veulent étre élus et que ce combat ne concerne ni droite ni gauche mais l'humanité entiére !
Mais , attention aux promesses électorales qui n'engagent.... etc...il ne faut pas perdre les 5 ans à venir.
Merci MONSIEUR Nicolas Hulot , vous n'étes pas seul .

gece | 09 novembre 2006 à 12h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:La mobilisation

bonjour!

la précedente réponse ne doit pas être considérée comme anonyme
elle émane de l'association reboiser le Sahara
un comité d'animatuer dont A. DAOUD

Anonyme | 09 novembre 2006 à 12h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:La mobilisation

Belles déclaration de l'UDF.... j'ai failli y croire et puis j'ai étudié les amendements UDF(Santini) sur la Loi sur l'eau.... les avez vous lus ? l'eau : énergie renouvelable connait pas, effet de serre ???? alors ......pouisque vous y croyez.... à vous de faire bouger vos élus !

gece | 09 novembre 2006 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et encore !

Il est bien de penser au niveau de l'industrie mais il faudrait aussi pousser plus loin le problème du tri des ordures déjà , par la base.

Je pense au comportement à insuffler aux usagers pour faire en sorte de ne pas contribuer par le recours intempestif des sacs en plastics. Quand je pense qu'il a fallu attendre ces 2-3 dernières années pour que le monde de la consommation commencent à se rendre compte de la prolifération du plastic jeté ou échoué dans la nature par des comportements incivils de nos concitoyens lors de leur promenade en forêt. Nos élus ont mis en place un système de sacs poubelles pour la récupération par tri sélectif des ordures. Mais que fait-on ensuite de ces dits sacs poubelles qui contribuent par leur nombre à polluer les terres de notre monde occidental. J'avais déjà soulevé en tant que consommatrice (dans un cahier de réclamations mis à disposition par une grande surface) l'absence chez les industriels concepteurs de biens de consommation, de volonté à créer de petites poubelles ménagères à compartiments afin de supprimer l'emploi de sacs en plastic. Après tout n'a-t-on pas appris que les ? Il suffirait justement d'y penser. Les éboueurs n'auraient plus qu'à se présenter à nos portes pour prélever le contenu de nos bacs et à nous-mêmes de les rincer, ce qui s'avèrait certainement plus écologique. Du temps de nos grands-parents il n'y avait pas autant de ses nouveauc déchets tels que ces contenants en plastic ; ils allaient faire leurs courses pour se fournir du strict nécessaire avec la moindre quantité d'emballages possible.

A celà je pense au niveau de la distribution, pourquoi ne pas privilégier certains conditionnements récupérables au premier abord comme le verre pour les produits laitiers, avec un système de consigne et faire interdire par les industriels l'emploi de tous ces emballages extrudés ou de ses contenants en matériaux polystyrène et polyéthylène ? Car il ne faut pas nous faire avaler parce que ceux-ci étant récupérables, qu'ils soient une source de transformation bienfaisante pour l'environnement ! Les Anglais se font livrer le lait à domicile de façon régulière dans des bouteilles en verre qui sont certainement réutilisées après par stérilisation. Pourquoi n'adopte-t-on pas ce type d'idée ? Le Français ferait-il parti de ce groupe de gens foutre, empôté et incapable de prendre conscience de l'enjeu ?Nicolas Hulot a bien raison de dire qu'il faudrait revenir au principe de l'autosuffisance.

Valérie | 09 novembre 2006 à 13h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Courage Nicolas !

Vous avez raison, Mélanie, mais...

... tout ce mouvement autour de Nicolas Hulot, de ses propositions, d'Al Gore et de son film, et de l'écologie en général en ce moment, suscite un espoir un peu fou...

... on se dit qu'enfin ce sujet primordial commence à être vu pour autre chose qu'un gadget cosmétique ou électoral...

... oui, c'est peut être naïf, mais j'espère en fait le grand public est totalement derrière ces propositions et que le candidat qui ferait à nouveau après les élections de l'environnement un ministère sans pouvoir se fera sabrer méchamment par les électeurs.
Enfin bon, 800 manifestants pour le climat à Paris le 4 novembre, c'est un peu misérable...

Enfin on a envie de croire que ça va évoluer. Evoluer vite, avec des décisions pas initiées par les lobbies du transport, de l'agriculture, de l'industrie...

Allez Nicolas, bouge-les, bouge-les !!

EndyDune | 09 novembre 2006 à 14h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Courage Nicolas !

Faute de trouver un emploi valable en Languedoc Roussillon, première région de France en matière de chomage -30% de Chômage de longue durée à Montpellier, quand même, la région ne s'en vante pas-, je discute avec beaucoup de monde et je suis très à l'écoute et observatrice de mes concitoyens:

Dans cette petite minorité qui certes va trier ses déchets -mais prendre l'avion sans complexes - et un effet cumul -ce sont les mêmes qui vont voir le film d'Al Gore, trient leurs déchets, roulent en vélo, s'interesent au bioclimatique et au manque de réel débat sur les ogm-, globalement 9 français sur 10, ne veut pas savoir, n'anticipe pas et n'intégre pas - ça les ennuie, ils ne voient pas l'urgence, il ne veulent pas s'em......, ils zappent l'info qui les dépasse intellectuellement...- et s'étonnera après lorsque cela les touchera personnellement que l'Etat tout puissant "n'ai rien fait".....
La quasi totalité des individus autour de moi ne voie pas l'urgence et n'envisage même pas de se prendre par la main.

Nicolas Hulot n'est qu'un médiateur, talentueux, certes mais il ne peut rien, tant que les français dans leur ensemble ne saissent pas l'impact.
C'est la notion de responsabilité environnementale des Français, qu'il faut modifier, or l'être humain a souvent une inertie aux changements de valeurs très importante.

Mais nous n'avons pas dix ans devant nous les choses s'accélèrent , et s'embalent, nous sommes dans des systèmes complexes et nous n'avons aucune culture de l'anticipation et de prévention, l'être humain réagit quand le ciel lui tombe sur la tète pour la première fois , régardez Seveso et AZF, les lois ont étés modifiées après....

Or nous n'aurons pas de prochaine fois.
Il faudrait imposer pour le bien commun, qui aura ce courage ?

melanie | 09 novembre 2006 à 15h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:La mobilisation

Je m'inscrit en faux, j'ai regardé et écouté attentivement l'intervention de Nicolas Hulot, jamais il n'envisage que les choses ne puissent bouger que s'il est président de la république !

Il interpèle les élus et leur met en main un cahier des charges minimal de 5 actions fondamentales et "menace" de se présenter sinon [au risque d'aumenter une cacophonie similaire à celle du 11 septembre].

Il a bien précisé ne pas être l'homme de la situation pour un poste éventuel de Ministre de l' écologie mais qu'il fallait à ce poste un individus possédant une expertise dans les institutions.

melanie | 09 novembre 2006 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:un peu de réalisme-idéalisme

C'est ce que j'ai écris dans une réponse à une des réactions à l'article:
Il est clair que l'argument économique -5 500 millions d'euros- rique de marquer plus les politiques qui sont des gestionnaires à l'oeil rivé sur le PIB, le déficit, et les courbes du chômage, que la notion d'urgence pour le futur .

Je suis pragmatique et malheureusement les français sont certes individualistes mais pas très idéalistes....

melanie | 09 novembre 2006 à 16h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et encore !

Oui, moi aussi, je m'insurge, et je n'utilise plus de sacs plastique de caisse, distribués à la volée par ceux là mêmes qui vendent -pour des raisons d'image marketing- des sacs réutilisables....

Montpellier est à deux pas de la mer et aucune restriction ou interdiction de sacs plastiques de caisse n'a été mise en place...on attend l'inrerdiction nationnale...en 2012.

Un ami m'a relaté un évenement signifiant, à Arles à proximité de la Camargue zone protégée, le supermarché Casino avait supprimé les sacs plastique de caisse .
Les usagers et consommateurs ont tellement hurlé pour leur réintroduction qu' il ont étés remis en place....

Pour ce qui est de l'ingéniosité des industriels et du Marketing à élaborer des suremballages plastique censés faire "moderne" , elle est sans limite.
Toutes les marques de Chewing gum se sont mis à présenter leur marchandise dans des miniconteneurs , non réutilisables bien-sûr, et en plastique, bien évidemment.
Et les exemples sont légion.
Ce qui est au moins aussi grave, c'est que même en bio, l'inflation gagne et que les pots de yaourts, yaourts au soja, emballages de viande et de vollaille, sont tous en plastique.

Il ne reste que les marchés et encore , il faut résister à la manie qu'on les vendeurs de tout donner dans des sacs plastique...

J'ai essayé les sacs poubelle en amidon de mais-marque Monoprix vert-:
Comme en plus, je mange bio et donc sans pesticides, l'association acides de fruits et de légumes et petits verts réussit très bien à ...bouffer le sac qu'on doit donc doubler:
Coùt de l'opération, non négligeable.

Par ailleurs, mon magasin bio réussit à vendre des sacs en céréales donc totalement biodégradables à 0, 03 centimes d'euros, ce qui est très peu, ils sont résisrants et légers comme les sacs plastique de caisse, pourquoi ne pas les généraliser ?

Pour les pots en verre, j'essaie autant que possible, mais la part du plastique gagne du terrain....

Reste les marchés bio mais pour le reste ça devient impossible.

Vous avez dit réduction à la source ?
Là encore, il faudrait des mesures d'interdictions fortes des pouvoirs publics sur les industriels:
Impossible étant donné les subsides reçues par les élus locaux et le chantage à la Non-implantation de supermarchés et à l'emploi -quel emploi ?-.

Attendre que les industriels changent d'eux mêmes ?

Quand je me promène dans les rayons des supermarchés et des pharmacies et que je considère les milliers de tonnes de contenants de shampoings, lotions, laits corporels, tubes,en plastique; de produits issus tous de la pétrochimie et potentiellement toxiques pour l'environnement comme les phtalates et les silicones; j'ai envie de vomir.

Qu'est ce qu'on attend pour passer à la cosmétique bio en pots et flaçon de verre ?
J'ai essayé , je ne suis plus jamais sollicitée par les "merdes" de G., L'O; La Roche P, ou A, sans compter C. et N....Et au finish, ça me coûte moins cher...

melanie | 09 novembre 2006 à 16h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Faites un effort !!!

Il suffirait que tout le monde y mette un peu de bonne volonté pour que chacun de nous, profite d’un monde meilleur !!! Ne cherchez plus le paradis ! Il est sur TERRE. C’est notre planète ! Sans l’air, l’eau, la terre, nous, pauvres humains, nous ne sommes rien ! C’est le seul CAPITAL commun que tout le monde possède à titre temporaire. Il nous appartient de l’entretenir, de le faire fructifier et de le transmettre.
Personne n’a obligation de consommer à outrance tous les produits mis à notre disposition. Déjà, si tout le monde modérait ses achats, il y aurait un grand pas en avant !
Moins d’achat = Moins de production = Moins de pollution
Le seul vrai pouvoir que nous avons à peu prés tous, c’est de bien utiliser notre porte-monnaies ! Pas besoin de voter, il suffit d’agir !

elfe | 09 novembre 2006 à 20h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:LE TRI DES OD PAR EXTRUSION

L'identification des éléments de preuves, est faite par des professeurs d'universités, ce procédé a été mis en oeuvre pendant 2 ans sur la ville d'Alès. La décision finale appartient aux élus du département, seulement l'ingénieur qui a mis ce procédé au point n'appartient pas à une mutinationale et il dérange...........
A ce jour ce procédé va être vendu à l'étranger et ensuite le France devra l'acheter à l'étranger et beaucoup plus cher.......... Il n'y a pas de procédé bienfaiteur, mais il y a des chercheurs qui savent mettre au point des procédés valables et nous ne savons pas les garder dans notre pays,ce qui est regrettable. Parler d'environnement oui , mais agir nous ne savons pas le faire .

jedecol | 09 novembre 2006 à 21h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 
je me léve et j'aprouve !

Enfin quelqu'un qui AGIT pour sauver cette vielle Terre mére. C'est dur de faire bouger les choses mais si le gouvernement s'y met un peu (parce c'est pas gagner) pour sensibiliser la population de masse, il y a plus de chance pour que ça marche.
Mais en ce qui concerne les agriculteurs, j'ai peur que la mesure de qualité qui sera exigé oblige beaucoup de d'exploitants à mettre la clé sous la porte. et c'est bien dommage.

Manette | 09 novembre 2006 à 23h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et encore !

Mélanie: sache que l'interdiction est prévue pour 2010..et que le sac plastique biodégradable utilisé dans les communes qui n'ont pas de système de compostage va à l'incinérateur et qu'il reste en capacité d'étouffer les animaux marins tant qu'il n'est pas réduit.!!.sache aussi que les tests fait en sud bretagne pour l'agriculture avec des films plastiques biodégradables se sont avérés négatifs en comparaison avec les films recyclables habituels....le futur est dans l'exploitation de nos déchets par dans leur élimination immédiate !!! des stages en Afrique ,à Cuba etc où la pénurie est reine ferait du bien aux enfants de l'abondance ...

recyclon | 10 novembre 2006 à 12h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:LE TRI DES OD PAR EXTRUSION

comment veux tu que l'on soutienne l'action de cet ingénieur si on ne sait rien de son projet et de son identité : pas de site ? pas de nom de recherche sur google ?

recyclon | 10 novembre 2006 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Faites un effort !!!

Il suffit de....

Sur ce forum, tu prèches des convaincus.
Regardes autour de toi, vas au supermarché et dans les centres commerciaux ...pour observer.

Si tu veux que les choses bougent , bouge les gens autour de toi, s'emflammer ici n'a que l'interêt de se faire plaisir.

Essaie de faire bouger "vraiment" les gens autour de toi, tu vas voir l'écho et l'impact réel que ton embrassement aura.

Retrousse tes manches et fais comme certains bénévoles de Greenpeace à la sortie de certains centres commerciaux et hèle les clients, les consommateurs...

J'ai essayé et je suis commerciale....la tache est énorme.

Il n'y a pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre.

melanie | 10 novembre 2006 à 12h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:La mobilisation

Merci .

Comme je crois au pragmatisme,ton message, sa mesure, loin des embrasements un peu stériles, me mets du baume au coeur.
Ton diagnostic quant aux pays émergents aussi.
Reste à agir.
Pour ma part n'ayant ni la formation adéquate, je ne vois que l'investissement responsable style Nef.

Peut-être as tu d'autres idées d'engagements à distance efficaces - action contre la faim- ?

melanie | 10 novembre 2006 à 12h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
l'écologie

L'écologie ne devrait elle pas être présente dans tous les groupes politiques plutôt que de n'être représentée que par les verts? Que ce soit la gauche, la droite.... ;il faudrait peut être qu'ils s'interessent plus à l'écologie.

thomas | 10 novembre 2006 à 12h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:LE TRI DES OD PAR EXTRUSION

Très interessant.

Peux-tu m'en dire plus.

Je réside à Montpellier et je voudrais en faire la promotion.Alès est en Laguedoc-Roussillon et c'est peut-être un argument "valorisable".

Concernant ton diagnostix, tu as hélas raison.
Nous sommes un pays de monopoles et de lobbys qui fonctionnent par effet d'influence -cf bien souvent pots de vins-.
Très rééelement mafieux.

melanie | 10 novembre 2006 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et encore !

Merci de tes lumières.

Je savais que les pseudo "néosacs" n'étaient que fragmentables , ce qui permet une dissémination de micro fragments de plastique dans l'environnement.

Pour ce qui est de la valorisation des déchets, c'est sans doute vrai, mais , je suis scandalisée qu'aucune politique de réduction à la source ne soit imposée aux industriels....

Le maquillage suremballé , les stylos et les fournitures scolaires suremballés, les "lots" promotionnels suremballés, le fromage et la charcuterie suremballés, les barquettes -bio y compris- en plastique, la lessive liquide dans des conteneurs en plastique, l'eau en bouteille plastique, les revues...sous film plastique, les ampoules basse consommation sous film plastique, le chargeur de piles sous film plastique, les cosmétiques bio envoyés par la poste et isolés par des copeaux de polystyrène, le coton hydrophile sous film plastique -sauf celui bio de "Douce Nature"-, les cotons tige en distributeur plastique -sauf idem-, les médicaments sous blister plastique, les stylosbille en plastique, l'imprimante en plastique, l'ordinateur en plastique, la TV en plastique.....
Je m'arrète car j'ai la nausée.

Je trie mes déchets, je consomme bio et biocosmétique, j'achète en vrac quand c'est possible en contenant verre sinon, mais là franchement j'en peux plus...J'ai plus de déchets de plastique dans mon sac réservé à cet usage que de verre, de papier, et de restes organiques.....

En afrique, mème les callebasses ont étés remplacées par des saladiers en plastique.

Je sature.

melanie | 10 novembre 2006 à 13h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
oui mais.......

J'apprécie et je trouve très utile ce geste de Nicolas Hulot. Mais... pourquoi son livre avec les explications détaillées de son programme n'est -il pas en ligne?? Pourquoi est-ce un ouvrage payant? Des propositions certes, mais pour pouvoir en juger le bienfondé, acheter le livre...
Et ajouter un nom "Clerc" "Obispo" ou "Pagny" est ce pour améliorer l'image de ces chanteurs, pour mieux faire vendre le livre ou pour faire évoluer la politique au niveau environnemental?? Oui les choses doivent évoluer mais est ce demander la lune que demander à ceux qui se targuent d'une idéologie écologiste et d'une volonté de sauver la planète de le faire sans but lucratif ni politique?...

Anonyme | 10 novembre 2006 à 16h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Faites un effort !!!

c' est ce que l' on apelle '"la simplicité volontaire''

Anonyme | 10 novembre 2006 à 16h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Et encore !

ma "pauvre" Mélanie qui ne sait rien quoi faire de ses déchets plastiques ,veux tu allez au Tchad faire un stage pour apprendre à en faire des matériaux de construction ??
la nausée me vient ..moi de ces occidentaux gavés et qui n'ont plus d'idées..plus d'envie ...juste capables de se lamenter ..

recyclon | 10 novembre 2006 à 17h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:oui mais.......

je suis assez d'accord avec toi ...je ressens la démarche Hulot comme un produit de "console "(de consolation ?)renouvelant la gamme des produits Verts en perte d'attraction... avec le battage para show businness en sus ... l'égogologie ne peut que surfer sur l'océan de renoncements à penser par soi même ...

amen | 10 novembre 2006 à 17h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
soutien à Nicolas Hulot

J'apporte mon plein soutien à la démarche de Nicolas Hulot qui à l'immense mérite de présenter des propositions concrêtes et raisonnées .Celles-ci dépassent les clivages politiques et les candidats à l'election présidentielle ont le devoir de s'en saisir pour le bien-être de tous .
Amicalement

Pommier | 11 novembre 2006 à 10h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:La mobilisation

bonjour!
l'expression "faux" permettez-moi de l'interpréter en espoir de l'élection de M N HULOT à la Présidence de la République sachant que idéaux de la protection de la nature auront la considération qu'elle mérite et une attention soutenue des décideurs
sommes persuadé qu'effectivement, avec M HULOT Président les causes pour lesquelles nous militons auront bénéficiées de la sensibilisation voulue et de toutes les chances de voir les problèmes que notre planète connait pris en charge
lorsqu'on prend connaissance des débats de la conférence de NAIROBI et les conclusions qui semblent ses dégager l'humanité et notre planète ne peut plus attendre d'aucun auront d'ors et déja avancé les dégats causés sont irrevessible, Dieu garder-nous des fléaux
les mecanismes préconisés par le protocole de Kyoto doivent très rapidment revus pour les élargir à toute les contrés de la planète sans oublier la nécessité d'un reboisement à grand échelle à la mesur des dangers qui guettent

loin de notre esprit d'introduire une quelconque "cacophonie" qui risque de "polluer" l'esprit de vos correspondants
si des espris pense le contraire de nos sinceres aspirations nous prion Dieu de les excuser
A+

A DAOUD | 11 novembre 2006 à 14h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
La FRANCE est dirigé par les LABOS

BONJOUR NICOLAS
Il te faudra beaucoup de courage, car la FRANCE est conduite par les LABOS qui font du lobbing derrière chaque politique.Nous l'avons vu avec la loi agricole,dont le décret d'application est sorti le premier juillet 2006, et qui a pour conséquence, l'interdiction d'utiliser , de commercialiser, et de conseiller des formules à base de plantes, par ce qu'elles ne sont pas homologuées aux normes des molécules chimiques( AMM et & 100000€ exigé pour la demande d' homologation) honteuse et lamentable, cette loi, qui met au même rang que les formules chimiques de synthèse( polluante et dangereuse, pour la santé) des formules à base de plantes qui remontent à la nuit des temps, et qui ont fait leur preuve, sans aucun dommage pour la santé.Nous sommes retombés en France aux heures les plus sombres d'anciens régimes dictatoriaux que nous dénoncions d'ailleurs, mais nous allons faire mieux et plus subtil, avec un panel de contrôleurs fonctionnaires,qui vont paralyser et menacer les cerveaux créatifs et les faire fuir à l'étranger.C'est d'ailleurs bien commencé.Ces cerveaux créatifs étant traités comme de "grands délinquants" terme employé par un fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions, au cours d'un contrôle, dans une entreprise travaillant avec des plantes.La FRANCE est descendue bien bas, par la faute de ces politiques, qui ne s'affirment pas d'une façon claire et cohérente, dans leurs discours, et dans leurs actes, contre les pollueurs de la chimie de synthèse, responsables de milliers de morts.

MICHEL BARBAUD

MICHEL | 12 novembre 2006 à 16h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:La mobilisation

salut à tous
je suis étudiante en environnement et développement durable. Je suis ravie que vous souleviez le problème de l'éducation à l'environnement et au D.D.
je suis à l'occasion animatrice en centre de loisirs et j'ai remarqué que seuls les plus petits sont receptifs à l'environnement... c'est bien dommage!!!
j'ai également remarqué comme vous que les gens ne voient que l'aspect environnemental dans le développement durable... comment changer cela?

sof. | 12 novembre 2006 à 16h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:l'important c'est de savoir de quoi on par..

Bonsoir Mélanie, je te rejoint ds ce que tu dis, je voulais simplement exprimer mon opinion sur une éventuelle candidature de sa part...

Je ne pense pas que ce soit son objectif, maintenant, il a raison de ruer dans les brancards. Les élections approchent à grand pas et l'éparpillement des voix risque de provoquer la non mobilisation des électeurs, les divers partis écologiques se doivent de se rassembler sinon je ne verrai qu'une fanfaronnade de plus et une envie d'obtenir une place au soleil...Sans engagement réel de quiconque...

Sélène

Sélène | 12 novembre 2006 à 21h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:La FRANCE est dirigé par les LABOS

Je suis tout à fait d'accord avec toi, la France et ts les pays industrialisés sont entre les mains des labos, ils gèrent le mode de consommation alimentaire comme ils le veulent...Les pharmaco aussi.

Aujourd'hui les légumes sont déjà génétiquement modifiés depuis longtemps,les fruits et légumes donnent des graines ou noyaux stériles...Ces labos(dont ns tairons les noms) ayant carte blanche de l'état ne jouent qu'aux apprentis sorciers et dénaturent les végétaux ainsi que les bestiaux, les lapins sont bourrés d'anti biotiques, les porcs, les poulets...Tout ça pour bien nourrir? Mon oeil!

Nous sommes plus de 6 milliards d'êtres humains, qui se préocupe des pays où manger est devenu l'un des problèmes majeurs? Comme tu dis, la nature dénaturée est maintenant entre leurs mains.

Je suis pour une consommation modérée, pourquoi acheter 5 gels douches au parfum différent ( une grde marque utilise les animaux pour tester les produit et pourtant elle ne joue que sur le tableau nature, une honte).

Les anti-transpirants provoquent des cancers ( c'est prouvé ), alors que la pierre d'alun tout à fait naturelle en fait office, ça coute 7 à 8 euros et ça dure au moins une année...Tu parles qu'on ne parle pas de ces produits, les industries cosmétiques couleraient...Nos comportements de consommateurs doivent changer car il ne faut pas oublier que l'on nous provoque des besoins pour le bien être des industriels chimiques et autres grands manitous qui se foutent pas mal de l'avenir, même pour leurs propres descandance...Je les plaint , ceux là sont perdus et paieront com nous tous...


Sélène

Sélène | 12 novembre 2006 à 22h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Et encore !

celà "tombe" bien ..un livre est paru en aout chez Dessain et Tolra /Larousse sur "Plastique Récup ou attitude" je ne sais plus, préfacé par ..Nicolas Hulot ...celà t'aidera -peut être !-à trouver des solutions esthétiques à ton grand malheur d'être née en occidentalie surconsommatrice..;

recyclon | 13 novembre 2006 à 12h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Bonjour Sof
Par rapport à ton constat concernant les tout-petits, tous les pédagogues savent bien, effectivement, que plus certains principes d’éco-citoyenneté sont inculqués jeunes, mieux c’est et plus longtemps cela reste dans les mémoires et les pratiques. Et plus on s’y prend tard (ados et adultes) plus on a de difficultés. Normalement, en fonction de la circulaire n° 204-110 du 8 Juillet 2004 (BO n° 28 du 15/07/2004), l’éducation à l’environnement pour un Développement Durable (EEDD) fait partie intégrante, depuis la rentrée 2004, de la formation initiale des élèves, tout au long de leur scolarité, de la maternelle au lycée. Et normalement la généralisation à toutes les académies doit se faire sur 3 années…. c'est-à-dire, si on compte bien, d’ici 2007. Mais que ce soit des amis enseignants ou mon collègue du groupe de travail, tous me disent que sur le terrain ce n’est pas fait. Et il n’y a pas moyen d’avoir un « état des lieux » actualisé, ainsi que des retours d’expérience. Puisque tu es étudiante, tu pourrais peut-être faire une diagnostic actuel sur ces 2 points ?
Quant au contenu complet du Développement Durable (on devrait peut-être dire « soutenable » au lieu de « durable »), il y a de toutes façons, à mon avis, à la fois un manque d’informations sur certains sujets, une surinformation sur d’autres, la complexité de compréhension des problèmes quand ils ont à la fois des causes écologiques, sociales et environnementales…. et les divergences d’opinion entre les « experts » et les scientifiques eux-mêmes.
Tous est affaire de pédagogie, et on peut organiser des réunions, des colloques, des débats… mais cela peut prendre plusieurs vies quand il s’agit d’informer des millions de personnes. Seuls les médias peuvent y parvenir de manière massive et rapide. Mais les réunions publiques ne déplacent pas les foules, le documentaire-fiction de Jean-Claude Delarue « 2025, le futur en face » a fait un flop. le film « le jour d’après » a eu, lui, un relatif succès. ; le documentaire d’Al Gore « Une vérité qui dérange » fait quand même un beau score, ce qui prouve que la conscience s’éveille…. Il faudrait continuer : rêvons un peu : peut-être une série télévisée, qui se situerait dans le « futur climatique » (l’année 2070 par exemple) et qui essaierait de montrer toutes les conséquences positives ou négatives de ce qu’on aurait fait ou pas fait…..
Cordialement,

Dév. Durable UDF-Nord | 13 novembre 2006 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Et encore !

Je ne comprends pas vraiment ton ironie.

Pour ce qui est des suremballages cela n'a rien à voir avec l'hyperconsonmmation, mais avec la manie prise et jamais arrétée de tout emballer er suremballer -de manière à empécher le vol ? - de films ou de de conteneurs moulés en plastique.

Pour ce qui est de l' hyperconsommation, si tu lisais mes autres messages, tu saurais que je suis au chômage et que question hyperconsommation,c'est pas vraiment mon propos.....

Tu caricatures sans savoir et tapes à côté.....

Autre chose, si tu étais vraiment renseigné tu saurais que les films plastique fins ne sont pas recyclables et que de pour les plastiques "recyclables" tels le PEHD, le PET , le PVC, ne le sont que de manière provisoire en attendant l'incinération :
On peut les incinérer mais ce n'est qu'un pis aller , lorsqu'on les brûle les plastiques dégagent des produits toxiques volatils.

Réduire à la source est un casse tête.

Et comme tu te poses en donneur de leçon , ironisant sur l'Occident -ce qui n'a rien à voir avec un suremballage né dans les années 80 - je n'attendais pas moins d'un pseudo tel que RECYCLON , une solution miracle et inédite.
Apparemment, t'es pas plus avancé puisque que tu me renvoies à un livre que tu n'as pas lu.

melanie | 13 novembre 2006 à 13h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:La FRANCE est dirigé par les LABOS

Tout à fait d'accord, la solution est entre les mains des consommateurs.Mais pour que les consommateurs n'achètent plus ces "merdes", il doivent avoir la bonne information sur ces produits.Combien vont aller la chercher cette information.....ce n'est pas la télé qui va la donner.Il y a effort....il y a volonté....combien vont décider de changer leur comportement. L' intox est partout, car c'est le fric le moteur de la connerie. L'honnêteté de ces entreprises phytosanitaires est plus que douteuse, par la pollution qu'elles provoquent, elles sont la cause de nombreuses pathologies chez l'homme.Ensuite elles agissent en pompiers pour éteindre le feu, avec leur arsenal allopathique, ainsi elles ramassent la monnaie au début et à la fin.C'est vrai que selon les dires de BUCH, nous sommes 6 milliards, il y a 3 milliard de "cons" à éliminer.Certe..... des politiques français, ont adopté cette orientation MICHEL

MICHEL | 13 novembre 2006 à 13h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Oui, Alternatives Economiques est vraiment une très bonne ressource pour explorer la branche "Economie" du Développement Durable.
Et même si cela peut pâraître iconoclaste pour des gens de l'UDF, nous avons assisté, 2 compères du groupe de travail et moi-même, à un colloque de Susan George (Vice Présidente d'Attac) en Décembre 2005 dans la région lilloise, à l'occasion des négociations à l'OMC.
Sans être d'accord sur tout, un certain nombre de points de convergence se sont affirmlés (tout au moins en ce qui concerne notre petit groupe) : c'est en écoutant les autres que l'on progresse.
Amitiés également,

Dév. Durable.UDF-Nord | 13 novembre 2006 à 13h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:La FRANCE est dirigé par les LABOS

oui ...ils sont payés à chercher mais pas à trouver des solutions fiables,durables ...on a créé une classe de chercheurs ..condammnés à ..chercher...et qui demandent chaque année des sous pour chercher ... et qui inventent des catastrophes ou des défis majeurs pour la société pour justifier la continuation de leurs recherches ...quand fera t on un audit des performances et pertinences de leurs travaux ?

ladouterie | 13 novembre 2006 à 13h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Je pense effectivement qu'il faut "violer" les consciences qui ne veulent pas savoir;

Nous sommes la lanterne rouge de l'Europe en matière environnementale, les Français ne veulent pas savoir....L'emission de Serge Moati sur "Ripostes " sur F5 dimanche 12 Nov s'introduisait par une formule récurente "J'y pense et puis j'oublie".....

Une série TV , pourquoi pas mais très médiatisée ...Un évennement...

Comment saturer l'Information lorsque personne ne veux changer son petit mode de vie ???

Le problème c'est que nous n'avons plus le temps, il y a urgence.
Attendre que le Français veuille changer, pas 10% de la population....90%

Pour faire du prosélytisme, ici, à Montpellier, entre les étudiants -60 000- , les retraités qui veulent profiter du système pendant leur retraite et les chômeurs- 20% de la population- , c'est pas gagné.

Je souffre de l'inertie d'une population "ensuquée" par le soleil et la politique locale qui saupoudre un peu de "vert ", alors qu'ici l'ensolleilement est massif et qu'il n'y a aucun panneau photovoltaique.

La Camargue est tout prèt et on pratique la culture du sac plastique....

melanie | 13 novembre 2006 à 15h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Et encore !

écrire que les films plastiques ne se recyclent pas témoignent de la légèreté de ton envie de voir trouver des solutions puisqu'elles existent : cherche sur google recyclage film agricole. Des milliers de tonnes sont recycléesalors qu'avant on les brulait en bout de champ.
j'ai lu ce livre mais son titre m'échappe ,à toi de faire un effort (encore un !!) pour le retrouver si tu veux savoir comment on transforme des emballages en x objets..

recyclon | 13 novembre 2006 à 18h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Nicolas n'a pas à se justifier

Simplement pour dire que la vraie motivation se trouve dans les faits et gestes de chacun, toute personne liée aux médias est souvent critiquée, Nicolas Hulot est en tout cas l'un des plus crédibles dans ses déclarations, je ne suis pas contre pour une candidature de sa part.

Il n'a peut-être pas inventé les solutions mais il prend le sujet à coeur, c'est le plus important...Du moment qu'il suive lui-même les initiatives, moi je dis que nous avons tous notre part de résponsabilité face au problème de notre planète qui est en train de souffrir et de saturer.

Sélène

Sélène | 13 novembre 2006 à 23h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et les journaux ?

Salut à tout le monde,
Une piste à explorer: Ouest-France, dont par ailleurs je ne suis pas un lecteur assidu, fait un travail énorme depuis quelques mois. Il n'y a pas une journée sans un, deux, voire trois articles sur les questions liées au développement durable.
Combien de fois avez-vous entendu "c'est surement vrai puisque c'est dans le journal..." ?
Alors, deux ou trois granules de bonne info par jour, c'est bon pour travailler le "terrain" !
Je propose une piste à tous les courageux militants des autres régions (que l'Ouest) : procurez-vous OF, découpez les articles en question, et envoyez-les à votre canard local avec la question :"Et vous, qu'est-ce que vous faites ?" (En vous relayant, il y a peut être moyen de faire ça assez longtemps sans se lasser ni se ruiner...)
On ne sait jamais... ils sont peut être murs ?!
Bon courage à tous.

LaProuj | 14 novembre 2006 à 12h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
C'est pas fini la gué guerre ?

Je vais me mêler un peu de ce qui ne me regarde mais,... bon.
Votre objectif à tous les deux c'est que ça s'améliore, non ? Personne ne détient LA vérité, on fait tous ce qu'on peut avec ce qu'on est. Chacun d'entre nous a des dizaines de raisons de faire enrager celui d'en face... alors voyons plutôt ce qui nous rassemble et tâchons de construire quelque chose là dessus.
Réserve ta colère pour les multinationales Recyclon !
On a assez de boulot à convaincre les autres sans s'étriper entre nous.:
Amicalement.

LaProuj | 14 novembre 2006 à 13h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Bravo Nicolas d'avoir évité le piège...

...de ta candidature...qui t'aurait couté de l'énergie et de l'argent, qui aurait servi à d'autres causes plus urgentes pour l'environnement !
Ton projet, que je n'ai pas lu encore en entier...a déja été validé partiellement par les verts, toujours pas remis de ta médiatisation et de ta côte de popularité grimpante ( quand on sait le phénomène inverse que provoque les lutte et disputes intestines de ce parti à réformer urgement !)
Il faudra nous tenir informé enn temps réel du nombre de candidats qui signeront à 100% toutes tes propositions...mon choix en sera déterminant dans l'urne, celui de mes filles aussi...que j'ai su impliquer, réveiller dans leur tout jeune rôle de citoyenne de la république...malade d'une démocratie à réformer à mon avis ! (surtout les institutions...)
Comment t'aider dans mon département pour diffuser et expliquer tes arguments ?
Merci de me contacter sur: planeteabimee@neuf.fr
Bonnes chance et que la planète gagne !

Hervé

Hervé | 15 novembre 2006 à 20h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:La mobilisation

bonjour!
puisque vous êtes étudiant en nevironnement vous propose de glisser dans le champ de votre refléxion l'idée du reboisement dans les sous développés et où il y a des espaces à reboiser particulièrement en uesant la technique des puits de carbone
ce ci obligerait les décideurs à élargir les mecanismes de développement propre au volet reboisement et pourrait contenter les militants de la protection de la nature que nous sommes voir donner plus d'espoire de vie à notre cher planète

A DAOUD | 16 novembre 2006 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:l'important c'est de savoir de quoi on par..

bonjour!

avons déja souhaité à M N. HULOT une réussite en sa qualité de Président car s'il venait à être désigné Ministre ce ci ne profiterait à ses idéaux
en tant que Minstre il ne pourra jamais mettre en oeuvre tout ce qu'il prone
excuser cette intrusion du fait que le présent message vient d'outre méditérrannée

A DAOUD | 16 novembre 2006 à 12h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Les pièges de la politique

Nicolas hulot en effet risque de perdre bcp d'énergie en se présentant, mais la personne élue dans le cadre de l'environnement devra être entourée de personnes compétentes et volontaires, c'est difficile mais qui ne tente rien n'a rien, l'optimisme nous permet de surmonter bien des épreuves...

Sélène

Sélène | 16 novembre 2006 à 14h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et les journaux ?

Salut Sof,
Il est vrai que le Français ne lit pas beaucoup de journaux... mais pour deux personnes qui lisent, c'est trois ou quatre qui en parlent au bureau. Donc, même si l'impact est faible, ça vaut le coup de s'en occuper.
La question des images "fortes" que tu soulèves me semble très complexe : on baigne dans un tel vacarme médiatique qu'il faut crier fort pour se faire entendre... et ce faisant, on participe à la fabrication de boules Quiès de plus en plus épaisses. A force d'égoisme asséné par la pub et la télé, nous avons perdu toute compassion vraie et tout amour vrai au profit d'une sensiblerie de surface... d'où l'apparente nécessité de "taper fort". Mais ça se soigne !

laprouj | 17 novembre 2006 à 02h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:La mobilisation

Actu-environnement publie cette semaine l'information suivante : le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) lance une campagne visant à planter un milliard d'arbres en 2007....... ce qui répond à votre souhait.
Voir l'article "le PNUE lance une campagne pour lutter contre le réchauffement climatique" et le site de la campagne qui enregistre les engagements : http://www.unep.org/billiontreecampaign/
Cordialement,

Dév. Durable UDF-Nord | 17 novembre 2006 à 11h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Ecoutons Nicolas Hulot !

Saint-Exupéry disait que la Terre ne nous appartenait pas et que nous ne faisions que l'emprunter à nos enfants. Mais son bon-sens n'est malheureusement pas partagé par l'ensemble de nos citoyens d'aujourd'hui.

A l'aube de la présidentielle 2007, Nicolas Hulot promet d'inscrire l'urgence écologique au centre des débats politiques. Dans l'intérêt général, donc au-delà de tout esprit partisan, il est temps de se mobiliser tous pour soutenir son action "humanitaire", non ?

Moi je crois à l'évolution et à l'intelligence.
Et comme en France, tout commence et finit en chanson, je vous invite à venir écouter ma chanson dite "engagée". Elle s'intitule tout simplement "Ecoutons Nicolas Hulot !".

Merci de l'écouter et de faire passer le message !
Sans oublier de signer le Pacte écologique (si ce n'est déjà fait).
Enfants de la Patrie, la planète Mère te pousse un cri...

Très sincèrement,

Cyr!lle Saint-Bonnet

drpomad | 20 novembre 2006 à 13h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
demande de contact

Bonjour, tout ce que vous dites m'intéresse et vous avez l'air d'avoir des idées à défendre, je suis étudiante en 2 è année à Sciences Po Lille, et je souhaiterais étudier d'un peu plus près le militantisme UDF, serait-il possible de vous rencontrer? Merci d'avance. Cindy H.

cindy | 22 novembre 2006 à 13h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Courage Nicolas !

Bonjour ,je suis également dans le sud de la France.
En effet,il existe une très forte inertie ,mais je crois que beaucoup de personnes savent qu'il y a urgence.
Certains ont du mal à réaliser ,mais les évidences sont là..par exemple ,:pourquoi autant de cancers..? maintenant on va au cimetière pour des gens qui partent à la fleur de l'age..quand on sait que l'organisme humain est programmé pour 120 ans ..cherchez l'erreur!
Le compte a rebours à commencer... et, il faut agir..Certains savent plus que d'autres , Nicolas Hulot . Pierre Rabhi et,des milliers d'autres anonymes en font parti ,...en effet ,il faudra prendre des mesures et,certains comme des enfants pleureront ou se mettront en colère....mais il en est de la survie de nous tous..Ils vont comprendre..

Mijane | 22 novembre 2006 à 15h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:demande de contact

Super, Cindy
Votre demande tombe à pic : la section de Lille, qui se réunit mardi prochain 28 /11 à 19 h au café "La Cloche" à Lille pour sa réunion mensuelle, m'a demandé d'intervenir sur le thème du Développement Durable.
Je vous donne donc rendez vous un peu avant (disons 18h45) devant l'entrée (j'arborerai un badge "Non à l"'A24").
Vous pourrez ainsi participer à la réunion et prendre contact.
A bientôt, cordialement

UDF-Nord. Dév. Durable | 22 novembre 2006 à 17h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…